Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Pourquoi pas des pompiers en flyboard au-dessus de Notre-Dame de Paris ?



  1. #1
    soliris

    Pourquoi pas des pompiers en flyboard au-dessus de Notre-Dame de Paris ?


    ------

    Bonjour;

    Chacun se souvient de l'événement récent de la destruction de Notre-Dame de Paris par le feu, et tous auraient voulu être un pompier volant au-dessus du monument. Y a-t-il une impossibilité notoire à utiliser la force réactive de l'eau, pour faire double-emploi: propulsion et extinction du feu ?

    Homme volant sur l'eau.jpg

    Toujours à propos de ce fait d'incendie gigantesque, et alors que la Seine est à portée de la main: pourquoi ce type de matériel n'existe qu'à Genève à une telle puissance: un jet d'eau atteignant les 200 km/heure, avec un débit de 500 lites par seconde.. ?

    Jet-d'eau-Genève wiki.jpg

    La cathédrale de Paris mesure.. 69 mètres, et le jet d'eau ci-dessus: 140 mètres.

    -----
    De la cinétique des apparences à la statique des forces

  2. Publicité
  3. #2
    obi76
    Modérateur*

    Re : Pourquoi pas des pompiers en flyboard au-dessus de Notre-Dame de Paris ?

    500 L/s...

    Déjà envoyer de l'eau avec une telle puissance éteindrait à coup sur les flammes, mais quid des voutes, des murs, etc... comme pour le canadair, ce serait pire que mieux.

    Et puis 500L/s, c'est quoi comme pompe ? Ca ne tient certainement pas dans un camion. Et puis il faut que la source arrive à débiter 500L/s, et il faut l'alimentation pour réussir à faire tourner une pompe à cette puissance...

    Vous vous doutez bien que si 'était si simple, ça fait longtemps que ça se ferait déjà...
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  4. #3
    Cts31

    Re : Pourquoi pas des pompiers en flyboard au-dessus de Notre-Dame de Paris ?

    et tous auraient voulu être un pompier volant au-dessus du monument.
    Faites un sondage pour vérifier, svp.

  5. #4
    obi76
    Modérateur*

    Re : Pourquoi pas des pompiers en flyboard au-dessus de Notre-Dame de Paris ?

    A ça je rajouterai que du flyboard au dessus de l'eau, c'est bien... à 60m de haut au dessus du sol, cela risque de poser quelques menus problèmes de sécurité...

    D'autres questions ?
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    SK69202

    Re : Pourquoi pas des pompiers en flyboard au-dessus de Notre-Dame de Paris ?

    Pour éteindre un feu de bois, ce n'est pas le débit qui compte, c'est la taille et le nombre de gouttes, beaucoup de très petites, comme le brumisateur qui rafraichit.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  8. #6
    pm42

    Re : Pourquoi pas des pompiers en flyboard au-dessus de Notre-Dame de Paris ?

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Pour éteindre un feu de bois, ce n'est pas le débit qui compte, c'est la taille et le nombre de gouttes, beaucoup de très petites, comme le brumisateur qui rafraichit.
    On peut aussi préciser que les pompiers ont expliqué qu'ils avaient beaucoup travaillé de l'intérieur. Outre les dégâts divers que peut causer déjà cités, les lances extérieures peuvent avoir comme inconvénient de repousser et concentrer l'incendie ce qui augmente le danger pour le bâtiment.

    C'est comme pour les remarques sur les Canadairs beaucoup lues au moment de l'incendie : il semble que des gens qui sont des professionnels expérimentés et bien entrainés en savent un peu plus que le passant dans la rue, le pilier du bar du coin ou l'équivalent sur Internet.

  9. Publicité
  10. #7
    albanxiii
    Modérateur

    Re : Pourquoi pas des pompiers en flyboard au-dessus de Notre-Dame de Paris ?

    Citation Envoyé par obi76 Voir le message
    D'autres questions ?
    Non, on peut fermer.
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  11. #8
    SK69202

    Re : Pourquoi pas des pompiers en flyboard au-dessus de Notre-Dame de Paris ?

    C'est comme pour les remarques sur les Canadairs beaucoup lues au moment de l'incendie : il semble que des gens qui sont des professionnels expérimentés et bien entrainés en savent un peu plus que le passant dans la rue, le pilier du bar du coin ou l'équivalent sur Internet.
    Pas concerné, j'en connais un peu plus sur la lutte incendie que le passant lambda.
    Un peu lecture pour avoir des remords.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  12. #9
    Dynamix

    Re : Pourquoi pas des pompiers en flyboard au-dessus de Notre-Dame de Paris ?

    Citation Envoyé par obi76 Voir le message
    à 60m de haut au dessus du sol, cela risque de poser quelques menus problèmes de sécurité...
    Surtout à 60 m au dessus des flammes .

  13. #10
    pm42

    Re : Pourquoi pas des pompiers en flyboard au-dessus de Notre-Dame de Paris ?

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Pas concerné, j'en connais un peu plus sur la lutte incendie que le passant lambda.
    Un peu lecture pour avoir des remords.
    Je pensais plutôt au primo-posteur ou à Donald Trump par ex.

  14. #11
    obi76
    Modérateur*

    Re : Pourquoi pas des pompiers en flyboard au-dessus de Notre-Dame de Paris ?

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Pas concerné, j'en connais un peu plus sur la lutte incendie que le passant lambda.
    Un peu lecture pour avoir des remords.
    D'ailleurs, à ce propos il y a de la R&D dans ce domaine (sur celui des gicleurs, angle d'arrosage, distribution en diamètre des gouttes, etc.) ?
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  15. #12
    ThM55

    Re : Pourquoi pas des pompiers en flyboard au-dessus de Notre-Dame de Paris ?

    Les yakafokon en matière d'incendie c'est particulièrement inutile. En l'occurrence les pompiers se sont montrés compétents, courageux et efficaces, sans l'aide du POTUS. Laissez faire les professionnels.

  16. Publicité
  17. #13
    SK69202

    Re : Pourquoi pas des pompiers en flyboard au-dessus de Notre-Dame de Paris ?

    D'ailleurs, à ce propos il y a de la R&D dans ce domaine (sur celui des gicleurs, angle d'arrosage, distribution en diamètre des gouttes, etc.) ?
    J'ai aperçu aussi des systèmes sans eau (air appauvri en oxygène par exemple) pour la défense des bibliothèques et autres bâtiments précieux contre les départs de feu.
    Je pense que c'est du coté des fabricants que la R&D est menée, pourvoir maitriser le départ de feu avec un minimum de dégât à l'environnement (les livres, œuvres et autres stock de marchandises).
    Optimiser le nombre de buse et leur efficacité, c'est diminuer les coûts, moins de buses, moins de tubes, moins d'eau etc.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  18. #14
    Damien49

    Re : Pourquoi pas des pompiers en flyboard au-dessus de Notre-Dame de Paris ?

    un fantacoptère avec une lance à incendie, breveté depuis 1951 par Franquin
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  19. #15
    obi76
    Modérateur*

    Re : Pourquoi pas des pompiers en flyboard au-dessus de Notre-Dame de Paris ?

    Merci SK69202
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  20. #16
    f6bes

    Re : Pourquoi pas des pompiers en flyboard au-dessus de Notre-Dame de Paris ?

    Citation Envoyé par soliris Voir le message
    Bonjour;

    Chacun se souvient de l'événement récent de la destruction de Notre-Dame de Paris par le feu, et tous auraient voulu être un pompier volant au-dessus du monument. Y a-t-il une impossibilité notoire à utiliser la force réactive de l'eau, pour faire double-emploi: propulsion et extinction du feu ?

    Pièce jointe 387446

    Toujours à propos de ce fait d'incendie gigantesque, et alors que la Seine est à portée de la main: pourquoi ce type de matériel n'existe qu'à Genève à une telle puissance: un jet d'eau atteignant les 200 km/heure, avec un débit de 500 lites par seconde.. ?

    Pièce jointe 387447

    La cathédrale de Paris mesure.. 69 mètres, et le jet d'eau ci-dessus: 140 mètres.
    Bjr à toi,
    Allé je te paie la formation en flyboard.
    Ne me remercie pas,,,prends tout le temps qui sera nécessaire.

    Ensuite tu me diras si tu as envie d'alller au dessus d'un incendie.
    Tu risques d'avoir qq poils roussis.
    Bien sur fait une priére pour que ton appareil ne tombe pas en panne
    ...sinon tu finis en....Jeanne d'Arc.
    . Bonne...grillade.

  21. #17
    ilovir

    Re : Pourquoi pas des pompiers en flyboard au-dessus de Notre-Dame de Paris ?

    Bonjour

    La lutte contre l'incendie, cela nécessite d'avoir été anticipé.
    Car le moment venu, chaque minute compte pour intervenir pendant le délai au delà duquel ça sera devenu impossible.

    Si les solutions de type flyboard, hélicoptère, etc .. pouvaient fonctionner, ça se serait su, aurait été préparé, et aurait été à disposition pour être utilisé.

    Par contre, les gens qui étaient chargés de cette anticipation semblent être passés à côté du problème, si l'on en croit cet article :

    https://www.nytimes.com/fr/2019/04/2...die-paris.html

    En lisant cet article, vous verrez que le fond du problème qui y est évoqué c'est l'appréciation de la vitesse de propagation d'un incendie dans les vielles poutres en chêne.
    Là, il serait intéressant que les physiciens de ce forum donnent leur avis, sur le déroulement d'un tel incendie dans du vieux bois.

    Par ailleurs, le système Marioff présenté par SK9 dans son post #8 semble intéressant pour ce cas où on voulait éviter le déversement de grandes quantités d’eau.
    On peut cependant imaginer que son coût d’installation eut été prohibitif, et de nature à « défigurer (cf l'article)» l’ouvrage par une deuxième « forêt » de tuyaux et buses.

    Merci d'avance pour vos futures explications.
    Mon avis est d’amateur. Il ne peut pas dispenser de l’intervention de professionnels.

  22. #18
    pm42

    Re : Pourquoi pas des pompiers en flyboard au-dessus de Notre-Dame de Paris ?

    Chaque fois qu'il se passe quelque chose, on a des gens à postériori qui viennent expliquer ce qu'il aurait fallu faire en supposant bien sur qu'on a toujours le budget.
    800 ans sans incendie, il y en a un et tous les donneurs de leçon arrivent.

    On peut apprendre de ce genre d'accident, analyser ce qui s'est passé pour s'améliorer dans le futur mais l'obsession de la presse de créer des polémiques et de pointer du doigt est assez insupportable.

  23. Publicité
  24. #19
    SK69202

    Re : Pourquoi pas des pompiers en flyboard au-dessus de Notre-Dame de Paris ?

    Là, il serait intéressant que les physiciens de ce forum donnent leur avis, sur le déroulement d'un tel incendie dans du vieux bois.
    Pas besoin d'être physicien, à moins de vouloir un calcul rigoureux.
    Le bois est sec et en équilibre avec l'humidité de l'air sous la couverture de plomb qui n'est (était) pas étanche à l'air
    En comparant avec les bois de ma cheminée, qui n'ont que 95 ans, le bois devait être entre 8 et 12% d'humidité relative (elle dépend aussi de la température). C'est donc un bois qui a le potentiel pour délivrer 4.4kWh/kg, on parle de 500 tonnes.
    Le foyer initial (chacun y va de sa théorie, j'ai les miennes, d'autres ont accès au site et c'est leur métier ) a eu l’énergie pour chauffer (ça fait dégazer le bois à partir de 200°C environ), puis enflammer des premiers éléments de bois.
    L'air chaud généré par cette inflammation initiale c'est accumulé en partie sous la couverture, chauffant les autres bois et le plomb, avec l'aide du rayonnement du départ de feu.
    L'incendie progresse doucement, puis le plomb fond, ce qui crée un tirage thermique intense, apportant un air riche en oxygène sur du bois très chaud, c'est l'embrasement généralisé.

    Le système à eau pulvérisée automatique et sans énergie extérieure, pour une petite gêne visuel d'un comble non visité (à ma connaissance), aurait donné du temps aux pompiers d'être encore plus efficace, mieux vaut un feu de quelques MW, qu'un de quelques centaines de MW.

    Le système Hi-Fog c'est très performant, feu de bordé de navire (polycarbonate et autres matières combustible), l'aluminium des balcons et fenêtres fond, pas les chocolats sur la tête de lit de l'autre coté des cabines.

    L'eau c'est très très dur à vaporiser
    Dernière modification par SK69202 ; 23/04/2019 à 19h09.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

Discussions similaires

  1. Actu - Flèche de Notre-Dame : lancement d'un concours international d'architectes
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/04/2019, 20h19
  2. Actu - La numérisation 3D au chevet de Notre-Dame de Paris
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/04/2019, 12h30
  3. Croissant de Lune sur Notre-Dame de Beaune
    Par jbfe dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/02/2018, 13h11
  4. Lycée Notre Dame de Grace Maubeuge CPGE MPSI
    Par tibilite dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 22
    Dernier message: 01/07/2017, 20h33
  5. meteore au dessus de Paris
    Par alaink dans le forum Archives
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/03/2004, 14h36