Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 24 sur 24

nature de la lumiere



  1. #1
    egsicaadil

    nature de la lumiere


    ------

    slt m veuillez mz dir m qsq un photone es que on trouve des photones dans le vide si nn comme la lumiere traverse le vide il fo une matiere qui se deplace ! merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    invite34596000666

    Re : nature de la lumiere

    Rien compris…

  4. #3
    egsicaadil

    Re : nature de la lumiere

    salut . svp je veut savoir si la nature de la lumiere sont des photon ? MAIS QSQ UN PHOTON ?

  5. #4
    pepejy

    Re : nature de la lumiere

    Citation Envoyé par guerom00 Voir le message
    Rien compris…
    tu pourrais faire un effort

    je crois que la question concerne la nature du photon et comment il se propage dans le vide. Notre ami "gromelledantesque" (j'aime bien inventer des mots) veut peut-être aborder l'existence de l'ether

    BCNU

    edit : il a reformulé. Cest mieux!!!

  6. #5
    solinvictus

    Re : nature de la lumiere

    bravo pour le language sms
    le photon est une onde corpusculaire

    d'ailleur ni trop corpuscule ni trop onde...je m'explique

    la premiere particularité d'une onde est qu'elle ne se deplace pas dans le vide.
    hors les photons se déplace dans le vide

    ni trop corpuscule car les photons n'ont pas de masse seulemnt une energie qui est propre a leur frequence ou longueur d'onde.

    de récentes etudes sur les photons (ou l'on a reussi a emettre photon par phton grace a un diamant dont on a subtitué un atome de carbone par un atome d'azote) ont montrées qu'ils agissaient tantaux comme une onde tantaux comme un corpuscule.
    et oui la nature de la lumiere sont bien des photons, les couleurs que ta vision percoit sont du au differente longueur d'onde des photons émis ou réflechis par les objets.

    tout corps émet de la lumiere meme si tes yeux ne la percoit pas forcement (sauf à -273.15°c)

    pour plus d'info va sur wikipedia les sujets y sont bien expliqués
    Il est facile de faire un trône avec des baïonnettes mais il est moins aisé de s'y asseoir (Boris Elstine)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    egsicaadil

    Re : nature de la lumiere

    merci !mais .. il y a des photons dans le vide ? si nn cmt la lumiere se propage dans le vide ?

  9. Publicité
  10. #7
    LPFR

    Re : nature de la lumiere

    Citation Envoyé par egsicaadil Voir le message
    merci !mais .. il y a des photons dans le vide ? si nn cmt la lumiere se propage dans le vide ?
    Bonjour.
    Une des règles de ce forum est que l'on essaie d'écrire en français correct en évitant des abréviations inutiles et le langage des SMS.
    Au revoir.

  11. #8
    yoda1234

    Re : nature de la lumiere


    MODÉRATION


    Malgré les avertissements sympas de tes interlocuteurs, tu continu le langage SMS, je te rappelle donc notre charte que tu as acceptée en t'inscrivant ici:
    Respectez les lecteurs du forum, n'écrivez pas vos messages en style SMS ou phonétique. Utilisez la fonction "prévisualisation" pour vous relire et limiter les fautes d'orthographe.
    Comme tu peux le constater, c'est une question de respect.

    Merci d'en tenir compte à l'avenir.
    Là où l'ignorance est un bienfait, c'est de la folie d'être sage (Thomas Gray).

  12. #9
    solinvictus

    Re : nature de la lumiere

    dans le vide les photons se propagent a leur vitesse maximal c'est à dire environ 3x10^8 metre/seconde.

    apres je ne pense pas avoir bien compris le sens de ta question.
    qu'es ce que"le vide" dans ta question?
    Il est facile de faire un trône avec des baïonnettes mais il est moins aisé de s'y asseoir (Boris Elstine)

  13. #10
    THEBAULT

    Re : nature de la lumiere

    Citation Envoyé par solinvictus Voir le message
    bravo pour le language sms
    le photon est une onde corpusculaire

    d'ailleur ni trop corpuscule ni trop onde...je m'explique

    la premiere particularité d'une onde est qu'elle ne se deplace pas dans le vide.
    hors les photons se déplace dans le vide

    ni trop corpuscule car les photons n'ont pas de masse seulemnt une energie qui est propre a leur frequence ou longueur d'onde.

    de récentes etudes sur les photons (ou l'on a reussi a emettre photon par phton grace a un diamant dont on a subtitué un atome de carbone par un atome d'azote) ont montrées qu'ils agissaient tantaux comme une onde tantaux comme un corpuscule.
    et oui la nature de la lumiere sont bien des photons, les couleurs que ta vision percoit sont du au differente longueur d'onde des photons émis ou réflechis par les objets.

    tout corps émet de la lumiere meme si tes yeux ne la percoit pas forcement (sauf à -273.15°c)

    pour plus d'info va sur wikipedia les sujets y sont bien expliqués
    le photon ne peut pas être simultanément une particule et une onde. c'est juste une particule. une onde a besoin d'un milieu propagateur, un milieu dense et résistant pour se propager (comparez la vitesse de propagation d'une onde acoustique ou sismique dans différents milieux). Einstein a dit que la masse du photon est de 0kg. c'est parce que lui il le dit que, automatiquement, c'est la vérité. le photon est une particule et qui dit particule dit masse. le photon est réfracté, ralenti, dévié, dans un milieu dense car il est sollicité, attiré (derrière, devant, dessous, dessus, gauche, droite), par toutes les particules constitutives de cette matière dense. si le photon est ralenti c'est parce qu'il possède une masse. le refroidissement Doppler-Fizeau dans une mélasse optique démontre aussi que le photon possède une masse. les lasers, accordés à une fréquence inférieure à la fréquence de résonance, peuvent ralentir, refroidir l'agitation des atomes pour faire des condensats de Bose-Einstein. ce refroidissement est possible si la matière photonique est plus dense (pression de radiation) que la matière atomique. du fait de l'attirance des photons laser, les atomes vont perdre de la quantité de mouvement et vont donc refroidir.

    une onde ne possède pas de masse.

  14. #11
    santantioco

    Re : nature de la lumiere

    Citation Envoyé par THEBAULT Voir le message
    le photon ne peut pas être simultanément une particule et une onde. c'est juste une particule. une onde a besoin d'un milieu propagateur, un milieu dense et résistant pour se propager (comparez la vitesse de propagation d'une onde acoustique ou sismique dans différents milieux). Einstein a dit que la masse du photon est de 0kg. c'est parce que lui il le dit que, automatiquement, c'est la vérité. le photon est une particule et qui dit particule dit masse. le photon est réfracté, ralenti, dévié, dans un milieu dense car il est sollicité, attiré (derrière, devant, dessous, dessus, gauche, droite), par toutes les particules constitutives de cette matière dense. si le photon est ralenti c'est parce qu'il possède une masse. le refroidissement Doppler-Fizeau dans une mélasse optique démontre aussi que le photon possède une masse. les lasers, accordés à une fréquence inférieure à la fréquence de résonance, peuvent ralentir, refroidir l'agitation des atomes pour faire des condensats de Bose-Einstein. ce refroidissement est possible si la matière photonique est plus dense (pression de radiation) que la matière atomique. du fait de l'attirance des photons laser, les atomes vont perdre de la quantité de mouvement et vont donc refroidir.

    une onde ne possède pas de masse.
    Pourtant solinvictus te la bien expliqué
    le photon n'est ni une onde ni une particule , ni les deux a la fois."Simplement de l'énergie.
    suivant la mesure que tu fait tu a l'impression qu'il est tantôt l'un tantôt l'autre car nous ne pouvons appréhender qu'une infime partie de ce qu'il est .
    le photon n'est , ni réfracté , ni ralenti , ni dévié
    quand un photon frappe un miroir ,ce n'est pas le même qui revient,idem pour la réfraction,quand un photon rentre dans l'eau ,c'est la succession de réémission de photons
    qui fait qui fait que la lumière mais plus de temp a traverser l'eau mais les photons pris indépendamment ne ralentissent pas,ailleurs si un photon ralentirais un tant sois peu
    ce ne serais plus un photon car il aurai une masse .
    ET LA MARMOTTE MET LE CHOCOLAT DANS LE PAPIER D'ALU

  15. #12
    solinvictus

    Re : nature de la lumiere

    Bonjour thebaut

    Je vois ou tu veux en venir: " le photon a une masse" , je suis moi aussi plus ou moins partisant de cette hypothèse , même si j'en emet beaucoup de reserve.

    De plus cela reste une hypothèse donc appuyé sur aucune expérience scientifique valable, Je ne suis pas un grand physicien donc je préfere me limiter à ce qu'avance mes peres.

    Mais il est vrai que l'on peu emettre des doutes sur la questions:

    -d’après l’équation bien connue E=mc² l’énergie dépend de l’énergie liaison d’un noyau sous forme photonique qui se transforme en masse lors d’une réaction de fusion et une masse se transformant en photon lors d’une réaction de fission sans même de création d’antimatière comme le stipule la théorie de la création de l’univers avec l’équation E=2mc², et pourtant malgré cela toute particule (n’étant pas forcement des photons) ce déplacent a une vitesse égale a au moins 20% de la vitesse de la lumière obéissent a l’équation E=mc², alors pourquoi comme toute particule, la lumière n’aurai pas de masse*?

    -le phénomène de pression lumineuse, observable lorsque on bombarde une feuille métallique d’un faisceau puissant de photon la plaque bouge sous l’effet d’une pression.

    -le phénomène d’augmentation de la masse des métaux, une expérience très simple faites par un physicien*: en plein soleil il a mit une plaque de cuivre de 1m² et de1cm d’épaisseur sur une balance électronique assez précise après quelque heure on observe non seulement une augmentation du volume de la plaque du cuivre du a la dilatation des métaux mais également une augmentation de la masse de la plaque de cuivre.

    -lors d’une réaction nucléaire de fission ou de fusion il y a perte de masse, cette masse perdu ne peu pas avoir disparu, je n’oserai pas contredire Lavoisier. Cette masse perdu ses transformer en énergie lumineuse.

    -grâce a des diamants modifiés*: dont on a remplacé un atome de carbone par un atome d’azote dans la structure on arrive a émettre un seul photon a la fois si ce photon n’était qu’une onde en le diffractant l’onde se séparer en deux pourtant il n’en n’ai rien le photon unique ne peu se scinder, il est donc bien avant tous un corps.

    -la diffraction d’un spectre lumineux dans n’importe quel milieu*n observe que les rayons lumineux les moins dévier sont les photons aux grandes longueurs d’ondes et les plus dévier les courtes longueurs d’ondes, selon newton la loi d’attraction dépend de la masse et de la distance donc les photons les plus en interaction avec les atomes subissant la plus grosse force d’attraction sont les photons de courtes longueurs d’ondes donc on peu extrapoler et dire que les photons de type infrarouge on une masse moindre par rapport a un photon gamma.


    -en protection nucléaire on apprend que les rayonnement les plus dangereux pour le corps sont dans l’ordre décroissant*: Alpha (atome d’hélium) > neutron > bêta (électron) > gamma (photon) on peu en observer dans cette liste que la masse décroît en même temps que les dégâts corporel produit par les rayonnements et IR qui un aussi un rayon lumineux ne fait aucun dégât simplement car ça masse est beaucoup plus faible q’un gamma

    -une longueur d’onde dépendant de la masse récemment nous avons pu observer la création d’onde par des noyaux d’atome et des électrons*: des longueur d’onde extrêmement cours, ce qui peu prouver que tout objet possédant une masse créer dans sont champs passage une longueur d’onde comme un bateau créer un sillon d’eau sur son passage, plus la particule a une masse importante plus sa longueur d’onde est courte.

    -La fusion de photons*: grâce au nouvelle technologie de laser a impulsion ultracourte et ultra puissante on arrive a faire fusionner des rayon photon la fréquence de deux photon fusionner d’une même fréquence augmente x2.prouvant ainsi que la longueur d’onde dépend bien de la masse.

    -une masse ne pouvant être pesé avec nos technologies, «*toutes observations d’un système déforme et modifie le système*» les meilleures balances actuelles sont basé sur la déviation de photon ou sur la déviation d’une particule chargé dans un champ magnétique(qE=ma)


    ATTENTION je ne prétend pas etre un grand physicien et certainement beaucoup de choses dans mon énoncé sont FAUSSE et appartiennent plus au domaine du neophyte se permettant de croire qu'il peu mettre en doute la physique actuel.

    Je pose juste des questions comme toi et même si je connais un peu les theses actuels qui ne vont pas dans se sens , celles d'ailleur pour l'instant aux quelles j'adheres en l'absence de preuves me prouvant que l'on a pas si faux.
    J'attend juste que l'on demonte les points de la liste un par un.(ce qui va bientçot etre fait (j'espere) ça m'aiderai a comprendre.

    Cordialement.
    Il est facile de faire un trône avec des baïonnettes mais il est moins aisé de s'y asseoir (Boris Elstine)

  16. Publicité
  17. #13
    solinvictus

    Re : nature de la lumiere

    Bien sur pour tout démonter on peu simplement remplacer le mot "masse" par le mot "energie".
    Il est facile de faire un trône avec des baïonnettes mais il est moins aisé de s'y asseoir (Boris Elstine)

  18. #14
    humanino

    Re : nature de la lumiere

    Bonjour,

    ne s'applique que dans le repere ou le systeme est au repos. La formule correcte, , s'applique bien au photon avec .
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  19. #15
    invité576543
    Invité

    Re : nature de la lumiere

    Citation Envoyé par solinvictus Voir le message
    -le phénomène d’augmentation de la masse des métaux, une expérience très simple faites par un physicien*: en plein soleil il a mit une plaque de cuivre de 1m² et de1cm d’épaisseur sur une balance électronique assez précise après quelque heure on observe non seulement une augmentation du volume de la plaque du cuivre du a la dilatation des métaux mais également une augmentation de la masse de la plaque de cuivre.
    Où as-tu trouver cette information?

    -La fusion de photons*: grâce au nouvelle technologie de laser a impulsion ultracourte et ultra puissante on arrive a faire fusionner des rayon photon la fréquence de deux photon fusionner d’une même fréquence augmente x2.prouvant ainsi que la longueur d’onde dépend bien de la masse.
    Pareil.

    Cordialement,

  20. #16
    solinvictus

    Re : nature de la lumiere

    Bonjour michel,

    Pour la "fusion" des photons la source provient de:
    Dossier pour la science l'édition française de Scientific American
    C'est le numero 53 d'octobre/decembre 2006 page 73

    Pour l'augmentation de la masse de la plaque de cuivre il s'agit de l'experience d'un physicien très controversé, c'est pour ça que j'émet autant de recul, mais bon il s'agit de:
    Roger COUDERT
    avec le lien: http://perso.numericable.fr/~rcoudert/

    Je précise que ne n'émet que des interrogations, je ne suis nuellement persuadé que les photons puissent avoir une masse.

    Cordialement.
    Il est facile de faire un trône avec des baïonnettes mais il est moins aisé de s'y asseoir (Boris Elstine)

  21. #17
    solinvictus

    Re : nature de la lumiere

    bonjour humanino,

    Merci de cette explication, mais que représente "p" dans :E²=m²c^4 + p²c² ?
    cordialement.
    Il est facile de faire un trône avec des baïonnettes mais il est moins aisé de s'y asseoir (Boris Elstine)

  22. #18
    invité576543
    Invité

    Re : nature de la lumiere

    Citation Envoyé par solinvictus Voir le message
    Pour la "fusion" des photons la source provient de:
    Dossier pour la science l'édition française de Scientific American
    C'est le numero 53 d'octobre/decembre 2006 page 73
    J'ai pas. Faudra que je trouve, je suis un peu surpris par la formulation.

    Pour l'augmentation de la masse de la plaque de cuivre il s'agit de l'experience d'un physicien très controversé, c'est pour ça que j'émet autant de recul, mais bon il s'agit de:
    Roger COUDERT
    C'est ce que j'avais trouvé avec quelques recherches.

    Un simple calcul d'ordre de grandeur permet de voir que chercher à mesurer une variation d'énergie thermique avec une balance, même électronique, laisse rêveur.

    Ta liste est longue, il n'est peut-être pas nécessaire de l'encombrer avec ce genre de chose.

    Cordialement,

  23. Publicité
  24. #19
    Astérion

    Re : nature de la lumiere

    Re,
    Citation Envoyé par solinvictus Voir le message
    Bonjour thebaut

    -le phénomène d’augmentation de la masse des métaux, une expérience très simple faites par un physicien*: en plein soleil il a mit une plaque de cuivre de 1m² et de1cm d’épaisseur sur une balance électronique assez précise après quelque heure on observe non seulement une augmentation du volume de la plaque du cuivre du a la dilatation des métaux mais également une augmentation de la masse de la plaque de cuivre.
    Je ne tiens pas compte que ce soit ce cher R. Coudert...

    Comme je ne sais pas comment marche "sa balance électronique",
    l'interpétation de la "masse supplémentaire" pourrait venir de la pression de radiation.....

    NB: j'émets une hypothèse (surement fausse). Je ne n'ai pas calculé l'ordre de grandeur de cette pression...alors voilà....si quelqu'un a envie de le faire (perso j'ai la flemme ).

    A plus.

  25. #20
    invité576543
    Invité

    Re : nature de la lumiere

    Citation Envoyé par solinvictus Voir le message
    Je précise que ne n'émet que des interrogations, je ne suis nuellement persuadé que les photons puissent avoir une masse.
    Ce n'est pas vraiment la question si des gens comme toi ou moi ou la plupart des lecteurs de ce forum sont persuadés ou non que la masse d'un photon est nulle.

    Il y a une borne supérieure à la masse des photons qui est établie (et c'est un processus qui continue) par des expériences faites par des spécialistes des mesures extrêmement précises. (Je ne suis pas sur la machine avec toutes mes références, mais on trouve sur le Web les résultats courants sur les mesures des propriétés des particules et la précision obtenue.)

    Cela représente ce qui s'approche le mieux de certitudes expérimentales.

    Sur quelle base pourrions nous dire qu'il font bien ou mal leur boulot?

    Quand aux modèles, aux théories, appliqués actuellement en physique, ils exigent une masse nulle du photon pour être cohérents.

    Là aussi, comment juger? On ne peut mettre en doute sérieusement une théorie physique qu'en en proposant une autre qu'on estime être meilleure et en soumettant le choix entre les deux à des expériences déterminantes.

    La plupart d'entre nous ne pouvons être que spectateur de cette arène où s'affrontent les théories. Certes, on peut avoir des favoris, mais cela n'est pas exactement la même chose qu'être persuadé qu'une est correcte et pas l'autre.

    Cordialement,

  26. #21
    solinvictus

    Re : nature de la lumiere

    Tout à fait d'accord avec toi michel.

    cordialement.
    Il est facile de faire un trône avec des baïonnettes mais il est moins aisé de s'y asseoir (Boris Elstine)

  27. #22
    humanino

    Re : nature de la lumiere

    Citation Envoyé par solinvictus Voir le message
    Merci de cette explication, mais que représente "p" dans :E²=m²c^4 + p²c² ?
    Il s'agit de l'impulsion portee par le photon. Un photon n'a pas de masse et porte tout de meme une quantite de mouvement.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  28. #23
    solinvictus

    Re : nature de la lumiere

    re humanino

    j'ai encore besoin d'une explication:

    une quantité de mouvement, c'est bien égale au vecteur masse x vitesse /réferentiel ou la "chose" se trouve ?

    Cordialement.
    Il est facile de faire un trône avec des baïonnettes mais il est moins aisé de s'y asseoir (Boris Elstine)

  29. #24
    humanino

    Re : nature de la lumiere

    Citation Envoyé par solinvictus Voir le message
    une quantité de mouvement, c'est bien égale au vecteur masse x vitesse /réferentiel ou la "chose" se trouve ?
    Non, ce n'est qu'une approximation non-relativiste a nouveau, donc certainement pas valide pour un photon.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  30. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Tpe : la nature de la lumière
    Par cherisa dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 6
    Dernier message: 26/03/2008, 16h42
  2. La nature de la lumiere...
    Par econologie dans le forum Physique
    Réponses: 14
    Dernier message: 14/11/2006, 20h53
  3. nature:ondulatoire/corpusculaire de la lumière
    Par rico1985 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/06/2006, 18h03
  4. De la nature de la lumière ?
    Par jojo17 dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/05/2006, 09h26
  5. Réponses: 0
    Dernier message: 07/11/2003, 14h47