Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Fissuration de gonflement ? [Matériaux / RdM]



  1. #1
    Jolindien77

    Fissuration de gonflement ? [Matériaux / RdM]

    Bonjour à tous,

    Voici la question que je me pose. Si l'on considère une chape ou une dalle (ou tout autre ouvrage horizontal de faible épaisseur par rapport à la longueur et la largeur) réalisée en béton ou en mortier. Ce type de matériau est connu pour se contracter (retrait) sous l'effet de différentes actions (hydratation, séchage, etc)... Ceci a pour conséquence possible, une fissuration si les contraintes générées dépassent la résistance à la traction du matériau.

    J'en arrive à ma question, si le matériau gonfle (dû à une réaction chimique interne par exemple), est-ce que des fissures apparaîtront ? J'aimerais l'avis d'un spécialiste de la RdM afin d'envisager plusieurs cas de figure.

    Je vous remercie par avance,

    -----


  2. #2
    arkitect

    Re : Fissuration de gonflement ? [Matériaux / RdM]

    Avis d'un habitué de Rdm mais non spécialiste de chimie des matériaux.

    Pour revenir sur le retrait :

    Oui le retrait fait toujours des fissures. L'importance du phénomène est bien guidée par des paramètres de séchage et la chimie de la formulation. Les techniques de ferraillage peuvent réduire la gravité des fissures en les répartissant au mieux.

    Pour les réactions de gonflement (sulfatique interne, alcali-réaction...) si la question est de savoir si cela va se compenser, la réponse est certainement non. Il faudrait voir les cinétiques chimiques pour comparer. Vérifie mais je crois bien que le retrait est très rapide au début (quelques jours) alors que le gonflement vient au bout de long mois voir d'années.

    Cependant un point essentiel pour tous les cas c'est les liaisons de la structures. En effet, une poutre isostatique libre de se dilater/contracter sera moins impactée qu'une poutre hyperstatique. En particulier le retrait différentiel est assez embêtant pour claver des pièces car on est certain qu'il va y avoir des fissures ?!
    De plus il faut vérifier que ces réactions ne compromettent pas l'adhérence acier/béton (pour le béton c'est quasi certain / mais pour le gonflement j'en doute fort : l'enrobage va finir par exploser)

    Pour finir, précise éventuellement ta question pour répondre plus précisément.

    ++

  3. #3
    Jolindien77

    Re : Fissuration de gonflement ? [Matériaux / RdM]

    Bonjour arkitect,

    Tout d'abord merci d'avoir pris le temps de répondre et surtout de manière aussi détaillée.

    La question n'est pas de savoir si les deux phénomènes vont se compenser.

    La deuxième partie de ta réponse m'intéresse plus particulièrement, je suis conscient que la fissuration va dépendre du côté "restreint" des variations volumiques dans l'ouvrage. Prenons le cas d'une dalle "encastrée" sans joint de dilatation. Si celle-ci se met à gonfler (disons que le phénomène apparaît rapidement et est de l'ordre de 5 mm/m), j'imagine qu'elle va en quelque sorte pousser les murs... donc exercer des efforts de compression sur les murs. Est-ce qu'il y a des zones dans la dalle qui vont subir des efforts de tractions succeptibles de créer des fissures ? (je prend pour l'instant un cas simple où il n'y a pas de réservation ni de ferraillage dans la dalle) C'est ça la question purement qualitative que je me pose exactement...

    En espérant que ça soit plus clair,

    A+

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Gonflement Vaginal
    Par 13xjune dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 10
    Dernier message: 03/07/2009, 15h50
  2. gonflement des argile
    Par golden111 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/06/2009, 01h06
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 29/03/2009, 16h42
  4. moment de fissuration d'une section en béton armé
    Par Tata Lélette dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/12/2007, 20h25
  5. Gonflement et dégonflement?...euh...Hein?!
    Par Tachyon dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/06/2007, 00h38