Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 31

Schizophrénie uniquement comportementale ?



  1. #1
    phil02

    Schizophrénie uniquement comportementale ?


    ------

    bonjour
    ma tante, psychologue (encore elle (voir debats scientifiques)) me dit que la schizophrenie n'est pas genetique. Je sais que l'etat peut etre aggravé par le comportement mais elle me soutient que par exemple 2 parents schizophrenes qui prennent leur traitement et qui vivent bien leur maladie (en parlent et tout ca) n'auront pas d'enfant schizophrene !!
    ca devient n'importe quoi de pousser la psychologie aussi loin non ?
    qu'en pensez vous ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    pi-r2

    Re : Schizophrenie uniquement comportementale ?

    J'en pense que jusqu'à ce que l'on mette en évidence le role d'hélicobacter pylori dans l'ulcère à l'estomac, ce dernier était une maladie psychologique.
    Certains facteurs de prédisposition génétique ne se réveleront que dans un environnement spécifique.
    Les bonnes idées triomphent toujours... C'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes !

  4. #3
    Résilient

    Re : Schizophrenie uniquement comportementale ?

    Bonjour,
    Il me semble qu'aujourd'hui l'on sait qu'il y a plus ou moins 70% de facteurs biologiques de vulnérabilité prédisposant a la schizophrénie.
    Ceci dit, on pourrait se poser la question(sans pouvoir encore y répondre) de la modification -par le traitement- des gènes impliqués, qui pourrait - hypothèse purement spéculative - empêcher la maladie d'être transmise car celle ci serait transformée voire aurait disparue.

    Ca parait peu plausible quand même, on connait la prévalence héréditaire de la schizophrénie , et elle est forte.

    Pour répondre a ta question , oui à mes yeux c'est du grand n'importe quoi de dire ca, car à l'évidence elle peut sauter des générations comme les maladies génétiques que l'on connait bien, mais vu que de toute facon on ne sait pas la guérir je vois mal comment "la soigner" chez un individu reviendrai au fait qu'elle ne transmette pas a sa descendance.

    Ps: certes, en plus il y a la question de l'environnement et de l'expression des gènes en fonction de celui ci
    Dernière modification par Résilient ; 04/03/2007 à 09h50. Motif: Ps
    "Il n'est jamais trop tard pour devenir ce que nous aurions pu être". G.Eliot

  5. #4
    Psychose

    Re : Schizophrenie uniquement comportementale ?

    Lorsque les deux parents sont schizophrènes, l'enfant a plus ou moins 40% de chance (en moyenne) d'être atteint de schizophrénie. Aussi, chez les jumeaux monozygotes, si l'un des jumeaux développe une schizophrénie, l'autre a 50% de chance d'en développer aussi.
    Même si on ne connaît pas le mode de transmission de la schizophrénie, on sait que plusieurs gènes jouent un rôle dans la schizohprénie.

    PS: Je suis étudiante en psycho et je ne vois pas comment ta tante a pu te dire une chose pareille...
    L'absurde, c'est la raison lucide qui constate ses limites (Camus)

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Résilient

    Re : Schizophrenie uniquement comportementale ?

    Bah tu sais ça c'est l'ancienne génération, celle qui croit encore que l'autisme est du a l'absence du signifiant du nom du père
    "Il n'est jamais trop tard pour devenir ce que nous aurions pu être". G.Eliot

  8. #6
    nikov

    Re : Schizophrenie uniquement comportementale ?

    Citation Envoyé par pi-r2 Voir le message
    J'en pense que jusqu'à ce que l'on mette en évidence le role d'hélicobacter pylori dans l'ulcère à l'estomac, ce dernier était une maladie psychologique.
    Certains facteurs de prédisposition génétique ne se réveleront que dans un environnement spécifique.
    Il ne faut surtout pas opposer prédisposition génétique et maladie psychologique. Il me semble qu'il est bien clair -études à l'appui- que le stress psychologique à d'énormes effets sur les ulcères.
    Edit: Après relecture ta dernière phrase apporte un bémol. Au temps pour moi.
    L'intolérence est commune à tous ceux dont l'idéal est d'imposer aux autres leur idéal.

  9. Publicité
  10. #7
    caribou.volant

    Re : Schizophrenie uniquement comportementale ?

    Salut,
    Certains disent que l'on est tous skizophrène..

    J'ai un ami qui est officiellement malade, il doit donc prendre des médicaments à vie, malheureusement.
    Son état est tantôt "normal" tantôt en alerte ( crise d'angoisse, de persécution, bipolarité, distorsion de la réalité).
    Ses médecins, spécialistes, pensent qu'il s'agit de facteurs environnementaux, et non génétique. En outre, problèmes de relations sociales, d'échecs scolaires, drogues sont le résumé et la cause du developpement de cette maladie.
    Certains disent qu'il s'agit de la maladie du siècle ( finalité de depression ?)

    Il est dur pour moi de le rassurer lorsqu'il est délire, puisqu'il est par-dessus convaincu de sa réalité.
    Comment guérir un skizophrène de façon sociale, communicative, associé aux médicaments et les séjours en soin clinique ?

    voilà! bonne journée, merci de vos réponses!!!
    Karine

  11. #8
    caribou.volant

    Re : Schizophrenie uniquement comportementale ?

    Heu en fait, comment devons-nous nous comporter face à un skizophrène qui divague ?
    J'essaie de réagir justement de manière spontanée, naturellement.
    Mais, est-il mieux de faire preuve d'autorité, d'avoir la volonté de "booster", de pointer du doigt ce qui ne va pas, au risque de bloquer le malade ?
    Voilà, la question est plus précise.

  12. #9
    Argyre

    Re : Schizophrenie uniquement comportementale ?

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Résilient Voir le message
    Ca parait peu plausible quand même, on connait la prévalence héréditaire de la schizophrénie , et elle est forte.
    Effectivement, bien qu'il ne s'agisse généralement que de prédispositions et que l'environnement a son mot à dire.
    Toutefois, ce qui me choque, c'est qu'on puisse dire qu'en se soignant, on évite la transmission génétique de la prédisposition. C'est du Lamarckisme déguisé !
    Mais la croyance aux thèses de Lamarck ne serait-elle pas elle-même un signe de schizophrénie ... ?

    Cordialement,
    Argyre

  13. #10
    gaël93

    Re : Schizophrenie uniquement comportementale ?

    Citation Envoyé par caribou.volant Voir le message
    Heu en fait, comment devons-nous nous comporter face à un skizophrène qui divague ?
    J'essaie de réagir justement de manière spontanée, naturellement.
    Mais, est-il mieux de faire preuve d'autorité, d'avoir la volonté de "booster", de pointer du doigt ce qui ne va pas, au risque de bloquer le malade ?
    Voilà, la question est plus précise.
    Tu poses une question très délicate.
    Si l’étiologie est d’ordre environnementale comme tu dis, il a plus de chance de s’en sortir.
    Fertiliser son délire ou bien le freiner dans les deux cas tu ne lui rendras pas service. La seule solution dans un premier temps c’est de l’encourager à prendre son traitement s’il en à un. Un sujet en crise de délire de ce type doit être aidé par un traitement ce qui pourra dans un deuxième temps l’amener à faire un travail avec un thérapeute…
    Bon courage.

  14. #11
    Résilient

    Re : Schizophrenie uniquement comportementale ?

    Citation Envoyé par caribou.volant Voir le message
    Ses médecins, spécialistes, pensent qu'il s'agit de facteurs environnementaux, et non génétique. En outre, problèmes de relations sociales, d'échecs scolaires, drogues sont le résumé et la cause du developpement de cette maladie.
    Salut,

    Les facteurs environnementaux font s'exprimer les facteurs génétiques, le patient schizophrène possède une vulnérabilité génétique a la schizophrénie qui est très forte , c'est un fait accepté par la communauté.
    Et c'est en présence de certaines variables environnementales que les facteurs de vulnérabilité génétique s'expriment.(je parle ici d'une schizophrénie typique)

    Les problèmes de relations sociales et l'échec scolaire sont des résultantes de la schizophrénie.
    L'abus de drogue en est une comorbidité(ou trouble associé) fréquente.

    Ce ne sont en aucun cas des causes mais des effets de la maladie (même si on peut peut être parler de "psychose cannabique" très rare mais parfois observée).

    Pour ce qui est du comportement a adopter je crois que Gaël l'a fort bien résumé.

    Bye
    "Il n'est jamais trop tard pour devenir ce que nous aurions pu être". G.Eliot

  15. #12
    gaël93

    Re : Schizophrenie uniquement comportementale ?

    Citation Envoyé par Résilient Voir le message
    Salut,

    Les facteurs environnementaux font s'exprimer les facteurs génétiques, le patient schizophrène possède une vulnérabilité génétique a la schizophrénie qui est très forte , c'est un fait accepté par la communauté.
    Et c'est en présence de certaines variables environnementales que les facteurs de vulnérabilité génétique s'expriment.(je parle ici d'une schizophrénie typique)

    Les problèmes de relations sociales et l'échec scolaire sont des résultantes de la schizophrénie.
    L'abus de drogue en est une comorbidité(ou trouble associé) fréquente.

    Dans l’absolu je suis d’accord avec ton raisonnement qui est désormais admis…
    Dans tous les cas il y a une prédisposition génétique que ce soit pour un développement psychotique ou névrotique.
    Cependant lorsqu’on parle d’étiologie environnementale cela sous entend que les facteurs familiaux, éducationnel, situationnel…ont joué un rôle important si non prépondérant. Dire qu’il y a une organogenèse de la schizophrénie de façon déterminée n’est pas encore à l’ordre du jour, c'est-à-dire qu’il est impossible d’objectiver les facteurs biologiques de prédisposition du développement de la schizophrénie.
    Maintenant à savoir si l’expression du comportement sont la conséquence de la pathologie ou un développement de celle-ci ???



    Ce ne sont en aucun cas des causes mais des effets de la maladie (même si on peut peut être parler de "psychose cannabique" très rare mais parfois observée).

    Pour ce qui est du comportement a adopter je crois que Gaël l'a fort bien résumé.

    Bye
    Dans l’absolu je suis d’accord avec ton raisonnement qui est désormais admis…
    Dans tous les cas il y a une prédisposition génétique que ce soit pour un développement psychotique ou névrotique.
    Cependant lorsqu’on parle d’étiologie environnementale cela sous entend que les facteurs familiaux, éducationnel, situationnel…ont joué un rôle important si non prépondérant.
    Maintenant à savoir si l’expression du comportement sont la conséquence de la pathologie ou un développement de celle-ci ??? Meme en se référant à une nosographie précise ce n'est pas évident !

  16. Publicité
  17. #13
    caribou.volant

    Re : Schizophrenie uniquement comportementale ?

    Bonjour,
    Merci de vos réponses sur le comportement a adopté face à un malade skizophrène.

    Je voulais pointer du doigt sur ce que l'on appelle la dissociation, tous ce qui concerne les symptômes dissociatifs : la vision du monde du malade.
    Les actes idéo-verbales sont beaucoup marqués et naturellement ont un impact sur l'environnement, les proches et les inconnus. Le langage du skizophrène lorsqu'il est en délire est alors trés différencié.

    On parle de remédiation cognitive pour tenter de reconditionner la vision et les croyances désorganisées du malade.

    Mais, ce qui est sûre alors, c'est que l'environnement joue un rôle dans ce traitement cognitivo-comportementale.
    Néanmoins la prise de traitement est efficace voire indispensable certes, une prise en charge régulière a bien davantage d'effets, d'aprés des études, et bien sûr la dimension sociale vécue par le malade et l'identité sociale qui est attribuée au malade ont encore plus de consistance et d'impacts sur l'évolution de la maladie, vous ne croyez pas ?

    Il ya un énorme trou ( prédisposition) dans le jardin. Ce trou est prédisposé à être de la boue ( maladie). S'il pleut ( élements déclencheurs).
    Seulement, il ne pleut pas, donc il n'y aura pas de boue ( maladie).
    Soudain, il pleut, cela déclenche alors l'apparition de boue!
    On ramasse ce que l'on peut avec des seaux dont on ne determine même pas la taille ( antipsychotiques). Cependant, il pleut toujours ( élements déclencheurs).

    Bref, j'ai écrit cette petite chose pour montrer l'importance des facteurs exogènes dans cette maladie. Je ne parle pas de primat milieu sur génétique, mais d'interactionnisme.
    Il s'agit d'un trait de "personnalité" de l'individu, sa fragilité, son mode cognitif. Il s'agit d'une maladie exacte, mais qui se doit d'être traité tant socialement que médicamenteusement.

    Donc en fin de compte, nous avons en face de nous une personne malade mentalement :sa plaie n'est pas physique, et je ne comprend pas pourquoi la clinique s'obséde à privilègier des médicaments sur médicaments qui d'autant plus ont des effets positifs non démontrés encore, et des effets placebo. (on met un s au pluriel à placbo, je ne sais plus?).

    C'est un réflexe certes, trés bon mais insuffisant, de certains spécialistes ou formateurs ou élève en herbe j'ai bien l'impression. Le médicament doit rester un soutien dans une telle maladie.

    Pour la TCC, savez-vous de quoi il s'agit, que se passe t-il lors d'une séance, quelle est la relation spé/patient ?

    Bonne journée

  18. #14
    Rhedae

    Re : Schizophrenie uniquement comportementale ?

    Citation Envoyé par Argyre
    Mais la croyance aux thèses de Lamarck ne serait-elle pas elle-même un signe de schizophrénie ... ?
    Attention de ne pas tomber dans les clichés : maladie mentale = sous-effécience intellectuelle .

    Dans le cas de la schizophrénie, on constate une perte des capacités intellectuelles dans sa forme la plus rare (ébéphrénique) .

    Pour ce qui est des facteurs environnementaux et génétiques je crois savoir qu'il faut etre trés prudent avant d'affirmer quelque chose, car sur ce point les scientifiques qui s'interessent au sujets on quelques pistes, mais ne connaissent pas vraiment les causes . Il est generalement admis que les causes sont multiples.

    Cela dit il y a une forte probalité pour qu'une partie de la cause soit effectivement genetique, d'apres les statistiques sur l'herédité , mais aussi sur des avancées en génétique ...



    "Le projet EMASS, financé par l'UE, concerne l'étude des gènes à l'origine de la schizophrénie: les chercheurs se sont orientés sur un gène qui code un important récepteur cervical. Il en existe deux variantes; si l'on possède la forme la plus rare, on risque davantage de développer une schizophrénie. Les chercheurs pensent que si cette loterie génétique vous a doté en outre de plusieurs autres gènes prédisposant, inconnus à ce jour, la schizophrénie est alors pratiquement inévitable."

    L'integralité de l'article : http://ec.europa.eu/research/success/fr/med/0285f.html
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  19. #15
    agil

    Re : Schizophrenie uniquement comportementale ?

    Le projet EMASS, financé par l'UE, concerne l'étude des gènes à l'origine de la schizophrénie: les chercheurs se sont orientés sur un gène qui code un important récepteur cervical. Il en existe deux variantes; si l'on possède la forme la plus rare, on risque davantage de développer une schizophrénie.
    Est ce que cela signifie que si l' on possède la variante du gêne la plus courante, nous avons aucune chance d' être atteint de schyzophrénie ?

  20. #16
    Rhedae

    Re : Schizophrenie uniquement comportementale ?

    Citation Envoyé par agil Voir le message
    Est ce que cela signifie que si l' on possède la variante du gêne la plus courante, nous avons aucune chance d' être atteint de schyzophrénie ?
    J'imagine que oui ...
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  21. #17
    invite73192618

    Re : Schizophrenie uniquement comportementale ?

    Pas nécessairement: il pourrait y avoir d'autres ensembles de gènes conduisant à la schizophrénie. De plus, il y a très probablement beaucoup de génotypes qui, sans favoriser cette maladie, ne protègent pas non de son apparition dans certains environnements.

  22. #18
    [PSO]Fabrice.g

    Re : Schizophrenie uniquement comportementale ?

    Difficile de statuer sur ce genre de propositions. La question de l'origine biologique vs. social d'une maladie mentale, quelle qu'elle soit, fait toujours débat. Je vais donc me faire l'avocat du diable.

    Citation Envoyé par Psychose
    Lorsque les deux parents sont schizophrènes, l'enfant a plus ou moins 40% de chance (en moyenne) d'être atteint de schizophrénie. Aussi, chez les jumeaux monozygotes, si l'un des jumeaux développe une schizophrénie, l'autre a 50% de chance d'en développer aussi.
    Même si on ne connaît pas le mode de transmission de la schizophrénie, on sait que plusieurs gènes jouent un rôle dans la schizophrénie.

    PS: Je suis étudiante en psycho et je ne vois pas comment ta tante a pu te dire une chose pareille...
    Tout dépends de comment on interprète ces chiffres. Si ses 2 parents sont schizophrènes, alors un enfant à environ 40% de chances de le devenir, cela signifie également qu'il a environ 60% de chances de ne pas le devenir. Idem dans le cas de jumeaux monozygotes, si l'un est schizophrène, l'autre à 50% de chances de ne pas l'être. Si on prends en compte que 2 jumeaux monozygotes partagent plus que leur patrimoine génétique, mais également leur environnement familial, ou encore que l'enfant élevé par des parents schizophrènes vit dans un "univers schizophrène" également, on ne peut pas rejeter d'emblée une influence du milieu sur le développement de la maladie.

    Je pense que les chiffres que Psychose nous a présenté sont modulés par certains facteurs. Par exemple, la probabilité pour un enfant de devenir schizophrène si ses parents sont eux-mêmes schizophrènes est probablement plus importante si ceux-ci ne suivent pas leur traitement que si ils sont suivis de façon régulière. Ou encore, la probabilité pour que le jumeau monozygote d'un schizophrène devienne à son tour schizophrène diminue, si ces enfants ne sont pas élevés dans un même foyer, etc.

    Bref, la maladie est probablement multi-déterminée, et ce multi-déterminisme ne s'arrête pas aux simples gènes, mais implique également des facteurs sociaux, d'éducation, etc. Donc, tomber dans un extrême en affirmant que la schizophrénie n'est pas génétique est criticable, mais tout autant que de tomber dans l'autre extrême et affirmer le tout-génétique, avec toutes les dérives que cela implique.

  23. Publicité
  24. #19
    Rhedae

    Re : Schizophrenie uniquement comportementale ?

    Bonjour,

    En comparant des IRM de schizophrènes avec des IRM de personnes non atteintes par cette pathologie, les chercheurs ont pu constaté une difference physiologique structurelle du cerveau , je me demande si cela pourrait etre possible sans qu'un (ou plusieurs) genes codant entre en action ?
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  25. #20
    invite73192618

    Re : Schizophrenie uniquement comportementale ?

    cela pourrait etre possible sans qu'un (ou plusieurs) genes codant entre en action ?
    Oui, l'environnement cause des changements physiologiques au cerveau.

  26. #21
    Rhedae

    Re : Schizophrenie uniquement comportementale ?

    Pourtant , les chercheurs ont pu verifier qu'avant que les symptomes de la maladie se manifestent, le defaut structurel est là ...Et esperent ainsi peut etre un jour prevenir la maladie et donner des soins preventifs au personnes manifestant ce defaut. MAis d'un autre coté , si des jumeaux homozigotes partagent donc le mm patrimoine genétique, on est bien obligé de constater que l'environnement jout un role et aussi que des personnes presentant un cerveau struturelement schizophrènes ne seront jamais atteint par la maladie ..

    Origine génetique ou pas , si le cerveau lui mm est atteint physiologiquement j'ai du mal a croire que l'environnement peut influencer a lui tout seul . Je pense qu'il faut des predispositions genetiques pour etre atteint, il est pour moi impensable de croire que cette maladie ne peut etre que le fruit de l'environnement en tout cas au vu de la litteratures actuelle sur le sujet.
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  27. #22
    invite73192618

    Re : Schizophrenie uniquement comportementale ?

    Citation Envoyé par Rhedae Voir le message
    Je pense qu'il faut des predispositions genetiques pour etre atteint, il est pour moi impensable de croire que cette maladie ne peut etre que le fruit de l'environnement en tout cas au vu de la litteratures actuelle sur le sujet.
    Je suis d'accord avec toi en ce qui concerne la schizophrénie, mais ce n'est pas la question auquelle j'ai répondu.

  28. #23
    kinette

    Re : Schizophrénie uniquement comportementale ?

    Bonjour,

    Juste une petite précision sur les études qui parlent souvent de pourcentages expliqué par la génétique, etc...
    Il faut toujours bien regarder ce qui est étudié: si on fait une étude dans un milieu plutôt homogène, on a nécessairement une influence génétique qui sera supérieure à une étude menée avec des conditions environnementales variables.

    Certaines études cherchent à déterminer s'il y a une influence génétique: on s'assure alors le plus possible que les conditions environnementales sont proches (ça augmente la puissance des tests statistiques). Pas étonnant dans de telles conditions si on trouve une bonne influence génétique.
    Dans d'autres cas, on recherche plus "en général" la part de l'environnement et celle de la génétique, et là on se met en "conditions naturelles" et du coup, on obtient généralement des ifluences génétiques bien inférieures.

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  29. #24
    calotina

    Re : Schizophrenie uniquement comportementale ?

    Moi aussi je ne sais plus quelle attitude adopter. j'ai remarqué que les reproches ne font que bloquer la situation (sur le moment) je pense que l'angoisse de mon fils s'est transformée en dépression et tourne vers une attitude shizophrénique. le problème c'est qu'il nie et refuse toute aide extérieure

  30. Publicité
  31. #25
    2eméfékisskool

    Re : Schizophrénie uniquement comportementale ?

    Donc en fin de compte, nous avons en face de nous une personne malade mentalement :sa plaie n'est pas physique, et je ne comprend pas pourquoi la clinique s'obséde à privilègier des médicaments sur médicaments qui d'autant plus ont des effets positifs non démontrés encore, et des effets placebo. (on met un s au pluriel à placbo, je ne sais plus?).

    bon,tu dis que cette maladie n est pas physique et bien je vais te repondre,le cerveau n est il pas un oragne?
    le plus complexe de notre corps n est ce pas?
    alors je te le confirme, un vrai malade(pas un nevrosé depressif ou qqun passagerement en crise de delire provoquée par des facteurs exterieurs)
    a BESOIN DE MEDICAMENTS !
    les conexions de on cerveau ne se font pas correctement et il y a bel et bien PHYSIQUEMENT un disfonctionement.

    voila

  32. #26
    [PSO]Fabrice.g

    Re : Schizophrenie uniquement comportementale ?

    Citation Envoyé par Rhedae Voir le message
    Pourtant , les chercheurs ont pu verifier qu'avant que les symptomes de la maladie se manifestent, le defaut structurel est là ...Et esperent ainsi peut etre un jour prevenir la maladie et donner des soins preventifs au personnes manifestant ce defaut.
    Cela veut probablement simplement dire que la maladie est présente avant que les symptômes ne se manifestent. Les symptômes ne sont qu'une conséquence de la maladie, il ne faut pas l'oublier.

    Par contre, je suis curieux de savoir dans quelle recherche ils peuvent faire ce genre de constat. Quelle est la méthodologie employée, etc. Les chercheurs ont placés des milliers de personnes dans leur IRM et ont gentiment attendu que certains deviennent schizophrènes avant de traiter leurs données ? Bref, si tu as une ou plusieurs références qui montrent ce que tu affirmes, je serais curieux d'en étudier la méthodologie.

    MAis d'un autre coté , si des jumeaux homozigotes partagent donc le mm patrimoine genétique, on est bien obligé de constater que l'environnement jout un role et aussi que des personnes presentant un cerveau struturelement schizophrènes ne seront jamais atteint par la maladie ..

    Origine génetique ou pas , si le cerveau lui mm est atteint physiologiquement j'ai du mal a croire que l'environnement peut influencer a lui tout seul . Je pense qu'il faut des predispositions genetiques pour etre atteint, il est pour moi impensable de croire que cette maladie ne peut etre que le fruit de l'environnement en tout cas au vu de la litteratures actuelle sur le sujet.
    Pour faire une métaphore, j'ai l'impression que les gènes sont les maçons de notre organisme, et que les aspects sociaux et environnementaux sont en charge de la décoration d'intérieur. Il reste donc à savoir si la schizophrénie est une maladie qui porte sur l'organe (un problème de fondations de notre organisme) ou sur son contenu (la tapisserie qui se décolle).

  33. #27
    Rhedae

    Re : Schizophrénie uniquement comportementale ?

    Citation Envoyé par PSO Fabrice.g
    Par contre, je suis curieux de savoir dans quelle recherche ils peuvent faire ce genre de constat. Quelle est la méthodologie employée, etc
    Salut,

    Voila l'article de presse sur Radio canada ou tu trouveras les references de cette recherche:
    http://www.radio-canada.ca/nouvelles...nie-test.shtml
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  34. #28
    kneukneu

    Re : Schizophrenie uniquement comportementale ?

    Citation Envoyé par caribou.volant Voir le message
    Salut,
    Certains disent que l'on est tous skizophrène..
    Oui, un autre avait prédit la chute de la station Mire sur la Tour Eiffel...

    En fait, la schizophrénie est caractérisée par des anomalies neurochimiques avérées: Trop de dopamnie dans les zones limbiques (noyau accumbens) et pas assez dans le cortex préfrontal; pas assez de glutamate en cortical...

    Par ailleurs des anomalies morphologiques cérébrales sont fréquemment retrouvées soit en imagerie (scanner ou mieux IRM), soit en postmortem.

    L'hypothèse étiologique actuelle est celle d'une anomalie neurodéveloppementale. Je m'expliques: un facteur (génétique ou environnemental) perturbe le developpemement foetal du cerveau.

    Question: pourquoi, si l'anomalie est présente dès le départ, la maladie ne s'exprime qu'à l'adolescence ? Parce que c'est précisement à ce moment qu'il y a maturation cérébrale avec élaguage synaptique (perte de milliers de synapses inutiles chaque jour). Ceci met en évidence des contacts synaptiques abérrants, avec comme conséquences les anomalies neurochimiques sus-citées...
    Celestron C8N sur CG5 GOTO, meade ETX 70 AT, jumelles 20x80 Kepler sur pied Orion

  35. #29
    kneukneu

    Re : Schizophrenie uniquement comportementale ?

    Voici mes références:


    Benes FM , Davidson, J. and Bird, E.D., Quantitative cytoarchitectural studies of cerebral cortex of schizophrenics. Arch Gen Psychiatry 1986 (43): 31–35

    Laruelle M. Imaging dopamine transmission in schizophrenia. A review and meta-analysis. Q J Nucl Med 1998(42): 211-221

    Law AJ, Deakin JF. Asymmetrical reductions in hippocampal NMDAR1 glutamate receptor mRNA in the psychoses. Neuroreport. 2001 (12): 2971-2974.

    O’Donovan MC, Nigel M, Owen W et al. Recent advances in the genetics of schizophrenia. H Mol Genet 2003(12): 125-133

    Seeman P, Kapur S. Schizophrenia : More dopamine, more D2 receptors. Proc Natl Acad Sci USA 2000(97): 7673-7675
    Celestron C8N sur CG5 GOTO, meade ETX 70 AT, jumelles 20x80 Kepler sur pied Orion

  36. #30
    invite73192618

    Re : Schizophrenie uniquement comportementale ?

    Citation Envoyé par kneukneu Voir le message
    Parce que c'est précisement à ce moment qu'il y a maturation cérébrale avec élaguage synaptique (perte de milliers de synapses inutiles chaque jour). Ceci met en évidence des contacts synaptiques abérrants, avec comme conséquences les anomalies neurochimiques sus-citées...
    Idée difficile à concilier avec le fait que la très grande majorité de l'élagage se produit dans les premiers âges, et non à l'adolescence

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Analyse comportementale
    Par ItaKira dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/06/2007, 22h47
  2. écologie comportementale
    Par grizli dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/04/2007, 16h46
  3. genetique comportementale
    Par fluff dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/11/2005, 11h32