Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Question de principe. Physique, clasique et des quantas



  1. #1
    Floris

    Question de principe. Physique, clasique et des quantas


    ------

    Bonjour, j'aimerai avoir quelques précisions concernant les principes de la physique quantique. J'espère ne pas vous déranger avec mes questions idiotes.

    Il s'agit plus précisément des rayonnements électromagnétiques, qui si je m'abuse, avant la découverte de la constante de Planck, les longueurs d'ondes étaient simplement perçu comme un caractère différent mais n'avait pas réellement de profonde importance, seule à l'époque, l'intensité était perçu comme important.

    Ma question est alors la suivante, on peut décrire les rayonnement électromagnétiques avec deux théorie, celle de Maxwell, pour décrire l'intensité, et la physique de Planck qui nous décrit l'autre variable qui est la longueurs d'onde et son énergie propre. Cette énergie propre n’à rien avoir avec l'intensité du rayonnement, non? On peut arracher un électron d'un atome qu'avec une longueur d'onde donné et non pas l'intensité comme variable, n'est pas? Il s'agit juste pour moi d'une question de principe car je voudrait m'assurer de savoir si: que la physique de Planck d'écrit autre chose que la physique classique et que les deux ne peuvent être mélanger.

    Es que je fais erreur?
    Merci encore.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    isozv

    Re : Question de principe. Physique, clasique et des quantas

    Salut

    Il me semble que tu fais intervenir plusieurs concepts différents dans ta question :

    1. La dualité onde-corpuscule du photon (quantu d'énergie ou paquet de photons suivant les expériences)

    2. Le corps noir qui associe intensité et longueur d'onde

    Il faut définir ce que tu entends par mélanger ? Si c'est de manière que je pense... oui tu peux ! La théorie du corps noir le montre bien.

  4. #3
    mtheory

    Re : Question de principe. Physique, clasique et des quantas

    Citation Envoyé par Floris
    Ma question est alors la suivante, on peut décrire les rayonnement électromagnétiques avec deux théorie, celle de Maxwell, pour décrire l'intensité, et la physique de Planck qui nous décrit l'autre variable qui est la longueurs d'onde et son énergie propre. Cette énergie propre n’à rien avoir avec l'intensité du rayonnement, non? On peut arracher un électron d'un atome qu'avec une longueur d'onde donné et non pas l'intensité comme variable, n'est pas? Il s'agit juste pour moi d'une question de principe car je voudrait m'assurer de savoir si: que la physique de Planck d'écrit autre chose que la physique classique et que les deux ne peuvent être mélanger.

    Es que je fais erreur?
    Merci encore.
    Non tu ne fais pas erreur.
    Selon la physique classique plus tu augmentais l'intensité de la lumière pour produire un effet photo électrique plus le nombre d'électrons libérés devait être important,en contradiction avec l'expérience qui montrait que c'était la longueur d'onde qui était déterminante pour avoir un effet photo électrique.

    On à donc bien une des premières contradictions entre la physique clasique et l'expérience qui devaient conduire à la MQ.

  5. #4
    isozv

    Re : Question de principe. Physique, clasique et des quantas

    Ok ta question est bien dans le sens que je le pensais alors. J'ai mis un excellent exemple théorique ici qui met bien (du moins je le trouve) en évidence les diffèrences et c'est accessible au niveau bac :

    http://www.sciences.ch/htmlfr/physat...php#effetphoto

    Ceci dit le modèle du corps noir relie l'aspect quantique de la matière avec l'aspect macroscoptique en faisant usage de la mécanique statistique. C'est aussi sur mon site mais moins accessible au niveau bac

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Floris

    Re : Question de principe. Physique, clasique et des quantas

    Merci bien à touts les deux de vos comentaires, je vais de suite commencer à consulter cela avec le précédent lien que m'a donné isozv.

    Une autre question, esque la physique quantique peut décrire l'intensitée du rayonement, comme le fait en partie la physique clasique?

    Merci encore.
    Floris

  8. #6
    humanino

    Re : Question de principe. Physique, clasique et des quantas

    Bien entendu ! Une onde est représentée par un nombre complexe dont le module au carré donne l'intensité. Si je peux te conseiller un livre Floris, c'est "Lumière et matière, une étrange histoire" du professeur Feynman. Puis si tu en as le courage et l'opportunité (peut-être peux tu emprumter ces livres dans une bibiothèque ?) tu pourrais consulter son cours de Physique en plusieurs tomes
    lumière et matière
    le cours de physique
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  9. Publicité
  10. #7
    Floris

    Re : Question de principe. Physique, clasique et des quantas

    Ah merci beaucoup mon chère humanino pour les indications ainsi que les liens vers le site. Vraiment sympa. Mais dit moi, si mes connaissances son bonnes, on dit en physique quantique que l'intensité est définit par le nombre de photon n'est pas? Alors c'est là que le langage me pose quelques petites confusions. Lorsque l'on parle de photon, on parle de train d'onde et non pas d'intensité n'es pas? Aussi, une chose, une source qui émietterai un photon (de longueurs d'onde donné). Un photon (1), cela signifie t'il une durée correspondant au train d'onde, ou une intensité? (Alors bon je sait qu'on mesure l'intensité sur un temps donné avec l'unité du candela, mais là je parle de la puissance du rayonnement, indépendante du temps). J’espère que je suis suffisamment explicite?

    Merci encore.
    Floris

  11. #8
    Floris

    Re : Question de principe. Physique, clasique et des quantas

    Si mes connaissances son bonnes (à voir), on dit en physique quantique que l'intensité est définit par le nombre de photon n'est pas? Alors c'est là que le langage me pose quelques petites confusions. Lorsque l'on parle de photon, on parle de train d'onde et non pas d'intensité n'es pas? Aussi, une chose, une source qui émietterai un photon (de longueurs d'onde donné). Un photon (1), cela signifie t'il une durée correspondant au train d'onde, ou une intensité? (Alors bon je sait qu'on mesure l'intensité sur un temps donné avec l'unité du candela, mais là je parle de la puissance du rayonnement, indépendante du temps). J’espère que je suis suffisamment explicite?

    Merci encore.
    Floris

Discussions similaires

  1. Question en physique des plasmas
    Par ketchupi dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/06/2007, 12h06
  2. Principe physique du mur du froid
    Par LicenceXP dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 31/03/2007, 16h03
  3. Principe de physique...
    Par vasquez dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/12/2004, 17h44
  4. Electrodynamique clasique. :)
    Par Floris dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 05/11/2004, 10h15
  5. La théorie des quantas
    Par supernova dans le forum Archives
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/12/2003, 18h56