Bonjour à tous,

J'ouvre cette discussion sur la réflexion théorique de Philippe Descola. Le fondement de cette réflexion est le suivant : la perception que les hommes ont de la nature est une production sociale. Il a distingué quatre modes de perception : animisme, totémisme, analogisme et naturalisme.
Les réflexions de Philippe Descola suscite mon intérêt, d'abord par leur approche non eurocentrique ; et aussi par sa proposition théorique d'identifier des catégories référentielles de perception culturelle de cette nature (et de facto de la place de l'homme dans cette nature).
Mais, pour être honnête, les quatre référentiels pré-cités m'apparaissent personnellement peur clair.
Je comprends les référentiels animiste et naturaliste. En revanche, j'ai dû mal à percevoir ce qu'il entend par totémisme et analogisme. J'ai le sentiment que le totémisme est une variante de l'animisme ; que l'analogisme est une forme de dualisme cosmogonique ...

Pour faire bref, (1) si certains d'entre vous connaissent les travaux de Philippe Descola, pourraient-ils très simplement expliciter ce que sous-tend ces deux référentiels ; (2) d'autre part, est-ce qu'il existe des regards critiques sur cette catégorisation de Philippe Descola ?

Merci pour vos réponses.

Cordialement

PS : Pour ceux qui ne connaissent pas Philippe Descola, je renvoie à cet article de Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Philip...tre_ontologies