Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Question pour les physiciens du domaine de la santé : Différence entre deux procédés



  1. #1
    Eyeshield06

    Question pour les physiciens du domaine de la santé : Différence entre deux procédés


    ------

    Bonjours à tous!

    Je voudrai savoir quelle est la différence fondamentale entre les sources radioactives utilisées en médecine nucléaire et les autres sources de rayonnement utilisées dans les autres modalités médicales utilisant des rayonnements ionisants.


    Si quelqu'un pourrait m'éclairer sa serait très aimable.

    Merci d'avance.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    pepejy

    Re : Question pour les physiciens du domaine de la santé : Différence entre deux procédés

    bonsoir,
    je ne suis pas sur de comprendre votre question. Que voulez vous savoir exactement?

    PPJ
    be seeing you, number 6!

  4. #3
    docjs

    Re : Question pour les physiciens du domaine de la santé : Différence entre deux procédés

    tu veux parler en imagerie médical ? tout ce qui est scanner et radio ce sont des rayons X .On les crée en bombardant d'electron une cible de tungstene . On produit ainsi des rayons ionisants.
    Alors que l'imagerie en medecine nucléaire c'est bien des atomes radioactifs qui émettent à des longueurs d'ondes bien spécifiques ce qui permet de les detecter .

  5. #4
    Eyeshield06

    Re : Question pour les physiciens du domaine de la santé : Différence entre deux procédés

    Bonsoir messieurs

    Oui Docjs, je veux parler d'imagerie médicale et de radiothérapie.

    Je voudrai savoir si la différence fondamentale est :
    - l'utilisation de source non scellé dans la médecine nucléaire ? et de simple photon X pour l'imagerie?
    - Ou si la différence fondamentale résulte du fait que la médecine nucléaire émet un rayonnement indirectement ionisant alors que les photons sont directement ionisant ?
    - Ou qu'en médecine nucléaire le rayonnement doit « sortir » du corps du patient et aller sur le détecteur alors qu'en radiologie, le rayonnement traverse le corps du patient et va sur le détecteur ?
    Ou il existe d'autres différences fondamentales ?

    Pepejy je ne sais pas exactement ce que je recherche mise à part les différences entre ses deux types de médecine.

    ps : merci pour votre réactivité et votre aide.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    docjs

    Re : Question pour les physiciens du domaine de la santé : Différence entre deux procédés

    A vrai dire je vois pas ce que tu me demandes enfin il y a des différences et des similitudes à la fois .
    En imagerie médicale tu as deux techniques qui utilisent des rayons ionisants.
    - les rayons X en scanner et en radio, qui sont produits par un appareil(tube à rayon X), qui traversent le corps et on capte les profils d'atténuations derrière le patient pour reconstituer une image.
    - l'imagerie nucléaire , ou on injecte des isotopes radioactifs (source non scéllée) donc là ce sont des molécules qui emettent des radiations qui sont captés par des recepteurs, ce n'est pas de l'imagerie descriptive comme le scanner ou la radio mais de l'imagerie fonctionnelle où le produit cible une pathologie.Par exemple le glucose radioactif se fixera plus largement sur les zone tumorale. Là la molécule se fixe là ou il y a la pathologie ( en gros ).
    En radiothérapie tu as aussi deux grandes techniques:
    -la radiothérapie qui utilise aussi des rayons X mais de plus haute energie qui seront localisé sur l'organe cible.
    -la curiethérapie où là tu injectes directement tu produits radioactifs au seins de ta tumeur pour la détruire de l'intérieur ( source non scellée).

    J'espère que tu y vois plus clair.
    Dernière modification par docjs ; 15/04/2013 à 22h07.

  8. #6
    pepejy

    Re : Question pour les physiciens du domaine de la santé : Différence entre deux procédés

    Pour compléter ce que dit docjs, en ce qui concerne la radiothérapie il y a aussi:

    -les accélérateur s'électron, on irradie la tumeur en utilisant le pic de Bragg

    -la protonthérapie : on utilise un accélérateur à proton

    -L'hadronthérapie avec des accélérateur d'ions (carbone entre autre)

    -La boronthérapie (plus ou moins expérimentale) : on injecte des molécule avec des atomes ayant une grande section efficace de capture, puis on bombarde avec des neutron, il y a excitation de ces atome qui irradie alors la cible!!

    PPJ
    be seeing you, number 6!

  9. Publicité
  10. #7
    LPFR

    Re : Question pour les physiciens du domaine de la santé : Différence entre deux procédés

    Bonjour.
    Le fait que pour l'imagerie médicale les rayons X soient ionisants n'est pas un avantage mais un sérieux inconvénient (ils nuisent à la victime). Si on avait un autre rayonnement pour lequel le corps soit semi-transparent mais qui ne soit pas ionisant, on l'utiliserait à la place des rayons X. C'est un peu le cas des ultrasons, même s'ils ne peuvent pas se substituer aux rayons X.
    Même chose pour la scintigraphie et l'imagerie nucléaire. Le fait que les rayonnements émis soient ionisants est une nuisance.
    Ce n'est pas le cas pour la radiothérapie, dans lequel c'est le fait que les rayonnements soient ionisants et nocifs aux cellules qui est utilisé.
    Au revoir.

  11. #8
    docjs

    Re : Question pour les physiciens du domaine de la santé : Différence entre deux procédés

    Bonjour,
    C'est vrai que les rayons X soient un inconvénient pour faire de l'imagerie pour les patients.Mais bon de nos jours les doses sont de plus en plus réduites. Par exemple un scan du thorax est équivalent à une exposition naturelle de 21 mois pour une corpulence normale .Le problème c'est la répétition mais la plus part du temps en pratique quand on répète un scanner on reduit la dose et on se concentre sur la partie intéressante quite à perdre un peu en résolution mais on sait où chercher et quoi voir.
    Enfin par précaution il vaut mieux effectivement éviter le plus possible , mais restons raisonnable il y a des gens parfois qui refusent un scanner car ils ont peurs des rayons X,comme ils entendent tout et n'importe quoi .

  12. #9
    LPFR

    Re : Question pour les physiciens du domaine de la santé : Différence entre deux procédés

    Re.
    Je suis parfaitement d'accord avec vous.
    Mon intervention était destinée uniquement à faire remarquer que l'aspect "ionisant" ne présente aucun intérêt pour l'imagerie alors qu'en lisant le premier message on a l'impression du contraire.
    A+

  13. #10
    pepejy

    Re : Question pour les physiciens du domaine de la santé : Différence entre deux procédés

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Re.
    Je suis parfaitement d'accord avec vous.
    Mon intervention était destinée uniquement à faire remarquer que l'aspect "ionisant" ne présente aucun intérêt pour l'imagerie alors qu'en lisant le premier message on a l'impression du contraire.
    A+
    Tiens LPFR a raison!! est-ce que eyeshield veut aborder le domaine radioprotection?

    PPJ
    be seeing you, number 6!

  14. #11
    Hermillon73
    Animateur Orientation

    Re : Question pour les physiciens du domaine de la santé : Différence entre deux procédés

    Bonsoir,

    Petit correctif : Le pic de Bragg concerne l'hadronthérapie (bombardement d'une tumeur par des protons/ions issus d'un accélérateur). Pour Eyeshield06: Ce terme "pic de Bragg" désigne une propriété intéressante des protons et ions: ceux-ci ont tendance à déposer l'essentiel de leur énergie, et donc l'essentiel de leur "effet biologique" à la fin de leur parcours. Et la profondeur de leur parcours dépend de leur énergie. Il "suffit" donc de varier l'énergie du faisceau issu de l'accélérateur pour "scanner" la tumeur, sans déborder après(*), tout en déposant relativement peu de dose avant aussi. Ce genre de thérapie est intéressante sur les cancers radio/chimio résistants, où situés à proximité d'un organe à risque (chirurgie/radiothérapie trop risqués).

    (*) c'est un peu plus compliqué que cela, mais en première approximation, ceci est vrai.

    Cordialement.

  15. #12
    Eyeshield06

    Re : Question pour les physiciens du domaine de la santé : Différence entre deux procédés

    Je ne m'attendais pas à avoir autant de réponses de qualité, c'est pourquoi je tiens tous à vous remercier.

    Pour répondre à ma question initiale : "Je voudrai savoir quelle est la différence fondamentale entre les sources radioactives utilisées en médecine nucléaire et les autres sources de rayonnement utilisées dans les autres modalités médicales utilisant des rayonnements ionisants."

    Sauf erreur de ma part :
    - La différence fondamentale tiens du fait que la médecine nucléaire utilise des sources non scellés.
    La méthode employée ne répond pas à ma question mais permet de la comprendre je pense.
    Ce que j'en retiens, c'est que la nature des sources nucléaires utilisées sont des isotopes très réactifs, au pouvoir ionisant et dont leurs propriétés spécifiques permettent d'obtenir des images physiologiques (activité fonctionnelle) et dynamique.A des fins de diagnostiques (donc juste l'image) ou à des fins d'intervention curative grâce à la spécificité de ces isotopes (par injection ou via injection + rayonnement ionisant sur la cible).

    Alors que l'imagerie/et autres examens médicales utilisent des rayonnements ionisants, permettant d'avoir des clichés précis anatomiques et de pratiquer des interventions curative très précises en un point anatomique donnée.

    Bien entendu on peut couplé les deux techniques pour obtenir une image anatomique parfait calquée à une image physiologique (en mouvement) + rayonnement précis à but curatif sur la cible visée (via l'isotope choisit)

    - Pour PPJ : Pour la radioprotection je pense que c'est cette utilisation d'isotopes très réactifs qui exposent le personnel & les patients à une contamination externe et surtout interne (différence notable avec les autres examens médicaux de ce types qui n'expose qu'a l'exposition externe).


    ps: n'hésiter pas a me corriger si j'ai fait une erreur OU ajouter une différence notable entre ces deux techniques.

    Merci encore à tous
    Dernière modification par Eyeshield06 ; 16/04/2013 à 21h39.

  16. Publicité
  17. #13
    invite07941352

    Re : Question pour les physiciens du domaine de la santé : Différence entre deux procédés

    Bonsoir,
    On ne peut pas dire que la médecine nucléaire n'utilise pas du tout les sources scellées : Je crois que les "bombes" au cobalt ont disparu , mais un exemple qui me vient sans chercher , on utilise des grains d'iodes sous étui titane placés in situ, pour certains traitements de la prostate .

  18. #14
    Eyeshield06

    Re : Question pour les physiciens du domaine de la santé : Différence entre deux procédés

    Merci Catmandou pour cette précision!

    Modérateur Pouvez-vous "locker" le sujet? ( j'ai eu toutes les réponses nécessaires).

    Merci encore à tous pour votre participation!

Discussions similaires

  1. Réponses: 14
    Dernier message: 01/08/2011, 10h48
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 19/07/2011, 14h25
  3. IP , Proxy quelle est la différence entre les deux?
    Par Maroc Chimie dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/09/2009, 12h23
  4. Différence entre un domaine de définition et un ensemble ?
    Par Jeremouse1 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 34
    Dernier message: 11/09/2007, 23h30
  5. différence entre deux tensions
    Par sebastien69 dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 01/05/2006, 20h39