Anti-matière et bosons - Page 2
Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 32 sur 32

Anti-matière et bosons



  1. #31
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Anti-matière et bosons


    ------

    Salut,

    Petit détail : l'annihilation matière/antimatière dépend de l'interaction et de l'énergie. Ainsi, un électron et un positron à basse énergie s'annihilent facilement (à plus haut mais pas assez pour créer des tas de particules, il peut facilement y avoir diffusion). En effet, l'interaction est l'électromagnétisme dont l'intensité n'est pas négligeable.

    Tandis qu'un antineutrino et un neutrino pourraient se croiser des millions de fois en se regardant en chien de faience Sans ni diffuser ni s'annihiler. Et cecit parce qu'ils ne sont soumis qu'à l'interaction faible. L'annihilation est possible mais rare ou très lente (c'est kif) et à ma connaissance n'a jamais été observée. D'autant qu'il est très difficile tant d'observer que de produire des neutrinos à "faible énergie" (leur masse est infime, ces petits bestiaux vont toujours à des vitesse proches de c, à la moindre pichenette).

    Et dans le cas des quarks (interaction forte) ça peut aller très vite, ce qui explique que les mésons aient des demi-vies courtes parfois même extrêmement courtes.

    Ici on parle d'interaction gravitationnelle, encore plus faible. Si la matière noire contient particule et antiparticule (identique ou pas) leur annihilation mutuelle doit être extrêmement rare (mais pas nulle dans l'imenssité de l'espace, donc les astrophysiciens ont cherché des signatures X ou gamma, sans succès à ma connaissance jusqu'ici)

    -----
    Dernière modification par Deedee81 ; 05/06/2020 à 10h23.
    "Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." (Gould)

  2. #32
    manu225

    Re : Anti-matière et bosons

    Citation Envoyé par AnotherBrick Voir le message
    Bonjour,



    la catégorisation des particules en matière/antimatière est une conséquence théorique très générale qui repose sur des principes fondamentaux (pour rappel : Dirac a prédit l'existence de l'antimatière simplement en essayant de rendre compatibles la physique quantique et la relativité restreinte). Donc, oui, on a toutes les raisons de penser que la matière noire comporte également des particules et des antiparticules (qui peuvent éventuellement être identiques).



    c'est quantique donc le résultat est aléatoire : la rencontre entre un électron et un positron peut par exemple mener à la formation (temporaire) d'un positronium plutôt qu'à leur annihilation directe :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Positronium



    exactement. Mais cela ne contredit pas ton idée initiale puisque la masse n'est que l'une des formes prises par l'énergie
    Merci pour toutes ces infos
    Je vais gardé tout ça dans un coin et voir ce que je peux en faire
    “La réalité n'est qu'une illusion, bien que très tenace.”

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Réponses: 21
    Dernier message: 19/01/2015, 11h07
  2. matière et anti matière (matière noire et dark force)
    Par invitedddda29e dans le forum Archives
    Réponses: 29
    Dernier message: 24/03/2013, 23h20
  3. la matière: des fermions (et des bosons?)
    Par alovesupreme dans le forum Physique
    Réponses: 57
    Dernier message: 13/12/2008, 18h33