Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

J'ose moi aussi



  1. #1
    lft123

    J'ose moi aussi


    ------

    Bonsoir,

    J'ose poser une question (peut-être idiote) à un spécialiste :

    Qu'en est il réellement du phénomène dit de "fusion froide" ?

    Car avec mes connaissances trés trés modestes en physique je n'arrive pas à trancher le vrai du faux des articles que je peux trouver.

    Aussi si vous pouviez me donner des explications ou de "saines" lectures sur le sujet je vous en serait reconnaissant.

    Cordialement.

    Arnaud

    -----

  2. #2
    A. Bouquet

    Re : J'ose moi aussi

    Citation Envoyé par lft123 Voir le message
    Bonsoir,

    J'ose poser une question (peut-être idiote) à un spécialiste :
    Pas franchement spécialiste...

    Citation Envoyé par lft123 Voir le message
    Qu'en est il réellement du phénomène dit de "fusion froide" ?

    Car avec mes connaissances trés trés modestes en physique je n'arrive pas à trancher le vrai du faux des articles que je peux trouver.

    Aussi si vous pouviez me donner des explications ou de "saines" lectures sur le sujet je vous en serait reconnaissant.

    Cordialement.

    Arnaud
    Quand Fleischmann et Pons ont annoncé avoir obtenu une fusion nucléaire à température et pression ambiante, la majorité des physiciens a eu des doutes (avant même que l'expérience se révèle impossible à reproduire) pour des questions énergétiques: pour fusionner, deux noyaux doivent surmonter la répulsion électrostatique de leurs charges, donc avoir une grande énergie cinétique, donc être à haute température (une dizaine de millions de degrés).

    L'argument de la "fusion froide" était que l'on pouvait contourner cette répulsion par un mécanisme catalytique (le palladium jouait ce rôle de catalyseur). Si cela marche, nul besoin de températures élevées, de confinement magnétique, etc. Le problème était que la fusion annoncée n'était pas vue directement mais via l'élévation de température du calorimètre où se déroulait l'expérience, et que la contribution attribuée à la fusion n'était qu'une petite fraction de l'ensemble: les sceptiques l'attribuaient plutôt à des réactions électrochimiques. Le Département américain de l'énergie (DoE) a réexaminé la question en 2004, et la conclusion était plutôt négative: l'idée était qu'il y avait un phénomène de physique (ou plus exactement d'électrochimie) intéressant, mais probablement sans aucun rapport avec une fusion nucléaire.

    Il est intéressant d'ailleurs de comparer l'article du Wikipedia français et celui du Wikipedia anglais: les points de vue sont quasiment inverses! Mais il faut surtout se donner la peine de lire les discussions de ces articles pour s'en faire une idée. Et si on est courageux (ce n'a pas été mon cas, je l'avoue) se plonger dans le rapport du DoE donné en référence.

  3. #3
    lft123

    Re : J'ose moi aussi

    Merci je me coucherai moins bête ce soir

    J'espère trouver le courage et avoir les capacités de lire et comprendre ce fameux rapport !

Discussions similaires

  1. Holmes moi aussi!
    Par loicnasa dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 9
    Dernier message: 28/10/2007, 23h15
  2. Moi aussi !!! La conjonction...
    Par kneukneu dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 5
    Dernier message: 20/02/2007, 17h57
  3. probleme moi aussi
    Par ZoOYOrK dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/02/2003, 14h34