Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Théorie du changement temps



  1. #1
    Barukajethro

    Théorie du changement temps


    ------

    salut tout le monde,
    je élaborer une théorie en physique quantique sur le changement, je vais vous en donne la conclusion, vos commentaires et remarques me permettront de l'améliorer; Voilà:

    Les grands changements observés sur des longues périodes n’est sont pas soudains, ils sont le résultat des plusieurs petits changements négligeables pouvant même passer inaperçu. Une seconde qui passe implique un changement à l’échelle de l’infiniment petit sur la droite de temps (Dt). Aussi, si pour un phénomène donné, une stabilité est enregistrée sur la droite de temps, cette stabilité n’est pas telle puisqu’il y a toujours des micros changements enregistrées au fur et à mesure que le temps passe et ce, à des fractions de seconde. Si on voit ce phénomène stable au fil du temps c’est que les micros changements variant de part et d’autre de la droite du temps alternativement et dont les énergies (fréquences) sont compensatrices et leurs s’angles s’annulent. Ces micros changements sont dit ‘Compensateurs’ puisqu’ils ont des énergies ( angles) qui sont identiques en valeur absolue et qui se suivent alternativement.
    Mais lorsqu’une longue suite des micros changements évoluant invariablement dans un même sens, accroit l’amplitude de la vibration d’un fait ( événement ou phénomène) sur la droite de temps, il en découle un grand CHANGEMENT s’étendant sur des longues périodes.
    Tout changement observé visiblement au fil du temps (Dt) est le résultat des plusieurs micros changements invisibles. Le changement est donc un chaos déterministe.
    Lorenz a avancé un métaphore on ne peut importante applicable à la théorie du changement, dans ses études sur le « Déterminisme » : "un battement d'aile de papillon au Brésil peut déclencher une tornade au Texas’. Le battement d’aile fait référence au micro changement dans la Théorie du changement-temps. Nous avons affirmés que ‘le changement observé dans le monde avance à la vitesse de la pensée’ ; en effet, la pensée est égale à l’intégrale de l’action, car l’action en est la dérivée première et la changement la dérivée seconde. Puisque ‘aucun fait n’est isolé dans l’univers, y compris ‘le battement d’aile de papillon’(sans métaphore), alors tout action contribue au changement observé pour un phénomène donnée.
    Lorenz expliquait en 1972 : « De crainte que le seul fait de demander, suivant le titre de cet article, "un battement d'aile de papillon au Brésil peut-il déclencher une tornade au Texas ?", fasse douter de mon sérieux, sans même parler d'une réponse affirmative, je mettrai cette question en perspective en avançant les deux propositions suivantes :
    • Si un seul battement d'ailes d'un papillon peut avoir pour effet le déclenchement d'une tornade, alors, il en va ainsi également de tous les battements précédents et subséquents de ses ailes, comme de ceux de millions d'autres papillons, pour ne pas mentionner les activités d'innombrables créatures plus puissantes, en particulier de notre propre espèce.
    • Si le battement d'ailes d'un papillon peut déclencher une tornade, il peut aussi l'empêcher. ».
    Rapport avec le changement climatique
    Dans cette perspective, le changement climatique ne doit pas être vu comme un changement issu d’un fait macro. Il est en effet, le résultat d’une longue suite des micros changements quasiment inaperçus au fil du temps, mais inaliénables et déterministes dans le processus du changement observé actuellement dans le phénomène climatique global.
    L’adaptation à un changement consiste à ramené l’évolution croissant d’un fait à la stabilité, pas nécessairement à l’état initial. Et pour agir sur un changement, il n’importe pas d’intervenir sur un paquets d’ondes de micros changement, mais plutôt sur chaque micro changement isolé. Car un micro changement dérivant d’une minuscule pensée d’un homme est déterminant dans l’aboutissement d’un changement gigantesque observé. La quantité infinitésimale de la fumée d’une cigarette dans un point géographique donné est ce qui est une composante sine qua non qui impacte le changement dans l’atmosphère de la Terre toute entière et non inversement.

    -----

  2. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  3. #2
    obi76
    Modérateur*

    Re : Théorie du changement temps

    Bonjour,

    conformément à la charte :

    6. [...] Toutes idées ou raisonnement (aussi géniaux soient ils) doivent reposer sur des faits scientifiquement établis et non sur de vagues suppositions personnelles, basées sur d'intimes convictions. [...] D'autre part la seule vocation de Futura-Sciences étant la vulgarisation scientifique de bon niveau ce n'est pas le lieu pour des questionnements ou remises en cause de théories admises dont seuls des spécialistes ont les compétences pour débattre, ni pour l'exposé de théories strictement personnelles. Une telle démarche aurait sa place uniquement dans un séminaire ou un congrès scientifique.
    Je ferme.

    Pour la modération,
    \o\ \o\ Dunning-Kruger encore vainqueur ! /o/ /o/

Discussions similaires

  1. Théorie sur l'espace temps.
    Par albert_fesic dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 36
    Dernier message: 01/07/2013, 11h16
  2. temps et theorie de la representation
    Par proslave dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/08/2008, 13h12
  3. Petite théorie sur le temps
    Par Chrysander dans le forum Physique
    Réponses: 52
    Dernier message: 24/12/2004, 14h17