Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Effet tunnel et onde évanescente




  1. #1
    mazda2

    Effet tunnel et onde évanescente

    bonjour ;

    je viens de lire ( Berkeley ) l'explication de l'effet tunnel et l'auteur cite un effet classique qui présente des similitudes : l'onde évanescente lors d'une réflexion totale sur la face d'entrée d'un "sandwich" : indice de réfraction n1 fort , épaisseur très faible de faible indice n2 puis de nouveau indice fort n1 ( soit n2/n1/n2 . J'ai donc réouvert un bouquin de physique sur les ondes électromagnétiques pour voir ce qu'était cette évanescence .

    d'abord ce que j'ai cru comprendre dans le cas où on a seulement la suite ( n2/n1 ) et donc pas d'effet tunnel optique :

    1 )
    * cette onde se propage selon deux directions ( le vecteur d'onde a deux composantes Kz et Ky ): en surface ( Ky ) et selon un axe (Kz) perpendiculaire et situé dans le plan d'incidence
    * selon Kz elle s'atténue très rapidement sur environ 1 lambda ou moins
    * elle ne transporte pas d'énergie ( au moins selon Kz quant à Ky en surface ça doit être pareil puisque le coeff de transmission global = 0 )
    * on peut détecter l'onde selon Kz ( comment = ? )

    2 ) questions :
    * si on a seulement ( n2 / n1 ) et si on peut détecter cette onde évanescente selon Kz il y a donc une information qu'on obtient en l'interrogeant en quelque sorte et donc une énergie est transmise par cette onde vers le détecteur situé très près de la surface . Non ?

    *Cette énergie si elle existe ne se propage pas , du moins selon Kz . Qu'en est-il selon Ky en surface ?

    -----

    Dernière modification par mazda2 ; 09/01/2018 à 14h49.

  2. #2
    mazda2

    Re : effet tunnel et onde évanescente

    "cette onde se propage selon deux directions ... " je veux parler de l'onde transmise

  3. #3
    b@z66

    Re : Effet tunnel et onde évanescente

    Une onde EM évanescente transporte bien de l'énergie mais le transport moyen de cette énergie au cours du temps est nul. On peut rapprocher ce comportement de celui des composants réactifs en électronique(capacités, inductance) qui peuvent absorber et stocker de l'énergie mais sont obligés de la restituer à d'autres moments. On retrouve aussi ce comportement dans les guides d'onde dans lesquels certaines ondes ne peuvent pas de propager librement: on a alors ces ondes qui tentent de rentrer dans l'ouverture du guide d'onde mais finalement "rebroussent chemin" après avoir pénétré d'une certaine longueur caractéristique.

    PS: on peut aussi rapprocher cela de la zone de rayonnement de rayleigh(rayonnement immédiatement proche d'une antenne) ou le rayonnement est en très grande partie réactif.
    Dernière modification par b@z66 ; 10/01/2018 à 20h56.
    La curiosité est un très beau défaut.


Discussions similaires

  1. Champ E et onde évanescente imaginaire
    Par Funnix dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 02/08/2014, 11h49
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 28/11/2010, 14h50
  3. onde évanescente et pertes
    Par legyptien dans le forum Physique
    Réponses: 15
    Dernier message: 14/11/2010, 20h55
  4. Métal, reflexion totale et onde evanescente...
    Par airqua dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/07/2009, 17h04
  5. Ondes EM : Fresnel, Brewster et onde évanescente
    Par Penangol dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/03/2008, 01h28