Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

E=mc2



  1. #1
    Panclaste

    E=mc2

    Bonjour!: la formule par la quelle A Einstein a decrit le rapport entre matiere et energie est une conclusion qui semble tres difficile a atteindre, donc, je demande quelqu'un qui connait la façon par la quelle Einstein est arrivé a écrire cette formule de nous donner des renseignements sur le procès. Merci bien, salut +

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    pelkin

    Re : E=mc2

    Citation Envoyé par Panclaste Voir le message
    Bonjour!: la formule par la quelle A Einstein a decrit le rapport entre matiere et energie est une conclusion qui semble tres difficile a atteindre, donc, je demande quelqu'un qui connait la façon par la quelle Einstein est arrivé a écrire cette formule de nous donner des renseignements sur le procès. Merci bien, salut +
    Le procès n'est pas encore à l'instruction, il va falloir attendre, on recherche toujours des témoins, discrétion assurée.

  4. #3
    Deedee81

    Re : E=mc2

    Bonjour,

    Oui, je connais. C'est une conséquence directe de la relativité restreinte. C'est-à-dire, pour l'essentiel, de l'invariance de la vitesse de la lumière dans le vide (c'est-à-dire qu'elle se déplace à la vitesse 'c', quel que soit la source d'émission, l'observateur et le mouvement de la source par rapport à l'observateur).

    Je ne vois pas trop comment vulgariser ça. Evidemment, je pourrais donner une explication expérimentale, mais cela n'aidera pas pour savoir comment Einstein l'a déduit. Je vais donc donner une explication technique, dans les grandes lignes et plus moderne que la publication de 1905.

    - Les postulats de la relativité permettent de montrer que les transformations des coordonnées (passage d'un repère à un autre) doivent utiliser les transformations de Lorentz
    - Cela permet de montrer que l'espace-temps doit être décrit par une géométrie appelée "géométrie de Minkowski" et les points repérés par des quadrivecteurs avec une pseudo-métrique.
    - La limite basse vitesse, donnée par la mécanique quantique de Newton, peut alors être aisément étendue au domaine relativiste en passant des vecteurs aux quadrivecteurs
    - On obtient ainsi un quadrivecteur énergie-impulsion dont la composante temporelle est l'énergie.
    - En prenant le cas d'un objet au repos, cette composante se réduit à mc², le tour est joué

    P.S. Effectivement, le mot "procès" est bizarre

    Je déplace le fil de discussion en physique, forum plus approprié
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  5. #4
    Panclaste

    Re : E=mc2

    Bonjour: pardon, je voulais dire le chemin, les pas intellectuels, les raisonnements, la façon par la quelle Albert Einstein est arrive a ecrire la formule E=mc2. J'avais oublie que proces n'est pas utilise que pour les actions des juges. J'ai lu en bas sur cette page une phrase d'Auguste Comte: 'Tout est relatif, seulement ça est l'absolu', bien, une autre phrase d'Auguste Comte: 'Il est évident que le système solaire est mal conçu'. Sont-ils ou elles tous les philosophes des amis/es de la pataphysique? Veulent-ils ou elles devenir des createurs du monde des le neant, ou etablir des commandements a la façon du Bon Dieu qui en a transmis a Moïse? Salut +

  6. #5
    Panclaste

    Re : E=mc2

    Bonjour: Ma question etait si E=mc2 est une constante fondamentale, qui ne peut pas etre atteinte que par des experiences et des mesures, ou l'on peut y arriver par une sorte de chemin logique, a la façon qu'il peut etre demontré qu'il nest pas possible que des temperatures plus baisses que le zero absolu existent. Tres bonne reponse, merci bien, salut +

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Deedee81

    Re : E=mc2

    Pour le cheminement intellectuel, il faut alors ajouter au début de mon explication précédente :
    - le constat qu'en électromagnétisme, la vitesse de la lumière est toujours la même (c'est ça qui a poussé Einstein dans ses raisonnements, ça et d'autres résultats expérimentaux du dix-neuvième siècle).

    E=mc² peut être "démontré" compte tenu des hypothèses (le principe de relativité, quoi que lui, il y a encore moyen de l'esquiver, et l'invariance de la vitesse 'c'). Et cette hypothèse est bien entendu motivée par l'expérience. La partie démonstration concerne plus les maths que la physique proprement dite.

    On peut aussi vérifier E=mc² directement par l'expérience (le plus clair est l'émission de rayonnement à 512 keV par l'annihilation de paires électrons - positrons, leur masse se transforme en photons gamma d'énergie donnée par E=mc²).

    P.S. E=mc² est valable uniquement pour des particules au repos (dans la conception moderne ou m est une grandeur invariante = l'ancien concept de "masse au repos" ou de "masse propre")

    P.S.2. A moins que d'autres reprennent le flambeau, suite à jeudi.

    Bonne soirée et bonne fête du muguet (je suis fonctionnaire, je ne saurais donc pas faire la fête du travail ).
    Dernière modification par Deedee81 ; 30/04/2013 à 14h14.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  9. Publicité
  10. #7
    stefjm

    Re : E=mc2

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    P.S. Effectivement, le mot "procès" est bizarre
    Les joies du latin qui passe en anglais et qui revient en français.

    Processus -> process

    http://fr.wiktionary.org/wiki/process
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  11. #8
    b@z66

    Re : E=mc2

    http://www.fourmilab.ch/etexts/einstein/E_mc2/www/

    Personnelement, je dirais qu'Einstein a utilisé une démarche "semi-classique" pour arriver à sa conclusion: il fallait bien remettre en question certaines choses sans tout démolir.
    La curiosité est un très beau défaut.

  12. #9
    Amanuensis

    Re : E=mc2

    Citation Envoyé par stefjm Voir le message
    Les joies du latin qui passe en anglais et qui revient en français.
    Le sens a toujours existé en français. Il est juste d'utilisation rare maintenant. Cf. Tlfi, sens A.1

    L'anglais utilise "process" à un sens qu'il avait déjà en français médiéval: http://www.micmap.org/dicfro/search/...oy/proc%C3%A8s

    PS: Le passage de la terminaison -és en français à -ess en anglais est régulière : progress, success, ...
    Dernière modification par Amanuensis ; 30/04/2013 à 15h49.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  13. #10
    azizovsky

    Re : E=mc2

    Bonsoir , la démonstration la plus simple possible est :
    si : *x=(x,ct) est un quadrivecteur ,sa dérivé par rapport au temps propre dT=adt avec a=(1-v²/c²)*(1/2)
    d*X/dT=(dx/adt , cdt/adt)
    *V=(v/a , c/a) , la multiplication par la masse propre m donne
    *P= (mv/a , mc/a) et une deusième dérivation
    donne
    d*P/dT=*F = [d(mv/a)/at , d(mc/a)/adt]
    or *F.*V = o : orthogonalité des quadri-vecteurs accélération et q-vitesse
    [d(mv/a)/adt , d(mc/a)/adt] .(v/a , c/a) =f.v-FV =0 , voir produit scalaire de Minkowski ===>
    d(mv/a)/adt . v/a - d(mc/a)/adt . c/a = 0
    f.v= d(mc²/a)/dt = dE/dt
    donc mc²/a est une énergie dont E =mc² pour a=1 càd v=0
    Dernière modification par azizovsky ; 30/04/2013 à 20h04.

  14. #11
    Amanuensis

    Re : E=mc2

    Vous avez juste montré que le produit d'une constante par la 4-vitesse a une norme constante. Pas vraiment un scoop puisque par définition la norme de la 4-vitesse est constante égale à 1.

    La question de fond, la seule question physique, est pourquoi les composantes de la masse fois la 4-vitesse s'interprètent-elles comme l'énergie et la quantité de mouvement.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  15. #12
    coussin

    Re : E=mc2

    Il me semble, mais je peux me tromper, que la page manuscrite d'Einstein dérivant cette fameuse expression est dans un musée quelque part à Berlin... Je me souviens que ça apparaît à la fin d'une équation comme un genre de constante d'intégration, non ?

  16. Publicité
  17. #13
    coussin

  18. #14
    azizovsky

    Re : E=mc2

    Bonsoir , je voulais seulement simplifier les chose non pas faire un scoop , si je voulais le faire c'est pas ici et j'en suis capable ,je peux répendre à ta question mais ça sera un autre faux scoop
    Dernière modification par azizovsky ; 30/04/2013 à 21h53.

  19. #15
    azizovsky

    Re : E=mc2

    amha , j'ai lu avec mes propres yeux l'article originel signer par son auteur , il y'a ceux que le sens physique des concepts qui leur impose l'outil non pas l'inverse : le calcul n'est qu'un moyen non pas un but .
    Dernière modification par azizovsky ; 30/04/2013 à 22h06.

  20. #16
    Panclaste

    Re : E=mc2

    Bonjour: merci bien par la traduction anglaise de la publication originale de A Einstein, en effet, il arrive par des equations a la conclusion de que si un corps perd de l'energie par irrradiation, sa masse se reduit en E/c2, Energie mesuree en ergs, et le poids en grammes, c'est le meme, mais renverse, que E=mc2, et l'article propose aussi la verification experimentale du concept sur le Radium, qui a des diverses teneurs en energie, et A E signale aussi que si cette theorie correspond aux faits, la radiation transmet de l'inertie entre le corps emmeteur et le corps absorbant. C'et quoi la transmission d'inertie? Est il un equivalent de 'la force' que personne semble savoir ce que la force est? La transmission d'inertie est un equivalent du principe de conservation de l'impulsion? L'on peut mettre en mouvement un objet soumis a une forte irradiation? C'est tres sage de dire que les math sont un instrument, pas un but, mais il y aurait des gens qui melangent les math et la realite, par example, les singularites, un poids enome concentre dans un point ayant une dimension nulle, peuvent exister dans les cerveaux des mathematiciens, mais pas dans la nature. Salut +
    Dernière modification par Panclaste ; 01/05/2013 à 15h13.

  21. #17
    Deedee81

    Re : E=mc2

    Salut,

    Citation Envoyé par stefjm Voir le message
    Les joies du latin qui passe en anglais et qui revient en français.
    Tu as l'oeil. Bien vu, merci,

    Citation Envoyé par azizovsky Voir le message
    le calcul n'est qu'un moyen non pas un but .
    Tout ça n'est pas bien grave. Panclaste voulait manifestement surtout une explication historique et épistémologique. Les détails calculatoires se trouvent d'ailleurs très facilement un peu partout, sur le net inclut.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  22. #18
    Panclaste

    Re : E=mc2

    Bonjour: Une autre donnee, pas physique, mais linguistique: 55% des mots de l'anglais auraient une racine au Latin, le reste serait complexe, et comme les Anglos, les Saxons et les Juttos habitaient en Danemark, ça expliquerait que Hamlet a dit: 'Quelque chose a l'odeur pourri au Danemark'. Merci bien, salut +

  23. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. E=mc2
    Par chez_bob dans le forum Archives
    Réponses: 10
    Dernier message: 10/04/2010, 21h43
  2. E=mc2
    Par thome dans le forum Physique
    Réponses: 25
    Dernier message: 29/12/2009, 07h34
  3. E=mc2
    Par ABN84 dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 7
    Dernier message: 30/08/2007, 14h13
  4. E=mc2
    Par Rammstein43 dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 29/07/2007, 01h43
  5. E=mc2
    Par bernardrougier dans le forum Les énigmes du temps
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/10/2006, 11h10