Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

La calopile



  1. #1
    pierredu

    La calopile

    Bonjour,

    La calopile peut-elle être classée comme étant une pile à combustible ?

    La calopile transforme de l'hydrogène en chaleur et en électricité tout comme le fait une pile à combustible.

    Dès lors, ne relève-t-elle pas de l'appellation "pile à combustible" ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    .:Spip:.

    Re : La calopile

    salut

    peux tu nous décrire ta pile, perso, je ne la connais pas, jamais entendu parlé (peut etre que je suis le seul ? )

    Quel est le principe de fonctionnement ?

    merci .
    Soyez libre, utilisez Linux.

  4. #3
    Garion

    Re : La calopile

    Il me semble que la calopile transforme de la chaleur en électricité, et non de l'hydrogène en chaleur/électricité.

    A partir de là, ce n'est pas une pile à combustible, car la chaleur peut-être récupérée à partir d'une grande variété de source.

  5. #4
    skanner

    Re : La calopile

    En décomposant le mot, je prône la signification de Garion : Calo = chaleur Pile= pile ou energie (comme vous voulez) donc pile à chaleur.
    Je ne pense pas que ce soit un dérivé de la pile à Hydrogène puisque cette élément n'intervient pas dans le processus de production d'énergie de cette "Calopile"!

  6. #5
    toinou

    Re : La calopile

    Il me semble que c'est l'effet Seebeck... Une différence de température engendre une différence de potentiel ; ex : thermocouple.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    pierredu

    Re : La calopile

    Je n'ai pas trouvé de définition académique pour l'appellation "pile à combustible".

    Ce terme est à mon avis issu de l'usage et non de la sémantique scientifique.

    Il pourait regrouper tout ce qui comporte un empilement quelconque destiné à produire de l'électricité et dont la génération ce celle-ci est engendrée par un combustible.

    Le terme "pile à combustible" devrait donc être normalement réservé à un groupe de technologie qui oeuvre dans ce sens et dont font partie :
    l'électrolyse inverse, l'effet Seebeck ainsi qu' un dérivé de l'effet Seebeck, soit les jonctions bithermes utilisées par la calopile.

    Et cela, par analogie par rapport à d'autres domaines techniques, dont par exemple:

    - les moteurs thermiques qui regroupent toutes les forces motrices obtenues par l'utilisation de la chaleur et qui comportent des sous-groupes dont :

    - les moteurs à combustion externes, soit les machines à vapeur, turbines à vapeur, moteurs Stirling,

    - les moteurs à combustion internes, soit les moteurs Diesels, moteurs auto (moteurs à essence), turbines à gaz.

    Le terme "pile à combustible" devrait donc à mon avis, être réservée à un groupe de technologies et non uniquement à "l'électrolyse inverse" qui n'en serait qu'un sous-groupe.

  9. Publicité
  10. #7
    Griforg

    Exclamation Re : La calopile

    Definition rigoureuse de la pile a combustible ou PAC (pour l'electrochimiste):

    Systeme electrochimique qui produit de l'electricite a partir d'un "reactif primaire" (hydrogene, ethanol, glucose, oxygene ...) qui provient en continu de l'exterieur de la pile. Le reactif n'est pas un constituant interne de la PAC.

    Ainsi dans les piles "classiques" (alcalines, salines ...) de nos appareils domestiques, tous les reactifs sont contenus dans la pile. Ce sont des systemes fermes ***

    Ainsi le terme de pile a combustible peut designer differents systemes completement differents (pile a hydrogene, pile bacterienne, pile au methanol ... ). Les medias ont raccourci l'expression "pile a combustible a hydrogene" en "pile a combustible", d'ou la confusion.

    Le mot anglais est "fuel cell" et "hydrogen fuel cell"




    ***
    1)Cette difference est importante lorsque l'on calcul la densite massique d'energie totale de le pile, puisque dans le cas de la pile classique on prend en compte le poids du reactif primaire, ce qui n'est le cas avec la pile a combustible.

    2)Le terme de "pile" vient du fait que l'on empile plusieurs elements elementaires afin d'augmenter le voltage du systeme, chaque element etant lui meme une mini batterie independante.

  11. #8
    pierredu

    Re : La calopile

    Cette définition me paraît acceptable, du moins, en ce qui concerne l'objet et nous sommes bien d'accord que l'usage populaire et médiatique a déformé quelque peu la rigueur scientifique.

    Je pense que l'on ne peut plus revenir en arrière et il vaut donc mieux laisser les choses telles qu'elles sont en continuant à utiliser le terme "pile à combustible".

    En ce qui concerne la Calopile, elle répond cependant bien au terme "pile à combustible".

    En effet, il s'agit bien d'un empilement de modules thermoélectriques (très spécifiques) qui sont chauffés à l'aide d'un combustible venant de l'extérieur.

    Seule différence : combustibles s'écrivant dans ce cas au pluriel, étant donné la diversité des combustibles utilisables.

    La combustion pouvant être intégrée à la pile ou réalisée à
    l'extérieur de celle-ci.

    S'il fallait effectuer un classement primaire général, je proposerais
    celui-ci :

    Pile à combustible.

    Pile à système électrochimique
    - à partie d'un réactif primaire parvenant en continu de l'extérieur (ex. hydrogène/oxygène)
    - à partire d'un réactif recyclé en interne (ex. rédox à thermolyse)

    Pile à système thermoélectrique
    - à jonctions monothermes (effet Seebeck)
    - à jonctions bithermes (calopile)

  12. #9
    Garion

    Re : La calopile

    Une calopile peut parfaitement fonctionner sans combustible.

    Par exemple en mettant une face dans l'eau et une face dans l'air, cela produira un courant juste avec la différence de température des deux milieus.

  13. #10
    pierredu

    Re : La calopile

    Oui, mais il existe aussi des calopiles à chauffage intégré (voir leur site sous "calopile portabe")

  14. #11
    pierredu

    Re : La calopile

    Une meilleur classification:
    (n'hésitez pas à rajouter d’autres types de piles)

    CLASSIFICATION DES PILES A COMBUSTIBLE

    1 Pile à combustible à système électrochimique,
    opérant par électrolyse inverse,

    1,1 utilisant un réactif primaire parvenant en continu de l'extérieur,

    1,1,2 Alkaline fuel Cell AFC
    combustible: hydrogène pur
    1,1,3 Polymer Exchange Membran Fuel Cell PEMFC
    combustible: hydrogène pur ou reformé
    1,1,4 Phosphoric Acid Fuel Cell PAFC
    combustible: hydrogène pur ou reformé
    1,1,5 Molten carbonate Fuel Cell MCFC
    combustible: hydrogène pur ou reformé
    1,1,6 Solid Oxid Fuel Cell SOFC
    combustible: hydrogène pur ou reformé
    1,1,7 Direct Methanol Fuel CellDMF
    combustible: méthanol

    1,2 utilisant un réactif primaire et secondaire venant en continu en partie de l’extérieur,

    1,2,1 à réactif (s) primaire (s) venant de l’extérieur et à réactif (s) secondaire (s) recyclé (s) en interne : REDOX,

    2 Pile à combustible à système thermoélectrique,
    opérant par effet Seebeck intégré à un générateur de chaleur par combustion vive ou lente(ou catalytique),

    2,1 utilisant des jonctions monothermes de Seebeck,

    2,1,1 à branches métalliques
    touts combustibles et toutes sources de chaleur *
    2,1,2 à branches en semi-conducteur
    touts combustibles et toutes sources de chaleur *

    2,2 utilisant des jonctions bithermes du système calopile,

    2,2,1 à branches mixtes, métal/semi-conducteur
    touts combustibles et toutes sources de chaleur *
    2,2,2 à branches spécifiques,(non communiqué)
    touts combustibles et toutes sources de chaleur *


    * Exemple de combustibles:
    hydrogène, méthanol, fuel, butane, propane, méthane, charbon, bois, gaz naturel, radio-éléments (réaction nucléaire).

    * Exemple de sources de chaleur:
    - eau de rejet de process industriel, de centrale thermique pour la production d’électricité ( cogénération ), de centrale nucléaire,
    - eau chaude naturelle des geysers, de la géothermie, des mers du sud,
    - eau chaude obtenue par capteur solaire.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. La calopile, du vraiment neuf dans l'énergie
    Par gardi dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/01/2003, 21h59