Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Le voyage des 2X 1kg d'U238 du massif central?



  1. #1
    fautons

    Le voyage des 2X 1kg d'U238 du massif central?


    ------

    Bonjour,
    j'ai lu pas mal de litérature sur ce forum sur des voyageurs qui ne subissaient pas les mêmes accélérations... j'ai cru comprendre que justement cette dissymétrie dans les accélérations subies créait des conflits dans la compréhension de phénomènes relativistes.
    Aussi, j'ai imaginé un voyage pour deux échantillons d'uranium 238 extrait de nos mines du massif central (à 45° de latitude nord environ)de 1Kg chaque installé dans deux fusées identiques qui subiraient exactement les mêmes accélérations.
    nous précisons tout d'abord les mesures suivantes de g:
    9,865m/s^2 au pôle nord
    9,810m/s^2 dans la mine du massif central
    et 9,799 sur l'équateur

    La description de l'asservissement des fusées est un peu complexe mais il est basé sur la connaissance exacte de la masse d'uranium en fonction du temps propre de la fusée ainsi que de la mesure du poids,
    les miracles de l'informatique faisant le reste...
    Bref la fusée obéis aveuglément à la consigne suivante:
    Gamma fusée+ g + v^2/R=9,865m/s^2
    et accessoirement elle organise sa route pour se rendre aux points désignés
    La première fusée est programmée pour se rendre au plus prés du pôle nord qu'elle n'atteindra jamais mais bon!
    La seconde fusée elle a une trajectoire un peu plus compliquée puisqu'elle est programmée dans un premier temps pour se rendre au voisinage de l'équateur où elle se débrouillera pour prendre avec toute les précautions qu'il se doit pour sa cargaison une trajectoire ascentionnelle accélérée d'environ 66 millimètres /s^2 et ce jusquà ce que la masse d'uranium aie perdue à cause de désintégration 1/2 de son poids ...à ce moment là, toujours avec les mêmes précautions idouanes, la fusée numéro 2 entamera un retour sur le pôle nord qu'elle aussi n'atteindra jamais...
    Cependant, de grands espoirs sont fondés sur le fait qu'il est possible que la distance entre les deux fusées soit à un instant donné inférieure à 100m du pôle nord pour qu'un opérateur descendant des premiers puisse récupérer les deux échantillons et les mettre chacun d'un coté d' une balance à fléau.
    Alors...équilibre ou déséquilibre? et si déséquilibre de quel coté?

    -----
    Dernière modification par fautons ; 04/06/2009 à 17h10.

  2. Publicité
  3. #2
    KLOUG

    Re : le voyage des 2X 1kg d'U238 du massif central?

    Bonsoir

    Je constate que la relativité est souvent au coeur de discussions passionnées (!) dans le forum de physique de futura sciences.
    Etant plus "basique" ou "pratique" (la relativité m'intéresse un peu mais bien moins que la radioactivité) c'est le titre de votre post avec le vocable "uranium" qui m'a interpellé.

    C'est juste pour le jeu de l'esprit que je vous envoie cette réponse. A ne pas prendre au premier degré.

    C'est surtout pour rappeler à tous les lecteurs qu'il n'est plus si simple de transporter (même si c'est aussi pour le jeu de l'esprit) de l'uranium. Au niveau du kilogramme il vous faudrait un tas de documents administratifs et d'autorisations.
    Quant à aller dans le Limousin, j'ai bien peur que ce soit pour rien. Les mines françaises ont toutes cessé leur activité, ce qui pour des mines d'uranium..ne plus avoir d'activité. Certes il reste quelques déchets miniers mais la teneur du minerai français étant inférieur à 5% il en fallait déjà au moins 20 kg pour avoir 1 kg d'uranium 238 sans parler des pertes dans les traitements.

    Ces jeux de mots et autres recommandations mis à part, juste pour le "fun" comme dirait les canadiens qui ont de minerais d'uranium à forte teneur d'ailleurs, je ne saurai pas dire s'il y a une réelle différence entre les échantillons.

    Bonne soirée
    KLOUG
    Suivre la voie et les voix de la Volte

  4. #3
    fautons

    Re : le voyage des 2X 1kg d'U238 du massif central?

    Citation Envoyé par KLOUG Voir le message
    Bonsoir

    Je constate que la relativité est souvent au coeur de discussions passionnées (!) dans le forum de physique de futura sciences.
    Etant plus "basique" ou "pratique" (la relativité m'intéresse un peu mais bien moins que la radioactivité) c'est le titre de votre post avec le vocable "uranium" qui m'a interpellé.

    C'est juste pour le jeu de l'esprit que je vous envoie cette réponse. A ne pas prendre au premier degré.

    C'est surtout pour rappeler à tous les lecteurs qu'il n'est plus si simple de transporter (même si c'est aussi pour le jeu de l'esprit) de l'uranium. Au niveau du kilogramme il vous faudrait un tas de documents administratifs et d'autorisations.
    Quant à aller dans le Limousin, j'ai bien peur que ce soit pour rien. Les mines françaises ont toutes cessé leur activité, ce qui pour des mines d'uranium..ne plus avoir d'activité. Certes il reste quelques déchets miniers mais la teneur du minerai français étant inférieur à 5% il en fallait déjà au moins 20 kg pour avoir 1 kg d'uranium 238 sans parler des pertes dans les traitements.

    Ces jeux de mots et autres recommandations mis à part, juste pour le "fun" comme dirait les canadiens qui ont de minerais d'uranium à forte teneur d'ailleurs, je ne saurai pas dire s'il y a une réelle différence entre les échantillons.

    Bonne soirée
    KLOUG
    Bonjour,
    désolé pour mon titre qui effectivement, est pour le moins ambigu
    Il est vrai que le rapport entre la radioactivité et la relativité n'est pas à priori d'une évidence totale...
    Malgrés tout, je ne désespère pas qu'on y trouve un jour un rapport.
    En effet, je trouve qu'il y a sans doute une similitude certaine dans la disparition d'un atome avec la naissance de notre univers dans le fait que probablement les mécanismes qui ont commandé les deux départs sont hors de notre univers.

    Dans l'exemple ci dessus, les écarts de masse d'U238 seraient directement liés à la circulation d'un vecteur accélération au travers d'une surface fermée dans un espace à 4 dimensions...
    Peut être un joli nouveau théorème de de la relativité générale en perspective...
    Salutation

  5. #4
    fautons

    Re : le voyage des 2X 1kg d'U238 du massif central?

    j'ai un peu réfléchi aux voyages de ces deux fusées...
    Si on néglige les distances parcourues sur la terre comme négligeable par rapport à celles parcourues dans l'espace temps...
    On peut penser que les deux fusées parcourent exactement les mêmes distances dans l'espace temps...
    La fusée numéro 1 fait plutôt un voyage de type quatrième dimension... alors que la deuxième fusée fait un voyage qui mixte les deux genres...
    ainsi on peut sans trop prendre de risque penser que si les distances parcourues pour les 2 fusées sont identiques dans l'espace-temps et bien la masse d'uranium pour la fusée numéro 1 sera plus légère que celle de la fusée numéro 2 ... voili voilà ...
    Pour les amoureux des symétries et des inversions de repère je peux affirmer que les deux points de vue ne sont pas symétrique car il ya un repére qui déplace la terre avec lui et l'autre non... donc on ne peut pas les confondre...
    et donc le voyage purement "temporel" est donc bien attaché à la fusée numéro 1.
    Je ne sais pas vous, mais moi, j'aurais bien voulu qu'on m'explique la relativité comme celà...

  6. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Volcanisme du Massif Central : point chaud ?
    Par Phileas dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 6
    Dernier message: 27/04/2007, 14h31
  2. Massif Central et Moho
    Par titeCari dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/01/2007, 16h32
  3. Xénolithes du Massif Central
    Par kilauea dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 9
    Dernier message: 15/12/2006, 17h44
  4. Massif Central : les chirats
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/07/2005, 14h12