Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 21 sur 21

proton et neutron configuration



  1. #1
    hterrolle

    proton et neutron configuration


    ------

    bonjour,

    M'est il possible de considérer la chose suivante.

    Si un Neutron (udd) de charge (+2/3 , -1/2 , -1/2) = 0
    et un Proton (duu) de charge (+2/3 , +2/3 , -1/2) = +1

    les noyaux doivent donc être des assemblage stable et statique a condition qu'il y ai des proton pour maintenir la coésion du tout. De plus neutron et proton forme des dipoles. Qui a leur tour vont venir augmenter cette cohésion mais toujours dans le but de maintenir la stabilité du tout.

    Je me demandais donc si le noyau etait stable ou si il y avait un mouvement interne.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    mtheory

    Re : proton et neutron configuration

    Citation Envoyé par hterrolle
    bonjour,

    M'est il possible de considérer la chose suivante.

    Si un Neutron (udd) de charge (+2/3 , -1/2 , -1/2) = 0
    et un Proton (duu) de charge (+2/3 , +2/3 , -1/2) = +1

    les noyaux doivent donc être des assemblage stable et statique a condition qu'il y ai des proton pour maintenir la coésion du tout. De plus neutron et proton forme des dipoles. Qui a leur tour vont venir augmenter cette cohésion mais toujours dans le but de maintenir la stabilité du tout.

    Je me demandais donc si le noyau etait stable ou si il y avait un mouvement interne.
    Salut,
    Les protons et les neutrons ne sont pas fixes du tout dans le noyaux.
    C'est un peu comme un gaz enfermé dans une boite avec des niveaux d'énergies comme pour les électrons dans l'atome
    La radiactivité est un exemple d'instabilité de certains noyaux en liaison directe avec des mouvement internes des p,n dans le noyau.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  4. #3
    stein_junior

    Re : proton et neutron configuration

    Citation Envoyé par mtheory
    Salut,
    Les protons et les neutrons ne sont pas fixes du tout dans le noyaux.
    C'est un peu comme un gaz enfermé dans une boite avec des niveaux d'énergies comme pour les électrons dans l'atome
    La radiactivité est un exemple d'instabilité de certains noyaux en liaison directe avec des mouvement internes des p,n dans le noyau.
    tiens je le savais pas ça... on en aprend tos les jours...
    pourrais-tu donner quelque précisions

  5. #4
    duschnok

    Re : proton et neutron configuration

    en fait, le terme principal de cohésion n'est pas électrostatique, mais il s'agit de la force d'intercation forte entre les quarks qui, à un niveau résiduel mais encore maouss lie les nucléons. Ainsi, le terme attractif est en gros indépendant de la nature du nucléon (neutron ou proton). Par contre, par la suite, une certaine symétrie du nombre des uns et des autres est nécessaire pour avoir un bon noyau bien gentil. (symétrie un peu désiquilibrée en faveur des neutrons vers les noyaux lourds...)
    L'électrostatique est par contre un des termes déstabilisants le noyau (il n'y a pas àconsidérer des dipoles ici)

  6. #5
    hterrolle

    Re : proton et neutron configuration

    citation:
    les noyaux doivent donc être des assemblage stable et statique a condition qu'il y ai des PROTON pour maintenir la cohésion du tout. De plus neutron et proton forme des dipoles. Qui a leur tour vont venir augmenter cette cohésion mais toujours dans le but de maintenir la stabilité du tout.

    en fait je voulais dire neutron a la place de PROTON.

    Il est vrai que l'intabilité du noyau augmente en fonction de Z.

    Donc les noyaux léger sont plus stable que les noyaux lourd.

    Je me posais donc le question de savoir dans le cas de la radioctivité naturelle. est ce qu'un augmentation de l'énergie thermique accélére l'emission de particule alpha (heluim). et si l'inverse avait été conctater ?

    quand au dipole. Chaque neutron et proton peut avoir configuration dipolaire il me semble. Tout depends de la maniére dont il est organisé en interne ?

    +-+ ou -++

    merci

    PS: je reste bloqué sur le role de la temperature.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    mtheory

    Re : proton et neutron configuration

    Citation Envoyé par hterrolle
    citation:
    les noyaux doivent donc être des assemblage stable et statique a condition qu'il y ai des PROTON pour maintenir la cohésion du tout. De plus neutron et proton forme des dipoles. Qui a leur tour vont venir augmenter cette cohésion mais toujours dans le but de maintenir la stabilité du tout.

    en fait je voulais dire neutron a la place de PROTON.

    Il est vrai que l'intabilité du noyau augmente en fonction de Z.

    Donc les noyaux léger sont plus stable que les noyaux lourd.

    Je me posais donc le question de savoir dans le cas de la radioctivité naturelle. est ce qu'un augmentation de l'énergie thermique accélére l'emission de particule alpha (heluim). et si l'inverse avait été conctater ?

    quand au dipole. Chaque neutron et proton peut avoir configuration dipolaire il me semble. Tout depends de la maniére dont il est organisé en interne ?

    +-+ ou -++

    merci

    PS: je reste bloqué sur le role de la temperature.

    Chauffer un élément radioactif n'influe pas sur sa capacité à se désintégrer ,c'est un des résultats de base mis en évidence par Becquerel et al
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  9. Publicité
  10. #7
    curieuxdenature

    Re : proton et neutron configuration

    Bonjour Hterrole,

    rien à rajouter à part une précision sur le rôle de la température.
    Tout dépend de ce que tu entends par T, aux niveaux ordinaires, de-250 à + 3000°, il apparait que le niveau d'energie cinétique est un million de fois trop faible pour rivaliser avec ce qui est necessaire pour déstabiliser le noyau par chocs.
    C'est juste une question de niveau.

    Cela ne veut pas dire qu'au centre d'une étoile ce ne soit pas le cas. Je ne sais pas si cette hypothèse est vérifiée ou vérifiable, pour moi c'est juste probable, une extrapolation personnelle en vertu du principe d'équivalence des énergies; E=1/mV2.
    L'electronique, c'est fantastique.

  11. #8
    hterrolle

    Re : proton et neutron configuration

    est ce que refroidir un atome radioctif va avoir un effet ?

  12. #9
    mtheory

    Re : proton et neutron configuration

    Citation Envoyé par hterrolle
    est ce que refroidir un atome radioctif va avoir un effet ?

    Pas plus ,ou plutôt si tu prends un morceau de matière macroscopique et que tu le refroidis/chauffe ça ne changera pas son taux de désintégration radioactive.

    Par contre si tu chauffes/refroidis un noyau là je ne sais pas bien,je dirais que ça a une influence mais il faut des conditions qui sont similaires à celles du coeur des étoiles .
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  13. #10
    hterrolle

    Re : proton et neutron configuration

    Merci pour les reponses.

    Donc la temperature n'influence pas le comprtement des noyaux.Mais a de tres haute temperature cela se peut.

    j'essaye de trouver une equation ou 3/2KT = hv

    Il semble que plus les longeur d'ondes sont èlevé plus la temperature (quatité de mouvement) doit être élevé.

    puis je pensée dans ce sens ?

  14. #11
    anonymus

    Re : proton et neutron configuration

    Je ne comprends pas très bien. Chauffer/refroidir un atome ne change en rien son taux de désintégration, tandis que chauffer/refroidir son noyau a une influence.
    Mais chauffer/refroidir un atome c'est aussi chauffer/refroidir son noyau. Non?
    En Amérique, il faut d'abord avoir le sucre, ensuite on a le pouvoir et ensuite on a la femme.

  15. #12
    juudku

    Re : proton et neutron configuration

    Citation Envoyé par hterrolle
    Si un Neutron (udd) de charge (+2/3 , -1/2 , -1/2) = 0
    et un Proton (duu) de charge (+2/3 , +2/3 , -1/2) = +1
    Un quark prend bien la valeur +2/3 ou -1/3 et pas -1/2 ? ou alors une de mes certitudes s'effondre.

  16. Publicité
  17. #13
    anonymus

    Re : proton et neutron configuration

    Oui oui. Un quark up a une valeur de +2/3 et un quark down -1/3
    Neutron -> udd -> (2-1-1)/3 -> 0
    Proton -> ddu -> (2+2-1)/3 -> 0
    En Amérique, il faut d'abord avoir le sucre, ensuite on a le pouvoir et ensuite on a la femme.

  18. #14
    hterrolle

    Re : proton et neutron configuration

    exact c'est -1/3

  19. #15
    hterrolle

    Re : proton et neutron configuration

    peut ont considérer que les Neutron et Proton sont des dipole instable ?

    Que cette instabilité varie en fonction de leur configurations. Plus les Z augmente plus le noyaux et instable. Il y a donc plus de mouvement et d'énergie.

    Ce qui me trouble c'est que le volume de ces atomes est pourtant inversement proportionel a leur taille. Donc que les électrons sont plus raproché de leur noyaux.

    Il semblerait donc que cette augmentation de mouvement est aussi une influence magnetique ou autre.

    JE me demandais si les noyaux n'ont pas les caractéristique des supraconducteur envers les électrons. que ceci essaye par tous les moyens de se coller aux noyau tandis que le noyau fait tout se qu'il peut pour les tenir éloignés.

    et que le mouvement interne des noyaux (liberter de mouvement) ou leur energie cinétique font constament varier les dipole creant ainsi une répulsion des électrons.

    un peux complique mais ?

  20. #16
    Gilgamesh

    Re : proton et neutron configuration

    Citation Envoyé par anonymus
    Je ne comprends pas très bien. Chauffer/refroidir un atome ne change en rien son taux de désintégration, tandis que chauffer/refroidir son noyau a une influence.
    Mais chauffer/refroidir un atome c'est aussi chauffer/refroidir son noyau. Non?
    Pas en pratique. Pour chauffer un noyau il faut soit lui envoyer des photon de longueur d'onde adequate (lambda ~ 1e-15 m, soit dans le spectre gamma), soit le bombarder avec des particules massives (neutron, noyau...). Un chauffage classique de la matière ne produit rien de tel.

  21. #17
    Gilgamesh

    Re : proton et neutron configuration

    Citation Envoyé par hterrolle
    peut ont considérer que les Neutron et Proton sont des dipole instable ?
    Qu'est ce que c'est ?

  22. #18
    invite21348749873
    Invité

    Re : proton et neutron configuration

    Je ne comprens pas bien comment on peut chauffer ou refroidir un noyau.
    La notion de température s'applique- t- elle à un atome?

  23. Publicité
  24. #19
    Gilgamesh

    Re : proton et neutron configuration

    Citation Envoyé par Arcole
    Je ne comprens pas bien comment on peut chauffer ou refroidir un noyau.
    La notion de température s'applique- t- elle à un atome?

    Le noyau possède des constituants (p et n) et des niveau d'énergie qui par desexcitation et retour dans l'état fondamental produisent des photon gamma. Ça permet de donner une température en keV

  25. #20
    anonymus

    Re : proton et neutron configuration

    OK j'ai compris, merci.
    Mais comment fait on pour refroidir un noyau ?
    En Amérique, il faut d'abord avoir le sucre, ensuite on a le pouvoir et ensuite on a la femme.

  26. #21
    hterrolle

    Re : proton et neutron configuration

    Bonjour Gilgamesh,

    si les quarks peuvent a un moment prendre cette configuration a l'intérieur du proton ou Neutron (-++ ou ++-) il y a un moment dipolaire. mais le fait que les quarks soit toujours en mouvement il y a donc un dipole instable ou variant.

    tu utilise qu'elle fonction pour calculer la temperature en Kev ?

    merci

Discussions similaires

  1. Masse neutron/proton
    Par Gwyddon dans le forum Physique
    Réponses: 58
    Dernier message: 14/11/2011, 16h48
  2. Section efficace neutron - proton
    Par Gilgamesh dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 10/11/2008, 14h28
  3. proton, neutron, électrons et nucléons
    Par laptitechoute02 dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 30/04/2007, 12h45
  4. neutron = proton + électron ?
    Par mr green genes dans le forum Physique
    Réponses: 54
    Dernier message: 01/12/2006, 12h43
  5. Les périodes du neutron et du proton
    Par Seirios dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/08/2006, 17h14