Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Stargate : sur le principe



  1. #1
    _Goel_

    Stargate : sur le principe

    Bonjour !

    Ma question est toute simple et concerne une réflexion que je me suis faite et à laquelle je n'ai pas la connaissance nécessaire pour apporter de réponse :

    A]Le relocalisateur
    Cheminement de ma pensée (n'hésitez pas à relever les erreurs de pensée/réflexion) :
    il est impossible d'aller plus vite que la vitesse de la lumière, je comprend. Mais considérons une particule, elle est caractérisée par un ensemble de paramètres (sa charge, son spin magnétique, sa vitesse dans un ref donné, sa masse, sa température,..., et sa localisation dans l'Univers). Est-il possible théoriquement de changer sa "localisation" ?
    C'est à dire, par exemple, prenons un proton : il est là dans le creux de notre main, on le met dans un "relocalisateur" qui va changer les coordonnées spatiales de ce proton. Au lieu d'être dans le relocalisateur (là où on l'avait laissé) il se retrouve sur la table, au beau milieu de la galaxie d'Andromède ou dans un autre relocalisateur (récepteur).
    Personnellement, je ne connais pas de lois que cette manipulation violerait, en voyez vous-une ? (il ne va pas notamment plus vite que la vitesse de la lumière car il n'est pas déplacé : on a juste changé ses coordonnées spatiales, il a fait un saut dans l'espace)
    Question 2 : si c'est possible en théorie, existe-t-il des idées de machines pouvant ressembler de près ou de loin à mon "relocalisateur" ? (je pense notamment aux particules intriquées)

    B] La porte des étoiles
    Dans le cadre de ma question, la porte des étoiles est un "relocalisateur" à part : elle ressemblerait au système de la série stargate avec quelques différences :
    - pas forcément circulaire
    - pas d'écran de séparation entre 2 "mondes" (ie : on peut voir à travers)
    - libre circulation des particules (notament de l'air s'il existe une différence de pression)
    Ce relocalisateur perfectionné s'oppose-t-il à des règles de la physique ? imaginez 2 portes superposées & horizontales vous lâchez une pomme entre les deux anneaux : elle tombe dans le premier, ressort par le second pour retomber dans le premier etc... tout en accéléant ! bonjour le mouvement perpétuel !

    voilou, si vous avez des réponses à mes questions, n'hésitez pas !

    -----

    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  2. Publicité
  3. #2
    vaincent

    Re : Stargate : sur le principe

    salut,

    un changement des coordonnées spatiales, correspond à une variation de celle-ci en un temps donné, or c'est exactement la définition d'une vitesse. Donc si cette vitesse dépasse celle de la lumière, ton relocalisateur ne peut pas exister. Même dans le cas où cette vitesse est exactement celle de la lumière, seules des particules de masses nulles pourront être relocalisées, i.e. déplacées (!)
    Selon nos connaissances actuelles, la porte des étoiles ne peut donc pas exister.
    Seules des "trous de ver" pourraient se rapprocher de ce "vieux" rêve. Si tu veux en savoir plus sur ces trous de ver, je te conseilles le très célèbre ouvrage de vulgarisation de l'illustre physicien théoricien Kip Thorne : "Trous noirs et distorsions du temps : l'héritage sulfureux d'Einstein".

    p.s.: bon je vais aller me coucher en me relocalisant dans mon lit !

  4. #3
    LPFR

    Re : Stargate : sur le principe

    Bonjour.
    J'ajouterai que même si on faisait un "relocalisateur lent", avec des vitesses inférieures à celle de la lumière, on n'est même pas sûr que la chose obtenue à l'arrivé soit vivante. N'oubliez pas que les particules d'un cadavre sont au même endroit qu'avant qu'il ne le devienne. Il ne suffit pas de déplacer les particules, atomes et molécules.

    La science-fiction peut être plus ou moins amusante, comme le sont les bouquins de mondes magiques ou de "heroic-fantasy". Mais il faut les laisser à leur place et ne pas chercher des bases scientifiques à leurs fantaisies.

    Au revoir.

  5. #4
    curieuxdenature

    Re : Stargate : sur le principe

    Bonjour _Goel_

    C'est à dire, par exemple, prenons un proton : il est là dans le creux de notre main, on le met dans un "relocalisateur" qui va changer les coordonnées spatiales de ce proton. Au lieu d'être dans le relocalisateur (là où on l'avait laissé) il se retrouve sur la table, au beau milieu de la galaxie d'Andromède ou dans un autre relocalisateur (récepteur).
    Au pif, la galaxie d'Andromède se trouve à 2 millions d'années lumière, ce qui fait que même en n'envoyant que les informations necessaires à une duplication de l'original, ça prendra ce temps là.
    Il serait où l'intérêt de la manoeuvre ?
    A la limite, le seul intérêt consisterait à envoyer des clones qualifiés dans des endroits divers, sans que l'original risque sa vie dans ce genre de voyage. Mais pour ça, encore faudrait-il que la destination soit équipée du 'recepteur' adéquat, si c'est le cas je vois encore tellement de 's(c)i(es)' que je pense qu'on pourrait mettre Paris en bouteilles.
    L'electronique, c'est fantastique.

  6. #5
    obi76

    Re : Stargate : sur le principe

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    N'oubliez pas que les particules d'un cadavre sont au même endroit qu'avant qu'il ne le devienne. Il ne suffit pas de déplacer les particules, atomes et molécules.
    Ca c'est une grande question que je me posais, mais elle se rapproche plus de la métaphysique que de la physique. "téléporter" les guillemets sont volontaires) des molécules, ainsi que leur vitesse, et à priori nous pouvons reconstituer un organisme "vivant" dans la mesure où toutes ses fonctions vitales restent telles qu'elles étaient avant la "téléportation".

    Pourquoi serai-t-il alors mort en arrivant (et là on va toucher au problème de la conscience, bref je sens une voie de garage arriver très vite).

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    LPFR

    Re : Stargate : sur le principe

    Citation Envoyé par obi76 Voir le message
    ...
    Pourquoi serai-t-il alors mort en arrivant (et là on va toucher au problème de la conscience, bref je sens une voie de garage arriver très vite).
    Re.
    Oui, moi aussi!
    A+

  9. Publicité
  10. #7
    B2g9

    Re : Stargate : sur le principe

    Le problème il me semble c'est qu'on ne sait pas encore aujourd'hui pourquoi on est vivant, pourquoi on est capable de penser, pourquoi on a une conscience, c'est un problème qui remonte jusqu'à l'apparition de la vie. Mais là je m'écarte du sujet. On en vient à l'hypothèse de l'âme, ce relocaliseur fictif, serait-il capable de relocaliser l'âme qui est immatérielle ( en supposant qu'elle existe ). Le problème devient alors plus religieux que scientifique.

  11. #8
    _Goel_

    Re : Stargate : sur le principe

    Citation Envoyé par vaincent Voir le message
    un changement des coordonnées spatiales, correspond à une variation de celle-ci en un temps donné, or c'est exactement la définition d'une vitesse.
    justement, dans le cadre d'un changement conitu, je suis d'accord (là n'est pas le pb), je parle d'un changement discret. Je demande si une théorie nous dit que c'est impossible ?
    PS : dans le cas d'un changement discret, je modifie l'information d'une particule, je ne la transmet pas, il n'y a aucune notion de voyage (et de vitesse). Pour parler informatiquement : je change juste un attribut d'un objet.


    à tous les autres, je parle de principe physique, merci de rester dans l'axe du topic, pour éviter des digressions qui si elles sont intéressantes devraient être mises dans un nouveau sujet. (voyager plus vite que la lumière, téléporter un être vivant, une ame, etc...)
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  12. #9
    obi76

    Re : Stargate : sur le principe

    Je vois difficilement comment tu peux changer de manière discrete la position d'une particule.

    Si tu prend toutes les interactions gravitationnelles de l'Univers sur ta particule, la changer de place revient à modifier son énergie potentielle. Si c'est pendant un temps infiniment court, cela veut dire que tu lui as fournis une puissance infinie. Comment fais-tu ?

  13. #10
    _Goel_

    Re : Stargate : sur le principe

    Citation Envoyé par obi76 Voir le message
    Je vois difficilement comment tu peux changer de manière discrete la position d'une particule.
    Je parle pas de la manière, je parle du principe...
    Si tu prend toutes les interactions gravitationnelles de l'Univers sur ta particule, la changer de place revient à modifier son énergie potentielle. Si c'est pendant un temps infiniment court, cela veut dire que tu lui as fournis une puissance infinie.
    Haaaa... un point que j'avais pas directement vu ! (en fait ça recoupe ma vision de la pomme dans le §B)

    Ce point est-il contournable ? je pense que oui (j'ai une idée), mais c'est hyper-spéculatif... Faut que je trouve 5min pour l'écrire...
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  14. #11
    obi76

    Re : Stargate : sur le principe

    Citation Envoyé par _Goel_ Voir le message
    Ce point est-il contournable ? je pense que oui (j'ai une idée), mais c'est hyper-spéculatif... Faut que je trouve 5min pour l'écrire...
    Là je suis curieux de voir ce que tu vas dire...

  15. #12
    _Goel_

    Re : Stargate : sur le principe

    Citation Envoyé par obi76 Voir le message
    Là je suis curieux de voir ce que tu vas dire...
    BOn je vais essayer de faire simple : je pense à 2 choses...!

    1) Les particules intriquées :
    De ce que je sais sur les particules intriquées, c'est qu'elles semblent montrer (pour moi...) que l'information physique n'est pas localisée dans l'espace (disons "notre" espace), puisque la paire de particules est peut être considérée comme une seule particule à certains points de vue.
    En ce sens, la distance entre les particules ne peut croître qu'à une vitesse inférieure à celle de la lumière, mais à tout instant, l'évolution de l'état d'une particule entraîne "instantanément" l'évolution de l'état de l'autre particule (ce qui est normal si on considère que c'est la même !)

    2) Reprenons ma "Porte des étoiles" (Chapitre B])
    Peut-on considérer qu'à proximité de l'interface de la porte des étoiles, la particule a voit sa probabilité d'être soumise à un côté ou l'autre de la porte évoluer...
    Dans ce cas, rapprocher la particule de la porte demanderait effectivement de l'énergie (ou en produirait) de manière à compenser la différence entre les énergies potentielles d'un côté où de l'autre de la porte. Jamais on ne verra la particule aller plus vite que la lumière, et jamais on aura besoin d'avoir une énergie infinie à apporter à la particule.

    ... mais je sais pas si j'ai été bien clair
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  16. Publicité
  17. #13
    Sigmar

    Re : Stargate : sur le principe

    Citation Envoyé par _Goel_ Voir le message
    1) Les particules intriquées :
    De ce que je sais sur les particules intriquées, c'est qu'elles semblent montrer (pour moi...) que l'information physique n'est pas localisée dans l'espace (disons "notre" espace), puisque la paire de particules est peut être considérée comme une seule particule à certains points de vue.
    On ne peut transférer aucune information grâce à cette méthode, car par essence on ne connait pas l'état des deux particules intriquées avant d'avoir mesuré leur état. C'est comme si tu avais deux lettres que tu envoies à deux amis différents. Tu leurs dis précédemment aux deux, ce sera soit rouge dans les deux, soit bleu dans les deux. Quand un des deux, alors à des endroits différents, ouvre l'enveloppe, il connait la couleur dans l'autre, effectivement. Mais l'information (à supposer qu'elle existe) était déjà dans l'enveloppe et a voyagé avec elle et aucune information ne voyage vers l'autre personne au moment de l'ouverture.

    Citation Envoyé par _Goel_ Voir le message
    ... mais je sais pas si j'ai été bien clair
    Pas vraiment. Quand bien même tu arriverais à créer deux particules intriquées (c'est possible), cela ne nous dit pas comment tu réaliserais ta porte...
    Dernière modification par Sigmar ; 08/12/2008 à 18h52. Motif: orthographe
    "I have to understand the world, you see." (Richard P. Feynman)

  18. #14
    _Goel_

    Re : Stargate : sur le principe

    Citation Envoyé par Sigmar Voir le message
    cela ne nous dit pas comment tu réaliserais ta porte...
    Là n'est pas le problème.

    Question on ne peut pas forcer l'état d'une particule intriquée ? (genre trenper l'enveloppe dans du bleu de méthylène pour essayer de colorer la lettre en bleu...)
    Ce que tu me dit n'infirme donc pas ma première hypothèse, mais indique juste que les particules intriquées ne répondent pas à ce besoin. (faut trouver autre chose)

    Mais l'information (à supposer qu'elle existe) était déjà dans l'enveloppe et a voyagé avec elle et aucune information ne voyage vers l'autre personne au moment de l'ouverture.
    sauf si on lit la même enveloppe... enfin bref, cela revient à considérer la non-localité d'une particule à une échelle supérieure au monde atomique. Les probailité de présence sont infiniement faibles (ce que je conçoit parfaitement), mais y aurait-il moyen d'augmenter cette probabilité ? (dans le sens "a-t-on montré que c'est impossible")
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biologie Moléculaire] petite question sur le principe de la pcr
    Par ijnuhbygv dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/11/2008, 17h09
  2. exos sur le principe fondamentale de la dynamique
    Par miss_Q dans le forum Physique
    Réponses: 11
    Dernier message: 21/11/2007, 19h06
  3. Questions sur le principe d'équivalence
    Par Plasma dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/09/2006, 21h18
  4. Un article formidable sur le second principe de la thermo
    Par deep_turtle dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 10
    Dernier message: 14/03/2006, 11h59