Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Psychoaccoustique : malaise à l'écoute d'un certain morceau



  1. #1
    organizedconfusedproject

    Psychoaccoustique : malaise à l'écoute d'un certain morceau


    ------

    Richard D James, officiant sous le pseudonyme de Aphex Twin, a sorti en 2001 un double album, DrukQs, qui reste probablement à ce jour l'avancée la plus pointue en musique électronique. La rumeur a couru sur le net que cet album, composé de deux cd mélangeant breakcore intensif et morceaux de pianon préparé, était destiné à être joué les deux cd simultanéments.
    En voici l'ouverture :
    http://www.megaupload.com/?d=MCMHJDRH

    Il m'arrive parfois une expérience singulière à l'écoute de cette combinaison : à un certain passage, mêlant sur un morceau mélodie montant folle dans les aigus, tandis que sur un autre opère en cloture un wahwah à syncope, je ressens de temps en temps une sensation de dépersonnalisation, de sortie de corps, accompagnée d'anxiété, de nervosité, et de flashs blancs, qui me poussent au final à éteindre l'ampli en urgence.
    Voici l'extrait du wahwah sur le premier morceau : http://www.megaupload.com/?d=B95B7FME
    Et sur l'autre morceau, la mélodie scintillante : http://www.megaupload.com/?d=J16D6ONP
    Et enfin les deux en même temps :http://www.megaupload.com/?d=GQJ9HMC1


    J'ai pu observer le spectre du wahwah et en déduire une fréquence d'environ 13-14 Hz : http://www.megaupload.com/?d=VH5CGJQF

    D'après wikipédia-en :
    Beta is the frequency range from 12 Hz to about 30 Hz. It is seen usually on both sides in symmetrical distribution and is most evident frontally. Low amplitude beta with multiple and varying frequencies is often associated with active, busy or anxious thinking and active concentration. Rhythmic beta with a dominant set of frequencies is associated with various pathologies and drug effects, especially benzodiazepines. Activity over about 25 Hz seen in the scalp EEG is rarely cerebral (i.e., it is most often artifactual). It may be absent or reduced in areas of cortical damage. It is the dominant rhythm in patients who are alert or anxious or who have their eyes open.
    Toujours d'après wikipédia :
    Beta Waves are also split into three sections: High Beta Waves (19Hz+); Beta Waves (15-18Hz); and Low Beta Waves
    Nous serions donc bien face à des "Low amplitude beta" chez ce wahwah, qui modulant un rythme typé "drum n bass", présenterait de "multiple and varying frequencies".

    On apprend aussi sur http://www.prevention.ch/epilepsieetecrans.htm :
    Y a-t-il une fréquence de stimulation lumineuse intermittente plus particulièrement susceptible d'induite une crise ?

    Oui. Les fréquences d'émissions d'éclairs très lentes (inférieures à 6 Hz) ou très rapides (supérieures à 60 Hz) sont exceptionnellement épileptogènes. Par contre, la bande de fréquence des flashs lumineux située entre 10 et 30 Hz est la plus dangereuse.
    : bien que le wahwah soit dans la configuration optimale pour générer de l'épilepsie, à laquelle j'associe en tant que symptomes ces flash blancs que je peux percevoir, il reste étrange qu'un son puisse provoquer ce genre de réaction.

    Et c'est peut-être là qu'intervient la mélodie sur-aigue de l'autre morceau,


    et qui peut-être prépare le terrain pour que le wahwah du premier aie une influence sur le cerveau.
    Dans cet article de wikipédia, on parle de rythme binaural, ou de tonalité isochronique : est-ce que cette mélodie aigue pourrait apartenir à une de ces catégorie, ou à toute autre susceptible d'avoir une efficience sur le cerveau ?


    Je tiens à préciser que je n'ai jamais fait de crises d'épilepsie, et n'ai jamais été diagnostiqué tel quel. En revanche, car je sais qu'il y a une certaine apparenté, j'ai été diagnostiqué comme bipolaire (hypomanie seulement), ce que je ne suis apparement plus. Il se peut aussi que je sois synesthésiste.

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    (PSO)Clémentine

    Re : Psychoaccoustique : malaise à l'écoute d'un certain morceau

    Et si par exemple, tu avais simplement fait une association malencontreuse entre ce morceau (ce passage) et un état d'anxiété dû à un autre évènement, et que l'écoute du passage en question rappelle et réactive l'état d'anxiété initial? C'est ce qui se passent dans les phobies.

    c'est à mon avis une explication plus simple (surtout si tu es bipôlaire, il y a une probabilité forte que tu ais été dans un état un peu particulier pour une raison X ou Y, qui s'est déroulé par hasard au moment où tu écoutais cette chanson).
    Quoi!? Z'avez plus de jus de goyave!? Bah euh, chais pas... papaye alors?

  5. #3
    organizedconfusedproject

    Re : Psychoaccoustique : malaise à l'écoute d'un certain morceau

    La seule phobie que j'ai c'est celle des araignée(et encore je possède une mygale empaillée sous cadre) Je devais avoir 6 ans, j'étais à la peche avec mon pere, il y avait cette petite bete que j'ai prise sur le dos de ma main et soudain, les petits qu'elle portait sous son ventre se sont répandus le long de ma main. Ca a du me traumatisé effectivement.
    Mon trouble bipolaire est probablement une erreur de diagnostique. C'était surement plutot une crise d'adolescence, et comme j'avais des hallucinoses du type persistances rétiniennes prolongées, et que ma soeur était déja diagnostiquée comme bipolaire, on a du penser que j'étais aussi touché.
    Seulement ces hallucinoses, qui ne sont d'ailleurs pas si fortes, semblent etre en synchronie avec les sons que j'entends. Ainsi suis je peux etre synesthésiste, peut-etre à mettre en relation avec le coup sur le crane que j'ai recu en tombant d'un arbre(ce que je veux dire, peut etre une sombre histoire de liéson cérébrale).
    J'ai d'ailleurs passé deux tests, celui de Rorschach, et un test thématique.
    Le psychologue en a déduit que j'étais schizophrène non décompensé, et que ces hallucinoses n'était probablement qu'un début. Seulement j'ai donné un nombre très élevé de réponses au test de Rorschach, ce qui semble selon les contestations que l'on peut entendre de-ci, de la, le fausser. Et le test thématique n'a rendu aucune trace de psychasthénie chez moi. Je ne suis aucune médicamentation.

    Ensuite j'ai conscience que ces idées, ces hypothèses que je formule sur de la simple musique sont "élaborées" pour ne pas dire capilo-tracté, et que par une lecture extérieur on peut avoir l'impression qu'il s'agit d'un léger délire de bipolaire en train de remonter la pente - c'est assez fréquent sur le net.
    Mais ce n'est pas le cas, c'est simplement que je sus très très fan de la musique de RDJ, et que je la prend très au sérieux, et m'en amuse. J'essaie en fait de glaner des informations d'un point de vue psychoacoustique, car j'en discute en ce moment meme sur un forum de fans, on théorise, on plaisante, j'apprend l'argot anglais, ca me plait assez.
    Ensuite c'est vrai que lorsqu'on écoute ce genre de musique pour la première fois, c'est moche, effrayant, énervant, mais à force on s'y habitue et on arrive même à y voir des fleurs.
    Qu'il ai aussi poussé la technicité de ses compositions afin qu'elles aient un impact maximum sur l'auditeur est une possibilité : il a bien mis sa photo dans un morceau, et on peut la voir au spectrogramme :

  6. #4
    organizedconfusedproject

    Re : Psychoaccoustique : malaise à l'écoute d'un certain morceau

    Ces flash blancs que j'ai pu expérimenter, ca a l'air de s'apparenter à de l'épilepsie non ? J'ai pu lire que l'épilepsie n'était pas une maladie mentale, mais neurologique. Ca écarterai la thèse du trauma qui remonte, non ?

  7. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Une astronaute d'Atlantis victime d'un malaise
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/09/2006, 19h52
  2. Réponses: 41
    Dernier message: 25/02/2006, 00h54
  3. Brouiller l'écoute
    Par vince dans le forum Actualités
    Réponses: 34
    Dernier message: 07/12/2004, 14h18
  4. Réponses: 5
    Dernier message: 14/09/2004, 16h24
  5. Doit-on donner à manger lors d'un malaise ?
    Par jml dans le forum Secourisme spécial Croix-Rouge
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/06/2004, 02h08