Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

photon et auto-induction lectromagnétique



  1. #1
    hterrolle

    photon et auto-induction lectromagnétique


    ------

    bonjour,

    Le photon n'ayant ni masse ni charges. Nous avons donc un champs EM qui se deplace.

    sachant que sa vitesse est c (vitesse de la lumière).

    pour se deplacer a cette vitesse il lui faut une impulsion

    notons (1) => (impulsion = c)

    ensuite le champs E induit un champs B et ainsi de suite.

    Nous savons aussi que se voyage se fait non pas en ligne droite mais sous forme de trajectoire sinusoïdale qui nous donne la frequence.

    si je formalise ce photon sur plan orthogonale x (temps) y (haute d'onde).

    est ce que (y) difére en fonction de la frequence du photon ?

    se sera ma premièer question. J'espare que cette discution en interressera quelques uns.

    merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Coincoin

    Re : photon et auto-induction lectromagnétique

    Salut,
    Attention, le photon ne se déplace pas selon une trajectoire sinusoïdale !!! Il se déplace en ligne droite.
    La sinusoïde, c'est autre chose : c'est quand on représente le champ (électrique ou magnétique) en fonction de la position.

    Si tu veux comprendre le caractère ondulatoire de la lumière, je te conseille d'oublier le photon, qui n'est qu'une vision différente de la lumière.
    Encore une victoire de Canard !

  4. #3
    hterrolle

    Re : photon et auto-induction lectromagnétique

    Salut,
    Attention, le photon ne se déplace pas selon une trajectoire sinusoïdale !!! Il se déplace en ligne droite.
    Dans la direction des X il va tout droit

    La sinusoïde, c'est autre chose : c'est quand on représente le champ (électrique ou magnétique) en fonction de la position.
    dans la direction des Y il varie entre une position +1 et -1. C'est vrai que si ont additionne toute les position ont a de grande chance de tomber sur 0. Donc sur une ligne droite.

    Si tu veux comprendre le caractère ondulatoire de la lumière, je te conseille d'oublier le photon, qui n'est qu'une vision différente de la lumière.
    le photon n'est pas une vision different mais un quantum de lumière. C'est sont comportement en groupe que peux différer.

    M'enfin je remarque qu'il est trés difficile d'avoir une réponses précises a une question précise.

    est ce que (y) difére en fonction de la frequence du photon ?

  5. #4
    Coincoin

    Re : photon et auto-induction lectromagnétique

    dans la direction des Y il varie entre une position +1 et -1.
    Je t'explique justement que ce n'est pas le cas. Ce que tu traces, ce n'est pas la trajectoire du photon. Le photon reste à y=0.
    Ce qu'on trace, c'est le champ électrique, qui varie entre +E0 et -E0

    le photon n'est pas une vision different mais un quantum de lumière
    Le photon est un quantum de lumière. Mais la vision corpusculaire et la vision ondulatoire de la lumière ne sont pas compatibles telles quel. Elles sont par contre réconciliées par la vision quantique.
    Encore une victoire de Canard !

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    hterrolle

    Re : photon et auto-induction lectromagnétique

    Voila enfin une explication.

    la vision copusculaire c'est la ligne droite.

    la vision MQ c'est le champs.

    C'est quoi un corpuscule ?

  8. #6
    Coincoin

    Re : photon et auto-induction lectromagnétique

    Un corpuscule, comme son nom l'indique, c'est un petit corps, une particule. C'est la vision du photon comme une petite boule de lumière...
    Encore une victoire de Canard !

  9. Publicité
  10. #7
    hterrolle

    Re : photon et auto-induction lectromagnétique

    C'est là ou je ne comprends plus.

    parler de particule ne me semble pas correct du tout.
    mais parler d'EM oui.

    Je comprends mieux maitenant comment vous vous en sortez dans une conversation.

    Lorsque je parle EM => y vour repondez particule => X
    et vive versa. Ce qui me semble être une discussion ping pong.

    donc je repose ma question. la varaitions Y du champs E. Est elle dependante de la fréqeunce ?

  11. #8
    Coincoin

    Re : photon et auto-induction lectromagnétique

    Mais parler de photon, c'est parler de particule.
    Maintenant, si tu veux parler d'onde EM, sans parler de photon, comme je le disais à la fin de mon premier message, allons-y.

    la varaitions Y du champs E. Est elle dependante de la fréqeunce ?
    A priori non. L'amplitude de l'onde n'est pas liée à la fréquence. L'amplitude, c'est la hauteur d'un maximum, la fréquence dépend du nombre de maximum par unité de temps. Les deux ne sont pas liés.
    Encore une victoire de Canard !

  12. #9
    hterrolle

    Re : photon et auto-induction lectromagnétique

    merci beaucoup Coincoin,

    Sa commence a prendre une forme ces discussion d'ondes.

    Donc, si j'ai bien compris les amplitudes maximums par unité de temps determine la fréquence.

    1)Donc c'est maximums ont toujours la même amplitudes indépendament de la fréquence.

    2)cette phase entre les deux amplitudes maximum. est elle continu ou fait elle apparaitre une décroissance vers Y = X = 0. Il y t'il plusieurs varaition d'amplitudes a l'intérieur d'une phase.

    merci

  13. #10
    gatsu

    Re : photon et auto-induction lectromagnétique

    Citation Envoyé par hterrolle
    merci beaucoup Coincoin,

    Sa commence a prendre une forme ces discussion d'ondes.

    Donc, si j'ai bien compris les amplitudes maximums par unité de temps determine la fréquence.

    1)Donc c'est maximums ont toujours la même amplitudes indépendament de la fréquence.
    non cela dépend du type d'onde. En fait ton affirmation n'est vraie que pour des ondes planes dites homogènes (je crois que c'est le nom qu'on leur donne).

    2)cette phase entre les deux amplitudes maximum. est elle continu ou fait elle apparaitre une décroissance vers Y = X = 0. Il y t'il plusieurs varaition d'amplitudes a l'intérieur d'une phase.

    merci
    je suis désolé je vois pas trop ce que tu veux dire. Mais en tout cas la phase est un fonction continue du temps et de la position donc mathématiquement l'amplitude de l'onde prend une infinité de valeurs entre deux maximum.

Discussions similaires

  1. Photon...
    Par cos dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 14/12/2007, 21h07
  2. Auto-induction
    Par Gpadide dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/06/2006, 12h46
  3. auto induction
    Par emilie91 dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/10/2005, 20h39
  4. photon sensible à g ?
    Par ketchupi dans le forum Physique
    Réponses: 15
    Dernier message: 18/10/2005, 18h47
  5. Photon
    Par acerfull dans le forum Physique
    Réponses: 30
    Dernier message: 12/08/2004, 00h23