Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Autopropulsion d'un palet de carboglace




  1. #1
    Chamaloww

    Autopropulsion d'un palet de carboglace

    Bonjour à tous,
    Je suis actuellement en PC* et pour mon tipe j'ai pensé à l'autopropulsion des gouttes en calefaction sur une surface en toit d'usine. En faisant quelques recherche j'ai pu voir que cette expérience se généralisait à des solides en sublimation comme par exemple la carboglace. Le problème c'est qu'il me faut une surface de ce type pour effectuer mes expériences et je ne sais pas du tout comment me la procurer. Il s'agit d'une surface qui possède des espèces de crans comme une râpe à fromage mais ceux ci doivent être très petits. De l'ordre du micromètre d'après ce que j'ai pu voir... De plus il faudrait la chauffer aux environ de 300°C pour obtenir la propulsion souhaitée.
    Si quelqu'un a une idée ou même une autre proposition d'expérience, je suis ouverte à tout. Merci d'avance à ceux qui auront la gentillesse de me répondre

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Resartus

    Re : Autopropulsion d'un palet de carboglace

    Bonjour,
    L'avantage de la carboglace n'est-il pas justement de pouvoir fonctionner avec un support à température ambiante? Ce sera un peu moins rapide, mais l'avantage est de pouvoir utiliser du plastique.

    Pour ce qui est des stries sur le support, Il faudrait trouver une lame métallique (ou un bloc) de quelques cm déjà striée, et s'en servir comme "rabot" pour strier soigneusement à la main le support voulu (d'où l'intérêt que ce soit un plastique pas trop dur)
    Mais je ne vois pas trop où on peut trouver ce type de lame, et ce sera difficile d'aller jusqu'au micron. Si vous essayez de le faire vous-même (avec des outils de précision et sous binoculaire), vous arriverez peut-être au 1/10 de mm, et en y passant beaucoup de temps.

    Sur les sites qui montrent la manip, ne donnent-ils pas d'indications sur la manière de procéder? Mais je crains qu'il ne faille disposer d'outils de photogravure sophistiqués...Et même avec, c'est quand même dur d'arriver à faire des triangles de la forme voulue
    Dernière modification par Resartus ; 14/10/2018 à 11h07.
    Why, sometimes I've believed as many as six impossible things before breakfast

  4. #3
    Chamaloww

    Re : Autopropulsion d'un palet de carboglace

    Bonjour, tout d'abord merci beaucoup d'avoir pris le temps de me répondre !
    Je me suis dit la même chose à propos de la température mais dans les expériences que j'ai vu sur internet, ils chauffent tout de même la plaque... Et malheureusement n'expliquent pas comment est obtenu le support.
    L'idée de strier le plastique à la main me paraît être une alternative à essayer. À vrai dire les stries étaient de l'ordre du micron dans les expériences que j'ai pu voir mais peut être que je pourrai observer le phénomène avec des stries un peu plus grandes.


  5. #4
    Sethy

    Re : Autopropulsion d'un palet de carboglace

    Il y a un point que je ne comprends pas bien.

    Tu veux simuler le comportement de gouttes d'eau (diamètre de quelques millimètres) avec de la Carboglace.

    L'idée me parait intéressante, mais j'imagine que tu vas utiliser des blocs de Carboglace plus grand que la taille d'une goutte ? Donc une approche serait d'agrandir les défauts de surface pour que tout soit à l'échelle. Si on imagine un morceau d'1 cm2 de section, ça fait quand même la surface de quelques dizaines de gouttes.

  6. #5
    Chamaloww

    Re : Autopropulsion d'un palet de carboglace

    En effet mais le principe est qu'un film de vapeur se forme en dessous de la goutte ce qui l'isole du support et l'empêche de se vaporiser. Il me semble donc que la vitesse de propulsion ne dépendra pas du volume de la goutte mais plutôt de la finesse des stries... Donc en somme plus elle sont petites plus la goutte sera rapide.
    Un autre point qui me paraît problématique est que la carboglace se sublime à température ambiante. Donc je ne comprends pas comment elle peut rester solide lors de l'expérience...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Sethy

    Re : Autopropulsion d'un palet de carboglace

    Elle ne reste pas solide, c'est la couche inférieure qui en se sublimant crée le film dont tu parles.

    C'est d'ailleurs le principe même de la caléfaction, comme ces gouttes d'eau jetées sur une taque électrique chaude et qui gigotent dans tous les sens : https://youtu.be/wh_dVcYx9Qk?t=10

    D'ailleurs ce film dont tu parles va, à mon avis et dans une certaine mesure, neutraliser l'état de surface du matériaux car la carboglace va "décoller" de la surface.

  9. #7
    Chamaloww

    Re : Autopropulsion d'un palet de carboglace

    J'entends bien mais la partie supérieure devrait logiquement se vaporiser aussi... À moins que le processus de vaporisation mette plus de temps que ce que je m'imagine.

  10. Publicité
  11. #8
    Sethy

    Re : Autopropulsion d'un palet de carboglace

    Citation Envoyé par Chamaloww Voir le message
    J'entends bien mais la partie supérieure devrait logiquement se vaporiser aussi... À moins que le processus de vaporisation mette plus de temps que ce que je m'imagine.
    Oui bien sûr, la carboglace perd de la matière à toute sa surface. La T° de sublimation est de -78°C, soit presque 100°C au dessous de la température ambiante. C'est comme mettre des glaçons dans une enceinte à 100°C !).

    Mais l'air n'a pas une grande capacité thermique, donc le phénomène est ralenti. De plus, comme il y a de l'eau dans l'air qui va se condenser à la surface de la carboglace (comme sur les verres de bières quand elle est bien fraiche) et ensuite geler, cela va encore ralentir le processus de sublimation.

  12. #9
    Chamaloww

    Re : Autopropulsion d'un palet de carboglace

    Tout s'explique ! Merci bcp de m'avoir éclairé sur ce point, cela m'est d'une grande aide. Je travaille seule donc mon petit cerveau a du mal à trouver une explication à tous les mécanismes !

  13. #10
    Resartus

    Re : Autopropulsion d'un palet de carboglace

    Si un pas de 0,5 mm est suffisant, ces lames de scie auraient le bon profil…
    http://www.rougier-ple.fr/lame-pour-...trafine.r.html
    (c'est juste un exemple, il y a des tas d'autres fournisseurs)
    Et cela permettrait de faire une bonne largeur d'un seul tenant.
    Mais comme elles seront utilisées perpendiculairement, il faut d'une part les tenir bien droites (par exemple coincées dans deux fers), d'autre part le faire sur un plastique de faible résistance
    Why, sometimes I've believed as many as six impossible things before breakfast

  14. #11
    Chamaloww

    Re : Autopropulsion d'un palet de carboglace

    Génial je vais essayer avec ça et je vous redirai si ça a marché ! Merci beaucoup pour votre aide en tout cas c'est super gentil !

Discussions similaires

  1. Carboglace
    Par loukas1919 dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 27/05/2015, 17h38
  2. Carboglace
    Par hugo7977 dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/05/2010, 11h45
  3. Carboglace
    Par Ravaner dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/09/2009, 13h20
  4. Carboglace
    Par Meningo dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/04/2005, 20h34