Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Fusion Froide



  1. #1
    Tesla

    Bon...deux petites questions sur la "fusion froide"

    -La fusion froide c'est quoi exactement ?
    -J'avais lu un truc il y a pas mal de temps comme quoi c'était impossible à obtenir, Est ce que ca a changé depuis ?

    C'est suite à la visite de ce site + qu'underground : jlnlabs.online.fr/cfr/index.htm
    Que je me suis posé ces questions.

    @+

    Tesla

    -----
    Dernière modification par Rincevent ; 27/09/2007 à 18h14.

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    Cécile

    Salut Tesla
    Je peux en gros répondre à la première question.
    Pour réaliser la fusion nucléaire, c'est à dire fusionner deux atomes d'hydrogène (ou leurs isotopes), il faut arriver vaincre des forces de répulsion énormes entre ces atomes. Une méthode est de le réaliser à des températures et des pressions gigantesques, dans d'énormes machines appelées Tokamak.
    Certains pensent qu'on peut réaliser la fusion sans ces énormes machines. Ce serait la fusion froide. Je ne sais pas si c'est réalisable théoriquement ou pas, mais je sais que la quasi totalité des physiciens considère qu'elle n'a jamais été réalisée jusqu'à présent (contrairement à ce que semble dire JL Naudin sur le site que tu indiques.
    Voilà, si quelqu'un peut compléter ...

  5. #3
    Damon

    La fusion froide fut "découverte" par Stanley Pons et Michael Fleshmann en 1989.

    L'évènement :
    Les chercheurs travaillaient sur l'électrolyse de l'eau et une explosion du récipient intervint en court d'expérience.
    Les chercheurs en déduidisrent qu'une forte énergie excédentaire fut dégagée lors de cette expérience et en conclure à la fusion nucléaire, vu l'énergie electrochimique normalement mise en jeu dans cette expérience, la violence de l'explosion ne pouvait s'expliquer.

    Les faits :
    Les chercheurs publièrent quelques articles scientifiques mais ne donnèrent que très peu de détails et jusqu'à présent il ne fut pas possible de reproduire l'expérience.

    La théorie :
    Comme souvent en électrochimie, les électrodes utilisées étaient en platine. Le platine possède une propriété bien particulière (outre ces propriétés chimique) c'est celle d'être poreux à l'hydrogène.

    L'électrode se serait donc gorgée d'hydrogène, ensuite le courant et la tension appliqués à l'electrode (quelques dizaines de mA, quelques V) auraient suffit à déclencher la réaction.

    En effet l'hydrogène imbibant l'électrode se trouve très confiné, la tension et le courant ne représentent pas grand chose à l'échelle macroscopique mais sont énormes à l'échelle de l'atome.

    Donc tout cela semble à première vue très plausible, si ce n'est que l'expérience ne pu être reproduite et validée par aucun laboratoire.

    En attendant des chercheurs indépendants continuent à espérer...

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  6. #4
    Jackyzgood

    Salut

    Je suis d'accord sur le fait que les energies mises en jeu soit faible a l'achelle macroscopique, mais l'energie fournie lors de cette experience est repartie sur tous les atomes d'hydrogenes. Il est donc statistiquement impossible que cette energie aie ete fournie uniquement a quelques atomes et ainsi demarrer une fusion froide.

    Donc si c'est vraiment a une fusion froide qu'ils ont eu a faire, ils auraient mieux fait de jouer au loto.....

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    Tesla

    Merci à vous deux.

    Mais si ca existait , ca apporterait quoi exactement ? Comment récuperer l'énergie d'un tel système ?

    @+

  9. #6
    Cécile

    J'imagine que l'énergie d'un tel système serait récupérée via la chaleur produite (comme c'est le cas actuellement pour la fission de nos réacteurs, et comme cela se fera dans les futurs réacteurs de fusion).

  10. Publicité
  11. #7
    Tesla

    Re-bonjour

    Donc pour obtenir une fusion "normale" il faut de fortes pressions et des températures élevés et donc avec cette experience je me posais une question, est-ce que l'arc électrique qui pourrait naitre entre les deux électrodes fournirait tout les parametres propices à la fusion ,température et pression ?

    En fait je ne vois pas dans ce cas ce qu'elle a de froide cette fusion...
    Ca me rappel qu'une fois en voulant nettoyer une vieille arme pleine de rouille grace à l'electrolyse, en retirant une electrode , il s'était produit une explosion mais c'était probablement le gaz qui c'est enflammé suite à une étincelle enfin c'etait bizarre...

    @+

  12. #8
    Cécile

    est-ce que l'arc électrique qui pourrait naitre entre les deux électrodes fournirait tout les parametres propices à la fusion ,température et pression ?
    C'est largement insuffisant.
    il s'était produit une explosion mais c'était probablement le gaz qui c'est enflammé suite à une étincelle
    Oui, ce n'était certainement pas une fusion.

    Pour avoir quelques idées sur la fusion contrôlée "classique", on peut regarder le site du projet Iter de réacteur de fusion expérimentale, dont le site devrait bientôt être choisi (Cadarache, dans les Bouches du Rhône, est candidat) : www.iter.org/ (en anglais)

  13. #9
    alaink

    Effectivement, l'arc electrique est beaucoup "trop froid" (quelques milliers de degres au lieu de millions), et la pression est insuffisante pour declancher une fusion.
    Certaines personnes ont neanmoins proposé d'utiliser la sonoluminescence (micro implosion de minuscules bulles dans de l'eau sous l'effet d'une onde sonore) car elle cree des conditions de temperature et surtout de pression, proches de celles requises .... a quelques ordres de grandeur pres.


    P.S.: Tesla, l'explosion etait sans doute due a l'inflammation de gaz hydrogene et oxygene, qui sont souvent produits lors des electrolyses.

Discussions similaires

  1. Fusion froide
    Par Casse cailloux dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/12/2004, 22h22
  2. Fusion froide
    Par scientist dans le forum Physique
    Réponses: 80
    Dernier message: 08/12/2004, 16h20