Remettons nos pendules à l'heure
Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Remettons nos pendules à l'heure



  1. #1
    invite3f2dff78

    Remettons nos pendules à l'heure


    ------

    Si en 1905, Albert Einstein pense que l'existence de l'éther n'est pas utile pour expliquer la théorie de la relativité, il changera d'avis et le fera savoir tout au long de sa carrière.

    Exemple :

    "En résumant, nous pouvons dire : d'après la théorie de la relativité générale, l'espace est doué de propriétés physiques ; dans ce sens, par conséquent un éther existe. Selon la théorie de la relativité générale, un espace sans éther est inconcevable, car non seulement la propagation de la lumière y serait impossible, mais il n'y aurait même aucune possibilité d'existence pour les règles et les horloges et par conséquent aussi pour les distances spatio-temporelles dans le sens de la physique. Cet éther ne doit cependant pas être conçu comme étant doué de la propriété qui caractérise les milieux pondérables, c'est à dire comme constitué de parties pouvant être suivies dans le temps : la notion de mouvement ne doit pas lui être appliquée."

    Extrait de la conférence faite à l'Université de Leyde le 5 mai 1920, traduite par son ami M. Solovine et intitulée: L'éther et la théorie de la relativité


    Grâce à mtheory vous avez l'intégralité (en 6 pages) de la conférence de Albert Einstein

    http://quanthomme.free.fr/energieli...ie/Einstein.htm

    -----

  2. #2
    invitea29d1598

    Re : Remettons nos pendules à l'heure

    Citation Envoyé par Agel
    Si en 1905, Albert Einstein pense que l'existence de l'éther n'est pas utile pour expliquer la théorie de la relativité, il changera d'avis et le fera savoir tout au long de sa carrière.
    certes, mais cela n'a rien à voir avec l'éther de Maxwell and Cie au XIXème... ce n'est pas parce que tu utilises le même mot que cela représente le même concept... c'est un truc assez courant en physique. Idem pour l'expression "particule ponctuelle" qui n'a rien à voir dans le cadre newtonien ou le cadre quantique.

    comme expliqué dans ta citation, ce qui est nommé "ether" est l'espace-temps lui-même... à partir du moment où tu dis "l'espace-temps est doté de propriétés physiques donc je le nomme ether", tout le monde sera et ne pourra qu'être d'accord avec toi. Mais cela n'implique absolument pas l'existence d'un "truc absolu". La relativité sera évidemment "remplacée" par une théorie plus vaste un jour, mais on ne reviendra jamais en arrière : le temps et l'espace absolus sont morts.

  3. #3
    Floris

    Re : Remettons nos pendules à l'heure

    Hé bien ici, c'est animé.
    Bon alors moi je veux pas déranger le fil de cette discussion, mais j'aurai une simple et idiotes question. Lorsque les expériences sur l'éther on été effectuées, n'ont t'il pas observer un décalage vers le rouge ou inversement?
    Merci

  4. #4
    invite3f2dff78

    Re : Remettons nos pendules à l'heure

    Salut & fraternité Floris,

    Citation Envoyé par Floris
    Lorsque les expériences sur l'éther on été effectuées, n'ont t'il pas observer un décalage vers le rouge ou inversement?
    Merci
    Non l'expérience consistait à déceler un déphasage des ondes lumineuses en fonction du mouvement de la terre. A l'époque certains scientifiques pensaient que l'éther été un milieu animé de mouvements.

    Le décalage ver le rouge, est due à l'effet doppler, effet qui allonge la longueur d'onde d'un émetteur qui s'éloigne du récepteur. D'après la théorie généralement admise aujourd'hui, cet effet "permet" d'attribuer une distance aux objets cosmique. Cet effet, d'après certains astrophysiciens, serait du à l'expansion de l'univers. Avec le rayonnement fossile se sont les deux principaux phénomènes qui ont justifié l'idée aujourd'hui très contestée du big-bang.

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    Floris

    Re : Remettons nos pendules à l'heure

    Merci bien Agel pour tes réponses, cepandant il me semble n'avoir pas très bien saisi ce que tu viens de dire. mais justement un déphasage est bien le principe de l'effet doppler. Alors c'est là que je comprend pas, ils ont bien pu observer un décalage en fréquence non?

    Cordialement
    Floris

  7. #6
    inviteca4b3353

    Re : Remettons nos pendules à l'heure

    Salut,

    A l'époque certains scientifiques pensaient que l'éther été un milieu animé de mouvements.
    Plus précisemment, ils pensaient que les corps pouvaient se mouvoir par rapport à l'ether, d'où l'idée de mesurer la vitesse de la terre par rapport à l'ether dans l'expérience de Michelson-Morley. Mais comme il a déjà été dit : aucune interférence, donc pas de mouvement par rapport à l'ether, ou plus simplement pas d'ether (au sens de Maxwell à l'époque...).

    @pluche

  8. #7
    invitea3fc981a

    Re : Remettons nos pendules à l'heure

    Pour compléter ce qu'a dit le Karibou du Grand Nord Canadien, les expériences d'interférence sur la lumière (comme celles de type M&Ms [pas les bonbons, les physiciens]), permettent une précision sur les mesures vraiment énorme, bien plus précise que ce qu'on pourra jamais obtenir sur une mesure de vitesse de la lumière par exemple. La moindre différence de vitesse entre les deux ondes provoque très vite un déphasage qui va s'amplifier même sur de "petites" distances (disons de l'ordre du kilomètre). Or, quels que soit l'appareillage, la fréquence, la distance, etc. utilisés, jamais, jamais un tel déphasage n'a été mesuré. Cette expérience montre bien qu'il n'existe pas de référentiel absolu, donc adieu l'éther puisqu'il est associé à cette idée. Voilà où en est la physique, la Science.

    Pour ma part, j'ai une opinion là-dessus, et elle est la suivante : la Science change, bouge au gré des différentes théories ; on peut, il faut même, remettre en cause des théories quand on les trouve incomplètes. Mais s'acharner à vouloir démontrer qu'une théorie est fausse, alors que toutes les expériences se dirigent en sens contraire, et que les théories bâties dessus fonctionnent trè bien... cela relève plus de l'idée fixe que de la Science, et fait montre d'un esprit particulièrement borné. Certains très bons scientifiques en ont fait les frais, ce qui montre que l'erreur est humaine ; mais ce n'est pas une raison pour refuser de s'en apercevoir lorsqu'on est mis devant l'évidence.

    Errare humanum est. Perseverare diabolicum.

  9. #8
    Yoyo

    Re : Remettons nos pendules à l'heure

    MESSAGE DE LA MODERATION

    Tous les messages inutiles et constituant des attaques personelles ont été supprimés.
    Je vous rappel que sur ce forum on peut critiquer les idées mais pas les personnes.
    Pour la bonne tenue du fil, je vous demande de cesser ces invectives inutiles.

    Yoyo

Discussions similaires

  1. Pendules pesants
    Par invite5731219b dans le forum Physique
    Réponses: 66
    Dernier message: 17/11/2007, 17h01
  2. Réponses: 13
    Dernier message: 03/10/2007, 21h32
  3. [Divers] Ensemble, rapprochons nos peuples à travers nos cultures
    Par invite0fc51b5f dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/08/2007, 12h33