Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Plasticité de l'aluminium



  1. #1
    jbbaille

    Plasticité de l'aluminium

    Bonjour !


    Je suis actuellement en stage de fin d'étude dans l'ingénierie marine et je digitalize l'ensemble des bateaux produits par une petite PME à l'aide du logiciel CAO Rhino. Ces bateaux sont fabriqués en aluminium, et une entreprise nous fournis les plaques de métal déjà découpées. On peut observer l'un de ses bateaux grâce au lien suivant :

    http://www.brookermarine.com.au/wp-c...pg&w=510&h=258

    Mon problème est le suivant : je dispose des schémas de découpe pour la machine à plasma. Il m'est donc facile de dessiner ces découpes sur Rhino. Cependant, en réalité, après cette découpe au plasma, chaque plaque de métal est passée à la presse pour y laisser des rainures, comme celles que l'on peut constater sur la photo précédente (la coque n'est en effet pas lisse, mais elle présente des sortes de marches). Je me demande donc si le passage à la presse modifie les frontières de la plaque d'aluminium, ou si l'aluminium est assez plastique et les rainures suffisamment petites pour que ses frontières restent les mêmes.

    J'espère que vous aurez compris mon soucis. Le but n'est pas de faire des calculs, mais juste d'avoir votre opinion, à vue de nez. Merci en tout cas pour vos réponses.

    Jean-Baptiste

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    f6bes

    Re : Plasticité de l'aluminium

    Bjr à toi et bienvenue sur FUTURA,
    C'est des rainures ou un emboutissage ?
    Toutes modifications (rainures, emboutissages ) se traduit par un affaiblissement ( si minime soit il ).
    Suffit donc de tenir compte de ces contraintes pour etre dans la "fourchette" des efforts à supporter.
    Ce n'est QUE mon avis .
    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  4. #3
    Neuronus

    Re : Plasticité de l'aluminium

    Sans vérifier les caractéristiques de ce matériaux, je sais qu'il est très plastique. C'est d'ailleurs une caractéristique qui pose problème lorsqu'on raccorde deux cables (on ne peut pas serrer les extrémités dans un bornier comme avec du cuivre).

  5. #4
    LPFR

    Re : Plasticité de l'aluminium

    Bonjour.
    Ce ne sont pas des rainures, mais une imitation des coques des bateaux à clins.
    Il faut savoir si de l'autre côté la tôle est lise ou a aussi des clins.

    Je ne peux pas vous répondre. Peut-être notre ami Jaunin.

    Mais je parie un café que la tôle de déforme et que, dans ce cas, elle s'élargit.
    Au revoir.

  6. #5
    jbbaille

    Re : Plasticité de l'aluminium

    Merci pour vos réponses ! Et désolé pour le manque de précision au niveau du vocabulaire, j'ai en effet eu un peu de mal à faire la traduction de l'anglais au français... Il s'agit en effet plutot d'emboutissage, c'est en tout cas le procédé qui est utilisé pour obtenir la forme voulue.

    Ainsi, pour répondre à LPFR, l'autre côté n'est lisse. À l'extérieur de la carène, on a des bosses, à l'intérieurs, des creux.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    invite07941352

    Re : Plasticité de l'aluminium

    Re,
    Déjà , si la discussion se poursuit , il serait bien de savoir de quel alliage d'aluminium il s'agit . Parce que la famille est grande et les caractéristiques sont très, très variables ...Car ce n'est évidemment pas de l'aluminium pur ...
    "Un état bien dangereux : croire comprendre "

  9. Publicité
  10. #7
    jbbaille

    Re : Plasticité de l'aluminium

    En effet... J'ai ces renseignements à mon bureau, mais je n'y suis actuellement pas car, étant en Australie, il est bientôt l'heure pour moi d'aller me coucher. Mais je reviendrai dans une dizaine d'heures avec les informations nécessaires. A priori, il s'agirait d'un alliage 5454, 5052 ou 5050 car ceux-ci sont souvent utilisés dans l'industrie maritime, mais je préfère vérifier. Merci pour votre aide en tout cas

  11. #8
    LPFR

    Re : Plasticité de l'aluminium

    Re.
    Une question supplémentaire: quelle est l'épaisseur de la tôle et celui des "décrochages" de la surface ?
    Si l'épaisseur est plus faible, alors la tôle doit rétrécir. Comme quand on fait de la tôle ondulée.
    A+

  12. #9
    jbbaille

    Re : Plasticité de l'aluminium

    Bonjour,

    J'apporte les réponses aux questions précédentes. L'alliage utilisé est de l'aluminium 5050 (1,45% de Mg). Quant aux dimensions des emboutissages, pour l'instant, je m'occupe de digitalizer le bateau suivant :

    http://brookermarine.com.au/wp-conte...06/banner1.jpg

    On observe donc deux plaques de métal à traiter séparément : celle peinte en blanc, avec deux emboutissages en forme de triangle isocèle dont la base fait 3cm et la hauteur moins de 2 cm. Pour cette plaque là, je pense que l'emboutissage a un effet négligeable sur la découpe.

    En revanche, je dois aussi m'occuper de la plaque d'aluminium non peinte, dans la partie immergée du bateau. Celle plaque présente 6 emboutissages de forme trapézoïdal d'une profondeur de 2,5 cm et d'une largeur de 6cm à la base du trapèze, comme on peut le constater sur la photo suivante :

    http://www.adelaideshoresmarine.com....3/04/Stern.jpg

    Ces dimensions sont valables uniquement au niveau de la poupe du bateau, comme sur l'image précédente. Ainsi, l'affaire se complique lorsque l'on sait que l'emboutissage a une profondeur variable. En effet, plus on va vers l'avant du bateau, moins l'emboutissage est profond.

    Voilà. Quantitativement, ce problème m'a l'air insoluble sans l'aide de logiciels appropriés et de connaissance en la matière mais bon. En tout cas, merci d'avance pour votre aide.

  13. #10
    kruener1

    Re : Plasticité de l'aluminium

    Bonjour,

    les emboutissages au milieu de la plaque ne vont pas affecter son contour. En revanche il est probable que le dernier emboutissage en bord de plaque étire très légèrement le contour. Pour le quantifier il faudrait la côte exacte au bord, l'épaisseur plaque, matériau et le logiciel de calcul d'emboutissage.
    Je pense que ce genre de calcul n'est rentable que si le process de développement est important, par exemple pour les ouvrants d'automobile (capots etc) la forme varie pendant tout le développement (process de design) et l'outillage d'emboutissage est très coûteux, par conséquent on ne peut pas faire un prototype pour voir à chaque design et donc le calcul se justifie.
    Dans votre cas, on fait un prototype et on regarde si le contour en bordure a été modifié ou pas, et on adapte les plans de découpe si besoin est.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Plasticité...
    Par rose12 dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/01/2013, 18h04
  2. exercice plasticité
    Par weeman25 dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/03/2010, 21h52
  3. Exo plasticite
    Par membreComplexe12 dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/01/2010, 17h37
  4. [Biochimie] Plasticité cérébrale
    Par floawed dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/07/2009, 16h05
  5. Limites de la plasticité
    Par Superbenji dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 19/04/2008, 20h38