Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Wattmetre électronique



  1. #1
    Fudebu

    Wattmetre électronique


    ------

    Salut à tous,
    2 questions que je vous pose (aujourd'hui est une journée faste )

    1-
    J'ai lu dans un bouquin fort bien (le "duffait" pour ceux qui connaisse..)
    ,que lorsqu'on faisait des mesures de puissances, on pouvait se mettre soit en montage courte..soit en longue dérivation..
    Je me demandais si le probleme se posait toujours lorsqu'on utilise des wattmetres electroniques..(tout est inscrit sur cet engin: Q,P,U,I,S,facteur puissance...reste plus qu'a emballé c'est pesé )

    2-Comment accède t'on grace à un wattmètre au facteur de puissance ?
    Si vous me répondez en écrivant : P=U.I.cos(phi)
    Je vous demanderai : Comment atteind t'on la valeur de P ??
    Merci.

    -----
    FUDEBU prend son temps, car la précipitation entraine la formation d'un précipité.

  2. Publicité
  3. #2
    notarobot

    Re : Wattmetre électronique

    1. Longue ou courte dérivation c'est uniquement pour la méthode voltampèremétrique qui utilise un voltmètre et un ampèremètre.

    2. Il doit y avoir une position pour afficher le facteur de puissance. Sinon fp=P/S

  4. #3
    Fudebu

    Re : Wattmetre électronique

    Comme on se retrouve Notarobot

    1-ah ok..tant mieux ca m'evitera des soucis à l'oral..
    Par contre moi betement je pensais qu'un wattmetre c'était l'association d'un amperemetre et d'un voltmetre..C'est autre chose alors ?

    2-oui effectivement je peux afficher tout ce dont j'ai besoin..c fort pratique
    puissance réactive,puissance active,tension,intensite,puiss ance apparente sans meme tourner un seul bouton..Je fais un brachement simple et roulez jeunesse
    Par contre ce que je me demandais qu'elle opération fait la machine pour me donner le facteur de puissance ainsi que la puissance moyenne...
    Merci
    FUDEBU prend son temps, car la précipitation entraine la formation d'un précipité.

  5. #4
    notarobot

    Re : Wattmetre électronique

    1. Tu as raison, W = A + V. Suivant la manière dont tu places les fils tension de ton W tu prends ou non en compte la chute de tension aux bornes du W (=équivalent de longue ou courte dérivation).

    2. Elle mesure I=racine(<i^2>), U=racine(<u^2>) et P=<ui>. Ensuite S=UI, fp=P/UI et S=racine(S^2-P^2) par ex.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Fudebu

    Re : Wattmetre électronique

    Citation Envoyé par notarobot Voir le message
    S=racine(S^2-P^2) par ex.
    pardon je suis dur..
    1-mais avec mon wattmètre électronique longue courte dérivation..aucune importance ?? le problème ne se pose pas ?

    2-J'ai pas compris le dernier calcul..
    Citation Envoyé par notarobot Voir le message
    S=racine(S^2-P^2) par ex.
    c'est quelle puissance que tu calcules ?

    Derniere question et je t'embetes plus..
    3-La puissance complexe et la puissance instantanée c'est la meme chose mis vue différement?
    Merci bye
    FUDEBU prend son temps, car la précipitation entraine la formation d'un précipité.

  8. #6
    alelec

    Re : Wattmetre électronique

    Bonjour Fudebu,

    pour répondre à ta deuxième question, il s'agit de Q (la puissance réactive) au lieu de S : Q=racine(S^2-P^2). Il s'agit sûrement d'une faute de frappe ou d'inattention de la part de notarobot.

    Pour la troisième question, les puissances complexes sont en effet une autre facon de voir les puissances efficaces (et non instantanées). Tu utilises l'approche de ton choix lors de la résolution d'un exercice.

    Si tu veux plus de préçision, n'hésite pas à demander.

  9. Publicité
  10. #7
    Fudebu

    Re : Wattmetre électronique

    merci alelec..Je muris ca et je t'en reparle
    FUDEBU prend son temps, car la précipitation entraine la formation d'un précipité.

  11. #8
    chatelot16

    Re : Wattmetre électronique

    en courant continu un amperemetre et un voltmetre peuvent faire l'affaire

    mais en alternatif ( ou en courant continu non constant ) il faut faire en temps reel la multiplication entre courant et tension est faire la moyenne du resultat

    dans les ancien wattmetre la multiplication etait faite par le galvanometre electrodynamique lui meme qui a 2 bobine

    et comme ce galvanometre avait une consomation non negligable il y avait 2 facon de le brancher dont les defaut n'etait pas les meme

    avec les appareil electronique le probleme ne se pose plus : les pertes sont de toutes facon negligables

  12. #9
    Fudebu

    Re : Wattmetre électronique

    Yep !!
    C'est exactement le renseignement que j'attendais..
    Merci chatelot16
    (par contre niveau orthographe je me suis arraché l'oeil)
    FUDEBU prend son temps, car la précipitation entraine la formation d'un précipité.

Discussions similaires

  1. construction de wattmètre
    Par jason-bourne dans le forum Électronique
    Réponses: 30
    Dernier message: 02/04/2011, 12h17
  2. Historique du wattmètre
    Par Floww dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/05/2008, 15h32
  3. wattmetre
    Par maradona dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/11/2006, 16h06
  4. wattmetre audio
    Par piwi311 dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/03/2006, 11h55
  5. Wattmètre et PFC
    Par Pololop dans le forum Électronique
    Réponses: 12
    Dernier message: 05/11/2003, 17h45