Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Du chiffre pi en relation avec la structure isotrope de l'Univers



  1. #1
    matcob

    Post Du chiffre pi en relation avec la structure isotrope de l'Univers

    Le chiffre pi est connu pour avoir un nombre de décimales infini.

    En considérant que l'univers et ses systèmes solaires soient exclusivement déterminables par des nombres réels.
    Le chiffre pi ayant un nombre de décimales infini, il est impossible qu'une suite de chiffres comme 55559 ne soit pas contenue, dans l'ordre, parmi les décimales de pi.

    Par exemple, si 55559 détermine l'intégralité d'un système solaire, 55559 est un système solaire où tous les habitants extra-terrestres de celui-ci ont la vie éternelle et des technologies pour froisser ou plier le temps afin de nous donner des indices à distance concernant l'acquisition de la vie éternelle.
    Tout comme le nombre pi possède une longueur infinie, il est impossible que notre univers, qui est infini, ne possède de système solaire où existe une civilisation qui nous observe et nous aide à acquérir la vie éternelle là où nous sommes, sur Terre.
    Un endroit où la vitesse du temps passe plus vite. Un endroit où tout aurait été découvert, notamment en ce qui concerne le voyage accéléré entre systèmes solaires.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    GrisBleu

    Re : Du chiffre pi en relation avec la structure isotrope de l'Univers

    Salut

    Quelques corrections

    1- Infini ne veut pas dire contenant toutes les possibilites: L ensemble 1,3,5,7,9,11,... est peut etre infini, mais il n y a pas de nombre pair

    2- Rien ne dit que l univers soit infini (je crois meme qu il y a eu une discussion pour expliquer que ce n est meme pas testable comme hypothese)

    3- Je ne crois pas qu il a ete encore prouve que toute suite finie de nombre se trouve dans pi. Pourquoi t enerver sur pi, je connais un nombre reel ou toute suite finie existe: 0.1234567891011121314151617181 92021....

    ++

  4. #3
    Seirios

    Re : Du chiffre pi en relation avec la structure isotrope de l'Univers

    Juste une petite remarque :

    Un endroit où la vitesse du temps passe plus vite
    La vitesse étant une dérivée par rapport au temps, que signifie cette phrase ?
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  5. #4
    Thwarn

    Re : Du chiffre pi en relation avec la structure isotrope de l'Univers

    Tu te demandes ce que veux dire cette phrase la? moi je me demande la logique subtile qui permet de passer de
    il est impossible qu'une suite de chiffres comme 55559 ne soit pas contenue, dans l'ordre, parmi les décimales de pi.
    à
    si 55559 détermine l'intégralité d'un système solaire, 55559 est un système solaire où tous les habitants extra-terrestres de celui-ci ont la vie éternelle
    Mais peut-etre que les chats le savent
    Tes desirs sont desordres. (A. Damasio)

  6. #5
    matcob

    Re : Du chiffre pi en relation avec la structure isotrope de l'Univers

    Thwarn, ce lien n'est pas seulement évident pour un chat, mais il l'est aussi pour un cheval par exemple, qui se cache derrière sa crinière en aidant les hommes sans rien dire. Si tu ne comprends pas ce lien, c'est bel et bien qu'un chat ou un chien est davantage intelligent que toi. Désolé.



    Wlad_von_tokyo, remarque pertinente et judicieuse mais je pense que pi contient toute suite de chiffres.



    Phys2,
    La vitesse du temps est une notion qui n'existe pas encore et qui est à définir formellement. Qui a une idéee ? En faisant le lien entre la pente du temps et la dérivée ?



    J'ai une idée pour définir la vitesse du temps :
    lorsque tu accélères, en voiture, tu perçois la pente du temps.


  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    obi76

    Re : Du chiffre pi en relation avec la structure isotrope de l'Univers

    comble de l'absurdité.

    1/3 aussi a un nombre de décimales infini, mais je te défie de trouver un 1 dedans (en base 10 ça va de soi ^^)

    EDIT : ça faisait longtemps, ça commençais à me manquer ^^

    EDIT2 : pour la série dans pi ça n'a toujours pas été démontré, mais j'en parlerai à mon cheval, on sait jamais
    Dernière modification par obi76 ; 21/04/2008 à 10h54.

  9. Publicité
  10. #7
    obi76

    Re : Du chiffre pi en relation avec la structure isotrope de l'Univers

    REEDIT : pour le bien de tout le monde, honnêtement de toi à moi, va te faire soigner, c'est grave... (après avoir vu ton site)

  11. #8
    obi76

    Re : Du chiffre pi en relation avec la structure isotrope de l'Univers

    juste pour voir un truc : ça veut dire quoi isotrope ?

  12. #9
    Seirios

    Re : Du chiffre pi en relation avec la structure isotrope de l'Univers

    Wlad_von_tokyo, remarque pertinente et judicieuse mais je pense que pi contient toute suite de chiffres.
    On est tout de même sur un forum scientifique Mathématiquement parlant, il me semble que les décimales de pi ont un ordre bien précis, donc n'importe quelle série de chiffres n'y apparait pas forcément...

    Si tu ne comprends pas ce lien, c'est bel et bien qu'un chat ou un chien est davantage intelligent que toi. Désolé.
    REEDIT : pour le bien de tout le monde, honnêtement de toi à moi, va te faire soigner, c'est grave... (après avoir vu ton site)
    Bien partie la discussion...
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  13. #10
    invite9321657

    Re : Du chiffre pi en relation avec la structure isotrope de l'Univers

    Citation Envoyé par matcob Voir le message
    Le chiffre pi est connu pour avoir un nombre de décimales infini.

    En considérant que l'univers et ses systèmes solaires soient exclusivement déterminables par des nombres réels.
    Le chiffre pi ayant un nombre de décimales infini, il est impossible qu'une suite de chiffres comme 55559 ne soit pas contenue, dans l'ordre, parmi les décimales de pi.

    Par exemple, si 55559 détermine l'intégralité d'un système solaire, 55559 est un système solaire où tous les habitants extra-terrestres de celui-ci ont la vie éternelle et des technologies pour froisser ou plier le temps afin de nous donner des indices à distance concernant l'acquisition de la vie éternelle.
    Tout comme le nombre pi possède une longueur infinie, il est impossible que notre univers, qui est infini, ne possède de système solaire où existe une civilisation qui nous observe et nous aide à acquérir la vie éternelle là où nous sommes, sur Terre.
    Un endroit où la vitesse du temps passe plus vite. Un endroit où tout aurait été découvert, notamment en ce qui concerne le voyage accéléré entre systèmes solaires.
    Tout est possible ailleurs.. mais on observe pas tout (et c'est possible aussi).
    Il est également possible que l'univers soit fermé (puisque tout est possible) ou cloisonné.. rien ne vous dit que l'univers n'obéit pas à des régles comme le nombre PI.
    Si vous étiez 14159 dans PI, vous ne verriez pas, prés de vous, la série 55559..
    si l'univers est construit comme PI, alors il y a des règles "intrinsec" : tous est possible, mais tout n'est pas accessible. D'ailleurs l'idée même qu'il existe un "PI" sous tend qu'il existe d'autre nombre qui ne sont pas PI, et donc, selon votre métaphore, l'univers peut contenir tout les formes locales tout en étant une forme global unique (comme PI contient toutes les séries, mais n'est pas pour autant racine(2) )
    Moi je considére l'univers comme la résultante d'une équation fractale. Mais pas n'importe laquelle : une équation particulière (que je définit mal d'ailleurs)
    Par contre il semble que la dimension de l'univers (une fois qu'on le considére fractal et qu'on sort du temps) soit Pi (D entre 3 et 4, formé de vortex 4D orienté selon la dimension temps (les boucles d'action/réaction) )
    A mon avis tout est possible, mais plus une chose est radicalement différente, plus elle est radicalement "loin" de nous.

  14. #11
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Du chiffre pi en relation avec la structure isotrope de l'Univers

    Citation Envoyé par matcob Voir le message

    Phys2,
    La vitesse du temps est une notion qui n'existe pas encore et qui est à définir formellement. Qui a une idéee ? En faisant le lien entre la pente du temps et la dérivée ?
    Tu sembles être un sacré comique toi. Mais bon essayons de rentrer dans ton délire. La notion de vitesse du temps me semble difficile à définir car mesurer la variation du temps par rapport au temps est à la limite d'un non sens. Maintenant la RR dit : si dans un référentiel donné R, nous voyons deux évènements se produire au même endroit, l'intervalle de temps dt qui s'écoule entre ces deux évènements est dit propre. Dans un référentiel R' en déplacement par rapport à ce référentiel propre, l'intervalle de temps est: dt' = dt * gamma

    gamma = 1/sqrt(1 - v2/c2) ou sqrt désigne la fonction racine carrée.

    Plus v tends vers c plus dt' tends ver l'infini donc on pourrait être tenter de dire que la dilation du temps t' dépend de l'accélération du référentiel R'.

    Mais aller plus loin me semble risqué car cela ménerait tout droit vers des absurdités.

    Patrick

  15. #12
    matcob

    Re : Du chiffre pi en relation avec la structure isotrope de l'Univers

    Bien, je vois que vos dernières remarques ne sont pas très constructrices donc je crois qu'il vaut mieux fermer la discussion.

    P.S. : Albert Einstein considérait que l'Univers était homogène et isotrope, se reproduisant de manière similaire en n'importe quel point, des similitudes en n'importe quelle situation géographique de l'Univers.

  16. Publicité
  17. #13
    Rincevent

    Re : Du chiffre pi en relation avec la structure isotrope de l'Univers

    Bonjour,

    Pour rappel, la charte dit :

    6. Ayez une démarche scientifique. (...) Toutes idées ou raisonnement (aussi géniaux soient ils) doivent reposer sur des faits scientifiquement établis et non sur de vagues suppositions personnelles, basées sur d'intimes convictions.
    Pour la modération,

Discussions similaires

  1. Relation structure activité de la cefpodoxime
    Par nic1305 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/01/2008, 18h49
  2. diffuseur isotrope homogène de lumière
    Par scientist dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 02/03/2007, 10h07
  3. Grand Attracteur et Structure de l'Univers
    Par ScienceMan dans le forum Archives
    Réponses: 7
    Dernier message: 13/09/2006, 01h12
  4. Le lien entre le vide et la structure et forme de l'univers
    Par sausroma dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 7
    Dernier message: 24/08/2006, 22h59
  5. Découverte de la plus grande structure de l'univers
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/08/2006, 02h33