Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

La MHD



  1. #1
    Bencepheus

    Salut!
    Pouvez-vous me renseigner sur la magnéto-hydro-dynamique?
    Elle possédrait apparemment une énergie considérable et aurait des applications en propulsion.
    merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Jeremy

    La MHD (ou MGD, MAD ect ...) consiste à exploiter la force de Laplace dans un fluide partiellement conducteur. Ainsi on peut convertir de l'énergie éléctrique en énergie cinétique et inverssement (à la manière du moteur éléctrique et de la dynamo).

    Par exemple prend du mercure (fluide tres conducteur) qui s'écoule dans un canal à la vitesse V, un champ magnétique B produit par un solénoide placé sous le canal. Place une électrode de part et d'autre du canal et relie les deux éléctrode par un résistance de charge exterieur. (on obtient donc un circuit fermé résisance-fluide).

    La circulation du fluide dans le canal induit un champ éléctrique (par VB) qui fait circuler un courant I dans la resistance. Ce courant va produire une force de laplace qui freine le fluide.

    Même montage mais en injectant de l'énergie électrique cette fois, le fluide est accéléré.

    On peut faire ca avec des gaz, mais ceux ci à température ordinaire sont isolants (tres mauvais conducteurs) donc il faut utiliser du gaz chaud pour profiter de l'effet d'ionisation (l'agitation thermique créé des collisions entre molécules qui créent des éléctrons libres).

    Dans les années 1960 des systèmes MHD fonctionnaient avec des rafales d'argon à 10.000 degrés et 1 atmosphère et un champ magnétique de 2 teslas (à Marseille à l'institut de mécanique des fluides).

    Avec un fluide qui entrait à 2.800 m/s dans un tuyère on pouvait soit fréner fortement le gaz et produire (brièvement, le temps de la rafale) quelques mégawatts de puissance électrique, soit l'accélérer jusqu'à 8.000 m/s (sur 10 cm de tuyère) -> d'où les applications en matière de propulsion (moyennant la consommation électrique).

    Une autre application est de pouvoir supprimer les ondes de chocs.

  4. #3
    Bencepheus

    Merci pour ces informations
    Y-a-t-il déjà des avions qui fonctionnent avec ce système?

  5. #4
    Jeremy

    Officiellement non. Mais il existe des projets comme Ajax (russe) et Aurora (US).

    Le problème c'est que ca demande des supraconducteurs performant (qui fonctionnent à température ambiante) que seuls les militaires ont à disposition.

    Sinon de telles systèmes existenent aussi (et plus facilement) dans l'eau pour propulser torpilles et sous-marins. L'Octobre Rouge par exemple avait des tuyères à MHD.

    Egalement on peut soupsonner les soucoupes volantes d'utiliser ce moyen de propulsion (pas d'onde de choc à vitesse supersonique / accélération importante, forme discoidale, émission de lumière ...)

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Electron-libre

    Bonjour,
    si vous voulez voir des équations sur la mhd, voici un lien:
    http://www.obs-nice.fr/Cas_ondes/mhd/mhd.html

    C'est un sujet qui parait potentiellement très intéressant.
    Si qqun connait des ouvrages traitant de ce sujet, ou des références de publications, qu'il me le fasse savoir!
    merci

  8. #6
    Max

    Egalement on peut soupsonner les soucoupes volantes d'utiliser ce moyen de propulsion (pas d'onde de choc à vitesse supersonique / accélération importante, forme discoidale, émission de lumière ...)
    La c'est plus que de la speculation, et la presence des dites soucoupes volantes reste encore a etre prouve officiellement! (je ne parle pas de film/photos floues, details vagues etc..)
    En ce qui concerne l'Octobre Rouge, est ce que tu tire cette info du film, ou alors est-ce que ce sous-marin a vraiment existe?
    Personellement j'en doute (mais je peut me tromper) car les Japonais on travaille extensivement sur des bateaux a propulsion MHD, et le probleme majeur est que la conductivite de l'eau est trop faible, ce qui necessite l'emploi d'aimants supra-conducteurs et de champs importants pour que ce mode de propulstion soit efficace. Evidemment, cela "pese" sur la postabilite de ce type de propulsion.

    Pour revenir aux generateurs/propulseurs plasma MHD des annees 60, il a ete trouve que les plasmas de gas rares, meme thermique, on une densite de charge trop faible pour cette application. Ce probleme est lie au fort potentiels d'ionisation de cette classe d'atomes. Le probleme etait bien souvent resolu en injectant des vapeurs alcalines (potassium, sodium..), qui du fait de leur faible potentiel d'ionisation permettait d'accroitre considerablement la densite electronique du plasma.

    Il est bon de noter que la prop MHD est encore au gout du jour, et que nombres de labos ont developes des reacteur aux xenon pour les futures sondes spaciales qui seront lancees en direction de Mars.

    A++

    Max

  9. Publicité
  10. #7
    Jeremy

    Pour les OVNI, on peut tout à fait faire des spéculations sur le mode de propulsion sans être sur de leur existance. Mais peu importe, c'était juste un exemple.

    Pour l'Octobre Rouge, oui c'est par rapport au film. Je ne sais pas si il a existé, mais il faut savoir que le livre n'a pas été écrit par n'importe qui.

    Je ne connais pas la technique des japonais, peut être qu'ils s'y prennent mal

  11. #8
    Jeremy

    Présentation sur l'annihilation d'onde de choc : http://*********.com/science/mhd/m_mhd_fr/mhdfr1.htm

Discussions similaires

  1. livre MHD
    Par ABN84 dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/12/2006, 02h29
  2. Navette spatiale et MHD...
    Par KarmaStuff dans le forum Astronautique
    Réponses: 27
    Dernier message: 11/09/2005, 18h46
  3. Tpe Mhd
    Par Grimm dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/01/2005, 14h41
  4. re:MHD
    Par ABN84 dans le forum Technologies
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/07/2004, 21h46
  5. MHD
    Par -ariane- dans le forum Technologies
    Réponses: 18
    Dernier message: 10/03/2004, 20h18