Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

rejets eau tritiée



  1. #1
    andromaque25

    rejets eau tritiée


    ------

    Bonjour,

    Je cherche des informations concernant l'eau tritiée, j'ai trouvé quelques pistes grâce à google notamment, mais n'étant pas sûre de la fiabilité des sites sur lesquels j'ai atterri, je viens chercher confirmation ici.

    D'après ce que j'ai pu lire, la plupart des sites touchant au nucléaire, que ce soit les centrales, ou les usines de retraitement, produisent des quantités plus ou moins importantes de tritium, surtout sous forme d'eau tritiée, appelée HTO.

    Mais là où j'ai surtout été surprise, c'est que j'ai pu lire que ces déchets étaient rejetés dans la nature, en respectant des quotas imposés par la loi... mais néanmoins, ils seraient rejetés dans la nature?? ne sont-ils pas au moins partiellement stockés à l'heure actuelle? si oui, comment seraient-ils stockés?

    -----

  2. #2
    calculair

    Re : rejets eau tritiée

    bonjour,

    Je t'invite à jeter un oeil sur;
    http://www.ancli.fr/gpmdr/session3/i...tium-sant-.pdf

    Les choses ne sont pas trés claires à priori ......

  3. #3
    KLOUG

    Re : rejets eau tritiée

    Bonjour,

    La réglementation sur les déchets est fondamentalement différente quand vous êtes dans une installation nucléaire ou quand vous êtes hors industrie nucléaire.
    c'est le code de la santé publique qui vous donne les éléments de réponse :

    « Art. R. 1333-12. - Les effluents et les déchets contaminés par les radionucléides, ou susceptibles de l’être du fait d’une activité nucléaire, de quelque nature qu’elle soit, doivent être collectés, traités ou éliminés, en tenant compte des caractéristiques et des quantités de ces radionucléides, du risque d’exposition encouru ainsi que des exutoires retenus pour leur élimination. Une décision de l’Autorité de sûreté nucléaire, homologuée par les ministres chargés de la santé et de l’environnement, fixe les règles techniques auxquelles doit satisfaire l’élimination des effluents et déchets provenant :
    1° De toutes les activités nucléaires destinées à la médecine, à la biologie humaine ou à la recherche biomédicale ;

    2° De toute autre activité nucléaire, à l’exception de celles exercées :
    a) Dans les installations nucléaires de base mentionnées au III de l’article 28 de la loi n° 2006-686 du 13 juin 2006 relative à la transparence et à la sécurité en matière nucléaire ;
    b) Dans les installations et activités nucléaires intéressant la défense mentionnées au III de l’article 2 de la même loi ;
    c) Dans les installations classées pour la protection de l’environnement soumises à autorisation en application des articles L. 511-1 à L. 517-2 du code de l’environnement ;
    d) Dans les installations soumises à autorisation en application de l’article 83 du code minier.

    Pour les installations mentionnées aux a à d du 2°, ces règles sont fixées par les réglementations particulières qui leur sont applicables.

    Lorsque l’activité nucléaire est soumise à autorisation en application des dispositions de la section 3 du présent chapitre, tout projet de rejet des effluents liquides et gazeux ainsi que d’élimination des déchets contaminés par des radionucléides, ou susceptibles de l’être du fait de l’activité nucléaire, doit faire l’objet d’un examen et d’une approbation dans le cadre de ladite autorisation. Le titulaire de l’autorisation doit tenir à la disposition du public un inventaire des effluents et des déchets éliminés, en précisant les exutoires retenus. Cet inventaire doit être mis à jour chaque année. »


    Autrement dit les installations nucléaires ont des autorisations de rejets pour les effluents (liquides et gazeux). Les déchets solides doivent être éliminés par l'ANDRA (l'agence nationale de gestion des déchets radioactifs).
    C'est vrai que les sites nucléaires peuvent rejeter des effluents sous forme gaz en quantité significative. Les ordres de grandeurs peuvent être au niveau du Térabecquerels (selon chaque site bien entendu). ITER sera d'ailleurs dans des conditions comparables.

    Les impacts ont été calculés sur les population et bien entendu sont sujet à des polémiques.

    A titre d'information la société française de radioprotection organise les 23 et 24 septembre des journées sur le tritium. vous pourrez trouver des informations sur leur site : www.sfrp.asso.fr.

    En dehors des installations nucléaires c'est une décison de l'ASN qui vous fixe les règles d'élimination des déchets.

    Arrêté du 23 juillet 2008 portant homologation de la décision n° 2008-DC-0095 de l’Autorité de sûreté nucléaire du 29 janvier 2008 fixant les règles techniques auxquelles doit satisfaire l’élimination des effluents et des déchets contaminés par les radionucléides, ou susceptibles de l’être du fait d’une activité nucléaire, prise en application des dispositions de l’article R. 1333-12 du code de la santé publique

    A votre disposition pour vous fournir les textes et d'autres explications sur le sujet.

    Pour en revenir à votre dernier questionnement :
    Mais là où j'ai surtout été surprise, c'est que j'ai pu lire que ces déchets étaient rejetés dans la nature, en respectant des quotas imposés par la loi... mais néanmoins, ils seraient rejetés dans la nature?? ne sont-ils pas au moins partiellement stockés à l'heure actuelle? si oui, comment seraient-ils stockés?

    Oui les effluents (j'ai dit effluents pas déchets solides) sont rejetés pour une raison assez simple : les systèmes de filtrations simples quasiment inexistants.
    Pour ITER il y aura probablement l'utilisation de la cryogénisation qui, servant au refroidissement des aimants, servira aussi dans les circuits de ventilation et notamment de rejet pour le tritium. Mais cela risque d'être une énorme installation.

    N'hésitez pas à me recontacter.

    KLOUG
    Suivre la voie et les voix de la Volte

  4. #4
    andromaque25

    Re : rejets eau tritiée

    merci beaucoup pour ces informations claires et complètes! je comprends mieux certaines polémiques autour du nucléaire... et mon sujet de stage gagne encore en intérêt... (bon, cela dit, je le trouvais déjà intéressant avant d'entrer dans les détails de cette polémique ^^)

Discussions similaires

  1. [Biologie Cellulaire] CFSE et thymidine tritiée
    Par MagicFalco dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/02/2009, 19h22
  2. Analyse des eaux de rejets
    Par dollon dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/10/2007, 10h01
  3. protocole dopamine tritiée
    Par caro-f dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/02/2006, 00h02
  4. Rejets diffus de solvants
    Par kuri dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/06/2004, 23h01