Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Les bus roulant à l'hydrogène.



  1. #1
    millionsdollar

    Les bus roulant à l'hydrogène.


    ------

    Bonjour à tous je voulais juste savoir pourquoi peut-on dire que cette nouvelle technologie de moteur est-elle considérée comme non polluante et aussi comment le dihydrogène utilisé est-il généré dans les stations services vu qu'il n'existe pas dans la nature?

    Merci d'avance.

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    obi76
    Modérateur*

    Re : Les bus roulant à l'hydrogène.

    Le dihydrogène n'est pas polluant à l'utilisation (genre Ariane ou autre, ça ne fabrique que de l'eau).

    Par contre pour la fabrication c'est une autre histoire. Pour le produire à l'échelle industrielle il me semble (à confirmer) qu'ils utilisent de l'acide sulfurique qui par un procédé que je ne connais pas permet d'isoler le souffre de l'hydrogène.

  5. #3
    Jeanpaul

    Re : Les bus roulant à l'hydrogène.

    L'hydrogène industriel est fait à partir de gaz naturel. Le coup de l'acide sulfurique c'est bien dans les lycées ou encore du temps de Louis XVI.

  6. #4
    chwebij

    Re : Les bus roulant à l'hydrogène.

    bonjour
    juste pour réhabiliter Obi76 ( ), l'hydrogène produit à partir du gaz naturel doit être désulfurisé.
    voici un lien intéressant:
    http://www.enpc.fr/fr/formations/eco...drogene/H2.htm
    enfin pour revenir au sujet initial, l'hydrogène n'est qu'un vecteur d'énergie, un peu comme l'électricité, donc il faut avoir l'amont de la chaîne car c'est là où le facteur pollution peut etre important et que le rendement pitoyable.
    AH NON! au moment où la petite flûte allait répondre aux cordes. Vous êtes ODIEUX!!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    obi76
    Modérateur*

    Re : Les bus roulant à l'hydrogène.

    Citation Envoyé par chwebij Voir le message
    bonjour
    juste pour réhabiliter Obi76 ( ), l'hydrogène produit à partir du gaz naturel doit être désulfurisé.
    Merci

  9. #6
    obi76
    Modérateur*

    Re : Les bus roulant à l'hydrogène.

    EDIT : j'ai appris ça en Terminale, vu l'ancienneté du programme, que ça date de Louis XVI ne m'étonnerai qu'à moitié

  10. Publicité
  11. #7
    calculair

    Re : Les bus roulant à l'hydrogène.

    Citation Envoyé par millionsdollar Voir le message
    Bonjour à tous je voulais juste savoir pourquoi peut-on dire que cette nouvelle technologie de moteur est-elle considérée comme non polluante et aussi comment le dihydrogène utilisé est-il généré dans les stations services vu qu'il n'existe pas dans la nature?

    Merci d'avance.
    la meilleure façon de mettre de l'energie en conserve c'est le bidon d'escence;

    Les auto à l'electricité, gaz sous pression, , la question qu'il faut se poser c'est avec quelle energie a t'on preparé ou rempli le réservoir d'energie potentielle du vehicule ?

    il faut ensuite imaginer comment on met à disposition l'energie totale dont a besoin le parc automobile. Cela represente l'equivalent de plusieurs centrales nucleaires.....

    le problème est loin d'être resolu..........

  12. #8
    Jeanpaul

    Re : Les bus roulant à l'hydrogène.

    Citation Envoyé par chwebij Voir le message
    bonjour
    juste pour réhabiliter Obi76 ( ), l'hydrogène produit à partir du gaz naturel doit être désulfurisé.
    Juste pour l'anecdote : au XIXème siècle on produisait l'hydrogène avec de l'acide et du fer pour gonfler les ballons. Les impuretés produisaient du H2S.
    Quand on a essayé les premières photos aériennes elles rataient toutes et on a fini par comprendre que c'était cet H2S qui gâtait les plaques photo.

  13. #9
    obi76
    Modérateur*

    Re : Les bus roulant à l'hydrogène.

    merci pour cette précision

    @ calculair.
    Je suis pas tout à fait d'accord. De l'électricité, en produire ça sera pas un problème d'ici peu de temps (ça me fait tout drole de dire ça mais l'ITER est bientôt fini ).
    Quand à l'essence c'est juste que c'est UNE des méthodes permettant d'avoir la plus grosse concentration d'énergie potentiellement exploitable. Néanmoins l'uranium ça en a largement plus, et parti comme avec l'ITER l'eau lourde encore plus ^^
    non pas que je prône les voitures au nucléaire, mais lorsque l'on aura des batteries performantes le problème ne se posera plus (et c'est sur ce point que je suis pessimiste : jusqu'à quand devront nous attendre pour avoir des batteries correctes...).

    pour l'anecdote aussi : il y a 15 ou 20 ans, on était INCAPABLE de faire ne serai ce que des avions télécommandés électriques, tellement les batteries étaient lourdes et la puissance accumulée faible.

    maintenant on en arrive là :

    http://fr.youtube.com/watch?v=nzk3fH1ItzY

    Donc je dis : à voir

  14. #10
    Jeanpaul

    Re : Les bus roulant à l'hydrogène.

    Citation Envoyé par obi76 Voir le message
    De l'électricité, en produire ça sera pas un problème d'ici peu de temps (ça me fait tout drole de dire ça mais l'ITER est bientôt fini ).
    J'ai un copain qui travaille sur ITER (plutôt du côté direction). Lui, il parle de 50 ans...

  15. #11
    calculair

    Re : Les bus roulant à l'hydrogène.

    Citation Envoyé par Jeanpaul Voir le message
    J'ai un copain qui travaille sur ITER (plutôt du côté direction). Lui, il parle de 50 ans...

    et comme toute recherche , c'est peut être.... si on arrive à maitriser ce machin là.

  16. #12
    calculair

    Re : Les bus roulant à l'hydrogène.

    Citation Envoyé par obi76 Voir le message
    merci pour cette précision

    @ calculair.
    Je suis pas tout à fait d'accord. De l'électricité, en produire ça sera pas un problème d'ici peu de temps (ça me fait tout drole de dire ça mais l'ITER est bientôt fini ).
    Quand à l'essence c'est juste que c'est UNE des méthodes permettant d'avoir la plus grosse concentration d'énergie potentiellement exploitable. Néanmoins l'uranium ça en a largement plus, et parti comme avec l'ITER l'eau lourde encore plus ^^
    non pas que je prône les voitures au nucléaire, mais lorsque l'on aura des batteries performantes le problème ne se posera plus (et c'est sur ce point que je suis pessimiste : jusqu'à quand devront nous attendre pour avoir des batteries correctes...).

    pour l'anecdote aussi : il y a 15 ou 20 ans, on était INCAPABLE de faire ne serai ce que des avions télécommandés électriques, tellement les batteries étaient lourdes et la puissance accumulée faible.

    maintenant on en arrive là :

    http://fr.youtube.com/watch?v=nzk3fH1ItzY

    Donc je dis : à voir
    le problème n'est ps le poids des batteries mais les GWh à produire et distribuer pour alimenter le parc automobile

  17. Publicité
  18. #13
    obi76
    Modérateur*

    Re : Les bus roulant à l'hydrogène.

    ben relis ma réponse... => ITER

  19. #14
    chwebij

    Re : Les bus roulant à l'hydrogène.

    tu es bien confiant Obi76 sur ITER. ITER n'est qu'un labo géant pour savoir si la production industrielle est possible, enfin avant ca faut voir si la fusion est viable.
    Donc si ca marche (c'est pas dit), il faut voir si c'est possible de faire industriellement.
    On n'a pas encore les matériaux, les problèmes de MHD ne sont pas encore résolus, on ne sait pas encore sous quelle forme sera le lithium pour produire le tritium..etc
    et la liste est longue!!
    AH NON! au moment où la petite flûte allait répondre aux cordes. Vous êtes ODIEUX!!

  20. #15
    obi76
    Modérateur*

    Re : Les bus roulant à l'hydrogène.

    c'est sur mais je reste confiant car on a déjà réussi à le faire marcher plus d'une minute (il s'est éteint à 2 je crois), mais le début me semble bon.

    Quant aux dates, la mise en exploitation devrai se faire en 2012, je ne parle pas d'en fabriquer d'autre mais au moins finir celui-ci.

Discussions similaires

  1. Les micro-organismes et l'hydrogène sulfuré
    Par DEVIL_JIN dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/12/2007, 19h46
  2. A tous les détracteurs de l'hydrogène
    Par elgringorrible dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 08/06/2007, 14h47
  3. TIPE sur les vibations dans les moteurs de bus
    Par Spidey dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 26/05/2007, 17h39
  4. Projet Hyvolution : de l'hydrogène bientôt produit dans les arrière-cours ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 15
    Dernier message: 29/03/2006, 23h13
  5. Ouvrage sur le stockage de l'hydrogène dans les hydrures
    Par kicest dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/03/2004, 11h35