Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Orbite ou attraction



  1. #1
    PhysiquePower

    Orbite ou attraction


    ------

    Bonjour , j'aimerais savoir pourquoi les planetes ne vont pas s'ecraser sur le soleil puisqu'ils sont attirer par le soleil , pourquoi la lune ne vien pas s'ecraser sur la terre alors que si je lance une balle elle revient pour s'Ecraser sur la terre.J'aimerais aussi savoir si il y a un lien entre les planètes et les electrons qui gravitent autour du noyaux de l'Atome , pourquoi eux aussi ne vont-ils pas s'ecraser sur le noyaux...est-ce vraiment a cause des couches stationnaires??

    Deplus j'aimerai savoir Qu'est ce qu'un plasma , j'aimerais une definition bien detaillé puisque je sais ce que c'est en general (gaz ioniser , a tres tres chaud temperature).Est ce que ce qui caraterise un plasma est le fait que tout les electrons sont ejecter de leur orbitre ou est ce qu'il peut y avoir encore des electrons autour du noyaux et on peut considerer le gaz comme un plasma???

    Merci de ne pas donner des opinion divergeante , j'aimerais savoir ce qu'il en est dans les conventions scientifiques actuelles

    -----
    Ce n'est pas dans la science qu'est le bonheur, mais dans l'acquisition de la science.

  2. Publicité
  3. #2
    nissart7831

    Re : Orbitre ou attraction

    Citation Envoyé par PhysiquePower
    Bonjour , j'aimerais savoir pourquoi les planetes ne vont pas s'ecraser sur le soleil puisqu'ils sont attirer par le soleil , pourquoi la lune ne vien pas s'ecraser sur la terre alors que si je lance une balle elle revient pour s'Ecraser sur la terre.J'aimerais aussi savoir si il y a un lien entre les planètes et les electrons qui gravitent autour du noyaux de l'Atome , pourquoi eux aussi ne vont-ils pas s'ecraser sur le noyaux...est-ce vraiment a cause des couches stationnaires??
    Salut,

    les planètes ne vont pas s'écraser sur le Soleil, ni la lune sur la Terre, pour la même raison que les satellites artificiels peuvent tourner autour de la Terre.
    Ok, ce n'est pas une réponse.

    Reprenons l'exemple de ta balle. Tu sais bien que plus tu vas donner une vitesse importante à la balle et plus elle ira tomber loin (en lançant avec un bon angle). Si tu pouvais tirer encore plus fort, elle irait s'écraser encore plus loin. Pense à un boulet d'un canon ou au "home run" au base-ball.

    Tu conçois bien maintenant que si on peut donner une vitesse suffisante, l'objet pourrait faire par exemple un tour de la Terre, ou plusieurs avant de retomber.
    Et bien avec une vitesse encore plus grande, on peut faire que l'objet ne retombe jamais sur Terre. En fait, il retombe vers la Terre, mais comme la Terre est ronde, c'est comme si le sol se dérobait sous l'objet, et il ne peut jamais retomber sur le sol.
    Si tu lances l'objet encore plus fort (au delà d'environ 11,2 km/s), il échappera à l'attraction gravitationnelle de la Terre et en plus de ne pas retomber sur la Terre, s'en éloignera. C'est comme ça qu'on lance les sondes qui vont explorer le système solaire.

    La théorie de la gravitation universelle de Newton décrit tout ça. Newton a eu le génie de comprendre que ce qui faisait tomber une pomme sur la Terre (analogie avec ton exemple de la balle) était la même chose qui permettait aux planètes de tourner autour du Soleil.

    Ainsi les planètes autour du Soleil, comme la Lune autour de la Terre ont la vitesse suffisante (contrairement à la pomme ou à la balle) pour rester en orbite et ne pas s'écraser.
    Par exemple, la vitesse de déplacement de la Terre autour du Soleil est d'environ 30 km/s. Si cette vitesse était inférieure, elle irait s'écraser sur le Soleil.
    La vitesse de Mercure, plus proche planète du Soleil, est de presque 50 km/s.
    En effet, plus la planète est proche du Soleil et plus l'attraction gravitationnelle qu'il subit est grande et donc plus grande doit être sa vitesse pour rester en orbite.

    Pour résumer, comme tu l'as compris, ce qui fait tourner des objets en orbite est le même phénomène qui fait retomber ta balle sur le sol : l'attraction gravitationnelle. Cependant avec une vitesse suffisante, elle ne retombe pas, comme j'ai expliqué plus haut.


    Quant au modèle d'atomes, il ne faut pas le concevoir comme un mini système planétaire. C'est une vieille conception qui n'a plus vraiment cours aujourd'hui (Modèles de Rutherford et de Bohr).
    Que j'en sache, la gravitation ne joue pas vraiment à cette échelle là. Les forces électromagnétiques sont plus importantes. Une chose qui empêche l'électron de se rapprocher trop du noyau est qu'ils ont des charges électriques opposées. Le noyau est positif car composé de protons (positif) et de neutron (neutre) alors que l'électron est négatif.

  4. #3
    PhysiquePower

    Re : Orbitre ou attraction

    Citation Envoyé par nissart7831
    Salut,

    Quant au modèle d'atomes, il ne faut pas le concevoir comme un mini système planétaire. C'est une vieille conception qui n'a plus vraiment cours aujourd'hui (Modèles de Rutherford et de Bohr).
    Que j'en sache, la gravitation ne joue pas vraiment à cette échelle là. Les forces électromagnétiques sont plus importantes. Une chose qui empêche l'électron de se rapprocher trop du noyau est qu'ils ont des charges électriques opposées. Le noyau est positif car composé de protons (positif) et de neutron (neutre) alors que l'électron est négatif.
    Pour ce qui est de les planetes je crois avoir saisi le truc mais j'aimerais savoir pourquoi electron et proton se repousse s'ils sont de charge contraire???Normalement des charge contraire s'Attire non ??? Deplus j'avais entendu parler d'existence de couche sationnaires qui expliquerait le fait que les electrons ne vont pas s'ecraser sur le noyau, qu'en est-il de ces couches???
    Ce n'est pas dans la science qu'est le bonheur, mais dans l'acquisition de la science.

  5. #4
    nissart7831

    Re : Orbitre ou attraction

    Citation Envoyé par PhysiquePower
    Pour ce qui est de les planetes je crois avoir saisi le truc mais j'aimerais savoir pourquoi electron et proton se repousse s'ils sont de charge contraire???Normalement des charge contraire s'Attire non ???
    Oui, oui, tu as absolument raison. Oublie ce que j'ai dit sur ce sujet. Je ne sais même pas pourquoi j'ai dit ça. Il était tard, j'étais vraiment fatigué.
    Mais à un point pour dire ce genre de c..., c'est pas croyable Désolé. Honte à moi
    Comme quoi, avec le manque de sommeil, on peut faire et dire n'importe quoi !!

    Car justement c'est l'attraction électrique qui permet à l'électron de se "marier" au noyau pour former l'atome.
    Ce que je sais c'est que le modèle de Bohr expliquait pourquoi il y avait des niveaux bien déterminés mais n'expliquait pas pourquoi les électrons n'allaient pas s'écraser sur le noyau. Je crois que l'explication se trouve dans la mécanique quantique.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Karibou Blanc

    Re : Orbite ou attraction

    Salut,
    Pour ce qui est de les planetes je crois avoir saisi le truc mais j'aimerais savoir pourquoi electron et proton se repousse s'ils sont de charge contraire???Normalement des charge contraire s'Attire non ???
    Exactement pour la meme raison que pour les planetes, le noyau attire l'électron mais, celui-ci possede une vitesse transverse suffisamment grande pour rester en orbite autour. Ca c'est la vision de Rutherford du debut du XXe siecle. Ca a l'air de marcher mais c'est aussi oublier une propriété importante de l'électromagnétisme:

    toute charge en mouvement acceleré rayonne une onde électromagnetique et perd de l'énergie.

    Bref le modele de Rutherford ne tient pas la route, l'électron tombe sur le noyau, car sa vitesse transverse diminue alors qu'il rayonne son énergie en tournant autour du noyau. Il a de plus en plus de mal a rester en orbite, jusqu'a ce qu'il s'ecrase.

    C'etait le probleme qu'on avait au debut du siecle avec la théorie classique, cette derniere n'explique pas la stabilité du noyau...
    Bohr proposa ensuite un modele dans lequel il existe des orbites précises pour lesquels l'electron est stable et ne rayonne pas d'énergie. Les fameuses orbites discretes de Bohr marquent un grand pas vers l'avenement de la mecanique quantique.

    Aujourd'hui la facon dont on comprend la stabilité du noyau est assez éloigner de la vision classique analogue au couple terre/lune. Les électrons sont une sorte de nuage plus ou moins dense autour du noyau. Les points les plus denses correspondant aux orbites calculés par Bohr.

    KB
    Well, life is tough and then you graduate !

  8. #6
    Coincoin

    Re : Orbite ou attraction

    Salut,
    Y a un post sur le sujet dans la FAQ de physique : http://forums.futura-sciences.com/thread28077.html (message #3).
    Encore une victoire de Canard !

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. attraction
    Par thibaut_j dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 07/11/2007, 18h07
  2. attraction de 2 antineutrons ?
    Par fab_79 dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/06/2007, 16h09
  3. Attraction gravitationnelle
    Par ToMidunord dans le forum Archives
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/02/2007, 10h20
  4. Attraction à distance
    Par erectous dans le forum Physique
    Réponses: 23
    Dernier message: 23/02/2007, 21h09
  5. Corrolaire : orbite ou attraction
    Par bretus dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/06/2006, 11h02