Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

désagréger une roche en poussière



  1. #1
    besieger

    désagréger une roche en poussière

    Bonjour,
    Existe-t-il un moyen de désagréger une roche (peu importe la taille, donc on va prendre une petite...) en poussière fine (quelle que soit l'énergie mise en jeu) ?
    Merci pour vos réponses !

    P.S : Non je n'ai pas l'intention de désintégrer qui que ce soit , c'est de la "simple" curiosité.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    LPFR

    Re : désagréger une roche en poussière

    Bonjour.
    Il existe des broyeurs pour cela. Se sont des bêtes cylindres en acier qui tournent et broient les roches comme dans un moulin à café.
    Avec des broyeurs successifs on réduit les cailloux jusqu'à la taille voulue.
    Ils sont utilisés dans l'industrie minière et la métallurgie et aussi dans la fabrication du ciment.
    Au revoir

  4. #3
    choseint

    Re : désagréger une roche en poussière

    Édit: je me suis fait doubler. j'évite de remâcher la même chose que LPFR

  5. #4
    mc222

    Re : désagréger une roche en poussière

    Aahhahahahaahhahahaahha !!!!

  6. #5
    LPFR

    Re : désagréger une roche en poussière

    Citation Envoyé par choseint Voir le message
    Édit: je me suis fait doubler. j'évite de remâcher la même chose que LPFR
    Bonjour Choseint.
    Pas tout à fait. Vous apportez des précisions supplémentaires et ce n'est pas inutile.
    Ainsi je recopie ce que vous avez écrit et effacé:
    Citation Envoyé par choseint
    concasseur + broyeur et tu as toutes les gammes de taille de particule. Cependant, lorsque cela deviens trop fin, tu dois ajouter de l'eau pour créer une pulpe( mélange solide-liquide) afin de facilité le transport des particule. Après, tu la sèche.
    Cordialement,

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    stefjm

    Re : désagréger une roche en poussière

    Citation Envoyé par mc222 Voir le message
    Aahhahahahaahhahahaahha !!!!
    Visiblement un problème avec les touches a et h de votre clavier?
    Se faire doubler par LPFR est d'une banalité. C'est le contraire qui est rare!
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  9. Publicité
  10. #7
    mc222

    Re : désagréger une roche en poussière

    pourkoi te sent tu agressé ?

  11. #8
    verdifre

    Re : désagréger une roche en poussière

    bonjour,
    en chaffant assez on doit pouvoir gazéifier la roche, plus fin cela devient difficile à moins de l'atomiser
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  12. #9
    stefjm

    Re : désagréger une roche en poussière

    Citation Envoyé par mc222 Voir le message
    Aahhahahahaahhahahaahha !!!!
    Message inutile.
    Citation Envoyé par mc222 Voir le message
    pourkoi te sent tu agressé ?
    Je me sens agressé par le p, le k et le t ainsi que par les messages inutiles qui ont provoqué mes deux réponses inutiles. (enfin, j'espère que l'une au moins servira...)
    Avez vous lu au moins? http://forums.futura-sciences.com/ph...ml#post2437254

    Ici, ce n'est pas un tchat.
    On soigne la forme et le fond.

    Mes excuses à besieger pour lui avoir poluer son fil.
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  13. #10
    mc222

    Re : désagréger une roche en poussière

    t'es un machi

  14. #11
    besieger

    Re : désagréger une roche en poussière

    Bonjour !
    Mes excuses à besieger pour lui avoir poluer son fil.
    Il n'y a pas de mal.
    bonjour,
    en chaffant assez on doit pouvoir gazéifier la roche, plus fin cela devient difficile à moins de l'atomiser
    fred
    A-t-on une idée de l'énergie nécessaire en fonction de la masse de roche (un moyen de le calculer, ce serait encore mieux !) ? Je vois sur la page de wikipédia sur la gazéification qu'on l'utilise pour les matières organiques. L'énergie à fournir pour une matière non-organique doit donc être phénoménale... Mais bon rien n'empêche de faire des calculs théoriques (si c'est possible bien sûr...).

  15. #12
    LPFR

    Re : désagréger une roche en poussière

    Citation Envoyé par besieger Voir le message
    A-t-on une idée de l'énergie nécessaire en fonction de la masse de roche (un moyen de le calculer, ce serait encore mieux !) ? Je vois sur la page de wikipédia sur la gazéification qu'on l'utilise pour les matières organiques. L'énergie à fournir pour une matière non-organique doit donc être phénoménale... Mais bon rien n'empêche de faire des calculs théoriques (si c'est possible bien sûr...).
    Bonjour.
    Ça dépend ce que l'on entend par vaporiser.
    Si ce que vous voulez dire est de chauffer le matériel pour qu'il s'évapore en bouillant ou en se sublimant, alors oui, l'énergie est considérable car les atomes ou molécules partent à température élevée.
    Mais comme votre question originale était à propos de désagréger, on peut se poser la question de quelle énergie est nécessaire pour arracher les atomes ou molécules un par un "avec des brucelles". Dans ce cas, je pense que l'énergie doit être plus faible car cela se fait à froid.

    De toute façon je ne sais calculer aucun des deux cas. Et je ne suis pas sûr que cela soit calculable. Je ne parle pas de roches qui sont des "choses" sans personnalité. Mais de cristaux qui sont des objets mieux définis.
    Des valeurs de chaleur de vaporisation des substances pures se trouvent dans les manuels. Mais pour des roches, c'est plus difficile à trouver.
    Au revoir.

  16. Publicité
  17. #13
    predigny

    Re : désagréger une roche en poussière

    Il y a eu récemment (?) un article dans "Pour la Science" sur le broyage des roches et les énergies nécessaire pour cette opération. Il semble me rappeler que l'énergie à mettre en œuvre est beaucoup plus importante que l'énergie des liaisons qui sont cassées par le broyage. Si j'ai un peu de temps je vais essayer de retrouver cet article, à moins que LPFR me dise qu'il s'en souvient et que ça ne vaut pas une cacahuète.

  18. #14
    LPFR

    Re : désagréger une roche en poussière

    Citation Envoyé par predigny Voir le message
    Il y a eu récemment (?) un article dans "Pour la Science" sur le broyage des roches et les énergies nécessaire pour cette opération. Il semble me rappeler que l'énergie à mettre en œuvre est beaucoup plus importante que l'énergie des liaisons qui sont cassées par le broyage. Si j'ai un peu de temps je vais essayer de retrouver cet article, à moins que LPFR me dise qu'il s'en souvient et que ça ne vaut pas une cacahuète.
    Bonjour Predigny.
    Il est vrai, je ne me souviens pas non plus. Mais depuis la dernière fois, j'arrête de dire que je ne me souviens bien que des articles intéressants.
    Et elle se transformerait en quoi, l'énergie supplémentaire, si je reconstruis l'objet?
    Cordialement,

  19. #15
    predigny

    Re : désagréger une roche en poussière

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    ...
    Et elle se transformerait en quoi, l'énergie supplémentaire, si je reconstruis l'objet? ...
    Bonjour
    Lors du broyage l'énergie est surtout transformée en chaleur par les frottements entre les grains. Mais je ne vois pas ce que vous entendez par "reconstruction de l'objet". Une reconstruction ne pourrait guère se faire que par fusion ce qui doit également demander beaucoup plus d'énergie que les énergies des liaisons reconstituées.

  20. #16
    predigny

    Re : désagréger une roche en poussière

    J'ai retrouvé mon article : N°361 "Spécial anniversaire" de novembre 2007, page 162.
    En fait je suis un peu déçu car il ne s'agit que d'un petit article de deux pages, mais des choses intéressantes y sont dites, en particulier le rendement (par rapport aux énergies de liaison) n'est que de 1%.

  21. #17
    LPFR

    Re : désagréger une roche en poussière

    Bonjour Predigny.
    Ce que je voulais dire est que si j'arrache un atome ou une molécule à un solide et que je le remets en place, l'énergie totale du cycle est nulle.
    J'ai relu les deux pages de Pour la Science. Effectivement les broyeurs dépensent 100 plus que l'énergie des liaisons rompues, mais c'est parce qu'ils sont gaspilleurs et comme dit l'article la plupart de l'énergie est dépense à chauffer le matériau par des processus qui n'ont rien à voir avec la fracture de grains. Et une autre dans la déformation élastique des grains avant leur rupture, laquelle fait perdre la déformation élastique.
    Je pense que si je ne me souvenais pas de l'article, c'est parce qu'il n'apporte rien de nouveau ou de surprenant.

    On peut recommander à Besieger de lire ces deux pages de Pour la Science. Elles répondent en grande partie à sa question.

    Cordialement,

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Une roche, une météorite?
    Par greg19 dans le forum Archives
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/05/2009, 18h25
  2. la perméabilité d une roche reservoir
    Par ssarah.z dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/04/2008, 10h50
  3. Actu - Mars : Spirit et Opportunity menacés par une tempête de poussière
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/07/2007, 17h14
  4. Actu - Une violente tempête de poussière s'étend sur Mars
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 7
    Dernier message: 03/07/2007, 10h55
  5. Localiser une poussière
    Par jarjarbinks dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 4
    Dernier message: 16/10/2005, 15h28