Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Dipole RLC



  1. #1
    ccslt

    Dipole RLC


    ------

    Bonjour,
    J'ai un petit problème a propos des dipoles RLC, dans la solution de léquation différentielle régissant la tension aux bornes du condensateur dans le cas doscillation non amorties il y a deux grandeur : la pulsation propre et la phase, j'aimerai savoir a quoi conresponde ces deux grandeur (algébriquement et concrétement).
    Merci d'avance!

    -----

  2. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  3. #2
    pat7111

    Re : Dipole RLC

    On montre que si on excite le circuit (ou n'importe quel système linéaire) par une entrée sinusoïdale , la sortie est de la forme

    Sur le diagramme de Bode, pour chaque pulsation, on reporte le gain et le déphasage entre l'entrée et la sortie.

    Pour un circuit RLC, à basse fréquence, et cela signifie que la sortie reproduit l'entrée avec une certaine amplification et quasiment sans déphasage (bon toujours un peu...)

    En augmentant la fréquence de l'entrée, le circuit perd les pédales l'entrée varie trop vite pour que la sortie puisse suivre. Les signaux apparaissent en opposition de phase. Sur la courbe de gain, l'amplitude tend vers 0.

    Le changement de comportement se fait autour de la fréquence propre.

    Une petite illustration plus concrète :
    -le système = une voiture
    - l'entrée = position de l'accélérateur
    - la sortie = la vitesse

    si tu appuies et relâches lentement l'accélérateur , la voiture accélére quand tu appuies et ralentit quand tu relâches. L'incrément de vitesse est proportionnel à l'enfoncement de la pédale. On est sur la portion du Bode où le gain est constant et la phase nulle. L'utilisateur a l'impression que la voiture execute sans "inertie" ce qu'on lui demande (parce que la commande est suffisamment lentement variable pour la dynamique de la voiture : )

    Si on pompe plus vite sur l'accélérateur, on augmente la fréquence de l'entrée, il arrivera un moment où la voiture va accélérer alors qu'on a déjà relâché la pédale et va ralentir alors qu'on est déjà en train de rappuyer : déphasage entrée / sortie. Par ailleurs, pour une même amplitude d'entrée (=enfoncement de pédale), celle de la sortie (=l'amplitude de l'incrément de vitesse) diminue. A l'extrême, si on appuie/relâche très vite, la vitesse sera constante. On a alors (incrément de commande)/(incrément de sortie) -> 0 = -infini en dB. On est sur la portion du Bode où la pente est négative sur le diagramme de gain et la phase n'est plus nulle


    Remarque : tout ce qui précède reste valable si les oscillations sont amorties
    Plutôt appliquer son intelligence à des conneries que sa connerie à des choses intelligentes...

Discussions similaires

  1. Rlc
    Par lizoo dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/05/2007, 17h03
  2. Dipole R,L
    Par carter21 dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 29/01/2007, 22h28
  3. Dipôle RC
    Par miukychan dans le forum Électronique
    Réponses: 16
    Dernier message: 15/01/2006, 21h41
  4. Interaction dipole permanent dipole permanent
    Par brunop dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/08/2004, 11h49
  5. Interaction dipole permanent dipole permanent
    Par brunop dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/08/2004, 11h42