Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

µ de l'acier et aimant



  1. #1
    frldc

    µ de l'acier et aimant


    ------

    Bonjour,

    j'ai vu que les aimants ont souvent un µr compris entre 1 et 3.5, or l'acier peut servir d'aimant permanent je crois et µr est très élevé. je me pose donc la question est ce que le fait de rendre un aimant un matériau qui ne l'est pas lui fait changer son µr ?
    on voit sur le net fabriquer un aimant avec un morceau d'acier et un bobinage, est ce que le aimants sont fabriqué comme cela ? ou est ce qu'on peux fabriquer en circuit fermé ?
    merci d'avance

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    LPFR

    Re : µ de l'acier et aimant

    Citation Envoyé par frldc Voir le message
    Bonjour,

    j'ai vu que les aimants ont souvent un µr compris entre 1 et 3.5,...
    Bonjour.
    Où avez-vous vu ça?
    Au revoir.

  4. #3
    frldc

    Re : µ de l'acier et aimant

    ici:

    http://lai.epfl.ch/webdav/site/lai/s...MJ/aimants.pdf

    on parle de µd : perméabilité interne de l'aimant mais je ne sais pas si c'est µr ? je me suis dis que oui...

  5. #4
    YBaCuO

    Re : µ de l'acier et aimant

    Bonsoir,

    Il n'y a rien d'absurde à ce que la perméabilité relative d'un aimant soit entre 1 et 3,5.

    Il faut déjà se poser la question de ce que signifie µ ou µr.
    µ à un sens pour les matériaux au comportement linéaire ou présentant un faible hystéresis comme certains aciers qui sont des matériaux magnétiques doux.

    Mais que signifie µ pour les matériaux magnétiques durs (les aimants) qui présentent un fort hystéresis?
    Est-ce le rapport B/H ou bien le rapport dB/dH?

    Dans le premier cas µ varie suivant H. Donc c'est peut commode à employer.
    Dans le second cas si on n'applique pas de champ démagnétisant trop important la valeur µ est à peu près constante. Et comme généralement l'induction rémanente est proche de la saturation, la "perméabilité différentielle" est proche de la perméabilité du vide.

    En définitive un aimant au sein d'un circuit magnétique peut être vue comme un solénoide de même volume que l'aimant et rempli d'air.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    frldc

    Re : µ de l'acier et aimant

    En définitive un aimant au sein d'un circuit magnétique peut être vue comme un solénoide de même volume que l'aimant et rempli d'air.
    Comme ça c'est limpide

    je voudrai comprendre aussi la différence entre un matériau dur et un matériau doux. C'est quoi la différence entre aimanter un barreau de fer et un morceau d'acier ? est ce que l'énergie magnétique du fer et de l'acier une fois aimanté sont les mêmes (sous même champ) ?

    merci

Discussions similaires

  1. Traitement de l'acier
    Par siera dans le forum Chimie
    Réponses: 15
    Dernier message: 28/06/2012, 11h46
  2. Traitement de l'acier
    Par tonio1885 dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/05/2009, 19h54
  3. Formation de l'acier
    Par Morni dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/04/2008, 19h59
  4. Corrosion de l'acier
    Par Pauline dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/07/2006, 15h33
  5. Cémentation de l'acier
    Par melkio dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/12/2005, 17h07