Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Echangeur de chaleur - NUT



  1. #1
    Shinycastle

    Echangeur de chaleur - NUT


    ------

    Bonjour,

    D'après ce que j'ai lu sur les échangeurs de chaleur, deux méthodes assez simples reviennent toujours pour les dimensionner: la méthode LMDT et la méthodu NUT. Les deux reposent sur des hypothèses assez simplistes et restrictives.

    En implémentant les différentes équations relatives aux méthodes dans un fichier Excel, on arrive à retrouver exactement les mêmes résultats (ce qui est normal puisque le modèle est le même pour les deux méthodes). Ceci amène ma première question: quelle est la différence entre ces deux méthodes ? Je précise que j'arrive à traiter les mêmes problèmes avec les deux méthodes (trouver des T°C en fonction du flux, des débits ou trouver une surface ou un coefficient d'échange en fonction des T°C, etc.).

    Dans toute la littérature que j'ai pu trouver, il n'y a jamais d'interprétation physique du nombre NUT. D'où ma deuxième question: quelle interprétation physique du NUT ? Celui-ci permet-il de comparer des échangeurs de technologies différentes et si oui comment procède-t-on ?

    Enfin une question d'ordre plus général: comment se passe un dimensionnement d'échangeur au niveau industriel ? Je suppose qu'il existe plusieurs cas suivant les contraintes imposées (ne pas rejeter trop chaud, débit de la source chaude ou froide limité, ne pas trop refroidir le circuit chaud, etc.) et j'ai du mal à comprendre la démarche "du terrain". Ceci rejoint un peu ma première question.

    Merci d'avance

    -----

  2. #2
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Echangeur de chaleur - NUT

    Citation Envoyé par Shinycastle Voir le message
    Enfin une question d'ordre plus général: comment se passe un dimensionnement d'échangeur au niveau industriel ? Je suppose qu'il existe plusieurs cas suivant les contraintes imposées (ne pas rejeter trop chaud, débit de la source chaude ou froide limité, ne pas trop refroidir le circuit chaud, etc.) et j'ai du mal à comprendre la démarche "du terrain". Ceci rejoint un peu ma première question.

    Merci d'avance
    Bonjour

    Ce n'est sans doute pas la question que tu attend, mais industriellement on énumère les paramètres imposés (débits, nature et températures des fluides en principe, plus éventuellement encombrement), et on envoie le tout à Barriquand ou Alfa Laval qui font tout le boulot.
    Pour une 1ere approche on prend des coefficients d'échanges standards en fonction du type d’échangeur (100 à 2000 pour des échangeurs à plaques, 500 à 1000 pour des tubulaires à eau forcée, 150 à 300 pour des tubulaires ouverts etc).

  3. #3
    Shinycastle

    Re : Echangeur de chaleur - NUT

    Ok merci pour ta réponse sur la démarche industrielle.

    En ce qui concerne la théorie, comment interpréter le NUT ? Quelle est la principale différence avec la méthode LMDT ?

    Merci
    Dernière modification par Shinycastle ; 12/03/2013 à 08h29.

Discussions similaires

  1. Echangeur de chaleur
    Par tyby dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 05/11/2016, 19h09
  2. echangeur de chaleur
    Par rrandrianomanana dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/07/2011, 21h41
  3. echangeur de chaleur
    Par aub19 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/02/2011, 13h23
  4. echangeur de chaleur
    Par aub19 dans le forum Technologies
    Réponses: 5
    Dernier message: 02/02/2011, 09h02
  5. échangeur de chaleur
    Par chk1984 dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/10/2009, 18h59