Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Prier peut-il rendre fou ?



  1. #1
    questiondesante

    Question Prier peut-il rendre fou ?


    ------

    Bonjour, j'ai appris récemment que la prière pratiquée de façon intensive augmentait le taux de sérotonine dans le sang, mais que cela pouvait être à l'origine de psychoses. En un mot la prière peut-elle être dans certains cas dangereuse pour la santé ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    vep
    Responsable des forums

    Re : Prier peut-il rendre fou ?

    Il est vrai que lorsqu'il y a dérèglement du taux de sérotonine dans le corps, certains troubles peuvent apparaître (dépressions, hallucinations ...)

    Il y a même un "syndrome sérotoninergique" mais qui n'apparaît à ma connaissance que s'il y a prise de toxiques ou médicaments en excès.
    Mais les psychoses ont des causes multifactorielles, et n'ont pas comme origine un simple dérèglement du taux de sérotonine.


    Par ailleurs, certaines études montrent que le taux de sérotonine est influencé par l'humeur, l'exposition à la lumière ou l'exercice physique.
    Mais me semblait avoir déjà lu que la prière et la méditation avaient également une incidence sur la production de sérotonine et là, je ne trouve aucune étude allant en ce sens.
    (il se peut que j'aie mal cherché, alors si quelqu'un sait mieux le faire, je suis preneuse
    là, en cherchant, je trouve cette info sur des sites de méditation, religieux, de médecine naturelle mais pas de références sérieuses ! )


    Je pense donc qu'on ne peut pas faire un lien de cause à effet entre prière et apparition de troubles psychotiques .
    Dernière modification par vep ; 09/05/2015 à 16h06.

  4. #3
    illusionoflogic

    Re : Prier peut-il rendre fou ?

    Je me souviens d'une relation entre prière pour autrui et effet nocébo : https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_..._nocebo_.C2.BB

    Citation Envoyé par wiki
    Lors d'une étude sur l'influence de la prière sur la guérison d'un malade, certains d'entre eux présentaient plus de risque de complications médicales s'ils étaient informés que des prières étaient dites en leur faveur
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16569567

    Donc vaut mieux prier pour Dieu, lui, il risque pas de tomber malade
    Lisez mes propos. Je suis pas là.

  5. #4
    karlp

    Re : Prier peut-il rendre fou ?

    Citation Envoyé par vep Voir le message

    Je pense donc qu'on ne peut pas faire un lien de cause à effet entre prière et apparition de troubles psychotiques .
    Je suis d'accord avec votre remarque.
    On peut toutefois souligner qu'il existe un certain type de psychotiques qui s'illustrent par leurs constructions mystico-religieuses (cf: le Président Schreber; ou encore les témoignages de Regis Airault dans "les fous de l'Inde").
    Une constante chez ces psychotiques est l'absence de doute.
    Un fait qui m'étonne particulièrement c'est que la localisation géographique de la personne concernée puisse avoir un effet direct soit sur l'élaboration du délire, soit sur sa disparition.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : Prier peut-il rendre fou ?

    Citation Envoyé par karlp Voir le message
    On peut toutefois souligner qu'il existe un certain type de psychotiques qui s'illustrent par leurs constructions mystico-religieuses (cf: le Président Schreber; ou encore les témoignages de Regis Airault dans "les fous de l'Inde").
    .
    il est possible qu'on puisse en dire de même de toute pratique d'introspection exacerbée à l'extême.
    et pas uniquement religieuse.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  8. #6
    pinard-bio

    Re : Prier peut-il rendre fou ?

    Bonjour,

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    il est possible qu'on puisse en dire de même de toute pratique d'introspection exacerbée à l'extême.
    et pas uniquement religieuse.
    Je suis en accord avec votre déclaration, lorsqu'elle concerne l'introspection en l'autre. Et elle reste vraie même lorsqu'elle n'est pas exacerbée.

    Mais ici, je pense voir que le sujet traite d'auto-introspection.

    Dans ce cas, les pratiques (le terme que vous avez employé) ou techniques peuvent amener à des états psychotiques profonds si elles sont utilisées sur des états psychotiques latents, naissants, légers, et cela se voit mille fois, si elles sont utilisées (quelle ironie!) comme thérapie, ou substitut. D'autant plus si ces techniques sont dispensées par des tiers, des associations de profiteurs interressés, puissent-elles être multi-millénaires, reconnues et munies d'une auréole d'exemplarité, intouchables.

    Dans le cas où ces techiques sont personnelles, et sont utilisées, justement, dans le seul but d'une auto-introspection, hors toute psychose ou fruit d'une éducation sclérosante, elles peuvent aboutir à la découverte du monde sous un aspect jusqu'alors inconnu, et hautement bienvenu. La bienséance de la nouvelle vision est à la hauteur de la confiance délibérée octroyée dans cette pratique. Un abandon qui n'est que personnel, non jugeable, et seule alors "l'introspection exacerbée à l'extrème" ouvre les portes de la connaissance nouvelle, et bienheureuse.

    Cette connaissance peut être qualifiée de psychotique par qui n'a pas accès, (par nature?), à l'abandon, la confiance, nécessaire.

    Qui y a goûté ou y trempe se moque de cette sentence pour lui-même, la chose si belle, totale, au-delà des mots, et préalablement inconnue, est là. Elle est inviolable quels que soient les propos inquisiteurs. Par contre, laisser la chance à quiconque d'y accéder en n'essayant pas de brider sa propension, sa capacité à l'abandon, lors de pratiques adaptées, est un signe de respect, de reconnaissance pour l'autre, à atteindre les plus hautes sphères de la conscience et du bonheur.

    Et pour finir comme avoir commencé :
    Je suis en accord avec votre déclaration, lorsqu'elle concerne l'introspection en l'autre. Et elle reste vraie même lorsqu'elle n'est pas exacerbée.

    Cordialement.

  9. Publicité
  10. #7
    Obamot

    Re : Prier peut-il rendre fou ?

    Bonjour,

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    il est possible qu'on puisse en dire de même de toute pratique d'introspection exacerbée à l'extême.
    et pas uniquement religieuse.
    A l'extrême? Peut-être même pas...

    Qu'on me corrige si je me trompe, mais sur le plan de la biochimie, lorsque telle ou telle activité mentale — et susceptible de provoquer un stress — peut libérer tel ou tel "produit" dans le corps (et en admettant/constatant que cela crée un effet) je ne vois pas pourquoi cela serait spécifique à la "prière"?

    Voir par exemple ce qu'il se passe "simplement" en écoutant de la musique,
    comme le relate un neurologue: >>>

    Crdt
    Dernière modification par Obamot ; 16/05/2015 à 07h36.

  11. #8
    vep
    Responsable des forums

    Re : Prier peut-il rendre fou ?

    Citation Envoyé par pinard-bio Voir le message
    Je suis en accord avec votre déclaration, lorsqu'elle concerne l'introspection en l'autre.
    Qu'est-ce qu'une introspection en l'autre ?


    Dans ce cas, les pratiques (le terme que vous avez employé) ou techniques peuvent amener à des états psychotiques profonds si elles sont utilisées sur des états psychotiques latents, naissants, légers, et cela se voit mille fois, si elles sont utilisées (quelle ironie!) comme thérapie, ou substitut.
    Des exemples et preuves de ce que vous avancez ?


    Cette connaissance peut être qualifiée de psychotique par qui n'a pas accès, (par nature?), à l'abandon, la confiance, nécessaire.
    Vous expliquez qu'avoir une bonne connaissance de soi ... peut être perçu comme être psychotique ?
    Avez-vous une bonne connaissance de ce que sont les maladies mentales et en particulier les psychoses ?
    Dernière modification par vep ; 16/05/2015 à 07h45.

  12. #9
    vep
    Responsable des forums

    Re : Prier peut-il rendre fou ?

    Citation Envoyé par Obamot Voir le message
    Voir par exemple ce qu'il se passe "simplement" en écoutant de la musique,
    comme le relate un neurologue
    Bien sûr que toute activité mentale a une action sur la chimie du cerveau
    Et pas que la prière.

    Mais là ce serait bien de recentrer sur la question de départ qui parle de la libération de sérotonine lors de la prière et de sa possible incidence sur les psychoses

  13. #10
    Obamot

    Re : Prier peut-il rendre fou ?

    Merci.

    Bein alors,

    1) si tant est que quelqu'un y arrive un jour, il sera vraiment très très fort...
    — Puisque la réponse c'est sans doute: "ça dépend"
    — Et puisqu'inévitablement: "ça variera d'un sujet à l'autre"

    2)
    Citation Envoyé par illusionoflogic Voir le message
    Je me souviens d'une relation entre prière pour autrui et effet nocébo [...]
    Donc vaut mieux prier pour Dieu, lui, il risque pas de tomber malade
    Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il ny'a pas beaucoup d'études qui s'intéressent à d'éventuel/s effet/s nocebo/s.

    Crdt.
    Dernière modification par Obamot ; 16/05/2015 à 09h16.

  14. #11
    noir_ecaille

    Re : Prier peut-il rendre fou ?

    Citation Envoyé par Obamot Voir le message
    Qu'on me corrige si je me trompe, mais sur le plan de la biochimie, lorsque telle ou telle activité mentale — et susceptible de provoquer un stress — peut libérer tel ou tel "produit" dans le corps (et en admettant/constatant que cela crée un effet) je ne vois pas pourquoi cela serait spécifique à la "prière"?
    Spécifique n'est pas le bon mot. Concomittant serait plus approprié.

    Deux exemples célèbres de prières/pratiques pouvant amener à un état second(1) appelé aussi transe : le samā‘ (danse des derviches tourneurs) et le dhikr (mélopée répétitive).


    Quant à la musique, ce n'est pas une nouveauté puisque des arts comme le ballet, l'opéra, le cinéma et autres exploitent largement les ambiances sonores extradiégétiques pour suciter un transfert émotionnel entre le(s) personnage(s) et le public.


    _______________
    (1) : Un des états modifiés de conscience -- dans lesquels se rangent notamment l'hypnose, les hallucinations, le délire, la méditation, l'hystérie, etc.
    Dernière modification par noir_ecaille ; 16/05/2015 à 18h13.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

Discussions similaires

  1. Actualité - Un film étirable peut rendre tactile n'importe quelle surface
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/12/2014, 05h26
  2. Actualité - Ça fait peur : l’organisation de votre bureau peut vous rendre malade
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 42
    Dernier message: 19/03/2014, 00h42
  3. Le savoir peut-il rendre malheureux ?
    Par Nemoclay dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 61
    Dernier message: 14/12/2012, 17h31
  4. Réponses: 14
    Dernier message: 12/02/2012, 20h43
  5. L'oubli de pillule peut-il rendre stérile?
    Par Sab57 dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/02/2010, 17h13