Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 23 sur 23

Centrales nucléaire



  1. #1
    -Kratos-

    Centrales nucléaire


    ------

    Bonjour je souhaiterais savoir ce qu'il y a dans un caloporteur des centrales nucléaire . Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    calculair

    Re : Centrales nucléaire

    bonjour,

    de l'eau, mas il faut rester en dessous de 237 °C

    Par contre je ne sais pas pourquoi on utilise, du Na dans certain reacteur moderne...compte tenu du risque en cas de contact avec l'eau, peut être parce que on peu monter la temperature au dessus de cette temperature critique de 237°C

  4. #3
    predigny

    Re : Centrales nucléaire

    Il me semble bien que ce terme ne recouvre que le fluide qui transporte les calories du coeur du réacteur vers le générateur de vapeur (via un ou deux échangeur de chaleur. Généralement c'est de l'eau mais ça peut être du gaz carbonique, du sodium fondu,...

  5. #4
    predigny

    Re : Centrales nucléaire

    Citation Envoyé par calculair Voir le message
    ...
    Par contre je ne sais pas pourquoi on utilise, du Na dans certain reacteur moderne.....
    C'est dans les surgénérateurs qui utilisent des neutrons rapides pour créer les réactions dans le plutonium. L'eau ralentiraient trop ces neutron.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    LPFR

    Re : Centrales nucléaire

    Citation Envoyé par calculair Voir le message
    Par contre je ne sais pas pourquoi on utilise, du Na dans certain reacteur moderne...compte tenu du risque en cas de contact avec l'eau, peut être parce que on peu monter la temperature au dessus de cette temperature critique de 237°C
    Bonjour.
    Je pense que c'est parce que parmi les substances susceptibles d'être utilisées à haute température, il ne dissout pas l'inox et il n'est pas rendu radioactif par les neutrons. Mais je suis loin d'être sûr (je l'ai pourtant su).
    Il faudrait que notre expert, Kloug, nous éclaire sur ce point.
    Au revoir.

  8. #6
    -Kratos-

    Re : Centrales nucléaire

    Merci de cette réponse aussi rapide

    L'eau n'est pas liquide ?

  9. Publicité
  10. #7
    predigny

    Re : Centrales nucléaire

    Citation Envoyé par -Kratos- Voir le message
    L'eau n'est pas liquide ?
    Si, mais pour rester liquide à ces températures elle doit être sous très forte pression.

  11. #8
    -Kratos-

    Re : Centrales nucléaire

    C'est bien ce que je pensais merci de la confirmation =)

  12. #9
    calculair

    Re : Centrales nucléaire

    Bonjour,

    L'eau doit rester LIQUIDE
    Il est donc interdit de depasser la temperature de 237 °C au dela quelque soit la pression l'eau passe sous forme de vapeur.

    Il y a alors un risque de destruction du reacteur

  13. #10
    -Kratos-

    Re : Centrales nucléaire

    Merci de cette précision =)

  14. #11
    calculair

    Re : Centrales nucléaire

    Citation Envoyé par -Kratos- Voir le message
    Merci de cette précision =)
    En complement, voir
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Three_Mile_Island

    En fait la pression dans le circuit d'eau à trop baissé, d'ou vaporisation de l'eau et mauvais refroidissement du coeur

  15. #12
    Sigmar

    Re : Centrales nucléaire

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Bonjour.
    Je pense que c'est parce que parmi les substances susceptibles d'être utilisées à haute température, il ne dissout pas l'inox et il n'est pas rendu radioactif par les neutrons. Mais je suis loin d'être sûr (je l'ai pourtant su).
    Il faudrait que notre expert, Kloug, nous éclaire sur ce point.
    Au revoir.
    C'est également parce qu'il a une très bonne conductivité thermique (c'est un métal), ce qui permet des échanges plus "faciles" dans les générateurs de vapeurs.
    "I have to understand the world, you see." (Richard P. Feynman)

  16. Publicité
  17. #13
    predigny

    Re : Centrales nucléaire

    Citation Envoyé par Sigmar Voir le message
    C'est également parce qu'il a une très bonne conductivité thermique (c'est un métal), ce qui permet des échanges plus "faciles" dans les générateurs de vapeurs.
    Ce métal est tellement diabolique, qu'il faut de très sérieuses raisons pour l'utiliser et son comportement vis-à-vis des neutrons rapides est sans doute le facteur numéro 1. On peut aussi employer un alliage au plomb, ou de l'hélium.

  18. #14
    predigny

    Re : Centrales nucléaire

    Citation Envoyé par calculair Voir le message
    L'eau doit rester LIQUIDE
    Il est donc interdit de depasser la temperature de 237 °C au dela quelque soit la pression l'eau passe sous forme de vapeur.
    Il y a alors un risque de destruction du reacteur
    On peut aller bien au-delà de 237° mais il faut que le réacteur soit "étudié pour". A près de 400° et 200 bars l'eau est dans un état intermédiaire ni eau ni vapeur (supercritique) et ce fluide peut très bien servir de fluide caloporteur.

  19. #15
    pepejy

    Re : Centrales nucléaire

    bonsoir,

    le sodium a effectivement une faible section efficace de capture neutronique, et des qualités de transport de chaleur intéressantes. Je pense que KLOUG pourrait confirmer quand il se connectera. Sinon un document intéressant de L'ensi de bourges.

    http://enseignement.ensi-bourges.fr/...RNR_sodium.pdf

    BCNU

  20. #16
    KLOUG

    Re : Centrales nucléaire

    Bonsoir

    J'arrive, tels les carabiniers d'Offenbach, après que tout ait été dit :

    Allez je ne résiste pas à vous donner quelques valeurs dans un réacteur de 900 MWe (les plus petits réacteurs de puissance en France) :

    température du combustible : 1300 °C
    Circuit Primaire
    température entrée : 286 °C
    température sortie : 328 °C
    volume d’eau : 274 m3
    débit : 64 000 m3/h
    épaisseur tuyauterie : 6 à 8,5 cm
    pression : 155 bars

    Générateur de vapeur
    hauteur : 20 m
    masse en charge : 500 tonnes
    surface échange : 4700 m2
    débit pression
    vapeur : 1810 tonnes/h
    pression du secondaire : 56 bars

    Pressuriseur
    masse à vide : 79 tonnes

    Pompe primaire
    hauteur : 8 m
    masse : 86 tonnes
    débit nominal : 21240 m3/h

    900 MW : 3 boucles
    1300 et 1450 MW : 4 boucles

    Circuit Secondaire
    température entrée : 225 °C
    température sortie : 287 °C (vapeur)



    Quant au sodium rien à ajouter.
    Les réacteurs de 4ème génération auront très probablement un caloporteur sodium. On a pensé à toutes les pistes évoquées notamment par Predigny.

    Et aussi beaucoup moins de ralentissement pour les neutrons et moins d'activation pour les structures.

    Bon ben je peux aller à la pêche.

    Bonne continuation
    KLOUG
    Suivre la voie et les voix de la Volte

  21. #17
    KLOUG

    Re : Centrales nucléaire

    Et pour compléter

    Un excellent dossier sur le site du CEA (www.cea.fr) sur les réacteurs de 4ème génération.

    http://www.cea.fr/energie/les_system...aires_du_futur
    Bonne lecture

    KLOUG
    Suivre la voie et les voix de la Volte

  22. #18
    Sigmar

    Re : Centrales nucléaire

    Citation Envoyé par predigny Voir le message
    Ce métal est tellement diabolique, qu'il faut de très sérieuses raisons pour l'utiliser et son comportement vis-à-vis des neutrons rapides est sans doute le facteur numéro 1. On peut aussi employer un alliage au plomb, ou de l'hélium.
    Euh, je sais pas comment je dois prendre ta remarque. Je sais bien tout ça. J'ai travaillé chez AREVA en R&D, donc...
    "I have to understand the world, you see." (Richard P. Feynman)

  23. Publicité
  24. #19
    predigny

    Re : Centrales nucléaire

    Citation Envoyé par Sigmar Voir le message
    Euh, je sais pas comment je dois prendre ta remarque. Je sais bien tout ça. J'ai travaillé chez AREVA en R&D, donc...
    Il faut la prendre comme l'impression que j'avais que l'aspect conductivité thermique du sodium est moins importants que son comportement vis-à vis des neutrons. Pourquoi vouliez-vous la prendre autrement ?

  25. #20
    cumulocirrus

    Re : Centrales nucléaire

    Si je peux me permettre...
    Neutroniquement parlant, le sodium n'est pas le meilleur caloporteur. Les gazs (hélium par exemple) sont bien plus transparents et le plomb n'est pas tellement moins bon. Ce qui fait du sodium un des meilleurs caloporteurs, c'est justement le fait qu'il associe une très faible section de capture à une conductivité thermique très élevée...

  26. #21
    predigny

    Re : Centrales nucléaire

    Citation Envoyé par cumulocirrus Voir le message
    ...Ce qui fait du sodium un des meilleurs caloporteurs, c'est justement le fait qu'il associe une très faible section de capture à une conductivité thermique très élevée...
    Si le sodium a ces deux qualités à la fois, c'est encore mieux, bien sûr, mais sur le plan sécurité, il a le gros défaut bien connu. L'hélium est sympa mais oblige le coeur à travailler vers 900° ce qui doit poser pas mal de problèmes, et il doit falloir un débit énorme de ce gaz pour évacuer une telle quantité de chaleur.

  27. #22
    cumulocirrus

    Re : Centrales nucléaire

    Désolé de paraître pointilleux, mais l'hélium n'oblige oblige pas d'avoir des hautes températures dans le coeur.

    C'est plutôt que l'hélium permet d'atteindre de de hautes températures, et c'est ce qui est recherché, tant pour des questions de rendement thermodynamique, que de diversification d'utilisation de l'énergie nucléaire (production d'hydrogène ou cogénération par exemple).

    Autre inconvénient majeur avec l'hélium, outre les débits nécessaires, c'est le risque d'accident de dépressurisation du circuit d'hélium. Dans ce cas les propriétés thermiques de l'hélium se dégradent, et le refroidissement du coeur n'est plus assurer.

    Enfin je rajoute que l'utilisation du plomb est elle aussi envisageable, mais pose des problèmes de nocivité et de corrosion.

  28. #23
    predigny

    Re : Centrales nucléaire

    Citation Envoyé par cumulocirrus Voir le message
    Désolé de paraître pointilleux, mais l'hélium n'oblige oblige pas d'avoir des hautes températures dans le coeur....
    Vous avez raison, il n'y a pas "obligation" mais si on travaille à 400° les divers échangeurs de chaleur (coeur compris) devront avoir des surfaces beaucoup plus grandes. Comme pour beaucoup de choses, tout est une question de compromis, d'optimisations, de coûts, ... mais d'après ce que j'ai pu voir, l'utilisation de l'hélium semble avoir le meilleur compromis vers 900°, jusqu'à ce que des études plus poussées montrent que c'est plutôt vers 600°

Discussions similaires

  1. Centrales heliothermodynamiques
    Par jeanseb35 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/02/2009, 20h12
  2. Forces centrales
    Par bolltt dans le forum Physique
    Réponses: 14
    Dernier message: 12/05/2008, 13h16
  3. Bombe nucléaire & Réacteur nucléaire?
    Par MaRIAnou dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/08/2007, 16h18
  4. [L1-L2] Force centrales
    Par benjy_star dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 20/02/2007, 09h57
  5. Centrales thermiques...
    Par Condensat_B-E dans le forum Chimie
    Réponses: 14
    Dernier message: 06/12/2004, 04h51