Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Fonte de la glace sous vide




  1. #1
    Zefram Cochrane

    Fonte de la glace sous vide

    Bonjour,
    quelqu'un ou un labo pourrait-il faire l'expérience suivante ?
    elle nécessite un bocal stérile avec ferméture hermétique
    de la glace pure
    de l'eau pure.

    Remplir le bocal avec la glace , compléter avec l'eau fermer le bocal et laisser la glace fondre.
    l'objectif est que la fonte de la glace va créer un vide qui va impliquer qu'une partie de l'eau ou (et) de la glace se transforme en vapeur d'eau.
    La question est comment est engendré la vapeur d'eau , par quel processus?

    J'avais fait des expériences avec de la glace normale mais le processus de congélation de l'eau faisait que de l'air était emprisonné dans la glace qui ressemblait à un sapin de noêl et l'air semblait être libéré de la glace lors de la fonte ( même si les bulles ne se formaient qu'à la base de la glace).
    Cordialement,

    -----

    On the influence of gravitation on the propagation of light.

  2. #2
    phys4

    Re : Fonte de la glace sous vide

    Citation Envoyé par Zefram Cochrane Voir le message
    Remplir le bocal avec la glace , compléter avec l'eau fermer le bocal et laisser la glace fondre.
    l'objectif est que la fonte de la glace va créer un vide qui va impliquer qu'une partie de l'eau ou (et) de la glace se transforme en vapeur d'eau.
    La question est comment est engendré la vapeur d'eau , par quel processus?
    Bonjour,
    La fonte de glace de la glace créera 90% du volume en eau, donc le volume manquant sera très petit 10% du volume de la glace.
    La création de vapeur par évaporation ne pose aucun problème à n'importe quelle température ! Même la glace peut s'évaporer : au Groenland, le linge est mis à sécher dehors aussi quand il gèle !
    Comprendre c'est être capable de faire.

  3. #3
    mach3

    Re : Fonte de la glace sous vide

    Repost à propos de la tension de vapeur des liquides ET des solides :

    Citation Envoyé par mach3 Voir le message

    Toutes les substances ont a une température donnée une tension de vapeur, c'est à dire qu'à l'équilibre il y en a toujours une certaine quantité en phase gazeuse, que la substance soit liquide ou solide. Les substances émettent et reçoivent en permanence des molécules et l'équilibre est atteint quand il est reçu autant de molécules (d'un même type) qu'il n'en est émis.
    Il y a donc, dans l'absolu, toujours une évaporation (si il s'agit d'un liquide) ou une sublimation (si il s'agit d'un solide) des corps condensés qui nous entourent, qui se poursuit jusqu'à l'équilibre, qui dans le cas d'un air sans arrêt renouvelé n'est jamais atteint.
    Un exemple très courant est l'eau, qu'elle soit liquide ou sous forme de glace, elle passe lentement en phase gazeuse tant que l'air ambiant n'est pas saturé d'humidité (le linge sèche même si il fait moins de zéro, c'est simplement plus lent).
    Dans certains cas, cette tension de vapeur est TRES négligeable à l'ambiante (notamment pour les très grosses molécules, la plupart des métaux, ou les composés ioniques, où on peut, à toute fins pratiques, considérer qu'elle est nulle), mais elle augmente toujours avec la température. Certains composés, qu'ils soient solides ou liquides, apparemment exempt d'évaporation à température ambiante, vont donc passer de plus en plus significativement en phase vapeur avec l'augmentation de température, et ce même en-dessous leur point de sublimation ou d'ébullition. Il suffit que la tension de vapeur atteigne quelques mbar pour que cela commence à être significatif. Quand la tension de vapeur dépasse la pression ambiante, c'est l'ébullition (ou la sublimation s'il s'agit d'un solide).
    La tension de vapeur d'un composé donné dans un mélange dépend de la composition de ce mélange. Par exemple la tension de vapeur de l'eau peut-être augmenté si on la mélange à un solvant volatil, ou simplement si on y dissout des gaz, ou diminuée si on y dissout du sel.
    ici on est dans un cas où il n'y a pas d'air, donc l'évaporation, que ce soit celle de la glace ou de l'eau liquide, se fera jusqu'à ce que la pression dans la phase gaz soit celle de la pression de vapeur saturante de l'eau à la température où on sera (il est vraisemblable qu'on se retrouve au point triple de l'eau si la glace n'a pas entièrement fondu quand la phase vapeur sera à l'équilibre).

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!


Discussions similaires

  1. Réponses: 16
    Dernier message: 10/06/2014, 19h30
  2. la fonte du dernier cristal de glace
    Par Kiikoo dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/04/2013, 08h24
  3. Actu - Fonte des glace en Antarctide : l'accélération des rythmes naturels
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/03/2009, 14h03
  4. pression et charge sous de la glace
    Par tidam001 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/02/2009, 13h07
  5. 2e disque dur détecté mais vide sous XP, et pas sous DOS
    Par xavier42 dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/07/2004, 19h59