Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Induction et energie



  1. #1
    kc01

    Question Induction et energie


    ------

    Bonjour à tous, me revoilà avec mes questions tordues

    Je vais essayer de faire le plus claire possible:

    Soient deux circuits electriques, espacés admettons de 200000km. L'un (1) est parcourus par un courant variable de telle maniere que la variation du champ magnetique genere un courant induit constant dans l'autre circuit(2) (donc un champ E constant)

    Le circuit (2) est donc parcourus par un courant I constant, donc genere un champ magnetique qui est lui meme constant.

    Ma question est simple: Comment le circuit (1) est il affecté par le (2) de telle maniere qu'il y ait concervation de l'energie ? Car comme le flux magnetique venant de (2) est constant, ça ne peut pas perturber (1), qui n'a pas vu son intensité diminuée liée à un transfert d'energie... Donc en conclusion, avec mon probleme debile que j'ai pensé cette nuit, je me retrouve donc à creer del'energie, ce qui n'est pas trop possible...

    Je me suis donc donné quelques pistes, dites moi s'il y en a une qui marche lol

    -Je me suis dit comme hypothese, que meme lorsque la variation du champ magnetique n'etait pas sinusoidale (donc pas de photons), le simple fait qu'il y avait une variation du courant faisait que le circuit (1) perdait de l'energie qui pouvait etre captée par le (2)
    -Je me suis dis aussi, que peut etre que le champ magnetique constant generé par (2) pouvait affecté (1)
    -je me suis dis que j'etais fou de penser à ça et qu'il vallait mieux que j'aille jouer aux billes.

    Si jamais c'est l'hypothese une qui est concluante, ça voudrait donc dire que le champ generé par (2) ne serait pas responsable du transfert d'energie qui serait autre chose, ce qui serait en fait assez logique. En effet, si mes deux circuits se trouvent espacés de 2000000 km, le flux magnetique de (1) varie de telle maniere qu'au bout d'un temps T (2) genere lui aussi un champ magnetique variable qui va affecté (1) Or probleme pendant un laps de temps (lié à la distance separant le deux circuits), on aurrait creation d'energie sous forme electrique en (2) tandis qu'en (1) rien n'aurait bougé au niveau intensité...

    Par contre je ne vois pas sous quelle forme serait l'energie dans le cas ou le champ magnetique generé par (2) est constant. Dans le cas d'un champ magnetique sinusoidale, se sont des photons, mais la je seche.

    Sinon, si l'on place un aimant permanent à la place de (1), je me dis que dans ce cas pour faire varier le flux magnetique, il faut bouger le circuit (2), donc exercer une force. Dans ce cas l'energie viendrait de nous non ?



    Sinon, j'ai une autre question

    On a un aimant permanent (1) et un fil parcourus par un courant constant (2) les deux sont soumis à une force magnetique qui par exemple va les rapprocher l'un de l'autre. Je voulais savoir, l'energie cinetique genérée par ce rapprochement, elle vient d'ou ? personnellement, je pense que le rapprochement va generée une variation de flux magnetique en (2) de sens opposé au courant initial, et donc l'energie viendrait du circuit ?

    Par contre si l'on prend deux aimants permanents, là l'energie cinetique serait liée à une difference de potentiel, comme pour la gravitation, ce qui ne serait pas possible dans le cas exposé juste au dessus, car l'aimentation n'est pas permanente, et c'est comme si on faisait tomber une bille dans un champ de gravitation, et qu'on elevait la gravitation, et que tout en concervant l'energie de cette chute, on refaisait monter celle çi, qu'on remettait le champ de gravitation et qu'on la refaisait tomber, on aurait là encore creation d'energie.

    De cela j'en conclurait donc qu'un aimant permanent et d'un aimant lié ç un courant, c'est tout à fait different au niveau des transferts d'energies:
    -L'un serait lié à une difference de potentiel, tandis que l'autre à de l'energie prise dans le circuit
    -Les courants generé par induction par l'un serait d'odre physique (j'exerce une force pour avoir une variation de flux magnetique, je donne donc de l'energie au circuit) tandis que l'autre serait d'ordre "energie de la variation temporelle et spaciale du champ magnetique", et cela meme pour un champ magnetique non sinusoidale)



    Bref j'ai l'impression que je me suis fait directement les reponses à mes questions lol Mais je voudrai savoir si ce que je pense est juste ou alors si je suis vraiment à coté de la plaque et que tout ce que j'ai dis est faux


    Pitier help

    d'avance merci,

    kc01

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    mamono666

    Re : Induction et energie

    Citation Envoyé par kc01 Voir le message
    [...]Soient deux circuits electriques, espacés admettons de 200000km. L'un (1) est parcourus par un courant variable de telle maniere que la variation du champ magnetique genere un courant induit constant dans l'autre circuit(2) (donc un champ E constant)

    Le circuit (2) est donc parcourus par un courant I constant, donc genere un champ magnetique qui est lui meme constant.

    Ma question est simple: Comment le circuit (1) est il affecté par le (2) de telle maniere qu'il y ait concervation de l'energie ? Car comme le flux magnetique venant de (2) est constant, ça ne peut pas perturber (1) [...]
    Les charges dans (2) qui bougent de manière constante (le courant I) sont dans le champ B de (1) donc les forces de Laplace s'y appliquent:



    ceci fait bouger le circuit (2) ce qui va créer un champ magnétique qui va à nouveau allé influencer le circuit (1) (en respectant la loi de Lenz) et là il y aura conservation de l'energie.
    Out! Out! You, Demons Of Stupidity!!

  5. #3
    kc01

    Re : Induction et energie

    Citation Envoyé par mamono666 Voir le message
    Les charges dans (2) qui bougent de manière constante (le courant I) sont dans le champ B de (1) donc les forces de Laplace s'y appliquent:



    ceci fait bouger le circuit (2) ce qui va créer un champ magnétique qui va à nouveau allé influencer le circuit (1) (en respectant la loi de Lenz) et là il y aura conservation de l'energie.
    hello

    Si j'ai bien compris ce que tu veux dire, c'est que le champ magnetique variable venant de (1) qui genere donc le courant constant I dans (2) genere aussi une force sur ce meme courant qui fait que le circuit (2) bouge et influe sur (1) ?

    J'ai pas du bien comprendre car certaines choses me deranges: Si (1) et (2) sont separés de 100000000000km quand il va y avoir un courant dans (1), le temps le le champ magnetique generé aille vers (2) on va créer de l'energie, ce qui est impossible, du fait de la conservation.

    je suis vraiment tres mauvait, desolé lol

  6. #4
    kc01

    Re : Induction et energie

    Et si je peux me permettre (j'arrive pas à editer mon message), si on imagine que mes deux circuits forment une sorte de gigantesque transfo, ils sont donc imobiles l'un par rapport à l'autre, dans ce cas je n'arrive donc pas à interpreter ce que vous dites lol

    J'ai vraiment besoin de m'y remettre lol

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    mamono666

    Re : Induction et energie

    Citation Envoyé par kc01 Voir le message
    Et si je peux me permettre (j'arrive pas à editer mon message), si on imagine que mes deux circuits forment une sorte de gigantesque transfo, ils sont donc imobiles l'un par rapport à l'autre, dans ce cas je n'arrive donc pas à interpreter ce que vous dites lol

    J'ai vraiment besoin de m'y remettre lol
    Je peux me tromper, il ne faut pas prendre à la lettre . Si d'autre personne plus calés peuvent aider....

    Je suis peux être allé un peu vite avec mon raisonnement avec les forces de Laplace. Même si cela reste vrai. Si tu places deux circuits avec un courant I dans le même sens l'un à côté de l'autre. Ils se repousseront.

    Par contre, j'ai pris le problème autrement. En fait d'un côté tu as un circuit qui fourni le champ magnétique et de l'autre un circuit sur qui cela induit un courant.

    En gros c'est un générateur. L'énergie est bien conservée. L'énergie qu'il faut à (1) pour générer son courant est transmise à (2). Et sous forme d'équation c'est la loi de maxwell-faraday:



    le rotationnel est le terme de la fem. et la variation de champ est le terme de la tension au borne d'une branche du circuit....

    En ce qui concerne les distances, je ne sais pas trop quoi répondre, je ne sais pas comment cela se passe. Si quelqu'un sais?

    Pour les transformateurs, ils sont effectivement immobile, mais il y a les réactions des supports qui sont alors à prendre en compte.
    Out! Out! You, Demons Of Stupidity!!

  9. #6
    kc01

    Re : Induction et energie

    Citation Envoyé par mamono666 Voir le message
    Je peux me tromper, il ne faut pas prendre à la lettre . Si d'autre personne plus calés peuvent aider....

    Je suis peux être allé un peu vite avec mon raisonnement avec les forces de Laplace. Même si cela reste vrai. Si tu places deux circuits avec un courant I dans le même sens l'un à côté de l'autre. Ils se repousseront.

    Par contre, j'ai pris le problème autrement. En fait d'un côté tu as un circuit qui fourni le champ magnétique et de l'autre un circuit sur qui cela induit un courant.

    En gros c'est un générateur. L'énergie est bien conservée. L'énergie qu'il faut à (1) pour générer son courant est transmise à (2). Et sous forme d'équation c'est la loi de maxwell-faraday:



    le rotationnel est le terme de la fem. et la variation de champ est le terme de la tension au borne d'une branche du circuit....

    En ce qui concerne les distances, je ne sais pas trop quoi répondre, je ne sais pas comment cela se passe. Si quelqu'un sais?

    Pour les transformateurs, ils sont effectivement immobile, mais il y a les réactions des supports qui sont alors à prendre en compte.
    De toute façon on n’a pas 36 solutions:
    - Ou on part du principe que de l'énergie se trouve dans le champ magnétique variable crée par le circuit (1), sans qu'il soit nécessairement sinusoïdal. Dans ce cas une partie de cette énergie se retrouverait en (2), et l'autre partie serait perdue à jamais dans l'espace.
    - Ou alors, le transfert d’énergie se passe comme une sorte de cause à effet : (1) génère un champ magnétique variable qui atteint (2) en un temps T qui génère un courant induit, qui génère donc un champ magnétique, qui atteint (1) en un temps 2T en provoquant dans ce circuit une baisse d’intensité, donc la marque d’un transfert d’énergie. Or problème, si les deux circuits sont fixes l’un par rapport à l’autre, et que le champ magnétique généré par (2) est constant, celui-ci ne va avoir aucune incidence sur (1), on va donc créer de l’énergie lol
    A moins qu’il y ait quand même une sorte d’incidence. Je voulais savoir, si un aimant permanent est proche et immobile d’un fil parcouru par un courant, va-t-il avoir une incidence sur celui-ci ? Perso je pense que non, car ou irait l’énergie perdue du fil électrique ?

    De plus à cause de la distance séparant les deux circuits, si l’on imagine que cette hypothèse se tient, l’énergie créée en (2) va repartir vers (1), et entre temps on aura crée de l’énergie…
    Je pense plus que la première solution est la bonne, à moins que je me sois planté et qu’un courant constant ne corresponde pas à un champ électrique constant (loi d’ohm locale)


    Arff vive la physique

  10. Publicité
  11. #7
    mamono666

    Re : Induction et energie

    Il y a conservation de l'énergie dans le sens où la somme des énergies est nulle.

    Dans un circuit RLC par exemple, le générateur fourni une énergie CE2 et le reste se réparti sur la bobine, le condensateur et la résistance. La somme est nulle

    Ou plus simplement, on a un générateur et une lampe. La lampe éclaire le générateur perd de l'énergie et il n'y a pas d'histoire de retour. Pourtant l'énergie est conservé, si l'on calcul la conso de la lampe et les pertes on retombera à peu près dans ce que le générateur fournissais.

    Dans ton exemple, à mon avis tu as donné le cas d'un générateur et cela se transmet donc au signe près. La somme des deux devant être nulle.

    Pour ton exemple de l'aimant permanent, pourquoi n'y aurait il pas d'incidence. Tu as un champ magnétique du à l'aimant. Les charges ont une vitesse v dans le fil, il y a forcement les forces de Laplace.

    Le courant I fournissait aussi un champ magnétique. Donc il a une action aussi sur l'aimant.

    Peux tu expliquer pourquoi tu parle d'énergie perdu dans le fils?

    Sinon, pour revenir à la question des distances, je ne sais toujours pas quoi répondre, mais au risque de faire un peu de hors sujet, dans le domaine de la mécanique quantique on parle aussi de fluctuation quantique:
    http://www.futura-sciences.com/fr/co...614/c3/221/p8/

    en partie B sur le lien

    c'est intéressant, mais cela ne répond pas précisément à la question.
    Out! Out! You, Demons Of Stupidity!!

  12. #8
    mamono666

    Re : Induction et energie

    J'ai repris la loi de Lenz pour reprécisé les choses:

    Si un conducteur métallique se déplace au voisinage d’un courant galvanique ou au voisinage d’un aimant, il est siège d’un courant galvanique induit dont le sens est tel qu’il provoquerait le déplacement du conducteur au repos dans le sens diamétralement opposé au sens du déplacement imposé au conducteur du côté de l’extérieur dans l’hypothèse où le conducteur se trouvant au repos ne peut se déplacer que dans le sens de ce dernier mouvement ou dans le sens opposé.


    Dans notre cas le circuit ne bouge pas, mais c'est le champ qui est variable. Donc effectivement, c'est vrai que si on suit ce que cela dit, le courant induit s'oppose à ce qui l'a crée donc à priori, le courant va s'induire dans un sens tel qu'il va créer un champ opposer au champ extérieur initial.

    Si quelqu'un pouvait préciser encore plus les choses, ou les corriger ?
    Out! Out! You, Demons Of Stupidity!!

  13. #9
    kc01

    Re : Induction et energie

    hello

    Je suis entrain de me rendre compte que m'a question n'etait peut etre pas si stupide apres tout, c'est meme assez pationnant.

    J'ai donc moi aussi creusé la chose, et je suis aller poser la question à mon prof d'electromagnetisme lol

    Il s'avere que selon lui (en fait il ne s'etait jamais vraiment posé la question, il m'a dit qu'appliquer tout betement les equations de maxwell lui suffisait en general)

    Neanmoins, il m'a dit de voir ça (comme toi tu me l'as dit) d'un point de vu "generateur" Si l'on a un circuit (1) relié à un generateur qui delivre par exemple 12 v, circuit lui meme equipé d'une certaine resistance, et un circuit (2)
    Imaginons (car la la tension est constante, en theorie, ça ne marche pas) que grace au moteur le circuit genere un champ magnetique variable avec cette tension du generateur constante (dans la realité evidement la tension varie), il se crée donc un courant induit dans le circuit (2) Or si le champ magnetique crée par le circuit (1) est fait de telle maniere que le courant dans le circuit (2) generé est constant, le champ magnetique crée par (2) à cause de l'induction va etre constant. De plus on laisse fixe les deux circuits entre eux, donc les forces de laplaces ne vont pas jouer dans ce cas. Si l'on considere que l'energie ne se trouve pas dans le champ magnetique, on a un probleme: Le champ magnetique genere par (2) etant constant, la loi de lenz ne s'applique pas, donc la tension fournie par le generateur est uniquement dissipée par effet joule dans la resistance ! et on se retrouve aussi avec de l'energie dans le circuit (2) ! Ainsi si l'on fait la somme des tension du generateur, de la resistance et du circuit (2) on se retrouve à creer de l'energie... Il y a donc comme un bug

    C'est pourquoi (c'est ce que je pense que tu me disais) il faut partir du principe que dans notre generateur qui delivre une certaine tension, on en a une partie qui est dissipée par effet joule, tandis que l'autre se retrouve dans le champ magnetique variable (une sorte de nouveau generateur), qui ainsi pompe de l'energie au generateur. D'ailleur dans le cas d'une tension variable sinusoidalement, on a bien ça, et dans le cas d'une tension variable non sinusolidale, mon prof m'a dit que se n'etait pas vraiment un probleme sachant qu'on pouvait decomposer le signal en serie de fourier...

    Ainsi, l'energie l'iéee à la variation du courant dans le circuit (1) va pouvoir se retrouver en partie dans le circuit (2) et si le champ magnetique est variable sur ce meme circuit, par la loi de lenz, il va influer en retour sur le circuit (1) mais ce n'est pas ça qui est totalement responsable de la conservation de l'energie.

    Dis moi si c'est ce que tu pensais

    Voilà je vais me coucher et continuer à y reflechir

  14. #10
    mamono666

    Re : Induction et energie

    ah non, ce n'est pas stupide du tout, d'ailleurs en remplaçant le circuit (1) par un aimant en mouvement, on aurait de quoi s'arracher les cheveux lol.

    Si comme je le pense on a bien une bobine dans le circuit (2) pour que le courant soit constant dans ce circuit, regardons les choses dans le sens inverse.

    donc sur la bobine, on applique les relations de maxwell. On la modélise par une bobine parfaite en série avec une résistance. Sur la bobine on applique la loi de faraday (qui vient des relations de maxwell en fait):



    Si le champ B a été créé par une bobine, on aura un terme du type:



    donc,



    Le courant i2 est donné par: i2 = e/r , r la résistance de la bobine. Donc si le courant est constant, c'est que la tension est constante.

    Cela signifierais que la forme du courant dans le circuit (1) est:


    finalement, je ne sais pas si c'est possible?? à voir?

    car pour un temps infini, on a un courant infini, ce qui n'est pas physique.

    Du coup, idem, le circuit (2) génère t-il vraiment un champ constant.

    Peut on le faire avec un aimant?

    Ou peut être juste pour voir ce qu'il se passe, d'un temps t0 au temps t1, on passe de i=a t0 + b à i=a t1 + b

    Bref,

    J'ai repris ton exemple, mais en modélisant le tout par un transformateur en fait. Sauf que dans un transfo on a souvent un noyau de fer doux qui passe dans les bobines pour canaliser le champ magnétique.

    Mais disons qu'il n'y a pas de noyau de fer. Si on ne s'occupe pas de comment sont transmis les choses. Mais on se dit juste. J'ai mon primaire. il a une tension e1, un courant i1 une résistance R1, une inductance l1 avec n1 spires. J'ai le secondaire, idem, il a ne tension e2, un courant i2 une résistance R2, une inductance l2 avec 2 spires.

    Maintenant, si l'on fait un bilan de puissance, à priori on s'y retrouve.

    En terme de flux, on a grâce au théorème d'ampère:


    R c'est la reluctance (l'inverse de la perméance)
    et le flux mutuelle qu'on peut écrire:



    il y a toujour des fuites donc on peut ajouter un terme de fuites à nos flux magnétique

    donc d'un coté sur la premiere bobine on a:



    et l'autre bobine va donc avoir un flux aussi puisqu'il y a un courant:



    A partir de là on a donc au niveau des tensions:



    et



    Ca c'est une modélisation qu'on trouve dans les bouquins. Ici les termes l1 ou l2 ne corresponde pas à l'inductance habituelle. La modélisation qu'on a l'habitude de voire c'est plutôt:

    l'inductance propre de la bobine.

    et la mutuelle:




    enfin, bref, c'est une façon d'écrire. on a donc un truc de ce genre (avec les résistance aussi):



    j'ai pris le dessin sur wikipedia ici, où ils détaillent d'ailleurs:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Circuit...t_coupl%C3%A9s

    Donc après normalement, on a bien la puissance dans le primaire P1 qui vaut u1 fois ii et qui est égale à la puissance du secondaire plus les pertes cuivre (effet joule).

    A priori, pour modéliser les pertes cuivre, il faut se placer coté secondaire, et modéliser en thévenin ce que l'on voit, on aura donc un truc en Requ I2.

    J'espère que je me suis pas perdu dans la théorie et perdu le fils de ta question

    Si comme tu le dis les courant sont constant, d'ailleurs, tu constates qu'il resterais que la partie effet joule ^^ , donc effectivement, on dissiperait de l'énergie dans le vent.

    si je me suis trompé, n'hésitez pas!!

    EDIT: j'ai mal choisi le dessin sur wikipedia, mais je pense que tu visualises bien ce que je voulais représenter
    Out! Out! You, Demons Of Stupidity!!

  15. #11
    kc01

    Re : Induction et energie

    Hello

    Bon là ça va plus du tout maintenant, je pensais avoir presque tout compris, et en fait maintenant j'ai plein de questions lol

    Pour commencer, je trouve quand meme surprenant qu'on ne ne prenne pas en compte la distance entre les deux circuits, car plus le circuit (2) est eloigné du circuit (1), le flux magnetique recu est lui meme plus petit.

    Aussi, à ce que j'ai compris de ces equations, la puissance engendrée dans le circuit (2) semble reliée en direct au circuit (1) je m'explique: Si sur le circuit (2) on decide d'augmenter la resistance, comment va varier la puissance sur ce meme circuit ?

    Car je pensais que l'energie transportée liée à la variation du champ magnetique etait liée dans le cas d'une variation sinusoidale à des photons. Dans ce cas, je pensais que cette variation de champ dans le circuit (1) engendrait des photons de meme frequence que cette variation, et cette energie etait captée en partie par le circuit (2)en provoquant un courant. (pour capter la totalité du flux, il faut en quelque sorte que le circuit(2) entoure le circuit (1)). De ce fait la puissance captée semblait constante quelque soit la resistance presente dans ce circuit. Es tu d'accord avec tous ça ?

    Comme exemple de tout ça, on a la radio. Un courant alternatif provoque une variation de champ magnetique alternative, et plus on est eloigné de la source, plus la puissance du signal recu est faible. Mais quelque soit la resistance mise dans notre antenne de reception, on a bien toujours la meme puissance recue non ?


    C'est pour ça moi que je voulais transposer ce phenomene, à un signal non pas sinusoidal, mais variant de telle maniere que le champ magnetique generé, provoque un courant constant donc un champ magnetique constant, et voir s'il y avait aussi de l'energie dedans.

    C'est pour ça que je ne vois pas pourquoi dans un transfo, on peut en theorie recuperer la totalité du flux.

    Mais si ça se trouve ces deux phenomenes sont differents.

    Arff je retourne m'arracher les cheveux

  16. #12
    mamono666

    Re : Induction et energie

    Citation Envoyé par kc01 Voir le message
    Pour commencer, je trouve quand meme surprenant qu'on ne ne prenne pas en compte la distance entre les deux circuits, car plus le circuit (2) est eloigné du circuit (1), le flux magnetique recu est lui meme plus petit.
    Oui, plus ils seront éloignés plus ils y aura de fuites d'une part. Et normalement, il faudrait faire le calcul avec la formule de Biot et Savart qui prendrais bien en compte la distance.

    Mais faire le calcul pour une bobine orienté aléatoirement et ce placer à une distance r. Je te laisse démarrer le calcul


    Citation Envoyé par kc01 Voir le message
    Car je pensais que l'energie transportée liée à la variation du champ magnetique etait liée dans le cas d'une variation sinusoidale à des photons. Dans ce cas, je pensais que cette variation de champ dans le circuit (1) engendrait des photons de meme frequence que cette variation, et cette energie etait captée en partie par le circuit (2)en provoquant un courant. (pour capter la totalité du flux, il faut en quelque sorte que le circuit(2) entoure le circuit (1)). De ce fait la puissance captée semblait constante quelque soit la resistance presente dans ce circuit. Es tu d'accord avec tous ça ?
    A priori, oui s'il englobe totalement, mais la perte joule va se faire sous forme de chaleur, que le courant soit constant ou alternatif, tu ne peux la récupérer.

    Dans le cas des transfo, même en retirant le terme des fuites, il y aura forcément le terme des résistances. On ne peut pas le contourner.

    Citation Envoyé par kc01 Voir le message
    C'est pour ça moi que je voulais transposer ce phenomene, à un signal non pas sinusoidal, mais variant de telle maniere que le champ magnetique generé, provoque un courant constant donc un champ magnetique constant, et voir s'il y avait aussi de l'energie dedans.
    C'est vrai que je suis tenté de dire comme ton prof, j'applique maxwell et tout va bien le champ fait bouger les électrons et hop on a un transfo... C'est pour ça que cette exemple me semble être la réponse (en grosse grosse première approximation), on a grâce au champ déjà créé un courant, c'est déjà pas mal et on a des pertes joules, c'est la contre partie, je ne serais quoi ajouter. L'énergie cacher derrière le champ c'est sont pouvoir d'interagir avec les charges en quelques sortes.

    Pour l'histoire des photons émis, je ne sais pas s'il y a vraiment émission, dans le cas de la bobine par exemple (ou d'un aimant...) je ne suis pas au point niveau théorie, la dessus. J'ai jamais bien su.... là je crois que les seules personnes qui seraient bien dire, ce sont les vieux chercheurs dans les labo de physique théorique. Je crois que ce serait la meilleurs solution. A moins que tu le saches de sources sur.

    Sinon, je peux te conseillé, la lecture du début de Électromagnétisme tome 1 de Feynman, ça explique pas mal de chose avec les mains sur les équations de maxwell. Le tome 2 est bien aussi....je dirais même que tout les bouquin de Feynman sont bien.
    Out! Out! You, Demons Of Stupidity!!

  17. Publicité
  18. #13
    kc01

    Re : Induction et energie

    hello

    Je vais m'arracher les cheveux lol

    J'ai de plus en plus l'impression, que l'emission de photon et l'induction sont deux phenomene differents. Ainsi je voulais savoir, dans un transformateur, si je m'amuse à faire varier la resistance dans le circuit (2), est ce que la puissance fournie va variée, ou alors va elle réstée la meme. Si elle reste la meme, alors on est dans le cas des photons, avec un circuit qui perd de l'energie de maniere continue, sans se soucier du circuit d'arrivé. Si la puissance varie, alors, le circuit d'arrivé ( le (2)) va modifier la puissance captée par la bobine, pour qu'il y ait conservation de l'energie.

    Cette reponse semble donc etre un moyen pour trouver la solution à mon probleme


    merci

    kc

  19. #14
    mamono666

    Re : Induction et energie

    Citation Envoyé par kc01 Voir le message
    hello

    Je vais m'arracher les cheveux lol

    J'ai de plus en plus l'impression, que l'emission de photon et l'induction sont deux phenomene differents. Ainsi je voulais savoir, dans un transformateur, si je m'amuse à faire varier la resistance dans le circuit (2), est ce que la puissance fournie va variée, ou alors va elle réstée la meme. Si elle reste la meme, alors on est dans le cas des photons, avec un circuit qui perd de l'energie de maniere continue, sans se soucier du circuit d'arrivé. Si la puissance varie, alors, le circuit d'arrivé ( le (2)) va modifier la puissance captée par la bobine, pour qu'il y ait conservation de l'energie.

    Cette reponse semble donc etre un moyen pour trouver la solution à mon probleme


    merci

    kc
    faudrait essayer, mais j'aurais tendance à dire qu'ils dépendent l'un de l'autre et qu'en modifiant (2) on va changer la puissance du (1) aussi...

    je ne suis vraiment pas sur.
    Out! Out! You, Demons Of Stupidity!!

Discussions similaires

  1. Réponses: 12
    Dernier message: 18/08/2009, 18h54
  2. Big-bang : énergie noire ou énergie du vide? :?
    Par pititefille95 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 5
    Dernier message: 18/10/2006, 16h02
  3. [1ère S] Energie mécanique/Energie électrique
    Par babaz dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/03/2006, 19h11
  4. Réponses: 6
    Dernier message: 14/06/2004, 11h07