Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

trajectoire en mécanique quantique et géodésique en relativité



  1. #1
    Floris

    trajectoire en mécanique quantique et géodésique en relativité


    ------

    Bonjour, j'avais il y à quelque temps lu une discussion qui ma semblé très interessante qsur cette question mais hélas je n'arrive pas à retrouver le fil, si quelqu'un voi de quoi je parle, sa serai super de my indiquer le lien.

    Alors voila, une question que je me pose. En relativitée la trajectoire de tout type objet est définit par la propriètè de l'espace-temps. (Bien tentedu à ma conaissance actuel de la relativitée).

    En méquanique quantique, on ne parle pas du tout de métrique, à ma conaissance actuel de la méquanique quantique, la trajectoire d'un objet quantique suit une lois de probabilité, le lieux ou l'objet en question sera détecté est déterminé par la réduction du paquet d'onde si je n'mabuse, n'est ce pas?

    Ainsi la chose qui me perturbe, c'est que si je voulais faire des expérience de MQ près d'un astre super massif, alors mes calcules de MQ serai t'il faux?

    Merci pour votre interventions.
    Mes salutations à tous.
    Floris

    -----
    Seul les imbéciles sont bourrés de certitudes !

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    Niels Adribohr

    Re : trajectoire en méquanique quantique et géodésique en relativtiée

    J'en suis pas sur, mais à mon avis, la fonction d'onde "épousera" la forme de l'espace-temps ou elle se trouve

  5. #3
    Bip

    Re : trajectoire en méquanique quantique et géodésique en relativtiée

    Ainsi la chose qui me perturbe, c'est que si je voulais faire des expérience de MQ près d'un astre super massif, alors mes calculs de MQ seraient-ils faux?

    Dans l'état actuel des connaissances, oui :
    Les chercheurs de pointe sont en train d'essayer d'élaborer une Gravitation quantique. Il y a quelques avancées mais ils sont loin de pouvoir faire des calculs exacts.

    Ils seront plus précis dans 20 ans.

  6. #4
    Niels Adribohr

    Re : trajectoire en méquanique quantique et géodésique en relativtiée

    Citation Envoyé par Bip
    Dans l'état actuel des connaissances, oui :
    Les chercheurs de pointe sont en train d'essayer d'élaborer une Gravitation quantique. Il y a quelques avancées mais ils sont loin de pouvoir faire des calculs exacts.

    Ils seront plus précis dans 20 ans.
    Heu... je ne suis pas sur, mais je crois que tu confond avec les singularités. Quand on dit que la méca quantique et la relativité ne sont pas compatible, on parle des singularités tel les trous noirs ou le bigbang. Mais je pense que des calculs de méca quantique sont tout à fait réalisable auprès d'étoiles à neutrons, et meme en orbite autour d'un trou noir (tant qu'on est à l'exterieur de l'horizon du trou noir). Si quelqu'un pouvait confirmer?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    Ludwig

    Re : trajectoire en mécanique quantique et géodésique en relativité

    Citation Envoyé par Floris
    Bonjour, j'avais il y à quelque temps lu une discussion qui ma semblé très interessante qsur cette question mais hélas je n'arrive pas à retrouver le fil, si quelqu'un voi de quoi je parle, sa serai super de my indiquer le lien.

    Alors voila, une question que je me pose. En relativitée la trajectoire de tout type objet est définit par la propriètè de l'espace-temps. (Bien tentedu à ma conaissance actuel de la relativitée).

    En méquanique quantique, on ne parle pas du tout de métrique, à ma conaissance actuel de la méquanique quantique, la trajectoire d'un objet quantique suit une lois de probabilité, le lieux ou l'objet en question sera détecté est déterminé par la réduction du paquet d'onde si je n'mabuse, n'est ce pas?

    Ainsi la chose qui me perturbe, c'est que si je voulais faire des expérience de MQ près d'un astre super massif, alors mes calcules de MQ serai t'il faux?

    Merci pour votre interventions.
    Mes salutations à tous.
    Floris

    L'espace temps sans les coordonées donc le temps tout seul.




    Localement




    et l'équation de Schrödinger associée



    D'ou la fonction d'onde




    Avec




    Comme k existe toujours, ceci impose qu'il est imposible d'isoler totalement un objet de son environnement, il restera toujours couplé (plus ou moins fortement certe) quoi que l'on face.
    Le temps détruit tout ce qui est fait sans lui (Proverbe Chinois)

  9. #6
    mtheory

    Re : trajectoire en mécanique quantique et géodésique en relativité

    Citation Envoyé par Floris
    Ainsi la chose qui me perturbe, c'est que si je voulais faire des expérience de MQ près d'un astre super massif, alors mes calcules de MQ serai t'il faux?

    Cela dépend du phénomène physique que tu considères et de la courbure de l'espace temps.
    Si je fais un calcul quantique pour l'atome d'hydrogène à coté de l'horizon d'un trou noir de masse stellaire ou super massif ça ne changera rien.
    Par contre si j'essaye de le faire proche de la singularité centrale ou si je cherche ce qui va se passer avec un mini trou noir de la taille d'un noyau de carbone alors là oui des choses vont changées.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  10. Publicité
  11. #7
    Makalu

    Re : trajectoire en mécanique quantique et géodésique en relativité

    Bonjour,

    Citation Envoyé par mtheory
    Si je fais un calcul quantique pour l'atome d'hydrogène à coté de l'horizon d'un trou noir de masse stellaire ou super massif ça ne changera rien.
    ça me paraît un peu surprenant Moi je dirais que le champ de gravitation ajoute un potentiel linéaire qui modifie les états quantiques del'atome d'hydrogène par un analogue de l'effet Stark (en supposant que la force de gravitation est à peu près uniforme).

    Des expériences ont montré par exemple les effets quantiques du champ de gravitation terrestre sur des neutrons ultra-froids :

    Voir par exemple (et les références citées), Quantum Gravity: From Theory to Experimental Search, Edited by D. Giulini, C. Kiefer and C. Lämmerzahl, Lecture Notes in Physics, vol. 631, p.355-366 disponible aussi sur arxiv hep-ph/0301145

  12. #8
    mtheory

    Re : trajectoire en mécanique quantique et géodésique en relativité

    Citation Envoyé par Makalu
    Bonjour,



    ça me paraît un peu surprenant Moi je dirais que le champ de gravitation ajoute un potentiel linéaire qui modifie les états quantiques del'atome d'hydrogène par un analogue de l'effet Stark (en supposant que la force de gravitation est à peu près uniforme).

    Des expériences ont montré par exemple les effets quantiques du champ de gravitation terrestre sur des neutrons ultra-froids :

    Voir par exemple (et les références citées), Quantum Gravity: From Theory to Experimental Search, Edited by D. Giulini, C. Kiefer and C. Lämmerzahl, Lecture Notes in Physics, vol. 631, p.355-366 disponible aussi sur arxiv hep-ph/0301145
    Si tu veux mais tu restes toujours en approximation semi classique et la gravitation quantique n'intervient pas.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  13. #9
    Makalu

    Re : trajectoire en mécanique quantique et géodésique en relativité

    Oui d'accord. Mais même si on peut se restreindre à un traitement "classique" de la gravitation, j'imagine que proche de l'horizon d'un trou noir un atome d'hydrogène serait quand même fortement affecté par le champ.

  14. #10
    mtheory

    Re : trajectoire en mécanique quantique et géodésique en relativité

    Citation Envoyé par Makalu
    Oui d'accord. Mais même si on peut se restreindre à un traitement "classique" de la gravitation, j'imagine que proche de l'horizon d'un trou noir un atome d'hydrogène serait quand même fortement affecté par le champ.
    Pour un trou noir stellaire l'effet est certainement important à cause des forces de marés mais pour un trou noir de plusieurs millions de masses solaires non (et isolés of course).
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  15. #11
    Makalu

    Re : trajectoire en mécanique quantique et géodésique en relativité

    Citation Envoyé par mtheory
    Pour un trou noir stellaire l'effet est certainement important à cause des forces de marés mais pour un trou noir de plusieurs millions de masses solaires non (et isolés of course).
    Parce que le champ de gravitation serait en gros uniforme donc pour un atome en "chute libre" dans le trou noir l'effet serait nul, c'est ça?

  16. #12
    mtheory

    Re : trajectoire en mécanique quantique et géodésique en relativité

    Citation Envoyé par Makalu
    Parce que le champ de gravitation serait en gros uniforme donc pour un atome en "chute libre" dans le trou noir l'effet serait nul, c'est ça?
    Ben justement non,même en chute libre tu peux sentir les forces de marés.Dans le cas d'un trou noir galactique ces forces sont cependant très faibles à l'horizon.
    Plus tu te rapproches de la singularité centrale plus ces forces deviennent importantes aussi.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  17. Publicité
  18. #13
    Makalu

    Re : trajectoire en mécanique quantique et géodésique en relativité

    C'est bien ce que j'avais compris, l'effet est négligeable proche d'un trou noir supermassif parce que le champ est en gros uniforme (donc pas de forces de marées)

  19. #14
    Makalu

    Re : trajectoire en mécanique quantique et géodésique en relativité

    Citation Envoyé par mtheory
    mais pour un trou noir de plusieurs millions de masses solaires non (et isolés of course).
    L'atome pourrait encore intéragir avec le rayonnement de Hawking, non?

  20. #15
    mtheory

    Re : trajectoire en mécanique quantique et géodésique en relativité

    Citation Envoyé par Makalu
    L'atome pourrait encore intéragir avec le rayonnement de Hawking, non?
    uniquement avec un trou noir de masse largement infra stellaire,beaucoup trop froid sinon .
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  21. #16
    Makalu

    Re : trajectoire en mécanique quantique et géodésique en relativité

    C'est du tout ou rien si je comprends bien... Merci pour les éclaircissements en tout cas

  22. #17
    Floris

    Re : trajectoire en mécanique quantique et géodésique en relativité

    Bonjour, merci pour vos réponses. Bon je vais revenir avec des questions. Cepandant, quelqu'un as t'il le liens vers ce fil, je suis sur que "mtheory" avais posté un message sur ce fil. Sa ne te dit rien??

    merci à toi et à vous.
    Flo
    Seul les imbéciles sont bourrés de certitudes !

Discussions similaires

  1. Relativité et mécanique quantique
    Par bschaeffer dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 25/08/2007, 14h03
  2. relativité et mecanique quantique
    Par katib71 dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 05/09/2006, 04h11
  3. relativité et mecanique quantique
    Par katib71 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/09/2006, 08h39
  4. La mécanique quantique et la relativité générale
    Par marinaud dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/09/2005, 14h53
  5. Relativité générale et Mécanique quantique
    Par Gabriel dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/02/2005, 16h53