Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Flux magnétique



  1. #1
    GuiliuG

    Flux magnétique


    ------

    Bonjour à tous !

    Le sujet a surement été déjà abordé dans ce forum, tant il me semble être important. Néanmoins, une rapide recherche ne m'a pas permis de trouver ce que je voulais et comme sur internet je ne trouve pas non plus de réponses satisfaisantes à mes questions, je viens vous les poser ici.

    Comme indiqué dans le titre, je me pose des questions au sujet du flux magnétique et je commence à douter de bien comprendre cette notion ! J'avoue que je ne sais pas bien comment expliquer mon problème^^. Lançons nous...


    Le flux est défini comme l'intégral de B*S dans le cas où le flux est perpendiculaire à la surface et constant.

    Le champ magnétique B est représenté dans l'espace à l'aide de lignes d'induction. Les lignes d'induction sont tangentes en tout point aux vecteurs champ magnétique ( au pluriel, important). Quand on augmente l'intensité du champ magnétique, seule l'intensité de ces vecteurs augmentent donc et par leur densité ( pour une surface préalablement définie) car il y a une infinité de ces vecteurs (vue de l'esprit).

    Si on défini une surface fermée, le flux sur cette surface est nul, tout ce qui sort doit rentrer. Si maintenant on définit une surface S1 de 10cm² et une surface S2 de 5cm² dont les centres (supposons ces surfaces être des disques) sont situés sur la même droite, parallèle aux lignes d'induction, alors le flux est constant à travers ces deux surfaces. Et c'est là que je n'y comprends absolument plus rien... Cela signifie donc que l'intensité du champ magnétique augmente entre S1 et S2 puisque la densité de lignes d'induction touchant la surface S2 ne peut pas augmenter par rapport à S1 puisqu'il y en a un nombre infini?! Les lignes d'induction conservant leur direction (perpendiculaire à la surface), il y en en fait moins qui rentre en contact avec la surface S2 que S1 mais comme il s'agit d'une infinité de ligne d'induction, ça ne change pas grand chose.Je sais qu'il faudrait que je fasse une analogie avec le débit massique d'un fluide s'écoulant à travers un tuyau avec deux sections différentes qui est constant mais même avec ça je ne comprends pas...

    Imaginons maintenant que le flux soit nul en dehors de la surface S2. Autrement dit, on a des lignes d'induction perpendiculaire à S2 sur une surface de 5cm².On cherche à calculer le flux sur S1 et là, paf, le flux doit être constant et vaut le même qu'en S2. Mais pourquoi?! On double la surface, sans rien changer à l'induction, le flux doit être deux fois moindre. La représentation que j'en ai est la suivante : au départ, on a 10flèches (ex.) qui rencontre S2 donc le flux vaut 10*5 et ensuite on a 10flèches qui rencontrent S1 donc le flux vaut 10*10 (sans tenir compte d'aucune unité, ce que j'ai écris là n'a bien sûr pas beaucoup de sens mais c'est la représentation que j'ai en tête mais elle est erronée car je tiens ici compte du nombre de flèches et pas de leur intensité, ce qui prouve un problème de compréhension de base de ce que modifie exactement l'intensité du champ magnétique...)

    Dans mon cours on parle également de flux de fuite et j'ai l'impression qu'on fait un amalgame entre le flux et les lignes d'inductions?! Je ne comprends pas comment un flux peut sortir d'un matériau, ça ne colle pas du tout avec la définition. Il en va de même, quand, dans un matériau magnétique, on fait la somme de flux ?!

    Bref, vous le comprenez, c'est pas très clair dans ma tête. Je sais que ce sont des concepts assez 'abstraits' et je veux peut être trop les 'rationaliser', m'en faire une représentation claire et précise mais votre aide me serait très utile.

    Merci d'avance.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    LPFR

    Re : Flux magnétique

    Bonjour.
    Je crois que si vous faites un dessin en 3D, vous comprendrez mieux la situation.
    Le flux est nul à travers une surface fermée. Que se passe-t-il entre les deux disques S1 et S2, il doit avoir une surface en forme de cône tronqué. Dans votre comptabilité du flux il faut que vous teniez compte du flux qui traverse cette surface.
    Mais si vous imaginez que le champ ressemble au champ de vitesse d'un fluide, et que les lignes de champ ne traversent pas la surface qui relie S1 à S2, alors le champ sera plus important dans la surface plus petite de sorte que le flux sera le même.
    Au revoir.

  4. #3
    GuiliuG

    Re : Flux magnétique

    Merci pour ta réponse ! J'ai par contre toujours du mal à visualiser l'addition de deux flux magnétiques.

  5. #4
    LPFR

    Re : Flux magnétique

    Bonjour.
    Pour visualiser le flux magnétique, remplacez le champ par le champ des vitesses d'une rivière tranquille (non turbulente).
    Remplacez la surface à travers laquelle vous voulez visualiser le flux par une grille "idéale" rigide et infiniment transparente.
    Le flux est le débit d'eau à travers la grille en m3 par seconde. Vous voyez bien que dans une grille fermée, autant d'eau sort du volume intérieur qui n'en rentre.
    Regardez ce que donne votre manip avec les surfaces S1 et S2.
    Au revoir.

  6. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Le flux magnétique
    Par laz3kar dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 17/10/2012, 22h37
  2. flux magnétique
    Par snakes1993 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/08/2012, 15h50
  3. flux magnétique et condensateur
    Par rig900 dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 30/09/2011, 16h53
  4. calcul de flux magnétique
    Par oeildetigre69 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/12/2010, 22h54
  5. flux magnétique
    Par wilsser dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/04/2009, 10h54