Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 22 sur 22

vitesse d'expansion



  1. #1
    fluff
    a la limite du temps de planck la taille de ce qui deviendra notre Univers n'a que environ 10<sup>-33</sup> cm de diamètre, c'est-à-dire 10 millions de milliards de fois plus petit qu'un atome d'hydrogène
    A la fin de la période d'inflation, vers 10<sup>-32</sup> seconde après le big bang, l'Univers a la taille d'une orange.
    soit environ 5cm parcourus en 10<sup>-32</sup>secondes
    cela donne bien une vitesse superieure a la lumiere ou bien je me trompe???

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    DonPanic
    Slu
    Y a-t-il transgression de lois quand les forces ne sont pas établies et par conséquent, les lois non plus ?

  4. #3
    fluff
    si je le savais!

  5. #4
    Coincoin
    Salut,
    Je ne suis pas un spécialiste, mais il faut aussi voir de quelle vitesse tu parles? Est-ce la vitesse d'un objet? Car il est tout à fait possible de trouver des vitesses plus grandes que la lumière pour certains phénomènes: prend un rayon luminuex qui balaie une zone, si tu places un écran suffisamment loin, ton spot lumineux ira plus vite que la lumière...

  6. #5
    monnoliv
    prend un rayon luminuex qui balaie une zone, si tu places un écran suffisamment loin, ton spot lumineux ira plus vite que la lumière...
    Exemple connu mais c'est une illusion (on en a déjà parlé dans un autre fil).
    Bàt,
    Ne soldez pas grand mère, elle brosse encore.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    DonPanic
    Slu
    Perso, j'interprête la phase inflationnaire comme le "déploiement"
    de la force électromagnétique,
    et je vois ça comme un équivalent du dépoiement simultané de milliards et de milliards de ressorts contigus
    et je n'arrive pas à imaginer la vitesse de dépoiement de cet ensemble ne puisse dépasser la vitesse de la lumière
    mais bon, je peux avoir tout faux...

  9. Publicité
  10. #7
    fluff
    ce qui me gene cest lors du big bang il y a eu pendant une tres courte durée une soupe de particules qui s'est deployée en tous sens (image d'une sphere qui grandit a partir de son centre) a une vitesse supra-lumineuse apparement.

    est ce une erreur de referent??

  11. #8
    Jeremy
    Bof, énergie infinie, vitesse infinie, densité infinie
    Une belle petite singularité en fait, non ?

  12. #9
    hterrolle
    La question est pertinente.

    Je n'ais pas fait le calcul. Mais je pensait que le distance parcourru ne peux l'être que par rapport au point de départ. Donc a la moitié de l'orange. C'est a dire 2.5 dans N les directions spatiales.

    Est ce que le modéle fonctionne mieux. Ou LE vitesse d'epension est elle toujours supérieur ?

    Merci

  13. #10
    ZOZO
    Citation Envoyé par fluff
    a la limite du temps de planck la taille de ce qui deviendra notre Univers n'a que environ 10<sup>-33</sup> cm de diamètre, c'est-à-dire 10 millions de milliards de fois plus petit qu'un atome d'hydrogène
    A la fin de la période d'inflation, vers 10<sup>-32</sup> seconde après le big bang, l'Univers a la taille d'une orange.
    soit environ 5cm parcourus en 10<sup>-32</sup>secondes
    cela donne bien une vitesse superieure a la lumiere ou bien je me trompe???
    Ce serait un paradoxe si le big bang devait être interprété comme une explosion classique dans un univers dont les trois dimensions étaient déjà préalablement présentes, rien n'est moins sûr avec le big bang qui a très bien pu amener avec lui l'espace et le temps. La vitesse de la lumière n'avait alors pas la même valeur qu'aujourd'hui dans l'univers qu'on connait avec sa densité d'energie matière telle qu'elle est.

  14. #11
    hterrolle
    Si je peux me permettre. Sans être un expert en math mais plutot un expert en logique.

    Il me semble que paradoxe il y ait. D'ailleurs c'est cela qui m'amuse dans la physique quantique. C'est cette histoire de paradoxe du chat (petit trou de mémoire).

    Il me semble que la physique quantique n'existe que grâce a se paradoxe.

    Conqtater le présent ne nous apprends rien sur le futur. Ceci est aussi un paradoxe.

    Imaginer un univers sans espace est sans temps semble en être un autre.

    Le big bang est'il une propagation de la matiére ou une propagation d'une force qui puisse prendre l'aspect de la matiére.

    N'oublions pas qu'une grande partie de l'espace n'est formé que de vide. Quand je dis vide, c'est vide de mati"re bien sur.

    Mais il me semble que l'espace et le temps ne soit que le cadre ne notre démarche expérimentale et de nos observations.

    Et oui si le temps démarre au big bang il me semblerait que l'espace lui soit une constante inaliénable. Alors que le temps n'est qu'une mesure de distance dans nos modéle théorique.

    Combien de temps ne paux exister qu'a partir du momment ou il est observable alors que l'espace et le cadre dans lequel le temps qui exister.

    Désoler pour la prose. Mais cela fait du bien de temps en temps (jeux de mots).

    Le temps est une unité de mesure tout comme la vitesse de la lumiére.
    Quand a l'esace rien ne l'ampêche d'âtre infini. Comme rien n'empêche que plusieurs big bang ai eu lieu dans une espace différents. Et n'empêche de pouvoir pensé (pour ceux qui ont un cerveau qui pense) que ces différent big bang ne puisse pas etre interconnecter comme dans la théorie des cordes.

    Mais je défendrais juste dans ce cas là. La possibilité de faire intervenir une théorie d'echelle de temps dans cette emchevetrament de big bang.

    M'enfin il est tard. Je vais vous souhaiter une bonne nuit ou une bonne journée.

    A+

  15. #12
    dupo

  16. Publicité
  17. #13
    Rincevent
    Bonjour,

    l'Univers n'est pas en train de s'étendre dans un truc. Donc y'a pas de vitesse d'expansion qui pose problème de cette façon. Il ne faut pas voir ça comme une explosion centrale qui s'étend. En fait, dès le début, il y a de la matière partout: le big-bang a eu lieu en chaque point de l'univers.

  18. #14
    hterrolle
    Alors la je reste bouche bé.

    C'est une boutade ??

  19. #15
    vince
    Citation Envoyé par Coincoin
    Salut,
    Je ne suis pas un spécialiste, mais il faut aussi voir de quelle vitesse tu parles? Est-ce la vitesse d'un objet? Car il est tout à fait possible de trouver des vitesses plus grandes que la lumière pour certains phénomènes: prend un rayon luminuex qui balaie une zone, si tu places un écran suffisamment loin, ton spot lumineux ira plus vite que la lumière...
    J'ai envie d'appuyer coincoin sur ce point. Il existe des "vitesses" plus rapide que c (vitesse de phase d'un signal). Ce qui est impossible c'est de vehiculer une information plus vite que la lumière (càd un changement d'état).

  20. #16
    Jeremy
    Juste une remarque en passant, comment tu défini le temps juste apres le big bang ? c'est quoi l'horloge ?

  21. #17
    Karibou Blanc
    Il existe des "vitesses" plus rapide que c
    Juste pour préciser ton propos, je voudrais dire que les vitesses supérieures à c sont toujours des vitesses de points dit géométriques ne transportant aucune énergie (ou information c'est équivalent). Pour reprendre l'exemple de Coincoin, le spot lumineux n'est pas un point matériel, il représente juste le point d'impact de photons émis par une source lointaine. C'est un peu comme le point de contact d'une roue sur le sol. Lorsque la voiture avance, ce type est en translation dans la direction du mouvement, alors qu'on sait bien que la tour tourne, ce n'est pas toujours le même point de la roue qui fait contact avec le sol. Ce point n'est pas matériel.
    Un autre exemple. Il paraît qu'en coupant une feuille de papier avec une paire de ciseaux, le point de contact entre la feuille et le coin des ciseaux se déplace plus vite que c (à condition d'appuyer fort).

    Il y en a plein d'autres je suis sûr
    Il faut donc rester prudent lorsqu'on calcule une vitesse et ne pas oublier de se demander de quel objet on parle.

    Bonne journée !

  22. #18
    C++
    Citation Envoyé par Karibou Blanc
    Un autre exemple. Il paraît qu'en coupant une feuille de papier avec une paire de ciseaux, le point de contact entre la feuille et le coin des ciseaux se déplace plus vite que c (à condition d'appuyer fort).

    Il y en a plein d'autres je suis sûr
    Il faut donc rester prudent lorsqu'on calcule une vitesse et ne pas oublier de se demander de quel objet on parle.

    Bonne journée !
    Voui il y a tout un tas d'exemples de depassements apparents.

    Si on place un objet pres d'un projecteur les contours de son ombre bougeront plus vite que C si la surface sur laquelle elle est projetée est assez loin.

    Et si on deplace deux regles posées l'une sur l'autre dans deux directions perpendiculaires la vitesse limite de deplacement de leur point d'intersection devra bien etre de sqrt(2)*c ce qui est effectivement plus grand que la vitesse limite. !

    Voici encore un exemple(peut etre le plus vicieux de tous) : Imaginez que vous avez construit une fusée hyper puissante et que vous decidiez de visiter une etoile se trouvant a 1 milliard d a.l de la terre a son bord ! Vous pouvez y arriver sans devenir un sac d'os bien avant,cela grace a la dilatation du temps a grande vitesse.Un theoreme prouve rigoureusement qu'on peut franchir n'importe quelle distance en un temps donné si l'acceleration propre devlopée est suffisante et orientée dans la bonne direction.Vous partez(bien sur on negligera les effets physiologiques d'une telle acceleration ! ),mettons que vous arriviez sur place en trois heures(temps ecoulé pour vous et mesuré par un chronometre qui etait a bord de la fusée).

    Or si vous prenez votre fusée comme referentiel(la RG dit que tout referentiel sans exception est valide physiquement),la distance initiale fusée-etoile est passée de 10^9 al a voisine de zero en 3 heures.Conclusion : L'etoile est donc allée vers vous dans votre referentiel propre des billions de fois plus rapidement que la vitesse de la lumiere qui est donc depassée !!

    (Attention ceci n'est pas une veritable contradiction et ce faux paradoxe est entierement soluble. Mais l'explication complete presente bien des subtilités..)

  23. Publicité
  24. #19
    Karibou Blanc
    Mais l'explication complete presente bien des subtilités..
    Salut,

    As-une référence ?
    Ca m'intéresse

  25. #20
    C++
    Pqoi tu reponds deux fois ?

    Oui mais laisse moi le temps de la retrouver.

  26. #21
    Karibou Blanc
    Pqoi tu reponds deux fois ?
    lol petite erreur de ma part. Désolé

    Oui mais laisse moi le temps de la retrouver.
    Prends ton temps, je ne suis pas pressé. Mais c'est gentil d'y penser

    @pluche

  27. #22
    JMB
    Il faut distinguer la vitesse de groupe qui est la vitesse réelle de déplacement d'une onde, et, dans le cas de la lumière est une vitesse limite c, et la vitesse de phase, vitesse apparente qui peut dépasser c pour la lumière, lors de la propagation dans un milieu dont l'indice de réfraction est inférieur à 1 (peu courant ! )

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Thermique] vase d'expansion
    Par queen dans le forum Dépannage
    Réponses: 5
    Dernier message: 27/04/2008, 10h47
  2. [Thermique] Vase d'expansion
    Par salsrock dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/10/2007, 13h01
  3. [1èS] Vitesse d'expansion de l'océan Atlantique
    Par chch dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/09/2007, 16h45
  4. Vitesse d'expansion de l'univers et Doppler.
    Par Penangol dans le forum Archives
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/04/2007, 21h02
  5. Vitesse d'expansion
    Par Plasma dans le forum Archives
    Réponses: 39
    Dernier message: 11/12/2005, 20h17