Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

Le language du corps - ou langage non-verbal



  1. #1
    philname

    Le language du corps - ou langage non-verbal


    ------

    L’importance du langage non verbal a été mise en évidence par Albert Mehrabian
    chercheur à l’Université de Californie (UCLA). Sur la base de deux études effectuées en
    1967, Mehrabian prétend que l'impact du langage du corps peut être mesuré précisément.


    http://www.dcmg.fr/admin/fichiers/et...guage_2006.pdf

    Ce document montre l’impact de la communication non verbale sur la relation commerciale. Mais cette communication, peut-elle aussi avoir un impact lors d'entretien d'embauche, relation de la vie de tous les jours : discussion, séduction..?

    CE que je trouve un peu curieux, c'est que l'on dit que les mots prononcés (jugement verbal) ne compte que 7% dans une conversation. Généralement c'est les grands moulin à vent qui savent parler qui mène la discussion, ou bien ai-je bien compris le sens de ces 7% ? Alors qu'entend-t-ton par mots prononcés ? Est-ce la quantité de mots que l'on dit ? parce que lorsque je vois un commercial, il parle beaucoup...Ou bien les vrais commerciaux ne parlent quasiment pas (7% ??) et font un art avec les gestes et ton de la voix....Éclaircissez moi sur ce point que je n'ai pas compris !

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    philname

    Re : Le language du corps - ou langage non-verbal

    Il disent aussi , sur cette page :
    http://www.repere-pnl.com/site/La-Pr...12006-204.html

    Nous pouvons considérer qu’une partie de personnalité est activée, lorsque trois de ces indicateurs sont présents sur les cinq critères :
    Les mots
    Le ton de la voix
    Les gestes
    Les expressions du visage
    L'attitude corporelle


    Et après toute ces théories de PNL, je sais pas...

  4. #3
    invite7863222222222
    Invité

    Re : Le language du corps - ou langage non-verbal

    Bonsoir,

    d'après ce qu'on m'avait dit, en effet, on ne retient que très peu d'informations verbales dans un discours, le reste étant perdu ou mal interprété, les 7% doivent donc correspondre à ce qui a bien été retenu et compris.
    Dernière modification par invite7863222222222 ; 07/09/2008 à 21h55.

  5. #4
    philname

    Re : Le language du corps - ou langage non-verbal

    Réedition :


    Donc il ne sert quand même de parler d'après ce que tu dis. Il faut parler beaucoup, afin que la personne en face puisse assimiler un minimum de chose ?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    invite7863222222222
    Invité

    Re : Le language du corps - ou langage non-verbal

    Citation Envoyé par philname Voir le message
    Réedition :


    Donc il ne sert quand même de parler d'après ce que tu dis. Il faut parler beaucoup, afin que la personne en face puisse assimiler un minimum de chose ?
    Je pense qu'il faut aussi prendre le temps que l'on est capable de rester concentrer sans interaction avec l'interlocuteur à écouter son discours.

  8. #6
    organizedconfusedproject

    Re : Le language du corps - ou langage non-verbal

    on ne retient que très peu d'informations verbales dans un discours
    hmmm, je ne pense pas que cela soit vrai. Certes on ne retient pas tous les mots, mais lorsqu'on me raconte une histoire je suis capable de la restituer avec mes propres mot.
    De mes cours de communication non-verbale j'ai retenu que 70% de la communication était de nature non verbale. Des analyses très fines de séquences filmiques ont été faites et on menée à ce résultat (. Pour cela on a comparé le nombre de lexèmes ou lemmes, enfin bref de mots, avec le nombre de gestème(ou kinémorphème) qui est l'entité gestuelle minimale de sens.

    Une très bonne classification en a été faite par cosnier au sein de la PMG (Posturo-mimo-gestuelle).

    allez, je vous la livre

    Classification fonctionnelle des gestes

    Les gestes extra-communicatifs:
    Gestes d’auto-contact, manipulation d’objets.

    Les gestes communicatifs:

    Les quasi-linguistiques, dans lesquels on retrouve l’immotivation du signe linguistique, et qui changent de signification selon la culture. Ils se substituent à un ou plusieurs mots.

    Les co-verbaux, qui dépendent d’une production verbale simultanée :

    ...............Les référentiels, qui permettent de désigner le référant en parlant. Ils sont soit déictiques et désignent clairement le référent, soit illustratifs/iconiques et qualifient ce dernier : Ils sont
    .............................. ....soit déictiques et désignent clairement le référent,
    .............................. ....soit illustratifs/iconiques et qualifient ce dernier :
    .............................. .............................. .............................. ...........*Spatiographiques (“Face à moi”, avec la main en face du visage)
    .............................. .............................. .............................. ...........*Pictographiques (“Elle a du ventre” en faisant le signe d’un ventre rond)
    .............................. .............................. .............................. ...........*Kinémimiques (reprennent des éléments d’une action décrite par le référent)
    ...............Les expressifs co-verbaux, qui connotent des affects phatiques au cours de la conversation.
    ...............Les paraverbaux, qui servent à structurer l’organisation d’un discours, renforcer le processus d’énonciation.

    Les synchronisateurs, servant à synchroniser l’échanger et à assure une synergie entre locuteur et interlocuteur. Cette synchronie est de deux types:
    ...............Autosynchronie, qui correspond à l’activité phatique du locuteur et qui sert à synchroniser ce qu’exprime le discours verbal et le corps.
    ...............Hétérosynchronie, qui permet la synchronie entre locuteur et interlocuteur.
    Et c'est la dernière catégorie qui est la plus abondante : regard pour s'assurer que l'allocutaire suit le fil de la conversation, acquiescement de la tete etc...

    A l'heure actuelle il me semble que cette typologie est surtout utilisée en psycho : par exemples des patients souffrant de schizophrénie émetteront moins de régulateurs (ce qui est mon cas : je suis linguistiquement schizophrène)
    Ou encore, chez le medecin psychiatre/thérapeute cette fois-ci : l'inclinaison de la tete sur le côté sera proportionnelle à l'état de dépression du patient et ce de manière inconsciente

  9. Publicité
  10. #7
    philname

    Re : Le language du corps - ou langage non-verbal

    Est-ce que vous pensez que c'est la peine de prendre rendez-vous avec praticien PNL, pour changer , à cause de ma timidité ?
    Faire une analyse transactionnelle ?

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Analyse_transactionnelle

  11. #8
    shokin

    Re : Le language du corps - ou langage non-verbal

    Citation Envoyé par philname Voir le message
    Est-ce que vous pensez que c'est la peine de prendre rendez-vous avec praticien PNL, pour changer , à cause de ma timidité ?
    Faire une analyse transactionnelle ?

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Analyse_transactionnelle
    Point de vue expérience, je n'en ai aucune, que je sache. Je ne peux donc pas juger.

    Mais on ne m'a pas dit que du bien de la PNL. Au fait, dans l'article que tu donnes :

    Patricia Crossman explicita sa pensée dans le numéro suivant du Script, et indiqua qu'elle réprouvait l'article parce que « Il n'est pas scientifique : il ne comporte que deux pages et n'a pas de bibliographie ; en outre, les cas relatés sont hypothétiques et se fondent sur l'ides des 'spectres' (j'entends par là les concepts de 'mère-sorcière' et de 'père-ogre'), ce qui est inadmissible aujourd'hui devant les tribunaux américains... Le plus important est que je n’y mets pas en garde contre les risques potentiels associés à la procédure d’intervention décrite, qui peuvent être sérieux, et qui comportent tout un champ de mines au niveau du transfert et du contre-transfert. N’importe quel tribunal appellerait cela une 'négligence grave'. J’ai conscience que cela pourrait occasionner quelques problèmes avec les trois P (Permission, Protection, Puissance), mais peut-être est-il temps de faire une le ménage une bonne fois ! »
    Point de vue timidité, on m'a plus encouragé :

    - le théâtre (Je n'en ai guère fait. Mais je suis sûr que c'est une voie saine.)
    - à développer des projets communs (et non plus seulement individuels), transformer mes projets individuels en projets communs (la communication devenant nécessaire à la collaboration donc à la réalisation du projet) : travailler dans une ONG, dans une entreprise, en colonie, aux scouts, comme moniteur (ou comme participant) dans un camp. Autres exemples : au lieu de faire la cuisine seule, tu la fais à deux ("Toi tu pèles les patates, pendant que je les coupe."), ou à plus encore ! Les travaux de groupes à l'école (de quelque niveau), au travail, à la maison.

    Citation Envoyé par philname
    CE que je trouve un peu curieux, c'est que l'on dit que les mots prononcés (jugement verbal) ne compte que 7% dans une conversation. Généralement c'est les grands moulin à vent qui savent parler qui mène la discussion, ou bien ai-je bien compris le sens de ces 7% ? Alors qu'entend-t-ton par mots prononcés ? Est-ce la quantité de mots que l'on dit ? parce que lorsque je vois un commercial, il parle beaucoup...Ou bien les vrais commerciaux ne parlent quasiment pas (7% ??) et font un art avec les gestes et ton de la voix....Éclaircissez moi sur ce point que je n'ai pas compris !
    En fait, quand nous communiquons, nous ne communiquons pas uniquement par la voix (les mots, le timbre, la hauteur, le rythme, l'accent, etc.), mais aussi par les gestes, le regard, la posture, l'habillement, etc. Étant donné que tous ces facteurs influencent les interlocutrices et interlocuteurs, on en a fait des outils de communication (en prendre conscience, conscience de ses gestes pour alors mieux les manier). Ce qui est signifié, c'est que, dans une discussion habituelle, l'interlocuteur est influencé par les mots que "à 7%". Ce n'est pas la quantité de mots (par rapport à quelle autre quantité de mots le serait-ce ?), mais la part d'influence des mots, dont ils parlent.

    Mais peut-on réellement quantifier la part d'influence d'un outil de communication ? En plus, celle-ci peut varier d'une conversation/discussion à une autre.



    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  12. #9
    philname

    Re : Le language du corps - ou langage non-verbal

    LEs vendeurs et commerciaux sont tous des grands parleurs et moulins à vent. Ils essayent de convaincre l'acheteur, le client. Au fond c'est de la vraie séduction et aussi de la manipulation.

    Je souhaiterais connaitre les méthodes de pointes utilisées par ses vendeurs.
    Ils ont surement fait pendant leurs études, des sortes de cours de manipulation, ou comment bien parler avec la parole, mais aussi avec leurs gestuelle !
    Des videos, des textes , pages internet sont les bien venues !
    Ce côté psychologique "manipulateur" m'intéresse beaucoup , histoire de comprendre pourquoi certaines enfin peut - être tout le monde peut se faire manipuler par un vendeur, ou voir même un escro !!

  13. #10
    Bob Trebor

    Re : Le language du corps - ou langage non-verbal

    Bonsoir
    Citation Envoyé par philname Voir le message
    Ce côté psychologique "manipulateur" m'intéresse beaucoup , histoire de comprendre pourquoi certaines enfin peut - être tout le monde peut se faire manipuler par un vendeur, ou voir même un escro !!
    Si la méthode est bien rôdée, le non-verbal n'a que peu d'importance.

    J'ai il y a une vingtaine d'années été commercial chez Hachette, avec pour ventes principales les fameux "Tout l'univers" et l'Encyclopédie en vingt et un volumes. La méthode consistait en un questionnaire (à appliquer surtout au foyer à modeste revenu) qui entrainait les personnes à se sentir coupables d'égoïsme par leurs achats de quotidiens, magasines et autres périodiques alors qu'ils ne dépensaient pas la moitié de cette somme pour l'achat de livres à leurs enfants (on faisait véritablement le calcul).

    A l'époque, le prix des encyclopédies étaient de 3000 à 7500 francs*.
    La fin du questionnaire visait à démontrer qu'une encyclopédie complète revenait moins chère mensuellement que les dépenses parentales et par leur achat, les parents se débarrassaient ainsi de leur culpabilité.
    Parce que bien mieux que de vendre une encyclopédie comptant, était de la vendre à crédit sur un, trois ou cinq ans. Taux d'intérèts respectifs: 8%,12%,17%*.

    Elle est pas belle l'arnaque ?



    *Les chiffres sont approximatifs car je n'en ai plus le souvenir exact mais sont proportionnellement correct.
    Dernière modification par Bob Trebor ; 27/09/2008 à 23h18.
    Si le différent était différent du différent, il existerait sans le différent (Nagarjuna)

  14. #11
    Otomatik

    Re : Le language du corps - ou langage non-verbal

    Bonjour,
    Il est vrai que certaines personnes lorsqu'elles parlent, le silence se fait immédiatement et tous le monde les écoutent, cela s'appelle du charisme. Le charisme n'est pas donné à tous le monde, et ne s'apprend pas, car il est innée à la personne, ce qui la rend naturel. Quant aux commerciaux qui modifient leurs gestuelles, ils fonds seulement ce mettre un masque, et il peuvent vite se faire rattrapper par une personne qui possède un réelle charisme. Mais là ou c'est le plus intéressant c'est la séduction. La perfection, c'est lorsque vous arrivez à faire tomber amoureux n'importe qu'elle fille sans les manipuler, les abuser ou mentir. Les filles sont très attiré par le vrai charisme, car le faux, sera vite démasqué...
    @+

  15. #12
    invite73192618

    Re : Le language du corps - ou langage non-verbal

    Merci de lire attentivement ceci , qui précise ce que nous souhaitons éviter au forum :
    Citation Envoyé par yoyo
    les discussions ont été polluées par différentes interventions fondées sur rien d'autre que de vagues sentiments personnels, non argumentés, non documentés, elles ont fini par transformer les fils en discussions de bistrot ce qui, encore une fois, n'était pas l'objectif des rubriques.

  16. Publicité
  17. #13
    Otomatik

    Re : Le language du corps - ou langage non-verbal

    Bref, je voulais dire que le corps ne trompe pas.

  18. #14
    invite73192618

    Re : Le language du corps - ou langage non-verbal

    Citation Envoyé par Otomatik Voir le message
    Bref, je voulais dire que le corps ne trompe pas.
    C'est précisément le genre d'opinion creuse que nous cherchons à éviter. Merci de faire un effort, les prochaines futilités passeront directement à la poubelle. Pour la modération / jiav

  19. #15
    onecharline

    Re : Le language du corps - ou langage non-verbal

    Le langage corporel a un pouvoir considerable dans les relations. Cet article de blog en parle bien
    http://actutraductionweb.blogspot.co...-corporel.html

  20. #16
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : Le language du corps - ou langage non-verbal

    Citation Envoyé par philname Voir le message
    LEs vendeurs et commerciaux sont tous des grands parleurs et moulins à vent. Ils essayent de convaincre l'acheteur, le client. Au fond c'est de la vraie séduction et aussi de la manipulation.

    Je souhaiterais connaitre les méthodes de pointes utilisées par ses vendeurs.

    !!
    oui, la culpabilisation a été évoquée.
    mais il y a un autre système très repandu , surtout au tel.
    je l'appelle le "yes", même si il y a un terme plus technique.
    le vendeur qui connait un peu qui vous êtes, commence par vous poser 10 questions auquelles vous ne pouvez repondre que par "oui".
    nom, age ( entre x et y) ), adresse, etc .......
    puis viennent les questions de projets eventuels pour l'avenir, et vous dites "pourquoi pas".
    là , il fere le poisson et propose un RV à venir.....
    après avoir dit 15 fois "oui", il est psychologiquement plus dur de dire non.......

  21. #17
    rely87

    Re : Le language du corps - ou langage non-verbal

    bonjour,
    je suis maman d'une petite fille qui se nomme Noémie, elle va avoir 6 ans et elle ne parle pas . Avec les autres enfant c'est difficile car elle à tendance à tirer les cheveux des autres enfants. Elle se tape , s'arrache les cheveux et quand elle est contrarier elle met sa main dans la bouche pour se faire vomir. Cela dure pendant un moment.Elle est suivie dans un hopital de jour qui la prend tous les jours.

  22. #18
    Takemiya

    Re : Le language du corps - ou langage non-verbal

    Bonjour,

    Si vous voulez aborder le langage non verbal, je pense qu'il peut être bon de se pencher sur les travaux de Paul Ekman.

    De plus, en France, une discipline relativement récente s'intéresse à ce sujet: La Synergologie.
    Certaines personnes pensent que l'étude du langage non verbal sert à se contrôler pour adopter une gestuelle particulière. Ce n'est pas la seule utilisation. On peut également s'en servir pour mieux comprendre l'autre et améliorer sa communication. Communication au sens d'échange, pas de manipulation.

    Pour la personne qui s'intéresse aux manipulations, le livre de Robert Cialdini est sympa ainsi que celui de Joules et Beauvois. Ils parlent tous les deux de procédés de manipulation bien rependus en France.
    Si le sujet t'intéresse toujours, tu peux également jeter un œil du côté de la psychologie cognitive et plus particulièrement dans le domaine de la perception et de ses limites. D'ailleurs, d'un point de vue de la perception, les personnes qui pratiques la magie sont très intéressantes à observer.


    A bientôt

  23. Publicité

Discussions similaires

  1. language C
    Par mariem2 dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/07/2008, 09h10
  2. Méthode du corps gris simulé à partir d'un corps noir
    Par fenrir0680 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/12/2007, 21h07
  3. language C
    Par xaviii dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 13
    Dernier message: 02/09/2006, 17h03
  4. Language
    Par Tartopommes dans le forum Électronique
    Réponses: 10
    Dernier message: 11/07/2003, 13h26