Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Temps libre en thèse de doctorat



  1. #1
    MelanieSoll

    Temps libre en thèse de doctorat


    ------

    Bonjour,

    J'ai pu lire plusieurs sujets du site sur les thèses et sur le temps libre en thèse. Cependant chaque situation étant singulière et chaque psychologie différente je préfère demander conseil.
    Etant un peu plus âgée que la moyenne, je songe à faire une thèse de doctorat dans mon domaine la physique.
    Cependant depuis plusieurs années d'autres disciplines m'occupent aussi beaucoup.
    - Je prends des cours d'art dramatique sérieusement
    - Je fais de la musique dans un groupe et beaucoup par moi-même
    - Je lis beaucoup (sciences sociales), je produis des contenus (textes, prévu de faire des vidéos)

    Je précise que ces disciplines ne me font pas manger, ce sont des centres d'intérêts.
    J'ai un projet professionnel, je pense pouvoir faire une bonne thèse, me rediriger sans regrets vers autre chose si recrutée nulle part (j'aurais fait de la recherche je me dis) et la physique me plaît c'est sûr, mais ces autres disciplines me font bien avancer dans la vie, ont permis des progrès personnels durement payés au fil des années. Je ne veux pas les négliger.
    Autre aspect : je n'ai pas eu une jeunesse facile, un peu trop seule, j'ai vraiment envie de vivre ma vie, sortir trois soirs par semaine en moyenne, avoir une vraie vie sociale, ne sortir de doctorat à 30 ans avec un certain vide. Vous me direz que tout ça est bien joli, je souhaiterais surtout avoir des retours de thésards sur ce point.
    Et de manière générale savoir si tout caser dans un quotidien de thésard est jouable.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Hermillon73
    Animateur Orientation

    Re : Temps libre en thèse de doctorat

    Bonjour,

    Réponse brève, oui, sauf pendant la période de rédaction, ou certains "pics d'activité" ponctuels. Mais sinon, ce n'est pas le bagne, et oui, on peut continuer de lire, de sortir, d'avoir des amis, de faire du sport ou du théâtre, etc.

    Cordialement

  4. #3
    MelanieSoll

    Re : Temps libre en thèse de doctorat

    D'accord, et au sujet des congés, cela se fait-il de tous les prendre d'un coup ? Je pensais aussi à demander un aménagement des horaires.

  5. #4
    Hermillon73
    Animateur Orientation

    Re : Temps libre en thèse de doctorat

    D'accord, et au sujet des congés, cela se fait-il de tous les prendre d'un coup ? Je pensais aussi à demander un aménagement des horaires.
    Rebonjour,

    Congé : à voir avec le directeur de thèse. Bon, je n'ai pas souvenir d'avoir pris beaucoup de congé lors de ma troisième année, ce n'est pas "un travail" complètement "normal" non plus.

    Aménagement des horaires : le principe en thèse est quand même de ne pas être trop à cheval sur les horaires...Et de ne pas trop être regardant sur les heures supp' (en clair, même si c'est écrit 35 heures quelque part, on s'en fout complètement. "En général", il est attendu un peu/beaucoup plus, et surtout, si un truc important est en cours (une réunion, une manip...), partir en disant "salut, j'ai théâtre, à demain", ça, ça sera très mal perçu. Quand des choix entre loisirs et boulot seront à faire, la priorité, ce devra être la thèse.
    Après, des thésards qui arrivaient à 10h et qui bossaient jusqu'à 20-21h, j'en ai vu. J'ai même vu des chercheurs faire midi-2-3 heures du mat ! Donc, tout dépend de ce que vous mettez dans "aménagement des horaires" et de la souplesse de votre directeur de thèse (lui, il a peut-être une vie de famille, et voir son thésard un temps raisonnable quelque part entre 7h et 19h lui paraitra peut-être le minimum syndical)

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    agitateur

    Re : Temps libre en thèse de doctorat

    La thèse est finalement très proche d'un poste cadre ( qui s'encadre lui même s'entend ).
    Il faut, et on peut:
    - tenir compte des impératifs horaires des autres services / personnes , pour avoir une temps d'interaction nécessaire et suffisant avec eux
    - tenir compte de la sensibilité du manager ( critère prioritaire )
    - fournir globalement plus que 35 h / semaine
    - discuter en bonne intelligence des congés avec son manager ( malvenus en période de "bourre" )
    - donner la priorité au résultat ( tant mieux s'ils sont là on te lâche la grappe / tant pis s'ils sont pas mal il faudra cravacher )

    Il faut quand même tenir compte de la rédac' finale, chronophage au possible, donc la 3eme année sera plus "hard" sans doute. Mais si veux sortir le soir de semaine et que tu bosses le WE, tout s'entend, modulo la perception de ton chef.

  8. #6
    John Bobovitch Bobstein

    Re : Temps libre en thèse de doctorat

    Bonsoir,

    35h par semaine et 9 semaines de congés en thèse, il faut oublier. Faire du 8h-19h tous les jours, avec parfois des pics à 9h-24h (par exemple, avant de soumettre un papier pour une conférence sélective pour laquelle il faut faire des mesures une semaine avant et rédiger le papier), ça me parait normal. Même quand j’étais forcé de prendre des congés par les RH de mon labo, j'emmenais quand même un peu de boulot (par exemple rédaction des premiers chapitres du manuscrit ou un article, faire des simus). Je ne m'accordais que 3 semaines de vraies vacances par an max.

    Quant à un aménagement des horaires, dans quel sens? Si c'est faire du 14h-2h ou du 5h-15h, c'est à voir avec le directeur de thèse. Si c'est faire du 8h-14h deux jours par semaine, comme disent les jeunes: "lolilol!". Encore plus si tu fais une thèse expérimentale où il FAUT être au labo.

    Et comme dit précédemment, je confirme que la période de rédaction du manuscrit est clairement la plus intense (la prépa, c’était des vacances à côté). C'est aussi une question d'objectif: est-ce que tu veux continuer dans la recherche académique après? Partir dans l'industrie juste après la soutenance? Continuer à faire des mesures en période de rédaction de manuscrit pour maximiser les résultats (vu que 3 ans de doctorat, ça passe vite)?

    Dis-toi aussi qu'une thèse dans certains groupes à Caltech par exemple, c'est bien pire (par exemple, le PI qui t'appelle le dimanche matin à 9h pour te demander pourquoi tu n'es pas en salle de mesures) et ça dure 5-6 ans! Pour faire une bonne thèse, il faut faire quelques sacrifices (mais pas tout sacrifier non plus). Sinon, non, la vie sociale est possible (et même indispensable pour l'équilibre mental), à condition de ne pas faire des soirées de type école d’ingé (ou alors pas tout le temps). Je pouvais sortir voir des amis plusieurs fois dans la semaine et jouer dans un groupe le weekend (plus facile à faire quand on est thésard que quand on est parent), et même partir en voyage. Parmi toutes les activités annexes que tu fais, tu devras certainement en mettre certaines de côté, et la thèse doit être ta priorité. Tu auras encore moins de temps libre si tu choisis de faire en plus de l'enseignement pour t'arrondir les fins de mois.

    Pour finir, si tu manques clairement d'implication pendant le doctorat (je ne présume pas que ce sera ton cas bien sûr), le directeur de thèse peut mettre fin au contrat à la fin de la première année (cas extrême évidemment, mais c'est arrivé à un type dans le groupe où j'ai fait mon doctorat).

  9. Publicité
  10. #7
    MelanieSoll

    Re : Temps libre en thèse de doctorat

    Merci des réponses.
    La thèse en question amène à de la R&D.
    Vous n'êtes pas tous pile d'accord quant aux sacrifices, pour ma part je me disais plutôt que j'allais passer des vacances sans boulot, et pas de boulot non plus les WE (trois quatre mois avant la rédac ok).

    agitateur quand vous dites "tu bosses le WE" vous parlez de la thèse ou des activités extra pro ?
    Dernière modification par MelanieSoll ; 13/01/2021 à 10h52.

  11. #8
    Gronome

    Re : Temps libre en thèse de doctorat

    Bonjour,

    Je vais un peu nuancer ce qui a été dit.

    Effectivement, on va te demander un vrai investissement, professionnel mais aussi personnel (prendre le projet à coeur, le développer par toi-même, etc.). Donc attends-toi à quelque chose d'intense comme présenté par Hermillon et John.

    Cependant la façon dont ça se passera va beaucoup dépendre du labo où tu es, et de la discipline. En biologie expérimentale (mon domaine) par exemple, il y a de grosses contraintes sur les timings des manips et donc si tu as une grosse expérience sur une semaine, tu n'auras pas trop le choix : il faudra la faire même si ça revient à bosser 60h dans la semaine. Certains PI vont de plus être assez portés sur le présentéisme, d'autres non : dans mon labo partir avant 18h ça fait tâche pour un thésard (même si tu es arrivé à 7h ou si tu as bossé le we), mais je connais un autre doctorant qui fait du 10h-17h. Donc il faut que tu sondes les doctorants / post-docs de l'équipe où tu bosseras, pour voir si ça te conviendrait.

    Enfin l'ambition mise dans ton projet va beaucoup jouer : si tu es super motivée et veut que ton projet soit nickel, si ton équipe y croit beaucoup, ça te forcera à t'investir considérablement. D'un autre côté, si ton équipe ou toi n'y croyez pas plus que ça, tu risques d'être frustrée. C'est un équilibre à trouver.

    Agitateur résume bien la situation : tu seras cadre, mais également experte de ton sujet (ou tendras à le devenir), et donc il y aura des exigences.

  12. #9
    Kemiste
    Responsable technique

    Re : Temps libre en thèse de doctorat

    Bonjour.

    Citation Envoyé par MelanieSoll Voir le message
    Vous n'êtes pas tous pile d'accord quant aux sacrifices, pour ma part je me disais plutôt que j'allais passer des vacances sans boulot, et pas de boulot non plus les WE (trois quatre mois avant la rédac ok).
    Cela ne sera malheureusement pas toujours possible. La thèse c'est aussi la rédaction de rapports, d'abstracts, de publis, la réalisation de posters ou la préparation d'oraux pour les congrès... Tout ceci se fait en général en plus du temps de manip et il y a un timing strict a respecter. Tu n'auras pas le choix, des fois, de devoir le faire le soir, pendant le week-end voir pendant tes vacances. Dans ces moments là tu devras faire passer la thèse avant tout le reste. Même si 3 ans peuvent paraître long cela peut-être court pour mener à bien un projet. Il faut donc être investi à 100 % durant ces trois années. Tu auras évidement des moment pour toi et pour sortir mais il faut oublier les horaires "classiques", de nombreuses semaines de vacances et tous ses week-ends sans travail. Si tu te diriges vers la recherche il faut également te préparer à devoir travailler plus que la moyenne.

  13. #10
    MelanieSoll

    Re : Temps libre en thèse de doctorat

    Merci des réponses.
    Il me semblait que les cadres type ingé R&D bossaient dans les 40h/sem environ, ce qui est moins qu'une thèse.
    La question est donc surtout de savoir si ce sera fréquent ces "heures supp" (si c'est une fois par semaine ou 4 jours sur 5 pendant toute la thèse...).

  14. #11
    pm42

    Re : Temps libre en thèse de doctorat

    Citation Envoyé par MelanieSoll Voir le message
    Il me semblait que les cadres type ingé R&D bossaient dans les 40h/sem environ, ce qui est moins qu'une thèse.
    Il n'y a pas de règle et cela dépend du projet, de la boite, de plein de choses.
    Perso, j'ai un record à en presque 40h dans un WE et dans d'autres jobs, j'ai passé des après-midi au café.

    Mais comme d'autres l'ont fait remarquer, on va probablement te demander un minimum d'investissement, d'être capable de filer un coup de collier quand c'est nécessaire, que l'équipe sache qu'elle peut compter sur toi.

    En échange, que tu sois chercheur ou ingénieur R&D, tu as une certaine liberté quand il n'y a pas de contraintes, des horaires souvent aménageables, un job au chaud et qui ne te détruit pas physiquement, une sécurité de l'emploi plus élevé que la moyenne et j'en passe.

  15. #12
    Kemiste
    Responsable technique

    Re : Temps libre en thèse de doctorat

    Citation Envoyé par MelanieSoll Voir le message
    La question est donc surtout de savoir si ce sera fréquent ces "heures supp" (si c'est une fois par semaine ou 4 jours sur 5 pendant toute la thèse...).
    Les "heures supp" peuvent être fréquentes. Tu peux en avoir 7 jours dans une semaine et aucune une autre semaine. Tout dépendra de ce que tu auras à faire. Ce qu'il faut retenir c'est quand ces "heures supp" seront nécessaires, elles devront passer en priorité.

    Citation Envoyé par MelanieSoll Voir le message
    Il me semblait que les cadres type ingé R&D bossaient dans les 40h/sem environ, ce qui est moins qu'une thèse.
    Tout dépend du domaine, dans certains cas 40h/semaine c'est une semaine légère. Comme l'a dit pm42, en tant que chercheur (ou assimilé) du public tu as une certaines liberté que tu n'as pas dans le privé. Attention cependant à ne pas trop en profiter

  16. Publicité
  17. #13
    John Bobovitch Bobstein

    Re : Temps libre en thèse de doctorat

    Merci des réponses.
    Il me semblait que les cadres type ingé R&D bossaient dans les 40h/sem environ, ce qui est moins qu'une thèse.
    La question est donc surtout de savoir si ce sera fréquent ces "heures supp" (si c'est une fois par semaine ou 4 jours sur 5 pendant toute la thèse...).
    Parmi mes connaissances, je ne connais aucun ingé R&D qui ne bosse que 40h/semaine quoi qu'il arrive. Ça, c'est le minimum. Mais comme dit par d'autres, cela dépend fortement du projet, des contraintes temporelles imposées par le client etc... Cela peut donc arriver d'enchaîner ponctuellement plusieurs jours d’affilée du boulot jusqu’à 1h du matin. Dans ce cas, des jours de compensation sont possibles (dans les gros groupes, beaucoup plus difficile dans une startup). Et dans la recherche académique, c'est pire. Cela dit, ce n'est aucunement le bagne, et les chercheurs ne bossent pas aux 3-8. Et la grande liberté dans l’aménagement des horaires fait que je peux par exemple aller chercher mon gamin à l’école l’après-midi ou aller chez le dentiste, et travailler après chez moi sans que je doive me justifier tant que le travail est fait.

    En échange, que tu sois chercheur ou ingénieur R&D, tu as une certaine liberté quand il n'y a pas de contraintes, des horaires souvent aménageables, un job au chaud et qui ne te détruit pas physiquement, une sécurité de l'emploi plus élevé que la moyenne et j'en passe.
    La sécurité de l'emploi dans la recherche, ce n'est que pour ceux qui sont CR ou MCF (c'est pour moi le seul avantage de ces postes). Pour les autres, c'est la galère. Et il vaut mieux arrêter les frais au bout de 2-3 ans de postdoc si on sent que ça ne va pas le faire pour un poste permanent. Je trouve fou de voir certains (rares, certes) encore en postdoc après 35 ans.

    Cependant la façon dont ça se passera va beaucoup dépendre du labo où tu es, et de la discipline. En biologie expérimentale (mon domaine) par exemple, il y a de grosses contraintes sur les timings des manips et donc si tu as une grosse expérience sur une semaine, tu n'auras pas trop le choix : il faudra la faire même si ça revient à bosser 60h dans la semaine. Certains PI vont de plus être assez portés sur le présentéisme, d'autres non : dans mon labo partir avant 18h ça fait tâche pour un thésard (même si tu es arrivé à 7h ou si tu as bossé le we), mais je connais un autre doctorant qui fait du 10h-17h. Donc il faut que tu sondes les doctorants / post-docs de l'équipe où tu bosseras, pour voir si ça te conviendrait.
    Pareil pour la physique expérimentale. Quand on n'a pas le luxe d'avoir sa propre table optique ou quand il faut réserver un créneau pour des machines de fabrication en salle blanche, il y a également un timing à suivre qui peut imposer de travailler dur sur une période fixe. Si un autre doctorant a besoin d'un setup pour sa manip le lundi matin alors que tu n'as pas fini la tienne parce que tu as préféré partir le vendredi en weekend à 15h, ça risque de mal se passer.

Discussions similaires

  1. temps libre pour un doctorant ou un chercheur
    Par pbord dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 21
    Dernier message: 16/04/2017, 03h40
  2. ph.d et doctorat maths en même temps
    Par smmjae dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 15
    Dernier message: 06/08/2012, 20h14
  3. Faire une thèse sur son temps libre (astrophysique)
    Par silamido dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/06/2012, 21h06
  4. devoir en temps libre n°4
    Par bolieuzoo dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/11/2011, 10h02