Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Conjugaison de charge.




  1. #1
    Les Terres Bleues

    Conjugaison de charge.

    .

    CONJUGAISON DE CHARGE PHYS. NUCL. En raison d’une possibilité mathématique qui autorise le passage par une opération de conjugaison de racines carrées complexes, d’une particule à son antiparticule, on déduisit l’autre de l’existence de l’une. Cette "transformation" dite conjugaison de charge parce qu’appliquée en premier à l’électron d’où découla le positron (avant même sa découverte concrète) est définie aussi et malgré son nom pour toute particule non chargée. On trouve ainsi à côté du neutron un antineutron bien distinct. Parfois, il y a identité de la particule et de son antiparticule, c’est le cas du photon par exemple.

    Bonjour,

    Après cette courte présentation que j’espère correcte, voilà ma question (en fait deux) :
    -- Pas de problème a priori avec l’antiproton qui détient, si je ne me trompe pas, une charge élémentaire négative, mais en ce qui concerne le neutron, quelle est la valeur modifiée par la conjugaison de charge ? Le nombre baryonique ou bien l’une des composantes de l’isospin ?
    -- La coïncidence spatiotemporelle d’une particule et de son antiparticule provoque leur désintégration (accompagnée de l’émission de deux photons, je crois), mais qu’en est-il du photon puisqu’il est sa propre antiparticule ?

    Merci d’avance pour vos réponses, et cordiales salutations.
    .

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Rincevent

    Re : Conjugaison de charge.

    salut,

    Citation Envoyé par Les Terres Bleues Voir le message
    . en ce qui concerne le neutron, quelle est la valeur modifiée par la conjugaison de charge ? Le nombre baryonique ou bien l’une des composantes de l’isospin ?
    le nombre baryonique est en effet négatif pour un anti-neutron. Mais comme il n'est pas élémentaire, il y a aussi d'autres choses comme par exemple son moment magnétique comme le rappelle par exemple wikipédia

    -- La coïncidence spatiotemporelle d’une particule et de son antiparticule provoque leur désintégration (accompagnée de l’émission de deux photons, je crois), mais qu’en est-il du photon puisqu’il est sa propre antiparticule ?
    le phénomène usuel est une "conversion de l'énergie". Quand deux photons se rencontrent, tu peux avoir la même chose mais on parle usuellement de "matérialisation" car, en fonction de l'énergie disponible, ils peuvent donner naissance à presque n'importe quelle paire particule/antiparticule.
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  4. #3
    Les Terres Bleues

    Re : Conjugaison de charge.

    .
    Et bien voilà.
    Réponse rapide et satisfaisante.
    Merci beaucoup.

    Cordiales salutations.


  5. #4
    invite34596000666

    Re : Conjugaison de charge.

    Je croyais que deux photons n'intéragissaient pas entre eux…

  6. #5
    mach3

    Re : Conjugaison de charge.

    en QED si, c'est juste qu'à nos échelles d'énergie usuelles, c'est très peu probable. Si on prend plutôt des rayons gamma, le phénomène devient plus fréquent.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    invite34596000666

    Re : Conjugaison de charge.

    Tu me rassures Parce que on sert de ça tous les jours en salles de manip' quand on croise ou fusionne des faisceux lasers

  9. #7
    mariposa

    Re : Conjugaison de charge.

    Citation Envoyé par guerom00 Voir le message
    Je croyais que deux photons n'intéragissaient pas entre eux…
    Bonjour,

    Ils n'interagissent pas directement entre eux mais indirectement, si. Ceci se fait par l'intermédiaire de la polarisation du vide électronique (paires virtuelles électrons-positrons) auxquels ils sont couplés. Bien entendu cet effet est très faible et je ne sais si cela a donné lieu à des mesures.

  10. Publicité
  11. #8
    predigny

    Re : Conjugaison de charge.

    Citation Envoyé par Les Terres Bleues Voir le message
    ...
    -- La coïncidence spatiotemporelle d’une particule et de son antiparticule provoque leur désintégration (accompagnée de l’émission de deux photons, je crois), mais qu’en est-il du photon puisqu’il est sa propre antiparticule ?...
    Le photon est déjà désintégré, il ne peut pas l'être d'avantage, à moins qu'il puisse se désintégrer en "énergie sombre"

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Formule de conjugaison
    Par xcv8 dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 01/03/2008, 13h27
  2. Classes de conjugaison
    Par Bleyblue dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/12/2007, 16h06
  3. formule de conjugaison
    Par meriadec17 dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/12/2006, 17h57
  4. Conjugaison de charge du photon
    Par Lévesque dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 29/06/2006, 21h14
  5. conjugaison pi
    Par druideria dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/02/2006, 21h23