Discussion fermée
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 81

Fusion froide



  1. #1
    scientist

    Arrow Fusion froide

    Bonjour, je vais lancer un sujet houleux!!

    Je voudrais juste savoir ce que les personnes un peu au courantes pense de ce "phénomène" tabou dans la communité scientifique.

    Et surtout, les raisons de leurs décisions (et pas un simple c'est pas possible!!).

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Gaétan

    Re : Fusion froide

    Pourrais-tu donner un peu plus d'informations pour ceux qui ne sont pas un peu au courant ?

  4. #3
    Cécile

    Re : Fusion froide

    Salut,

    Je pense que le meilleur argument contre la fusion froide est que les autres équipes n'ont pas réussi à reproduire ces expériences. Or, la reproductibilité est la base de la démarche scientifique. J'ai aussi entendu que, vu les conditions de l'expérience, les physiciens qui les ont réalisées auraient dû être morts, étant donné les doses qu'ils auraient reçues. Mais je ne connais pas les chiffres.
    Tout cela ne veut pas dire qu'une fusion "froide" est impossible. Mais elle reste à prouver.

  5. #4
    Gaétan

    Re : Fusion froide

    Ok ! MAIS C'EST QUOI ???

  6. #5
    Geof

    Re : Fusion froide

    Il s'agit de la possibilité (pour le moment non confirmée) de réaliser une fusion nucléaire à température ambiante (donc "froide", par rapport à la fusion nucléaire classique - 100 millions de degrés, d'après Wikipédia).

    Des chercheurs ont affirmé être parvenu à la réaliser, mais aucune expérience n'a confirmé leur résultat à ce jour.

    Plus d'infos ici

    Geoffrey

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    scientist

    Arrow La poule aux oeufs d'or

    Bien mais et vos avis personnels!!! (une seule personne s'est mouillée)

    c'est exact pour le problème de reproduction de cette expérience, le problème provient justement de ce caractère irrégulier (mais attention, le phénomène a tout de même été reproduit plusieurs fois!!)

    Pour mon avis perso, c'est possible (faut être critique mais pas borné). en effet, on approche d'un domaine et d'une échelle inexploitée (le quantique dans les solides)!!
    Et puis les ligands, ça existent (je sais, c'est pas pareil, question d'énergie!!).

    Bon et puis alors expliquer cette expérience "connue" :

    Un fermier élevant des poules isole le sol sur lequel elles vivent (et picorent) par une couche d'argile (suffisante, rien ne passe pour une poule). Les poules (qui pondaient des oeufs à coque dur) se mettent au bout de trois jours (à peu près) à pondre des oeufs à coque molle.

    RQ : la coquille est constituée de calcium provenant du stock de la poule (les os).

    ensuite, le fermier distibue des paillettes de mica (les poules se jettent dessus!). Et des le lendemain, les oeufs retrouvent une coquille dur.

    Remarque indispensable, le mica, c'est du silicate (Si en gros) et le calcium, c'est (Ca).

    La solution serait selon les prétendants, une fusion froide maîtrisée par la nature.


    Pour revenir sur le "ils auraient du être mort pendant leur expérience", il faut penser que la fusion à froid et la fusion (à chaud), c'est pas pareil.
    Exemple pour ceux qui aiment les images : différence entre le papillon et la brasse!
    En nageant vite, vous éclaboussez pas mal et au ralenti, pas.

    L'explication scientifique pourrait être une diffusion du trop plein d'énergie grâce au cristal par vibration à l'unisson (transfomée en chaleur). (Pillier des expéiences menées actuellement!).

  9. Publicité
  10. #7
    Cécile

    Re : La poule aux oeufs d'or

    Citation Envoyé par scientist
    Et puis les ligands, ça existent (je sais, c'est pas pareil, question d'énergie!!).
    Quel rapport entre de la chimie (ligand) et la fusion ?

    La solution serait selon les prétendants, une fusion froide maîtrisée par la nature.
    ????
    Quel rapport entre la coquille d'oeuf et la fusion froide ? Encore une fois, tu confonds la chimie (ici, transformation chimique à température ambiante d'une réaction généralement menée à haute température) avec la fusion, qui demande des énergies bien plus hautes.


    Pour revenir sur le "ils auraient du être mort pendant leur expérience", il faut penser que la fusion à froid et la fusion (à chaud), c'est pas pareil.
    La fusion est une réaction physique qui produit énormément d'énergie. Donc même si elle est réalisée à froid, elle engendre des rayonnements très énergétiques

  11. #8
    davy01

    Re : Fusion froide

    voici un lien d un site que je trouve GENIAL http://jlnlabs.imars.com/cfr/index.htm

  12. #9
    kryok

    Re : Fusion froide

    Citation Envoyé par davy01
    voici un lien d un site que je trouve GENIAL http://jlnlabs.imars.com/cfr/index.htm

    Un interessant dossier dans le dernier S&Vie "alchimie fusion froide" avec l'explication de la formation de l'oeuf....
    Dernière modification par Coincoin ; 12/05/2004 à 06h37. Motif: Correction de balise

  13. #10
    Geof

    Re : La poule aux oeufs d'or

    Citation Envoyé par scientist
    Bien mais et vos avis personnels!!! (une seule personne s'est mouillée)
    Je ne pense pas qu'il s'agisse de se mouiller ou non. Les théories scientifiques ne sont pas basées sur des opinions personnelles (en général), mais sur des faits observés et reproductibles.
    Dans le cas de la fusion froide, ce n'est pas le cas actuellement, pour autant que je sache.

    Pour mon avis perso, c'est possible (faut être critique mais pas borné).
    Possible... peut-être, mais ce n'est pas prouvé (le contraire non plus, d'ailleurs). Pour moi, c'est dans ce sens qu'il ne faut pas être "borné": il existe des phénomènes qu'on ne peut pas expliquer (pas encore), ou dont l'explication n'est pas satisfaisante, ce qui ne veut pas dire qu'ils n'existent pas. Simplement, on ne peut ni prouver qu'ils existent (sauf à les constater), ni qu'ils n'existent pas.

    Pour revenir sur le "ils auraient du être mort pendant leur expérience", il faut penser que la fusion à froid et la fusion (à chaud), c'est pas pareil.
    Comme l'a dit Cécile, la fusion produit de l'énergie en quantité, en un temps relativement court.
    L'intérêt de la fusion à froid, si elle s'avérait réalisable, serait de récupérer plus d'énergie qu'on n'en fournit. Si maintenant, elle n'est pas capable de tuer les deux malheureux qui ont tenté l'expérience, elle ne doit pas être des plus efficaces. Quant à l'explication par la "diffusion", elle ne tient pas vraiment la route, vu la puissance thermique attendue.

    Geoffrey

  14. #11
    vinze

    Re : Fusion froide

    Salut,
    Au sujet de l histoire de l oeuf, tu parles de Kevran en Bretagne qui pensa que la poule effectue une transmutation biologique du silicium en calcium. Premierement il faudrait verifier son protocle experimental pour voir si il n ya pas d evidentes confusion dans ses conclusion. Deuxiement cette experience est relativement simple et peu couteuse en argent....mais en temps oui. Donc pourquoi n a t elle pas ete reproduit? Peut etre a t elle ete reproduit et a donner un resultat negatif....il faudrait demander a un biologiste si cette experience a un sens et si elle reproductible.
    Bye

  15. #12
    Narduccio

    Re : Fusion froide

    Citation Envoyé par davy01
    voici un lien d un site que je trouve GENIAL http://jlnlabs.imars.com/cfr/index.htm
    Pas mal le site, j'ai pas tout compris, l'anglais et moi ça fait 2,5

    Si je me suit pas trompé, il y a une ou deux choses qui me laissent perplexe.
    1°) Une réaction de fusion froide est censée produire des neutrons, le matériel de mesure employé ne peut pas détecter les neutrons, il détecterait donc les gammas résultants des interactions des neutrons produits avec l'environnement entre la réaction et la sonde de mesure. Si c'est des neutrons rapides, il ne doit pas y avoir beaucoup de réaction et les intervenants doivent subir un bombardement neutronique non négligeable. Si c'est des neutrons lents, ils devraient retrouver, dans le réacteur, les produits de fissions produits or apparemment ils n'en parlent pas.
    2°) ils ont un appareil qui mesure des µSv/h or ils ne donnent pas la valeur en µSv/h, ils la donnent en cps ou en impulsion sans donner les facteurs de conversions permettant de passer de l'un à l'autre. Les chocs/seconde ne veulent rien dire si l'on ne donne pas les informations permettant de convertir ce qui est compter au niveau de la sonde en ce qui est émis à l'endroit de la réaction. Avec cet appareil, je peut mesurer 50 chocs et en fonction de certains paramètres, cela ne portera pas à conséquence ou signifiera que je suis mort.
    3°) Ils font des mesures précises, mais ne blindent pas par rapport au bruit de fond, d'ailleurs ils ne donnent même pas à quels valeurs il se situe. Est-ce que leur mesure dépasse notablement le bruit de fond ou est seulement quelques pour cents au dessus ?

    La sensibilité de la sonde est donnée pour: 1000 cpm/mR/hr, leur mesure la plus élevée est de 0,367 cps soit 0,367x60=22,02 cpm (cps: chocs par secondes; cpm: chocs par minutes), cela ferait un débit de dose de 0,02202 mR/hr soit pratiquement rien. J'ai refait 3 fois mes calculs car je trouve ces valeurs très basses, alors ou j'ai fait une erreur grosière ou il y a quelque chose que je n'ai pas compris ou cela correspond au bruit de fond.

    Si quelqu'un pourrait vérifier, d'avance merci.

  16. Publicité
  17. #13
    scientist

    Re : Fusion froide

    Bon, je suis de retour, ça n'a pas bien avancer!

    Je suis d'accord qu'il ne faut pas prétendre pouvoir tout expliquer tout de suite avec la science. Mais elle s'attache à un principe qui fait qu'elle contrôle tout. Bien qu'on ne soit pas capable avec nos outils de comprendre tout de suite comme vous dîtes, c'est donc à nous de concevoir ces outils (mathématiques, matériel, ou autres).

    Or je ne pense pas qu'ils se réalisent tout seul par miracle, il y a un coup de chance ou une conception avant tout mentale (c'est un truc important chez l'homme, il paraît!!).


    Ensuite, peu importe que ce soit de la fusion froide ou un autre phénomène mais il semble bien qu'il existe un phénomène encore inconnu dans un domaine quasi à découvrir. (j'invite également à lire le science&Vie de ce mois ci pour ceux qui veulent des détails à prendre avec critique comme toujours).

  18. #14
    scientist

    Re : Fusion froide

    Pour ceux qui comprenne pas le coup de l'oeuf, (en supposant que l'expérience a été telle qu'expliquer, je vais me renseigner) c'est que la poule n'a plus assez de réserve dans ses os pour l'intégrer dans la construction de la coquille. Or quand on leur donne du mica qui ne possède pas de calcium, c'est en gros de la silice, elles restituent des oeufs normaux.

    Alors d'où provient ce nouveau calcium?

    Soit l'expérimentateur n'est pas doué et les coquille sont en silices, ce qui serait étonnant, c'est pas un substitue de cycle connu.

    Soit la silice est "greffée" sur l'os et donc du calcium est à nouveau disponible. Mais un squelette de silice, je connais pas.

    Soit, et c'est la version discutée, la poule réussi une fusion froide et obtient, on sait pas comment, du calcium avec de la silice (voir la table périodique, c'est un fusion).


    Comme quoi, la physique et la biologie sont difficilement compatibles dans des expériences

  19. #15
    scientist

    Re : La poule aux oeufs d'or

    Citation Envoyé par Cécile
    La fusion est une réaction physique qui produit énormément d'énergie. Donc même si elle est réalisée à froid, elle engendre des rayonnements très énergétiques
    Relis mon illustration avec la nage (brasse/papillon). C'est juste que si la réation est lente, progressive, la dépense d'énergie est "étallée" dans le temps et donc au lieu d'avoir une onde surpuissante, on en a plein et très faible. Ce qui est probablement absorbé par le cristal, qui possède des propriétés un peu particulière, et restitué sous forme de chaleur notamment et aussi une modification de sa structure, réarrangement (voir Cristallo).

  20. #16
    Neutrino

    Re : Fusion froide

    Il est imposssible qu'un vertébré soit à cours de calcium. La concentration en calcium plasmatique est encore plus strictement régulée que la glycémie. Si un vertébré est à cours de calcium son système nerveux s'arrête de fonctionner. Ou bien le coeur lâche...
    La poule serait morte bien avant de déminéraliser son squelette entièrement. A moins que tout simplement elle ne ponde plus!

  21. #17
    scientist

    Re : Fusion froide

    On n'a jamais dit qu'elle n'avait plus de calcium mais plus dans sa réserve pour faire de coquille dur.

    Et comment le biologiste répond à l'expérience?Quelle explication?

  22. #18
    davy01

    Re : Fusion froide

    bonjour

    ayant deja eu des poules je pense pouvoir repondre

    si elle est en manque de calcium elle mange ses oeufs ... pour recup

    sinon si les manque devient trop important il y a plusieurs etapes coquilles molle et parfois coquilles inexistante... juste la fine pelicule blanche

    et meme parfois si il y a une grave deficience pas d oeufs ...

  23. Publicité
  24. #19
    Neutrino

    Re : Fusion froide

    Je ne sais pas si c'est une bonne façon de voir le problème que de penser à une "réserve fédérale de calcium dans l'organisme". Les cellules constructrices d'os prélèvent dans le sang et les destructrices en remettent, la concentration doit rester constante. La construction osseuse et la lyse osseuse sont deux phénomènes en équilibre, en fait c'est exactement comme pour le glucose:
    le glucagon stimule la lyse du glycogène / la parathormone stimule la lyse osseuse et bloque l'excrétion rénale
    l'insuline stimule la synthèse de glycogène / la calcitonine inhibe la lyse osseuse (elle ne stimule pas la construction), la parathormone en concentrations variables et faible stimule la construction osseuse

    Si les réserves sont vides, étant donné que le système "fuit" par les reins et la sueur sans que l'organisme puisse l'éviter, la concentration dans le sang diminue et la poule va au devant de graves problèmes de santé. Une poule ne peut pas avoir de "réserves vides", je ne sais même pas si un animal peut survivre avec un squelette entièrement déminéralisé...

    La grande difficulté à mon avis est que la quantité de calcium présente dans l'organisme ne se limite pas aux os : il y a beaucoup de calcium chélaté dans les cellules, dont d'énormes stocks dans les cellules musculaires (enfin dans leur système endomembranaire). Les cellules cardiaques peuvent relâcher un peu de calcium sans que ça ne les pertube pour leur activité normale. Les poules fusionneuses pouvaient elles courir sans faire d'arrêt cardiaque?

    Il aurait fallu sacrifier la poule, broyer ses muscles et mesurer les concentrations de calcium...

  25. #20
    scientist

    Re : Fusion froide

    Mais vous n'avez jamais eu d'écho de cette expérience?

  26. #21
    Neutrino

    Re : Fusion froide

    Je viens de faire une recherche sur Google et le premier site qui en parle est un site sur le Yin et le Yang.
    Ca se passe de commentaire.

    J'aimerais juste savoir, si cette expérience a été menée, si les poules ont été sacrifiées ou non pour mesurer le calcium restant dans leurs cellules et dans leurs os, et si la composition des coquilles a été mesurée.
    Il faudrait déjà voir combien d'oeufs peuvent être calcifiés à partir d'une diminution raisonnable de la masse osseuse.

  27. #22
    vinze

    Re : Fusion froide

    Salut,
    Voila un lien qui pourrait interesser certains au sujet des transmutations biologiques: http://membres.lycos.fr/grainedescience/sommaire.htm
    bye

  28. #23
    vinze

    Re : Fusion froide

    Salut encore un lien (en tapant transmutation biologique sur google),
    http://www.vgv.ch/holleman/holleman.htm

    Un lien avec un bibliographie de Kervran:
    http://www.lasarcyk.de/kervran/works.htm

    A vous de jouer, car je suis pas biologiste.
    Bye et bon dimanche

  29. #24
    Neutrino

    Re : Fusion froide

    "Le potassium ne se stocke pas"
    Ca me fait bien rire sachant que c'est l'ion principal des liquides intracellulaires qui occupent quand même 60% du volume total d'eau du corps... 10 fois plus concentré dans les cellules que dans le liquide extracellulaire... sachant en plus que la pompe à potassium bouffe 10% de l'énergie de chaque cellule. Pas stocké du tout donc.
    Je crois qu'on tombe dans les parasciences là...

  30. Publicité
  31. #25
    scientist

    Re : Fusion froide

    C'est vrai que sur tous ces sites, il n'y a que du barratin exploitant les expériences douteuses et certaines vérités mais qui ne se déroulent qu'en circonstances bien particulière.
    C'est fort possible que l'expérience physique sur des sujets biologiques et difficile car c'est un système ouvert et dont tous les mécanismes ne sont pas connus (ou pris en compte par l'expérimentateur).

    En revanche, pourquoi toujours aucune explication biologique aux poules et leurs oeufs moux?

  32. #26
    N'roghara

    Re : Fusion froide

    Hum...désolé d'intervenir dans votre débat, mais comme l'a rappelé un des intervenants, il y a un large dossier consacré à la fusion froide dans le dernier Sciences&Vie. Une partie est même consacrée à ce fameux "mystère" de la poule, avec d'ailleurs une explication.

    Je cite :
    "Reste que, dans le cas de la poule, les spécialistes modernes de la question sont pour le moins sceptiques. Voire franchement amusés. Car son métablisme calcique ne fait aujourd'hui plus guère de mystère. Il a donné lieu à de nombreuses études, étant donné l'intérêt économique certain à bien maîtriser la solidité de la coque de quelque 850 milliards d'oeufs produits chaque année.

    En fait, la volaille stocke pendant la journée du calcium issu de son alimentation dans ses os, pour puiser dans cette réserve transitoire pendant la nuit et fabriquer la coquille. Des stocks suffisants pour pallier des carences de plusieurs jours, voire de plusieurs semaines...Bref, la poule a beau produire chaque année l'équivalent de son propre poids en coquille, il n'y aurait là aucune "alchimie nucléaire". N'en déplaise aux aficionados de Louis Kervran... [celui qui a le premier émis l'hypothèse de la fusion froide chez la poule] "

    Voilà, voilà...

  33. #27
    scientist

    Re : Fusion froide

    Ok, c'est fort probable que ce soit lié aux cycles du calcium chez la poule mais il n'est pas donné, ni même un peu expliqué et ensuite, pourquoi le mica redonne accès à du calcium?
    C'est beau de citer mais faut une explication, pas du barratin...

  34. #28
    Neutrino

    Re : Fusion froide

    Juste une question : les poules privées de cailloux avec du calcium ne mangent elles donc pas? je veux dire, pas de nourriture ni d'eau?

  35. #29
    davy01

    Re : Fusion froide

    les poules qui n ont pas assez de calcium mange l oeuf de la veille

  36. #30
    scientist

    Re : Fusion froide

    Justement, les cailloux, y en a pas à cause de la couche d'argile. Mais on peut admettre que l'expérience n'ai pas été très soignée et que les poules aient pu avoir de l'eau avec des minéraux (et même peut-être un peu plus). Mais alors pourquoi la coquille devient molle et surtout pourquoi après le mica, ils redeviennent dur.
    Et même en mangeant l'oeuf, la poule pond des oeufs moux au bout de trois jours à priori.

    Je veux bien admettre que la fusion froide (et surtout maîtrisée par la bio) soit un phénomène difficile à gober. En revanche, elle n'est pas impossible mais seulement improbable de nos jours (y a du pour et du contre).

    Et puis quel est le lien biologique entre la silice et le calcium? Existe-t-il un cycle de la silice chez la poule?

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Fusion froide
    Par Casse cailloux dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/12/2004, 21h22
  2. Fusion Froide
    Par Tesla dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 12/09/2003, 13h44