Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Reflexion



  1. #1
    pmdec

    Reflexion


    ------

    Bonsoir,
    Une petite question toute bête* : est-ce le même photon qui est "renvoyé" par un mirroir ?

    *un peu induite par le message d'en-tête "Bonjour pmdec, il semble que vous n'avez pas posté depuis plusieurs semaines sur FSG. Le temps passe vite mais pourquoi ne pas profiter de cet instant pour poser une question, aider un autre membre ou juste donner votre avis sur un des nombreux sujets du forum ?"

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    mariposa

    Re : Reflexion

    Citation Envoyé par pmdec
    Bonsoir,
    Une petite question toute bête* : est-ce le même photon qui est "renvoyé" par un mirroir ?
    .
    Cà dépend si tu regardes le problème du point de vue classique ou du point de vue quantique.
    .
    Du point de vue classique c'est le même photon puisque le principe est d'assimiler l'interaction onde-miroir à un choc par échange de quantité de mouvement.
    .
    Du point de vue quantique, cela n'a pas de sens puisque les photons sont indiscernables.

  4. #3
    pmdec

    Re : Reflexion

    Ma question vient de la lecture de la discussion sur l'intrication (à laquelle je ne participe pas vu mes compétences moins que limitées sur la question) mais où était cité un lien fort intéressant : http://www.drchinese.com/David/EPR_Bell_Aspect.htm dont j'ai lu (avec difficulté et sans tout comprendre) les différents pdf (rien de tel que les articles "originaux" : merci au concepteur du site).

    Or, en lisant en particulier la description des expériences d'Aspect et all, il me semble (semble seulement), que les manips font intervenir quantité de miroirs. Je me demandais donc si ces manips n'impliquaient pas qu'il s'agisse bien du même photon qui est réfléchi (pour qu'il conserve son intrication).
    Mais je n'ai peut-être rien compris au problème ...

  5. #4
    Meumeul

    Re : Reflexion

    je dirais que c'est une tres bonne question.

    Comme le dis Mariposa, deux photons identiques sont indiscernables. L'hypothese repose alors plus sur le fait que le photon incident et celui reflechi ont les memes proprietes .

    Juste pour etre sur, dans la manip d'aspect les deux photons intriqués passent par des miroirs ? j'en serais surpris, il me semblait justement que la partie deplacement des photons intriques etait lineaire (sur quelque chose comme une dizaine de metres...)....

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    pmdec

    Re : Reflexion

    Voici deux schémas, extraits du site http://feynman.phy.ulaval.ca/marleau...r_3/epr_3.html qui montrent deux dispoxitifs utilisés. J'ai bien l'impression (mais toujours seulement une impression) qu'il y a des miroirs sur le trajet des photons avant détection.
    De plus, rien n'indique que la manip soit faite sous vide (ce n'est pas évoqué dans ce que j'ai lu, et je n'ai vu que des shémas, pas de photo). Il faudrait donc admettre soit que c'est le même photon qui est réfléchi et/ou transmis par l'air), soit que l'intrication est une propriété transmissible ? Je dois avouer que dans ce deuxième cas, je ne comprends absolument plus du tout (voire moins !) la signification physique de cette propriété.

    En espérant des éclaircissement sur ce point, voici les deux schémas correspondant aux manips de 1981 et de 1982 :
    Images attachées Images attachées

  8. #6
    deep_turtle

    Re : Reflexion

    Citation Envoyé par mariposa
    Du point de vue classique c'est le même photon puisque le principe est d'assimiler l'interaction onde-miroir à un choc par échange de quantité de mouvement.
    Je ne comprends pas bien ce que tu veux dire. Du point de vue classique on ne parle pas de photon ni de choc. On parle d'une onde électromagnétique qui induit des mouvements de charge sur le miroirs, ces mouvements donnant naissance à une onde réfléchie.
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  9. Publicité
  10. #7
    curieuxdenature

    Re : Reflexion

    Bonjour,

    ce que je n'arrive pas à saisir, c'est le pourquoi de l'interrogation qui vise à déméler les propriétés d'un seul photon par rapport à un ensemble complet de beaucoup de photons ?

    Est-ce que ce n'est pas un problème statistique ?
    Je veux dire par là qu'on ne peut pas connaitre quand un atome radioactif va se désintégrer par exemple, alors qu'en considérant une masse à notre echelle on y parvient très bien.

    Quel est l'interet de chercher à isoler le photon dans toutes ces questions ? (d'intrication, entre autres)

    Le rapport avec la question originale de Pmdec est qu'à mon sens, le photon de départ n'est pas une particule mais un moyen de transmission d'énergie immateriel, de même qu'une vague en fait autant pour le flotteur qui se trouve à grande distance de la source.

    Une vague qui se réflechit sur un obstacle se comporte exactement comme la lumière sur un mirroir, à la limite près que la longueur d'onde de la vague soit petite par rapport à l'obstacle.
    Peut-on dire que la vague de départ soit la vague d'arrivée ?
    A mon sens, les molécules d'eau au départ ne sont pas celles qui vibrent à l'arrivée.
    Le photon de départ n'est donc pas celui qu'on observe à l'arrivée. Est-ce qu'on peut dire, d'ailleurs, que le photon a une existence réélle entre les 2 événements ?

    Ce que je veux dire par là, est-ce que l'énergie de la vague existe avant d'être visualisée par un flotteur ?
    Elle est virtuelle, non ?
    On ne l'observe quantitativement que si un flotteur ou un obstacle est présent.
    Autrement, on ne l'observe qu'avec les yeux, en suivant l'ondulation.

    Ouf, ça fait beaucoup de questions il me semble.
    L'electronique, c'est fantastique.

  11. #8
    pmdec

    Re : Reflexion

    Citation Envoyé par curieuxdenature
    Bonjour,

    ce que je n'arrive pas à saisir, c'est le pourquoi de l'interrogation qui vise à déméler les propriétés d'un seul photon par rapport à un ensemble complet de beaucoup de photons ?

    Est-ce que ce n'est pas un problème statistique ?
    .../...
    Que la mesure du phénomène se fasse par des méthodes statistiques* ne me gêne pas. Par contre, il me semble que le phénomène en question n'est pas statisitique : il décrit, à la base, une paire intriquée (corrélée ?)

    *pour moi "les statistiques" ou les mesures via des statistiques ne sont que la conséquence de l'impossibilité technique d'une mesure particulière. Mais cette façon de voir ne peut être discutée ici, car c'est, en ce qui me concerne, une croyance ...

Discussions similaires

  1. reflexion
    Par oui-oui dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/05/2007, 00h43
  2. reflexion
    Par medort dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/05/2007, 17h50
  3. reflexion !
    Par Rafiti dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/09/2006, 19h20
  4. Réflexion..
    Par ClaudeH dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 9
    Dernier message: 09/05/2005, 22h09