Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

dipoles RLC et RC



  1. #1
    Alexis C.

    Question dipoles RLC et RC


    ------

    Bonjour,

    J'ai deux petites questions qui m'embêtent et je n'arrive pas à établir une
    réponse exacte :
    -Pourquoi lors de la décharge d'un condensateur dans une bobine on observe
    des oscillations amorties qui prennent périodiquement des valeurs négatives
    (c'est le fait que les valeurs sont périodiquement négatives qui me
    dérange...)

    -Pourquoi lors de la charge (et de la décharge) d'un condensateur dans un
    dipole RC l'intensité du courant diminue pour atteindre une valeur nulle ?

    Je vous remercie.

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    .:Spip:.

    Re : dipoles RLC et RC

    Citation Envoyé par Alexis C.
    Bonjour,

    J'ai deux petites questions qui m'embêtent et je n'arrive pas à établir une
    réponse exacte :
    -Pourquoi lors de la décharge d'un condensateur dans une bobine on observe
    des oscillations amorties qui prennent périodiquement des valeurs négatives
    (c'est le fait que les valeurs sont périodiquement négatives qui me
    dérange...)
    on condensateur est chargé, il possede une tension a ses bornes. On bascule l'interrupteur, le condensateur se decharge. La bobine s'oppposent aux variations du courant, elle possede une certaine inertie. Donc quand il n'y a pas de courant, elle n'a pas "envie" de se laisser traverser, puis finalement, elle fini par se laisser traverser, mais voila que ne veut plus s'opposer au variation encore une fois, donc le condensateur se recharge, mais la ou tu avais sur une armature initialement la charge q, tu as -q

    -Pourquoi lors de la charge (et de la décharge) d'un condensateur dans un
    dipole RC l'intensité du courant diminue pour atteindre une valeur nulle ?

    .
    lors d la decharge, c'est facilement comprehensible, car la resistance dissipe l'energie electrique sous forme de chaleur. A la fin, il n'y a plus de courant, donc I=0. toutes l'energie est dissipé.

    Pour la charge, quand la tension des borne du condensateur est = à celle du generatuer; la condensateur est à sa charge maxi, il ne va pas se charger d'avantage, donc plus de courant I=0
    Soyez libre, utilisez Linux.

  5. #3
    neutrinoman

    Re : dipoles RLC et RC

    Citation Envoyé par Alexis C.
    -Pourquoi lors de la décharge d'un condensateur dans une bobine on observe
    des oscillations amorties qui prennent périodiquement des valeurs négatives
    (c'est le fait que les valeurs sont périodiquement négatives qui me
    dérange...)
    Le rôle d'une bobine est de s'opposer à une variation de courant, elle créé un courant dans le sens inverse pour limiter la variation du premier courant. (c'est là qu'apparaissent ces valeurs négatives) Ensuite c'est le condensateur qui va reprendre le dessus et imposer le courant dans le sens de la décharge. Petit a petit ce schéma se répète et le condensateur fini par se décharger. C'est vrai qu'en terminale on n'explique plus cela on dit juste que oscille.

    Citation Envoyé par Alexis C.
    -Pourquoi lors de la charge (et de la décharge) d'un condensateur dans un
    dipole RC l'intensité du courant diminue pour atteindre une valeur nulle ?
    Attention ici les deux cas sont un peu différents ! Lors de la charge tu fais circuler un courant (imposé par un générateur) : tu envoies des électrons, ceux-ci vont s'accumuler sur une des armatures du condensateur. Mais se condensateur ne peut pas être chargé à l'infini, il peut acceuillir un nombre maximum d'électrons. Le condensateur est alors chargé et tu ne peux plus lui envoyer d'électrons : i=0.
    Pour la décharge ça marche à l'inverse : le condensateur a plein d'électrons qu'il envoie dans le circuit, au début il peut en envoyer plein : i=imax mais à la fin il ne peut plus en envoyer i=0.
    La preuve que les extra-terrestres existent est qu'ils ne sont jamais venus nous voir !
    [OLFQJTLM]

  6. #4
    baryon

    Re : dipoles RLC et RC

    Supposons qu'un circuit RLC ait une résistance nulle, est ce qu'une fluctuation électrique peut entrainer des oscillations dans le circuit?
    Le chemin le plus court d'un point à un autre c'est de ne pas y aller.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    baryon

    Re : dipoles RLC et RC

    J'oubliai: le condensateur n'étant pas chargé.
    Le chemin le plus court d'un point à un autre c'est de ne pas y aller.

  9. #6
    .:Spip:.

    Re : dipoles RLC et RC

    non, car il faut un "desequilibre" de charge, c'est a dire une tension non nul au niveau du condensateur a une certaine date t

    il n'y a pas de fluctuation comme ca.

    Par contre si il y a un mouvement de charge créé par une variation de champs electromagnetiques, alors oui, il va y avoir oscilation.
    Soyez libre, utilisez Linux.

  10. Publicité
  11. #7
    monnoliv

    Re : dipoles RLC et RC

    Le rôle d'une bobine est de s'opposer à une variation de courant, elle créé un courant dans le sens inverse pour limiter la variation du premier courant. (c'est là qu'apparaissent ces valeurs négatives)
    ?????? Je ne suis pas convaincu. Le courant "négatif" apparaît après une demi-péride d'oscillation.
    Ne soldez pas grand mère, elle brosse encore.

  12. #8
    Jeanpaul

    Re : dipoles RLC et RC

    Il est intéressant de chercher un analogue hydraulique : 2 réservoirs reliés par un tuyau. L'un est plus rempli que l'autre, c'est le condensateur (une plaque est à un plus haut potentiel que l'autre). Le liquide dans le tuyau acquiert de l'énergie cinétique (équivalent à 1/2 Li²).
    On voit bien que si les frottements sont faibles, le système va osciller car l'inertie dans le tuyau fera remonter l'eau dans le réservoir peu rempli.
    Ceci dit, on peut aussi écrire des équations mais une équation ne peut éclairer un phénomène que si on l'a d'abrod compris.

  13. #9
    monnoliv

    Re : dipoles RLC et RC

    On peut aussi prendre un ressord et une masse.
    Ne soldez pas grand mère, elle brosse encore.

  14. #10
    BioBen

    Re : dipoles RLC et RC

    Il est intéressant de chercher un analogue hydraulique
    On peut aussi prendre un ressord et une masse.
    Oui d'ailleurs y'a des TP qui peuvent montrer que ces systèmes fonctionnent de la même facon (systèmes oscillants).

Discussions similaires

  1. Dipoles en regime sinusoidal.
    Par wOq dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/04/2007, 06h04
  2. Réponses: 6
    Dernier message: 13/06/2006, 23h13
  3. dipôles en parallèle
    Par Chokaolic dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/03/2006, 13h22
  4. gros problèmes ac les dipoles Rc !!
    Par créme2chocolat dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/02/2005, 17h54
  5. probléme ac les dipoles RC
    Par Vivel'astro dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 17/02/2005, 17h14