Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Effet Seebeck : pourquoi différents métaux ?



  1. #1
    JazzKennyWowy

    Effet Seebeck : pourquoi différents métaux ?


    ------

    Bonjour, je suis élèves en prépa (PSI) et pour mon TIPE, j'ai réalisé un chargeur de téléphone exploitant l'effet Seebeck. Tout fonctionne à merveille (si on ne prend pas en compte le fait que les rendement ne sont VRAIMENT pas terribles, mais ça , je m'y attendais) mais une question me turlupine : pourquoi la jonction de deux métaux est-elle nécessaire ? En effet, si j'ai bien compris le principe de ce phénomène, les électrons du coté chaud auront tendance à se déplacer vers le coté froid créant ainsi un courant électrique ; je ne vois donc pas la nécessité d'une jonction avec un autre métal.

    J'ai ensuite voulu constater par moi-même que ma théorie ne fonctionnait pas en utilisant du papier alu , un voltmètre et un briquet pour chauffer une des extrémités. J'ai alors réalisé que j'avais deux problèmes : le premier étant que mon voltmètre n'est sans doute pas assez précis (précision au milllivolt) pour tirer des réelles conclusions de cette expérience (en la réalisant, j'avais une tension nulle). Mon autre problème est qu'en mesurant ma différence de potentiel avec mon voltmètre, je créé moi-même des jonctions entre le papier alu et la branche du voltmètre (qui n'est sans doute pas de l'aluminium).

    Ai-je mal compris le principe du phénomène ? Le phénomène n'est-il simplement pas mesurable sans jonction avec un autre métal ?

    Merci d'avance !

    -----

  2. #2
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Effet Seebeck : pourquoi différents métaux ?

    Salut,

    Bienvenue sur Futura.

    Lorsque deux métaux sont en contacts, les électrons n'étant pas au même potentiel dans les structures cristallines, on a un potentiel qui apparait. C'est le même phénomène que celui rencontré dans les jonctions des semi-conducteurs avec les diodes par exemple.

    Comme il faut fermer le circuit pour avoir un courant (ou même une mesure du potentiel), il y a forcément au moins deux jonctions tête-bêche, et l'effet s'annule.

    Mais si les deux jonctions sont à des températures différentes, cela affecte les jonctions et donc le potentiel. Un courant peut alors s'établir, c'est l'effet Seebeck utilisé dans les thermocouples par exemple.

    Attention dans tes expériences et tes mesures car le contact entre le matériau et les sondes de ton voltmètre, c'est aussi des jonctions !!!! Il faut donc faire attention à ce que tu mesures réellement !!!!
    Keep it simple stupid

Discussions similaires

  1. [Energie] Effet Peltier-Seebeck
    Par Ayma neee dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 07/02/2018, 20h36
  2. Effet Seebeck : pourquoi différents métaux ?
    Par xfabou dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 27/05/2017, 23h39
  3. [Energie] effet Seebeck, pourquoi j'en entends si peu parler?
    Par minioim dans le forum Électronique
    Réponses: 8
    Dernier message: 04/02/2016, 08h51
  4. Effet peltier/seebeck
    Par TPE604 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/11/2015, 11h02