Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Ensemble P des lignes d'univers des particules



  1. #1
    rommel
    Bonjour,
    la physique n'est pas mon truc: j'aimerais que, dans la mesure du possible, on ne fasse pas allusion aux détails trop techniques s'il ya lieu.

    Dans le cadre d'une conception classique, on sait que la matière ne se présente pas sous forme continue (il ya des particules fondamentales). J'aimerais alors savoir s'il est démontré que l'ensemble P des lignes d'univers des particules est (ou n'est pas) dénombrable.
    quand je dis dénombrable, c'est pour dire que pour toute particule fondamentale, il existe un entier naturel i tel que sa ligne d'univers est identifiée par P(i).

    est-ce que la question a un sens dans le cadre quantique? si oui y a peut on y répondre.

    merci

    Prière d'utiliser des titres explicites, et de prendre connaissance de la charte du forum. Pour la modération,

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Cécile
    Bonjour,

    C'est quoi une ligne d'univers ?

  4. #3
    Antikhippe
    'lut,

    Dans la relativité, une ligne d'univers est tout simplement la trajectoire ''spatio-temporelle'' d'une particule.

  5. #4
    rommel
    Bonjour,
    exacte. Je me demandais si on peut 'compter' les particules dans l'univers.

  6. #5
    isozv
    ta question est en corrélation avec un question qu'à posé un des utilisateurs sur le forum de mon site. Voici ce qu'avait remarqué ce jeune étudiant:

    il a prix la définition des l'ensemble des naturels et d'après cette dernière en a tiré une bijection avec les composants de l'univers.

    L'idée est sympa encore faut-il que l'hypothèse :

    Une particule = une entité physique

    Ce qui reste à vérifier

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    rommel
    J'ai retouvé la question sur ton site (j'aurais être plus attentif). IL faudrait en effet que 'Une particule = une entité physique' soit effectif. Intituivement pourtant, j'ai comme l'impression que c'est le cas

  9. Publicité
  10. #7
    C++
    Chlu rommel

    La matiere est discrete mais l'espace temps ne l'est pas

    En un seul point un objet(ponctuel ou non,enfin on va dire ponctuel car c'est plus immediat) a une gamme infinie de vitesses possibles et c'est deja completement indenombrable(grosso modo a certaines restrictions pres peut etre c'est equivalent a l'indenombrabilité d' R^3).Et les paires deux a deux de ces trajectoires divergent au moins sur un voisinage de ton point donc elles sont toutes differentes.

    Alors c'est non.tu risques pas d'arriver a les compter sur ta main a infinité denombrable de doigts

    Si on parle des parcours effectivement suivies bien sur c'est de beaucoup plus faible que ce qui vient d'etre dit et la on pourrait avoir ce que tu dis ce qui nous rapproche de la reponse d'isozv et autre..Encore faudrait il savoir ce qu'est la matiere

  11. #8
    rommel
    tu as bien dis gamme infinie de vitesses possibles et non vitesses effectives. est-ce que ca ne fait aucune différence?

  12. #9
    Jeremy
    Citation Envoyé par C++
    La matiere est discrete mais l'espace temps ne l'est pas
    Can you prove it ?

  13. #10
    C++
    Je ne prouve rien,j'observe.

    Je ne connais pas tous les resultats sur la relativité.Peut etre existe il des formulations de la relativité generale(pour la mecanique quantique contrairement a ce que s'imaginent beaucoup elle repose pour l'espace temps sur R^4 comme le font toutes les theories et pour introduire des theories de maillage la dessus contrairement a ce qu'on pourrait penser c'est extremement compliqué et meme des specialistes chevronnés n'arrivent pas a les suivre) qui ne font pas appel a R entier mais uniquement un ensemble dense en lui par exemple.Mais si tu peux me l'expliquer clairement,chapeau !

  14. #11
    C++
    Citation Envoyé par rommel
    tu as bien dis gamme infinie de vitesses possibles et non vitesses effectives. est-ce que ca ne fait aucune différence?
    Ca fait une différence,mais tout le probleme est de savoir ce que tu as en vue.

    Songes tu a l'ensemble de tous les objets materiels(le bus qui passe en bas de chez toi ou plutot son centre de masse,un nuage,la terre,les etoiles et en definitive tout l'univers et ses constituants) ? A mon avis c'est tres problematique comme choix. On pourrait penser aux particules elementaires mais comme l'a remarqué isozv la aussi on peut se poser des questions sur leur unité(et il y a le probleme de l'indetermination quantique)..Dans le cas du mouvement libre la definition des lignes d'univers identifiée aux geodesiques de l'univers est encore ce qui me parait le plus raisonnable :?

  15. #12
    rommel
    Bonjour,
    je parlais des particules élémentaires. J'ai une petite idée (élément de réponse) mais ce n'est pas encore cohérent. J'en parlerais dès que possible.

  16. Publicité

Discussions similaires

  1. Des milliards d'univers?
    Par Mark_Green dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 22
    Dernier message: 20/01/2008, 12h46
  2. particules d'air qui freine des particules d'hélium
    Par lucy22 dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/09/2007, 10h26
  3. Menaces sur le financement des recherches en physique des particules aux USA
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/02/2007, 07h47
  4. Des particules d'or pour améliorer la durée de vie des piles à combustible
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/01/2007, 12h17
  5. Quand les masses des particules changent : preuve de la théorie des cordes ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 6
    Dernier message: 08/05/2006, 14h55