Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

I=mc²/(k T Log(n))



  1. #1
    EauPure

    I=mc²/(k T Log(n))

    Bonjour,

    Comme personne n'a répondu à ma question dans le forum Débat Scientifique je demande aux physiciens

    Sachant qu'il y a une équivalence énergie information

    Pourrait on écrire ça en unifiant énergie et température ?

    I=mc²/(k T Ln(w)) avec i une information de Log2(w) bits et w le nombre d'états
    Ou pour une particule
    I=mc²/(k T Ln(w) racine(1-v²/c²))

    -----

    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  2. Publicité
  3. #2
    EauPure

    Re : I=mc²/(k T Log(n))

    Pour plus de clarté

    début du questionnement
    Formule de Boltzmann à l'équilibre S = k log W où W est le nombre d'état comme le 2 dans la
    formule de Rolf Landauer de l'énergie pour effacer un bit kT x Log 2 où k est la constante de Boltzmann et T la température du système physique considéré.

    alors d'aprés e=mc² et e/(kT x Ln(2)) = le nombre de bit d'information qui était contenu dans cette énergie
    mc²/(kT x Ln(2) = le nombre de bit d'information contenu dans la masse m à la température T
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  4. #3
    coussin

    Re : I=mc²/(k T Log(n))

    Qu'est-ce qui justifie l'emploi de e=mc2 (qui ne s'emploie que pour une particule massive dans le référentiel où elle est immobile ; quand même un cas très particulier...)

  5. #4
    EauPure

    Re : I=mc²/(k T Log(n))

    Bonjour

    E=mc2
    La théorie montre que dans un repère où la vitesse de la particule est v l'énergie et la quantité de mouvement sont données par les formules :
    J'ai écris aussi
    Ou pour une particule
    I=mc²/(k T Ln(w) racine(1-v²/c²))
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  6. #5
    coussin

    Re : I=mc²/(k T Log(n))

    Et pour un photon ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    obi76

    Re : I=mc²/(k T Log(n))

    Bonjour,

    Eaupure, on vient juste de vous dé-prémodérer, ne recommencez pas avec vos vieux démons, sinon on devra recommencer (et nous donner du boulot en plus).

    je vous rappelle au passage que les théories personnelles, c'est non.

    Pour la modération,
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  9. Publicité
  10. #7
    EauPure

    Re : I=mc²/(k T Log(n))

    ça donnerait le nombre de bits dans 1 grammes de matière
    0,0010 * 299792458^²/(1,38E-23*(20+273,15)*ln(2))
    =32 036 335 010 679 300 000 000 000 000 000 000,00 bits
    = 40 045 418 763 yottaoctet (10E24 octets)
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  11. #8
    EauPure

    Re : I=mc²/(k T Log(n))

    Citation Envoyé par obi76 Voir le message
    Bonjour,

    Eaupure, on vient juste de vous dé-prémodérer, ne recommencez pas avec vos vieux démons, sinon on devra recommencer (et nous donner du boulot en plus).

    je vous rappelle au passage que les théories personnelles, c'est non.

    Pour la modération,
    Bonsoir,

    Désolé , quelquefois ma passion me cache les limites mais je comprend votre remarque et j'essayerai de la modérer

    Citation Envoyé par coussin Voir le message
    Et pour un photon ?
    Si on peut dire que l'énergie d'un photon est de kT alors le nombre de bit qu'il contient est toujours de 1/log2
    que j'ai déjà écrit dans http://forums.futura-sciences.com/de...ml#post4589746
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  12. #9
    EauPure

    Re : I=mc²/(k T Log(n))

    Bonsoir,

    Cette équation est le moyen de réfléchir une foi de plus sur l'information dans la physique
    Pour la MQ
    Citation Envoyé par Xoxopixo Voir le message
    L'information est primordiale dans le domaine de la physique puisque reliée au concept d'observateur.
    D'ou l'importance des Relations d'Incertitude d'Heisenberg.
    Celles-ci stipulent l'impossibilité d'observer avec précision .
    Alors serait il possible de passer de la dualité à la trilogie pour pas dire trinité qui a une connotation religieuse
    trilogie onde/particule/information ?

    un photon pouvant être vue par un observateur comme une onde ou une particule ou une information mais pas les 3 à la foi
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  13. #10
    Deedee81

    Re : I=mc²/(k T Log(n))

    Salut,

    Citation Envoyé par EauPure Voir le message
    un photon pouvant être vue par un observateur comme une onde ou une particule ou une information mais pas les 3 à la foi
    Un corpuscule, par exemple, est une information en soi (du fait même de sa présence). Donc, non, on ne peut pas en faire une "trialité".

    Si tu veux des liens entre information, énergie, mécanique quantique, etc... tu devrais faire quelques recherches du coté de la thermodynamique des trous noirs. Ca traite justement de ce genre de chose. Il y a des centaines d'articles sur le sujet dans ArXiv. Il vaut mieux de ma réinventer la roue
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  14. #11
    EauPure

    Re : I=mc²/(k T Log(n))

    Bonjour,

    Il me semble qu'un corpuscule est une information nulle d’après la théorie de l'information puisque c'est toujours la même
    log2(1)=0

    N le nombre d'évènements possibles
    n le nombre d'éléments du sous-ensemble délimité par l'information
    Afin de mesurer cette quantité d'information, on pose :
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  15. #12
    mike.p

    Re : I=mc²/(k T Log(n))

    Bonjour,

    Il y au moins ses observables non mesurées et les incertitudes qui résultent des q-superpositions jusqu'à leurs mesures.

  16. Publicité
  17. #13
    EauPure

    Re : I=mc²/(k T Log(n))

    Bonjour,

    Pouvez vous calculer combien ça fait d'états différents ?
    Les observables non mesurées
    les incertitudes qui résultent des q-superpositions jusqu'à leurs mesures.
    Pour un photon que l'observateur choisie de voir comme une particule.
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  18. #14
    Deedee81

    Re : I=mc²/(k T Log(n))

    Salut,

    Citation Envoyé par EauPure Voir le message
    Il me semble qu'un corpuscule est une information nulle d’après la théorie de l'information puisque c'est toujours la même
    C'est totalement absurde comme remarque (j'ai l'impression que tu as le "click envoyer" un peu trop rapide ). Le fait que ça ne varie pas ne signifie pas que l'information est nulle.

    Si l'on envoie une particule dans un détecteur, qu'on la considère comme une onde ou comme un corpuscule, la valeur relevée par le détecteur constitue bel et bien une information.

    D'ailleurs, ta formule est fausse. Tu écrits log2(1) = 0. Mais qui te dis qu'il n'y a qu'un état possible pour le corpuscule ? Au contraire, ses états possibles sont innombrables (position, vitesse, charge, spin,...). Et le corpuscule porte une information relativement importante. En bref, ton N/n il faut plusieurs centaines à plusieurs milliers pour une particule typique dans une enceinte, voire plusieurs millions.

    Donc, tu vois, ce n'est pas si simple. Manipuler des formules (tel que celles de l'information, ou le mc² au début, etc...) sans connaitre le contexte physique dans lequel elles s'appliquent est une erreur de taille. Sans ça, tu peux essayer de raisonner de la manière que tu veux, tu n'aboutiras qu'à des non sens car tu injecteras tout et n'importe quoi dans tes formules sans pouvoir le justifier, comme tu viens de le faire avec ton log2(1) = 0.

    De toute façon, je t'ai dit où trouver de l'information (sic) sur le sujet. Commence ici par exemple
    http://en.wikipedia.org/wiki/Black_hole_thermodynamics
    Et surtout les liens inclus.

    Et une recherche dans ArXiv donne 135 articles :
    http://arxiv.org/find/grp_physics/1/.../0/1/0/all/0/1

    Bonnes lectures,
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  19. #15
    Deedee81

    Re : I=mc²/(k T Log(n))

    EDIT croisement avec Mike.p

    Le calcul du nombre d'états possible dépend largement de la situation et n'est pas simple. Il peut même être infini (au moins dans des situations idéalisées). Par exemple, dans une cavité, la particule peut prendre des états en énergie/impulsion telle que la longueur de la cavité est n fois la demi-longueur d'onde. n peut être très élevé.

    Mais de toute façon, quelle importance ? Que ce soit 10, cent ou un milliard. Pourquoi as-tu besoin de ce nombre ? Ca ne fera pas avancer la discussion.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  20. #16
    Deedee81

    Re : I=mc²/(k T Log(n))

    Je parle par à coup aujourd'hui, désolé

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Le calcul du nombre d'états possible dépend largement de la situation et n'est pas simple.
    J'aurais dû préciser que ce n'est pas simple mais... qu'on le trouve dans tout (bon) bouquin de physique statistique.

    Par exemple dans le vraiment excellent "Physique Statistique" de Couture et Zitoun. Ils calculent de tels nombres d'états pour des atomes et molécules d'un gaz. Nombre traditionnellement noté W, appelé "probabilité thermodynamique" (nom impropre, ce n'est pas une probabilité au sens usuel, mais c'est le nom consacré). Et l'entropie est k.logW. On voit évidemment le lien avec l'information
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  21. #17
    Amanuensis

    Re : I=mc²/(k T Log(n))

    J'ai l'impression que tout le fil n'est que pataphysique...
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  22. #18
    Deedee81

    Re : I=mc²/(k T Log(n))

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message
    J'ai l'impression que tout le fil n'est que pataphysique...
    Merci de m'avoir réveillé. Je n'avais pas les idées claires là car ce fil n'est en effet pas très sérieux (pour le dire gentiment).

    Je ferme. D'autant que les explications ont été données.

    Ceci dit, les sujets : lien entre information et physique, physique statistique, thermodynamique et information des trous noirs,... sont des sujets fort intéressants.

    Donc, si quelqu'un (EauPure ou tout autre intervenant) avait des questions ou des informations utiles sur ces sujets, je lui conseille d'ouvrir un nouveau fil MAIS sur des bases plus sérieuses et rigoureuses.

    La spéculation vague, ça va..... un temps.... court.

    Merci,
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  23. Publicité

Sur le même thème :