Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 28 sur 28

Reproduire des écouteurs anti-bruits actif



  1. #1
    freempi

    Reproduire des écouteurs anti-bruits actif


    ------

    Salut à tous.

    J'aurai diverses questions.

    Tout d'abord, je suis assez intéressé par l'acoustique et le traitement du signal et j'aimerai bien pouvoir reproduire un petit système d'annulation du bruit (un peu comme les écouteurs anti-bruits commercialisés), le fait que ce soit long à faire ne me dérange pas, on apprend plein de trucs en faisant des projets et je vois pas ça comme une corvée donc c'est pas grave si c'est long à réaliser.

    Je souhaiterai donc savoir comment je peux faire du traitement du signal sur pc (j'aurai un son qui proviendra d'un micro, je calcule le tout et j'envoie le son en opposition de phase sur le haut parleur), de quoi ai-je besoin (niveau carte d'acquisition, logiciels/langages à maitriser & co).

    Et en gros c'est quoi les difficultés à surmonter dans ce domaine ? Pour avoir une vraie atténuation c'est difficile ?

    Merci !!

    -----
    Dernière modification par freempi ; 17/08/2013 à 02h50.

  2. Publicité
  3. #2
    velosiraptor

    Re : Reproduire des écouteurs anti-bruits actif

    Salut.
    Ben, à vue de pif, je dirais que le "seul" problème c'est justement l'anticipation ...... (quoique ... ça nécessite aussi de pouvoir reproduire n'importe quel type de bruit entre 20 et 20 000 Hz)
    Sur une nuisance constante dans le temps, on doit pouvoir injecter son "opposé" (déphasé disons) mais sur une nuisance aléatoire comment faire ? Comment la connaitre à l'instant même où elle se déclare ?

  4. #3
    f6bes

    Re : Reproduire des écouteurs anti-bruits actif

    Citation Envoyé par velosiraptor Voir le message
    Salut.
    Ben, à vue de pif, je dirais que le "seul" problème c'est justement l'anticipation ...... (quoique ... ça nécessite aussi de pouvoir reproduire n'importe quel type de bruit entre 20 et 20 000 Hz)
    Sur une nuisance constante dans le temps, on doit pouvoir injecter son "opposé" (déphasé disons) mais sur une nuisance aléatoire comment faire ? Comment la connaitre à l'instant même où elle se déclare ?
    Bonjour à toi,
    Suffit de la "retarder" pour pouvoir l'analyser et de produire le déphasage nécessaire (180°).
    Cela ne traite pas une "nuisance", mais TOUT ce qui est "entendu".
    Bon W E

  5. #4
    Thouxify

    Re : Reproduire des écouteurs anti-bruits actif

    Bonjour,
    Suffit de la "retarder"
    Ca me semble compliqué, en diminuant la pression dans le casque?
    A mon avis il faudrait faire une DSP pour connaître le niveau de bruit par fréquence (en enlevant la DSP du signal utile?) puis produire la même DSP en opposition de phase. Je suppose que la phase du signal acoustique se retrouve dans la phase du signal du micro... En tout cas l'efficacité dépendra du temps de calcul, si ça prend 1s, ça ne pourra pas supprimer une conversation par exemple.
    A+
    Il y a trois sortes de personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas.

  6. #5
    albanxiii

    Re : Reproduire des écouteurs anti-bruits actif

    Bonjour,

    Tout dépend de ce que vous voulez obtenir au final, mais pour votre information, j'ai vu d'assez près une équipe travailler sur un projet d'annulation active de bruit. Ca demande énormément de compétences et de moyens. Le projet dont je parle a duré plusieurs années avec une équipe de permanents de 5 ou 6 personnes (plus des stagiaires, la plupart du temps de DEA, maintenant on dit M2R). Le dispositif final comportait plusieurs cartes électroniques comportant elles mêmes plusieurs DSP.

    @+
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Thouxify

    Re : Reproduire des écouteurs anti-bruits actif

    Re,
    Juste pour préciser, nous ne parlons pas de la même DSP : ce dont parle albanxiii sont des processeurs, moi de densité spectrale de puissance
    A+
    Il y a trois sortes de personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas.

  9. Publicité
  10. #7
    LPFR

    Re : Reproduire des écouteurs anti-bruits actif

    Bonjour.
    Pour des écouteurs c'est relativement simple. Pour d'autres situations c'est sacrément difficile voire impossible.
    Une des difficultés est que la position de la source du bruit est éloignée et celle du "contre-bruit" est proche.
    Du coup les fronts d'onde sont différents et ne peuvent coïncider en phase que sur une petite zone.
    Et c'est seulement dans cette petite zone que l'on peut espérer d'annuler une partie du bruit.
    Mais, évidement, ce n'est qu'un des problèmes.

    Pour aller plus loi il faudrait que vous nous décriviez très précisément ce que vous voudriez obtenir.
    Au revoir.
    Dernière modification par LPFR ; 17/08/2013 à 12h19.

  11. #8
    Pio2001

    Re : Reproduire des écouteurs anti-bruits actif

    Bonjour,
    En effet, une difficulté est que l'atténuation n'est efficace que très localement. Il faut donc placer le microphone tout près de l'oreille, dans l'écouteur, en fait.
    Seconde difficulté, il faut que le traitement soit réalisé en temps réel à la phase près. C'est-à-dire que pour atténuer un bruit de 500 Hz, par exemple, il faut générer un signal identique et opposé. Si on considère que l'amplitude de l'onde varie de 10 % en 1/10000e de seconde, si on veut atténuer de 90 %, il faut que le signal soit renvoyé dans l'écouteur après avoir été renversé en moins de 1/10000e de seconde. Les filtres numériques IIR travaillent en temps réel. Les filtres FIR introduisent un délai.
    Une autre difficulté à prendre en compte : la courbe de réponse de l'ensemble écouteur - oreille. Des phénomènes de résonances acoustique se produisent dans l'espace entre le diaphragme de l'écouteur et le tympan et conduisent à une réponse en fréquence très déformée vers 6000 Hz. Dans les basses fréquences (en dessous de 100 Hz), le système écouteur - oreille travaille comme une chambre de compression, et la réponse en fréquence va dépendre de l'étanchéité du contact entre l'armature de l'écouteur et le pavillon de l'oreille. Tout écart entre la courbe de réponse théorique et la courbe de réponse réelle va empêcher l'annulation de se dérouler correctement, le niveau obtenu n'étant pas le bon.
    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.

  12. #9
    freempi

    Re : Reproduire des écouteurs anti-bruits actif

    Salut.
    Concernant l'histoire d'anticipation ne suffit-il pas de placer le micro (ou plusieurs micro directionnels astucieusement placés afin de connaître l'origine de l'onde et son sens de déplacement, histoire de pas se tromper en annulant un son qui en fait effectue un trajet inverse) suffisamment en amont du haut parleur (alors bien entendu tout ce qui sera dans l'espace micro-haut parleur ne sera pas atténué, mais en pratique à part une mouche qui vole rien ne se passe ici). En fait il faudrait que j'ai une idée de la rapidité d’exécution du programme d'analyse du signal, histoire de savoir si l'écouteur en utilisant ce procédé doit être placé à 1m du micro ou à 10 cm. Parce que c'est vrai que si c'est 1m ça risque de pas marcher...

    En fait quand vous dites "ça ne peut agir que sur une petite zone", c'est une petite zone relativement à quelles grandeurs ?

    Merci beaucoup !
    Dernière modification par freempi ; 17/08/2013 à 14h39.

  13. #10
    Pio2001

    Re : Reproduire des écouteurs anti-bruits actif

    Citation Envoyé par freempi Voir le message
    Concernant l'histoire d'anticipation ne suffit-il pas de placer le micro (ou plusieurs micro directionnels astucieusement placés afin de connaître l'origine de l'onde et son sens de déplacement, histoire de pas se tromper en annulant un son qui en fait effectue un trajet inverse) suffisamment en amont du haut parleur (alors bien entendu tout ce qui sera dans l'espace micro-haut parleur ne sera pas atténué, mais en pratique à part une mouche qui vole rien ne se passe ici).
    Impossible, car dans une pièce, la provenance des sons est omnidirectionnelle. En fait, plus de la moitié de l'intensité sonore en un point vient des réflexions des ondes sonores sur les parois de la pièce : murs, sol et plafond (à moins de se situer à proximité immédiate d'une source sonore). C'est pourquoi il faut placer microphone, écouteur et oreille au même endroit.

    Citation Envoyé par freempi Voir le message
    En fait il faudrait que j'ai une idée de la rapidité d’exécution du programme d'analyse du signal, histoire de savoir si l'écouteur en utilisant ce procédé doit être placé à 1m du micro ou à 10 cm. Parce que c'est vrai que si c'est 1m ça risque de pas marcher...
    En théorie, si l'éloignement entre deux de ces trois éléments atteint la moitié de la longueur d'onde à annuler, l'effet sera inversé. Sachant que le son se propage à 340 m/s, une onde de 1 khz a une longueur d'onde de 340/1000 = 0.34 m.
    Donc si un micro enregistre un son de 1000 Hz, en le déplaçant de 17 cm seulement, il va enregistrer l'alternance opposée, et au lieu d'annuler le son, le système va en doubler l'intensité ! Les casques anti-bruit parviennent à être relativement efficaces (aux fréquences pas trop élevées), en plaçant micro et écouteur à moins de 5 cm de l'entrée du conduit auditif. Tout cela dépend de la fréquence, bien sûr.
    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.

  14. #11
    freempi

    Re : Reproduire des écouteurs anti-bruits actif

    Salut.

    Pour ton premier paragraphe :
    On s'en moque du fait que les ondes soient réfléchies non ? (enfin à partir du moment ou elles sont suffisamment atténuées à la réflexion de telle sorte qu'en ré émettant on ne crée pas un système qui devienne instable). A partir du moment où on est capable de savoir d'où vient le son et à quel endroit on le mesure on pourra l'annuler, on a juste à voir la réflexion comme une source secondaire. Et il suffit de créer un réseau de microphones pour déterminer avec un maximum de précision le son dans la salle.

    Pour ton second paragraphe :
    En effet il faudra prendre en compte la fréquence des signaux composant l'onde mais ne peut on pas réalisant des transformées de Fourier successives sur des portions du signal d'une longueur de durée [delta T] (cf mon upload : http://hpics.li/432efda ).
    Ensuite connaissant les fréquences composant le signal (le spectre quoi) et le haut parleur étant placé à une distance supérieure à v*[delta T], on saura précisément à quel moment envoyer les amplitudes opposées afin de réaliser des interférences destructives. Après je dit peut être des bêtises car je n'ai eu que quelques heures de cours de traitement du signal, si c'est le cas dites le moi.

    Merci bien !
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par freempi ; 17/08/2013 à 17h49.

  15. #12
    freempi

    Re : Reproduire des écouteurs anti-bruits actif

    Désolé de créer une nouvelle réponse mais je n'arrive pas à éditer mon message précédent.

    Par rapport à ce que vous dites LPFR avec le fait que la source est éloignée et le contre-bruit proche, vous voulez dire par là que la source éloignée crée une onde quasi plane du coup quand on l'annule avec une onde non plane l'annulation ne sera effective que sur une petite zone. Est-ce bien ce problème ci que vous soulevez ?
    Merci.

  16. Publicité
  17. #13
    LPFR

    Re : Reproduire des écouteurs anti-bruits actif

    Citation Envoyé par freempi Voir le message
    Désolé de créer une nouvelle réponse mais je n'arrive pas à éditer mon message précédent.

    Par rapport à ce que vous dites LPFR avec le fait que la source est éloignée et le contre-bruit proche, vous voulez dire par là que la source éloignée crée une onde quasi plane du coup quand on l'annule avec une onde non plane l'annulation ne sera effective que sur une petite zone. Est-ce bien ce problème ci que vous soulevez ?
    Merci.
    Re.
    Oui. C'est bien cela.
    Et si vous faites un petit dessin, vous comprendrez pourquoi vous ne pouvez pas vous moquer des ondes réfléchies.
    Elles viennent de la mauvaise direction et quand elles arrivent au capteur c'est déjà trop tard pour le annuler: elles ont déjà été entendues.

    Vous vous focalisez sur des calculs. Mais la difficulté des calculs ne viendra qu'une fois que vous aurez compris (et résolus) les difficultés purement géométriques.

    Pour annuler une onde plane et qui arrive d'une direction donnée, il faut un ensemble de récepteurs/émetteurs sur une surface, et éloignés les uns des autres d'une distance moindre que la longueur d'onde la plus courte que vous voulez annuler. 2 cm si vous voulez annuler du 17 kHz.
    Ça ne vous fait que 2500 au mètre carré.
    A+

  18. #14
    freempi

    Re : Reproduire des écouteurs anti-bruits actif

    Je comprend ce que vous voulez dire avec vos ondes réfléchies mais ne peut-on pas faire une sorte de "cage" (des capteurs disposés le long d'un cube). C'est en fait ce que j'entendais en parlant de placer astucieusement les capteurs pour déterminer tous les sons et leur provenance.

    Sinon pour l'histoire de l'onde éloignée donc plane, c'est en effet génant (et je pense que c'est le problème le plus difficile à contrer). N'existe t'il pas de manière analogue aux lentilles (placement de l’émetteur dans un plan focal) un moyen de transformer en onde plane l'onde "non plane" ?
    Dernière modification par freempi ; 17/08/2013 à 20h04.

  19. #15
    Pio2001

    Re : Reproduire des écouteurs anti-bruits actif

    Citation Envoyé par freempi Voir le message
    A partir du moment où on est capable de savoir d'où vient le son et à quel endroit on le mesure on pourra l'annuler, on a juste à voir la réflexion comme une source secondaire. Et il suffit de créer un réseau de microphones pour déterminer avec un maximum de précision le son dans la salle.
    Je ne crois pas que ce soit réalisable. Chaque surface solide dans la salle constitue une source secondaire. Il y en a des centaines et elles émettent toutes en même temps. Cela produit un champ sonore complexe et changeant à chaque instant.

    Déjà, pour avoir une idée générale, fais l'expérience suivante : prépare une source stéréo jouant exactement le même signal sur les deux canaux (un enregistrement mono), et inverse la polarité de l'un des deux canaux (en numérique, ou en inversant les fils + et - sur l'une des deux enceintes).
    Tu vas te retrouver dans un cas idéal où les deux signaux sont censés s'annuler totalement. Ils sont identiques et synchronisés à la microseconde près. Mieux que tout ce que tu pourras faire avec un micro. Déplace alors les deux enceintes dans la pièce. Tu obtiendras une annulation maximale en plaçant les deux enceintes face à face, l'une contre l'autre.

    Citation Envoyé par freempi Voir le message
    En effet il faudra prendre en compte la fréquence des signaux composant l'onde mais ne peut on pas réalisant des transformées de Fourier successives sur des portions du signal d'une longueur de durée [delta T] (cf mon upload : http://hpics.li/432efda ).
    Ensuite connaissant les fréquences composant le signal (le spectre quoi) et le haut parleur étant placé à une distance supérieure à v*[delta T], on saura précisément à quel moment envoyer les amplitudes opposées afin de réaliser des interférences destructives. Après je dit peut être des bêtises car je n'ai eu que quelques heures de cours de traitement du signal, si c'est le cas dites le moi.
    S'il s'agit de connaître le signal d'annulation, c'est inutile : tout ce que tu as à faire est d'inverser la polarité de ton signal de départ : tu obtiens immédiatement le signal d'annulation. x-x = 0.

    Mais tu auras en effet besoin d'un filtre IIR pour corriger la réponse amplitude / fréquence de l'ensemble micro-écouteur ou micro-haut parleur. Le filtre IIR implémente en temps réel l'équivalent de ta série de transformées de Fourier, mais dans le but de modifier séparément l'amplitude de chaque fréquence, et non d'analyser le signal, que tu possèdes déjà.

    Cette partie va d'ailleurs être un exercice déjà extrêmement ardu : déterminer la réponse en fréquence de ton écouteur... Peut-être qu'il faut la mettre de côté dans un premier temps.
    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.

  20. #16
    LPFR

    Re : Reproduire des écouteurs anti-bruits actif

    Re.
    Je crois que vous n'avez pas assez réfléchi au problème.
    Le bruit n'est pas une onde plane. Et ce n'est pas une onde sinusoïdale non plus.
    C'est une onde (presque) plane pour chacune des sources du bruit.
    Prenez pour exemple le bruit du périphérique parisien qui arrive sur les immeubles qui le bordent.
    Chaque pneu, chaque voiture, chaque objet qui réfléchit le son est une source, dont une bonne partie est mobile.
    Et les enfants en bas, jouent avec des pétards.

    Et si vous entourez la zone à isoler avec des capteurs, ils capteront non seulement le bruit qui vient de l'extérieur mais aussi le bruit qui vient des "sources anti-bruit" d'en face et des côtés.
    Oui. Peut être que l'on peut concevoir un système qui fait la différence des origines du bruit.
    Mais vous allez arriver à l'usine à gaz décrite par Albanxiii.

    Comme vous voyez le problème de calcul est secondaire. Ce qui est plus important est de comprendre le problème.

    Et je dois surement oublier des aspects. Je n'ai jamais étudié le problème.
    Le plus simple ce sont des fenêtres (et portes) étanches avec des bons joints d'étanchéité et, éventuellement, des doubles vitrages.
    A+

  21. #17
    freempi

    Re : Reproduire des écouteurs anti-bruits actif

    Bonjour.

    A vrai dire l'aparté sur les maths était là pour éviter que quelqu'un ne me dise que ce n'est pas possible en raison du fait que les différentes composantes fréquentielles devront être annulées à des instants différents (et parfois le traitement mathématique peut induire un choix géométrique car une logique de traitement peut être associée à une logique géométrique).

    Sinon j'ai une question un peu différente.

    J'ai essayé de réaliser une petite expérience toute simple (analogue à celle proposée plus haut par Pio2001).
    Les deux enceintes mises face à face émettant un son sinusoïdal stéréo aux amplitudes inverses (elles sont en opposition de phases).

    En faisant circuler un micro entre les enceintes et en mesurant les décibels (j'ai téléchargé un logiciel faisant des mesures assez précises) qu'il reçoit j'obtient effectivement une alternance (des interférences sont facilement visibles).

    J'ai ensuite essayé de prédire "grossièrement" par un calcul à quel endroit il y aurait des interférences destructives (grosso modo).


    On peut assimiler les ondes émises par mes hauts parleurs à des ondes planes localement autour de leurs plans de symétries. Donc ils émettent des ondes du type cos(wt-kx) et cos(wt+k(x-D)).

    On trouve après calcul des nœuds répartis comme ceci : xnœud=(1/2)*[p*c/f+D] (p entier relatif et D distance entre les deux haut parleurs).

    J'ai essayé de mesurer l'endroit où j'avais mes noeuds et je n'ai pas réussi à trouver la même chose (bon je m'y attendais, c'est un peu trop simplifié comme raisonnement). Mais la formule reste tout de même assez cohérente dans sa forme globale, à savoir qu'en D/2 j'ai bien un minimum, si je diminue trop f je n'ai qu'un seul minimum en x=D et si j'augmente beaucoup f j'ai de plus en plus d'alternances).

    Néanmoins j'ai remarqué quelque chose, il y a une fréquence parasite qui sort de mes enceintes et je ne comprend pas pourquoi. Du coup je me dis que p-e sans cette fréquence parasite je pourrai approcher un peu du résultat ""théorique"" (j'aimerai bien vérifier mais pour ça faut que je supprime cette fréquence).

    Pour la génération de mon signal j'ai utilisé audacity pour générer un signal de 9kHz et j'ai utilisé une fréquence d’échantillonnage très élevée histoire d'écarter le risque que ce soit mon signal qui soit tout tordu et qui cause des fréquences parasites dans le spectre ( XXXXXXXX )

    Ensuite j'ai changé 2 fois d'enceintes et 2 fois de micro pour vérifier si ce n'était pas un problème lié aux enceintes ou au micro et rien n'y fait j'ai toujours cette fréquence parasite.

    Micro 1 enceinte 1 : XXXXXXXXXXX

    Micro 2 enceinte 1 : XXXXXXXXXXX

    Micro 1 enceinte 2 : XXXXXXXXXXX
    Micro 2 enceinte 2 : XXXXXXXXXXX

    Ce qui est curieux c'est que c'est un multiple du fondamental, mais pourtant mon signal est très bien échantillonné.

    Est-il possible que ma carte son génère des fréquences parasite ?

    Merci.
    Dernière modification par LPFR ; 18/08/2013 à 10h39.

  22. #18
    LPFR

    Re : Reproduire des écouteurs anti-bruits actif


    Bonjour.
    Le images sur des hébergeurs externes ne sont pas acceptées.
    Veuillez les inclure comme "pièces jointes".
    Au revoir.

  23. Publicité
  24. #19
    albanxiii

    Re : Reproduire des écouteurs anti-bruits actif

    Bonjour LPFR et les autres,

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Mais vous allez arriver à l'usine à gaz décrite par Albanxiii.
    Usine à gaz qui fonctionnait assez bien, les démonstrations étaient impressionnantes (la zone active d'annulation de bruit était toutefois très localisée, typiquement le voisinage des oreilles d'une personne dans un fauteuil ou dans un lit à condition qu'elle ne bouge pas au cours de la nuit, pas possible de faire plus grand à cette époque), mais pas commercialisable car pas "parfait" et surtout trop cher....

    @+
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  25. #20
    freempi

    Re : Reproduire des écouteurs anti-bruits actif

    Voici les images uploadées correctement.

    Échantillonnage : audacity-echantillone.png
    Micro 1 enceintes 1 : 409459rougecasque.png
    Micro 2 enceintes 1 : 517214usbcasque.png

    Micro 1 enceintes 2 : 965011rougeenceintes.png
    Micro 2 enceintes 2 : 661111usbenceintes.png

    Sinon concernant le dernier post. Auriez vous un lien ou une ressource menant vers ce dont vous avez parlé ?
    Je trouve le sujet intéressant.

    Merci !

  26. #21
    LPFR

    Re : Reproduire des écouteurs anti-bruits actif

    Bonjour.
    La "fréquence parasite" est le premier harmonique de la fondamentale. Il est effectivement un peu grand. D'habitude les multiples pairs sont plus petits que les multiples impairs. Je parie un café que vous trouverez un "signal parasite" encore plus important vers 27 kHz.
    Cela veut dire que le signal n'est pas parfaitement sinusoïdal.
    Avez-vous visualisé le spectre du signal généré par Audacity ?
    Si non, l'autre source possible est la carte son elle-même.
    Au revoir.

  27. #22
    Youry

    Re : Reproduire des écouteurs anti-bruits actif

    Bonjour,

    Tres naïvement, mais le sujet m'interesse alors je participe,
    Déjà j'avais penser a la même chose que pio2001.

    Si vous parvenez a mettre le microphone tres tres proche de l'ecouteur (et de l'oreille),
    Alors une chaine, micro - ampli - oreillette devrait fonctionner (surement très mal mais c'est un début).

    Pour le probleme que le module de la fonction de transfert complexe (module et phase) entre micro+ampli+oreillette et le signal recu n'est pas egal a -1 (1 et 180 degree). La il vous faudra beaucoup beaucoup plus de boulot.

    Il faudra un genre d' "equaliseur", est surtout les valeurs a "y mettre", sachant en plus que votre dispositif une fois dans l'oreille va modifier la perseption du son a detruire... Presque "in situ" qu'il faudrait caractériser tous ça, la main, selon votre filling je pense.

    Pour corriger la phase en temps reelle je vois pas trop comment ??? je veux dire que :
    Pour un son passant dans l'axe micro-oreillette on pourra connaitre facilement le déphasage a mettre a toutes fréquence.
    Pour toutes autre direction aussi... Mais on pourra corriger la phase correctement que dans une seule direction.
    Je vois pas comment corriger toutes les phases de toutes les directions. (sans l'usine a gaz)
    Le plus simple est vraiment d'avoir le micro et oreillette très très proche.

    Vous pouvez aussi surement vous inspirez des appareils des personnes mal-entendante (surement un peu plus de documentation...???)

    En espérant que mes anneries apporteront du bénéfique pour vous a la fin, Bon courage.
    Dernière modification par Youry ; 19/08/2013 à 08h29.

  28. #23
    LPFR

    Re : Reproduire des écouteurs anti-bruits actif

    Bonjour Youry
    Avec des écouteurs le problème est "simple".
    La difficulté, et c'est le sujet de cette discussion, est d'annuler le son dans une zone à partir de sources "d'anti-bruit" situées à distance des oreilles des cobayes.
    Au revoir.

  29. #24
    Youry

    Re : Reproduire des écouteurs anti-bruits actif

    Re,

    Autant pour moi, mais il est vrai que le titre, et le premier message n’était pas clair.
    Peut être freempi devrait mieux spécifier, j'en étais rester a quelque chose de "faisable".

    Si le but est d'annuler le son dans "une cage". On peut s'amuser a réfléchir comment faire, mais la pratique restera infaisable.

    En revanche cela me rappelle une discussion (je retrouverais jamais).
    Il s'agissait d’être capable de focaliser une onde (je sais plus si c'etait électromagnétique ou sonique, je crois électromagnétique) dans un milieu complexe (nombreuse diffusion, reflection)...
    Il apparaissait que plus le nombre de source secondaire dans le milieu ou l'on chercher a focaliser.
    (ce que l'on essaye ici de faire, en considérant que l'on connait deja ce qu'on doit détruire et l'endroit")
    Plus le nombre d’émetteur (et probablement récepteur) pouvait être faible...

    Juste pour dire "qu'il me semble" que les sources secondaires (celles entre le coyabe et les émetteurs) peuvent s’avérer utile pour recréer un son souhaiter quelque part. C'est contre intuitifs mais je suis a peu prés sur. Je tacherais de retrouver les simulations et la discussion.
    Dernière modification par Youry ; 19/08/2013 à 09h42.

  30. Publicité
  31. #25
    Pio2001

    Re : Reproduire des écouteurs anti-bruits actif

    Citation Envoyé par freempi Voir le message
    Voici les images uploadées correctement.

    Échantillonnage : Pièce jointe 226335
    Micro 1 enceintes 1 : Pièce jointe 226336
    Micro 2 enceintes 1 : Pièce jointe 226337

    Micro 1 enceintes 2 : Pièce jointe 226338
    Micro 2 enceintes 2 : Pièce jointe 226339
    Bonjour Freempi,
    Il y aura toujours des pics à des fréquences multiples de la fondamentale. C'est la distorsion harmonique. On peut voir sur tes diagrammes que le niveau de cette distorsion est très variable en fonction de la configuration.
    Micro 1 enceintes 1 : 14 dB en-dessous, ce qui donne, en amplitude, 20 % de distorsion. C'est énorme.
    Micro 2 enceintes 1 : 34 dB en dessous, soit 2 %. C'est déjà plus acceptable.
    Micro 1 enceintes 2 : on ne voit pas le niveau de la fondamentale, qui déborde en haut du graphe, mais l'écart est d'au moins 21 dB, ce qui donne une distorsion inférieure à 9 %
    Micro 2 enceintes 2 : On ne voit pas non plus le niveau de la fondamentale, mais l'écart est d'au moins 47 dB, soit une distorsion inférieure à 0.4 %, ce qui est dans les normes hifi.

    La première précaution à prendre avant que l'irréparable ne se produise, c'est gérer le niveau sonore. En travaillant à 9 kHz, tu sollicites uniquement le haut-parleur d'aigu de l'enceinte. Or, celui-ci est dimensionné pour encaisser à peu près 10 % de la puissance totale du signal, car c'est à peu près ainsi que se répartit la puissance dans les signaux musicaux.
    En utilisant un signal dont la totalité de l'énergie est au-dessus de la fréquence de coupure entre les deux haut-parleurs (grosso modo vers 2 kHz), tu fais fonctionner le tweeter à 10 fois la puissance prévue. Et ce d'autant plus facilement que notre ouïe est peu sensible à cette fréquence. On ne compte plus les apprentis techniciens qui ont grillé leurs tweeters en faisant des expériences avec des sinusoïdes haute fréquence.

    Donc première chose à faire : réduire le niveau et regarder si la distorsion diminue. Si c'est le cas, c'est que l'un des éléments, ampli ou enceinte, était en saturation. Sinon, c'est peut-être que le matériel utilisé est de mauvaise qualité (enceintes intégrées à un PC portable ? A un écran ? Micro fourni avec la carte son ?).

    Le bon résultat obtenu dans la dernière configuration indique que la carte son n'est pas en cause.

    @LPFR : il est très improbable que l'harmonique de 27 kHz soit important, car les enceintes capables de monter à une telle fréquence sont rares. On est dans les ultrasons. Il sera peut-être mesurable, mais très fortement atténué, aussi bien par l'enceinte que par le microphone. Il est même possible que la bande passante du pré-ampli microphone soit limitée à 20 kHz.
    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.

  32. #26
    LPFR

    Re : Reproduire des écouteurs anti-bruits actif

    Citation Envoyé par Pio2001 Voir le message
    ...
    @LPFR : il est très improbable que l'harmonique de 27 kHz soit important, car les enceintes capables de monter à une telle fréquence sont rares. On est dans les ultrasons. Il sera peut-être mesurable, mais très fortement atténué, aussi bien par l'enceinte que par le microphone. Il est même possible que la bande passante du pré-ampli microphone soit limitée à 20 kHz.
    Re.
    C'est exact. Je n'ai pas pensé à la réponse des haut-parleurs.
    Cordialement,

  33. #27
    obi76

    Re : Reproduire des écouteurs anti-bruits actif

    LPFR qui a perdu un café, c'est à noter
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  34. #28
    LPFR

    Re : Reproduire des écouteurs anti-bruits actif

    Citation Envoyé par obi76 Voir le message
    LPFR qui a perdu un café, c'est à noter
    Re.
    C'est exact !
    A+

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biochimie] Refs Anticorps anti Caspase 3 et 9, Anti Bcl2, anti Bax
    Par Diane200 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/06/2013, 16h51
  2. TIPE anti-bruit (réducteur de bruit actif)
    Par Tcharly94 dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/05/2013, 09h20
  3. murs anti bruits
    Par mendosa dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/01/2012, 09h49
  4. les casques anti-bruits efficace contre mes voisins ?
    Par Sessei dans le forum Physique
    Réponses: 18
    Dernier message: 24/03/2010, 19h11
  5. Bruits d'arrivée d'eau (ou bruits de chiottes)
    Par Pierrot2001 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 6
    Dernier message: 05/08/2009, 22h30