Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

Langage des sourds et cognition



  1. #1
    Dordon

    Langage des sourds et cognition


    ------

    Bonjour,
    On dit que se sont les aires de Broca et de Wernicke qui sont responsables du langage, le langage des sourds depend il également de ces aires? Autrement dit les aires de Broca et de Wernicke sont elles dédiées seulement au langage parlé ("auditif" pourrait on dire) ou plus largement à tous les types de communication élaborée?

    DrDn

    -----
    Dernière modification par Jiav ; 26/08/2005 à 04h56. Motif: /rodage rodage

  2. Publicité
  3. #2
    invite73192618

    Re : Langage des sourds et cognition

    Rebonjour,

    Question très intéressante, et la réponse est oui les aires de Broca/Wernicke sont également impliquées pour le langage des sourds. Je met à jour mes références et je te reviendrais là-dessus plus précisément.

    A+

  4. #3
    invite73192618

    Re : Langage des sourds et cognition

    Voilà, un article de revue pas trop vieux, en accès libre, qui confirme que Broca et Wernicke sont aussi impliqués pour le langage des signes.

  5. #4
    Dordon

    Re : Langage des sourds et cognition

    Merci beaucoups
    Il serait alors intéressant d'etudier ces deux aires d'un point de vue evolutionniste en tant qu'elle sont garante de toute communication élaborée entre des organismes: A quelles époques ces aires se sont elles developpées? Sous quelles contraintes? Je me suis renseigné quant à ce sujet et il ressort qu'il est extremement difficile d'etudier l'evolution des aires de Broca et de Wernicke. En effet les seuls objets etudiables sont des cranes d'hominidés plus ou moin agés, on peut alors modeliser la forme et la taille des aires cérébrales en questions mais la résolution de ces modelisations est trop faible pour nous renseigner sur Les aires du langage.
    DrDn

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    invite73192618

    Re : Langage des sourds et cognition

    Citation Envoyé par Dordon
    il ressort qu'il est extremement difficile d'etudier l'evolution des aires de Broca et de Wernicke.
    Ô certes! En fait personnellement je ne vois pas comment on peut espèrer trouver l'évolution d'aires particulières à partir de moulages de crânes! Ce qui fait que Broca est Broca ou Wernicke Wernicke, c'est d'abord (à mon humble avis) les connections que ces aires réalisent avec les autres aires. Comment voir ça dans un moulage? Phrénologie quand tu nous tiens..

    Cela dit on peut quand même regarder ce qui se passe chez nos cousins actuels. Il me semble que l'existence d'un proto-Broca a été mise en évidence même chez le maccaque (pas sur pour Wernicke). Encore un peu de biblio à faire

  8. #6
    invite73192618

    Re : Langage des sourds et cognition

    Voili voilà, rien trouvé en libre accès sur la question spécifique de Broca et Wernicke chez les primates, par contre ceci devrait t'intéresser.

  9. Publicité
  10. #7
    (PSO)Clémentine

    Re : Langage des sourds et cognition

    je dirai surement une bêtise, d'autant que je n'ai pas référence à apporter, mais il faut prendre en compte que les aires spécialisées comme l'aire visuelle ou l'aire auditive (etc.) sont réinvesties chez les personnes ayant des déficiences des sens. Aussi, peut-être que si les aires de broca et wernicke sont dédiées à la base au langage parlé, elles peuvent être réinvesties pour le langage des signes...

  11. #8
    shokin

    Re : Langage des sourds et cognition

    Je ne connais pas vraiment les aires de Broca et Wernicke. Si une personne pouvait me... heu ... nous donner quelques explications complètes.

    ça pourrait contribuer à performer ma communications avec les personnes sourdes.

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  12. #9
    abo

    Re : Langage des sourds et cognition

    Merci pour cette discussion très intéressante qui rejoint en partie mon questionnement. Je ne connais pas bien non plus les aires du langage. Leur activité est-elle la même s'il s'agit de langage expressif ou seulement de pensée, ou d'intention et de volonté d'expression ?

    bonne soirée

  13. #10
    invite73192618

    Re : Langage des sourds et cognition

    Citation Envoyé par (PSO)Clémentine
    je dirai surement une bêtise, d'autant que je n'ai pas référence à apporter, mais il faut prendre en compte que les aires spécialisées comme l'aire visuelle ou l'aire auditive (etc.) sont réinvesties chez les personnes ayant des déficiences des sens.
    Don't worry, c'est la position officielle

    Personnellement je suis toutefois sceptique sur le "réinvesties". Je crois plutôt que les aires visuelles ou auditives répondent aussi à d'autres stimulus, et que la cécité ou la surdité ne fait que rendre apparente une réponse normale à la base. M'enfin ça devient spécialisé comme débat... si on se lance là-dedans, je risque de vous barber rapidement!

    Citation Envoyé par shokin
    les aires de Broca et Wernicke.
    Broca: aire motrice lié au langage, participe à la génération de la parole chez l'humain. En cas de destruction, les sujets peuvent penser de manière langagière mais n'arrivent pas à produire les sons.

    Wernicke: aire associative auditive, participe à la compréhension et à la génération du sens. En cas de bris, les sujets arrivent à produire des mots, mais c'est sans queue ni tête.

    Et si c'est la connexion entre Broca et Wernicke qui est touchée alors les sujets peuvent produire du langage et le comprendre, sauf que ce qu'ils disent n'a pas de rapport avec ce qu'ils veulent dire.

    C'est le tableau classique, grossièrement exagéré évidement et ne rendant pas compte de tous les cas chez tout les sujets (c'est récurent en neuropsy, sans doute parce que ce genre de conception néo-phrénologique a peu à voir avec la réalit&#233.

    Citation Envoyé par abo
    les aires du langage. Leur activité est-elle la même s'il s'agit de langage expressif ou seulement de pensée, ou d'intention et de volonté d'expression ?
    Très bonne question. On ne le sait pas avec certitude, mais on pense que grosso modo oui. Un des arguments est que dans le système moteur, des réseaux d'aires très similaires sont activés pour l'exécution motrice, la planification de mouvement, l'imagination motrice, ou même l'observation de mouvement. Maintenant ces études montrent seulement des activations à l'échelle d'une aire. Pour ce qui se passe à l'intérieur (notamment du point de vue des synchronisations), c'est plus difficile à savoir.
    Dernière modification par Jiav ; 06/01/2006 à 04h32.

  14. #11
    abo

    Re : Langage des sourds et cognition

    Bonjour Jiav,

    Citation Envoyé par Jiav
    Très bonne question. On ne le sait pas avec certitude, mais on pense que grosso modo oui. Un des arguments est que dans le système moteur, des réseaux d'aires très similaires sont activés pour l'exécution motrice, la planification de mouvement, l'imagination motrice, ou même l'observation de mouvement. Maintenant ces études montrent seulement des activations à l'échelle d'une aire. Pour ce qui se passe à l'intérieur (notamment du point de vue des synchronisations), c'est plus difficile à savoir.
    Oui, mais ce que tu décris relève encore du corps (la fonction motrice), le lien semble donc évident. Quel est le lien entre le corps et le langage ? Il y a là des sphères de compréhension différentes, non ?
    Bonne journée

  15. #12
    invite73192618

    Re : Langage des sourds et cognition

    Quel est le lien entre le corps et le langage ? Il y a là des sphères de compréhension différentes, non ?
    Pas vraiment: le langage aussi est une production motrice (Broca est tout à fait moteur par exemple), et intégrer le coté moteur permet de comprendre deux trois trucs: par exemple

  16. Publicité
  17. #13
    bardamu

    Re : Langage des sourds et cognition

    Citation Envoyé par abo
    Bonjour Jiav,
    Oui, mais ce que tu décris relève encore du corps (la fonction motrice), le lien semble donc évident. Quel est le lien entre le corps et le langage ? Il y a là des sphères de compréhension différentes, non ?
    Bonne journée
    Salut,
    Un article parlant d'un langage de signe qui s'est développé spontanément entre enfants sourds :
    http://www.eurekalert.org/staticrel....aftnsl090904fr

    La manière de faire les gestes diffère d'un non-sourd exprimant la même chose par geste, et il semble que les enfants ont construit un mode d'expression plus proche du langage parlé.

    Extrait
    Chaque vague d'enfants arrivant dans la communauté développe un peu plus le LSN, le rendant plus complexe et plus souple tout en améliorant sa vitesse et sa fluidité.(...)
    Les chercheurs ont étudié un trait central à toutes les langues développées, le fait que l'information soit groupée en éléments séparés, discrets, qui peuvent être assemblés selon des règles variées. Par exemple, les langues, quelles qu'elles soient, consistent en des mots qui se combinent pour former des phrases.

    Les expressions pour le mouvement sont particulièrement utiles pour étudier ce caractère discret dans les langages parlés et de signes. Dans les langues développées, nous décomposons l'idée d'un mouvement continu avec différents mots. Par exemple, dans l'expression " rouler jusqu'au fond de la vallée ", un mot (" rouler ") représente le type de mouvement tandis que d'autres (" jusqu'au fond ") préciseront la direction.

    Au contraire, un geste typique pour décrire " rouler jusqu'au fond de la vallée " sera un seul mouvement complet de la main qui mimera un mouvement circulaire descendant.

    Ann Senghas et ses collègues ont étudié des individus sourds de trois groupes d'âge utilisant le LSN ainsi que des personnes parlant espagnol. Ils leur ont montré une bande dessinée d'un chat qui avale une balle en train de rouler puis qui dévale en titubant une route en pente. Puis ils ont demandé aux participants de raconter l'histoire dans leur langage.

    Les personnes sourdes du groupe le plus âgé s'exprimaient par des gestes ressemblant beaucoup à ceux effectués par les personnes qui racontaient l'histoire en espagnol, combinant le type de mouvement et la direction en un seul déplacement de la main.

    Mais les deux groupes plus jeunes de sourds séparaient type de mouvement et direction par des signes différents comme cela se passe dans le langage parlé.

    " Ce qu'ils font ainsi ressemble beaucoup à une langue et pas à des gestes, même s'ils font des gestes dans leur langage. Et cela me dit qu'il y a quelque chose de fondamental dans cette tendance " souligne Ann Senghas.

  18. #14
    abo

    Thumbs up Re : Langage des sourds et cognition

    Merci pour vos références

  19. #15
    shokin

    Re : Langage des sourds et cognition

    Très intéressante discussion !

    qui m'aide à communiquer encore mieux avec mes deux soeurs sourdes.

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  20. #16
    geny34

    Re : Langage des sourds et cognition

    Citation Envoyé par Dordon Voir le message
    Bonjour,
    On dit que se sont les aires de Broca et de Wernicke qui sont responsables du langage, le langage des sourds depend il également de ces aires? Autrement dit les aires de Broca et de Wernicke sont elles dédiées seulement au langage parlé ("auditif" pourrait on dire) ou plus largement à tous les types de communication élaborée?

    DrDn
    bonjour

    j'ai lu vos discussions intéressantes

    à titre d'information, je souhaiterais simplement vous préciser qu'on ne dit pas ou plus langage des sourds mais LANGUE des signes (reconnue enfin il y a peu)

    on garde langage pour le langage des bébés, le langage des animaux, des fleurs, des ordinateurs, etc.

    en parlant de culture sourde, donc de culture, on y intègre des individus qui communiquent entre eux grâce à une langue, pas un code de communication ni un langage mais une vraie langue avec sa syntaxe, sa grammaire, etc.

    de même, je voudrais rajouter deux autres informations au passage,

    on ne dit plus vraiment sourd-muet ou sourd et muet car la majorité des sourds peuvent parler

    il y a des sourds qui ne se considèrent pas comme des personnes handicapées (exit le mot handicap), certains sourds aussi (pas tous) n'apprécient pas le terme "déficient auditif" (terme médical, le sourd à réparer...) mais ne se vexeront surement pas avec simplement le mot "sourd"

    voilà, je tenais juste à préciser cela, pour que vous puissiez peut-être mieux diffuser l'information à votre tour, les sourds se battent beaucoup pour cela entre autre bien sûr

    bravo pour ce forum découvert hier, très riche d'échanges et d'informations

    geny
    master 1 psycho clinique
    Sourde

Discussions similaires

  1. travailler avec des enfants sourds...
    Par xxxzouzouxxx dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 6
    Dernier message: 07/01/2007, 15h38
  2. Rire et cognition
    Par Dordon dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 14
    Dernier message: 27/09/2005, 03h09
  3. Évolution et cognition
    Par actae dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 67
    Dernier message: 25/07/2005, 19h12
  4. AFPS pour sourds
    Par titouette dans le forum Secourisme spécial Croix-Rouge
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/01/2005, 15h14